bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

DE LA VOCATION AU SACERDOCE AU MARIAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DE LA VOCATION AU SACERDOCE AU MARIAGE

Message  Invité le Mer 23 Juin 2010 - 9:47

Tu m'as demandé Maryline de proposer le texte de ma présentation dans cette page réservée aux témoignages. Je sais que beaucoup de gens peuvent avoir eu les même expérience que moi. Je les invite aussi de parler d'eux-mêmes, pour autant que les circonstances d'un renvoi d'un Séminaire ou d'un couvent diffèrent. Voici le texte de la présentation:

Né le 15 juin 1973 à Butembo en Province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo (alors Zaïre), je suis le troisième des fils (d’où mon nom de KABUYAYA) d’un certain KAMBALE MULAGHALYA Raphael (chrétien catholique) et d’une certaine SONDIRYA Marie (chrétienne catholique elle aussi).

Issu d’un père polygame, je n’ai pas eu cette chance d’être baptisé dans ma petite enfance. Je reçois donc mon baptême et ma première communion le 25 juin 1984 pendant que je suis en train de finir ma cinquième année d’études primaires.
Après ma confirmation (le 24 mai 1985), j’entre au Petit Séminaire « TUMAINI LETU » (qu’on peut traduire par « Notre espérance ») situé au DIOCESE DE BUTEMBO – BENI et ensuite à l’INSTITUT KAMBALI (jadis connu sous le nom de COLLEGE PIE X et créé par les PERES ASSOMPTIONNISTES) où je décroche mon diplôme d’Etat en 1992.

En 1993 – 1994, je suis admis comme Postulant dans la Congrégation des PERES ASSOMPTIONNISTES ou AUGUSTINS DE L’ASSOMPTION, ou encore simplement ASSOMPTIONNISTES. Pendant cette année, mes occupations principales sont : le service dans le bureau paroissial, l’alphabétisation et le catéchuménat. Après une année de formation au Noviciat, je prononce mes premiers vœux de religion dans ladite Congrégation le 28 août 1995.
Commence alors ma formation au sacerdoce. Entre 1995 – 1998, je fais mes études de Philosophie au bout desquelles j’obtiens un diplôme de graduat. Le passage du Noviciat au Scolasticat est une bonne expérience : d’une vie minuté à une vie où l’accent est mis sur l’autoformation. Pendant ces années, j’exerce en Communauté des charges que je qualifie de « difficiles ». En effet, il faut voir la manière dont nous vivons dans ces genres de communauté pour se situer dans la problématique : une Communauté d’étudiants (une trentaine) avec trois formateurs. Je suis donc successivement Chef de groupe de vie, socius (ou doyen des étudiants) et conseiller du doyen qui m’avait succédé : des charges qui me mettent directement en confrontation avec les formateurs.

En 1998 – 1999, avant de me lancer dans la Théologie, je fais un stage apostolique en Paroisse. En plus des activités paroissiales, je travaille dans un hôpital comme infirmier praticien (une expérience que j’ai fort appréciée, surtout dans les entretiens avec les malades). A l’hôpital, aux côtés des malades, j’expérimente comment le mystère de la souffrance rencontre celui de la foi et de l’amour.
Octobre 1999, la Congrégation m’envoie à Kinshasa pour mes études de Théologie. Le 27 août 2000, la veille du renouvellement des vœux, on m’annonce que je ne suis plus membre de la Congrégation. Je terminerai alors mon premier cycle de Théologie (en 2003) en dehors du couvent et regagnerai Butembo quelques mois après mes études.

Après notre mariage coutumier le 20 novembre 2005 (remise de la dot) et le mariage civil le 26 juin 2006, je me marie religieusement à KAHAMBU KYONDO Florence le 28 juin 2006.
Dans la vie séculière, de 2003 à nos jours, comme expériences professionnelles, je suis activiste des Droits de l’Homme (des Peuples Autochtones Pygmées en particulier) et travaille comme Secrétaire – Comptable dans une Entreprise de Commerce appartenant à un particulier.

UNE APPRECIATION EN RAPPORT AVEC MA VIE RELIGIEUSE
ET MA VIE SÉCULIÈRE


De la situation de controverse que j’ai traversée pendant ma formation au sacerdoce, j’ai tiré certaines leçons et convictions :
- Le plan de Dieu n’est pas toujours clair pour chacun de nous. Dans le mystère de notre vie, la Croix est toujours présente. Au-delà de toutes les controverses humaines, il ne faut jamais désespérer ca le Christ, qui est au centre de toute vie religieuse, est plus fort que tout ce qui peut séparer les hommes. Bien que l’on rencontre beaucoup de difficultés sur cette vie que l’on peut vouloir embrasser dès son bas âge (comme c’est mon cas), on doit rester confiant dans le Seigneur lui-même et à la puissance de l’Esprit qui ne cesse d’aider quelqu’un à discerner cet appel et à comprendre le vrai sens de la vocation : aider les hommes et les femmes de notre temps à accueillir la Bonne Nouvelle, à comprendre le sens de leur vie et à espérer en l’amour de Dieu.
- C’est dans l’humain que Dieu se manifeste et on alimente sa vocation tous les jours.
- On ne doit pas taire sa contribution en matière de réflexion sur un mieux-être communautaire, au nom de ladite obéissance ou de respect à une loi quelconque.
- Dans tout cela, il ressort que la vie religieuse et / ou sacerdotale est et reste un don que nous recevons de Dieu. Pour la vivre correctement, se donner corps et âme doit être une décision à murir chaque jour. Cela suppose une forte intimité avec le Christ dans la prière, l’humilité, la prudence, la sagesse et la maîtrise de soi.
Depuis que je me suis engagé dans le mariage, j’ai compris que tous, clercs ou laïcs, nous n’avons qu’une seule vocation comme on nous l’apprenait qu catéchuménat : notre sanctification ou appel à la sainteté. Le sacerdoce (auquel on peut lier la vie religieuse) et le mariage sont les deux voies qui concourent toutes à la seule et unique vocation : « Soyez saints comme votre Père du Ciel est Saint ».

MES DEVOTIONS

1) Depuis ma jeune enfance, je suis membre d’un mouvement des jeunes catholiques appelé Croisade Eucharistique (C.E. en sigles) ou Mouvement Eucharistique des Jeunes (M.E.J.). Se considérant comme soldats du Christ, dans leur spiritualité, les jeunes de ce mouvement prennent l’Hostie pour le Pain des vainqueurs. En ce sens, dès mon enfance et ma jeunesse, il s’est développé en moi une forte dévotion à l’Eucharistie.
2) J’ai également une dévotion particulière à la Très Sainte Vierge Marie et au chapelet qui est une forme de prier Jésus par sa Mère, la Très Sainte Vierge Marie. En elle et avec elle, je contemple les vertus du Christ (christiques), les vertus chrétiennes.
3) A part ces deux grandes dévotions, il y a des Saints que j’admire fort et prie régulièrement dans ma vie : Saint Michel Archange et les Saints Anges, Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, Sainte Rita la Sainte des causes désespérées, Saint Padre Pio et, parmi les Africains, Saint Augustin et Saint Charles Lwanga et ses compagnons martyrs de l’Ouganda qui constituerait la terre d’origine de ma tribu (la peuple Nande ou Yira). Sans pour autant oublier Bienheureuse Anuarité et Bienheureux Bakanja qui sont les deux martyrs congolais et qui font l’honneur de l’Eglise universelle et congolaise en particulier.



:)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DE LA VOCATION AU SACERDOCE AU MARIAGE

Message  Invité le Mer 23 Juin 2010 - 18:13

Depuis que je me suis engagé dans le mariage, j’ai compris que tous, clercs ou laïcs, nous n’avons qu’une seule vocation comme on nous l’apprenait qu catéchuménat : notre sanctification ou appel à la sainteté. Le sacerdoce (auquel on peut lier la vie religieuse) et le mariage sont les deux voies qui concourent toutes à la seule et unique vocation : « Soyez saints comme votre Père du Ciel est Saint ».
oui je suis tout à fait d'accord avec toi, notre vocation à tous c'est "la sainteté"
Viens Saint Esprit nous sanctifier pour la gloire de Dieu , pour notre Salut, pour le salut de nos frères

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum