bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Jeudi 19 Mars :Evangile selon St Matthieu 1,16.18-21.24a. //Solennité de saint Joseph, époux de la Vierge Marie, patron de l'Église universelle

Aller en bas

Jeudi 19 Mars :Evangile selon St Matthieu 1,16.18-21.24a. //Solennité de saint Joseph, époux de la Vierge Marie, patron de l'Église universelle

Message  alice le Jeu 19 Mar 2015 - 6:05


.Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 1,16.18-21.24a.
Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ.
Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint.
Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret.
Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ;
elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »
Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 40
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeudi 19 Mars :Evangile selon St Matthieu 1,16.18-21.24a. //Solennité de saint Joseph, époux de la Vierge Marie, patron de l'Église universelle

Message  maryline le Jeu 19 Mar 2015 - 7:27

Mt 1, 16.18-21.24
« Avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. »
Plus de trois mois se sont écoulés depuis son départ « en hâte » pour la Judée où Elisabeth a besoin de sa visite et de sa présence : Marie va rentrer à Nazareth. Joseph éprouve la joie douce et forte du jeune homme qui va retrouver celle qui est déjà sa femme. Dans quelques semaines, ils vivront sous le même toit. Il respecte et ratifie le choix d’un mariage virginal : leur amour connaîtra une autre maturité. Tout est prêt, tout est fait en fonction de Dieu.
Mais l’apparence de Marie a changé et la fatigue du chemin n’explique pas tout. Ce ventre arrondi, quelle détresse… La piété populaire évoquera la « première douleur » de Joseph.


Ce n’est pas un vacillement mais un effondrement. Joseph ne crie pas. Il n’accuse personne, ni Dieu, ni sa femme, ni le destin, ni la vie. Combien seraient amers, désabusés voire révoltés ?


Dieu n’a pas à se justifier, Marie non plus. Joseph ne réclame rien. Il a suffisamment de foi pour ne pas douter et pas assez d’orgueil pour se sentir trahi. Se venger, tempêter, ironiser : Joseph n’en conçoit même pas l’idée.
Il accepte d’être dépassé par ce mystère : il voulait et pensait tout faire par volonté de Dieu, cette volonté le dépasse : il la respecte. Il ne la subit pas, il l’épouse. Par un acte de noblesse inouïe, il décide de se retirer sans bruit comme si c’était lui, l’importun du plan de Dieu.


Or Dieu ne se tait pas toujours, si on lui laisse la Parole ! Joseph s’est tu sans pouvoir imaginer ce qui arriverait mais sans douter que Dieu ferait signe : « Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ».


Quelle libération pour Joseph ! La première Douleur devient la première joie. Ni Dieu, ni Marie ne l’ont trompé ; il ne s’est pas non plus trompé à leur propos. L’acte de foi prend ici tout son sens.
L’impossible de l’homme est le possible de Dieu : Joseph va devenir le père du Fils. C’est Joseph que Jésus va appeler « Abba » avant de nous apprendre à nommer ainsi son Père du Ciel.
Pécheur comme nous, Joseph nous montre quelle peut être notre capacité de réponse à la proposition de Dieu. Ce qui lui est arrivé nous rejoint si souvent ! Son attitude de foi a une valeur exemplaire pour chacune des épreuves de notre vie.
Ce n’est pas un hasard s’il a été proclamé « Patron et Protecteur de l’Eglise Universelle ». Patron, il nous montre la route à suivre. Protecteur, il nous garde aussi des embuches comme il a gardé l’Enfant du péril de la mort et de l’exil.


Marie et Joseph sont capables, sans se concerter, d’offrir la même réponse aux grandes questions de l’existence : « Que tout soit fait selon ta parole ».
Don Stéphane Pélissier, curé de Saint Raphaël



Ô bon Saint Joseph, vous qui avez nourrit votre
famille par votre travail, la sainte vierge Marie et
l’enfant Jésus, faites-moi la grâce de pouvoir faire
honneur à mes obligations, réussir dans mes
affaires, sans porter de tort à personne et que je
puisse faire du bien toutes les fois que j’en
trouverai l’occasion.
Donnez-moi la santé, la chance et la prospérité dans
tous mes projets et mes entreprises.
Gloire au Père, au fils et au Saint-Esprit, Amen.

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

JEUDI 19 MARS , L'EVANGILE SELON MATTHIEU

Message  mimose le Jeu 19 Mar 2015 - 14:26


  • EVANGILE DE JESUS CHRIST .

  • Selon saint Matthieu (1,16,18-21.24a)




saint Joseph; 4è semaine de Carême

UN HOMME DONNE UN NOM AU FILS DE DIEU.
Dieu reconnaît Joseph comme un homme juste.
Il lui dit alors son projet de salut et Joseph fait ce que le
SEIGNEUR lui a prescrit.

Grâce à Joseph, JESUS sera reconnu comme fils de David.
A L'ECOUTE DE DIEU.
Au cœur du Carême passe le visage de Joseph. Le livre de Samuel
et la lettre aux Romains nous rappellent qu'il s'inscrit dans une lignée ancienne, une lignée dont la vie se construit sur la promesse de DIEU et la foi des hommes. Joseph ne rompt pas le fil!
A l'écoute de DIEU qui vient bouleverser sa vie, il reste l'homme
silencieux, serviteur du projet divin.
Il accepte que rien , pas même son FILS, ne lui appartienne vraiment.
Il accepte que le projet de DIEU prennent le pas sur les siens.
Joseph, école du consentement et de l'obéissance.
Un tel contraste avec ceux qui dans les Evangiles du Carême,
traquent JESUS et veulent l'arrêter !
Sœur Véronique Thiébaut


_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 64
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeudi 19 Mars :Evangile selon St Matthieu 1,16.18-21.24a. //Solennité de saint Joseph, époux de la Vierge Marie, patron de l'Église universelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum