bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Le purgatoire? ..Neuf jours de prières pour les âmes du Purgatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le purgatoire? ..Neuf jours de prières pour les âmes du Purgatoire

Message  alice le Ven 23 Juil 2010 - 15:44





Le Purgatoire

Et le purgatoire ? Le bon sens populaire dit : " On sait bien qu'on ne va pas au Ciel comme ça… " Qui peut estimer qu'il a toujours bien agi en toutes circonstances dans sa vie ? Peu d'entre nous… C'est l'histoire de cette femme, surprise en flagrant délit d'adultère, qu'on amène devant Jésus. " Elle doit être lapidée selon la loi de Moïse, disent à Jésus ses accusateurs. Toi, qu'en penses-tu ? - Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette, le premier, une pierre ", leur répond Jésus. Un instant de silence, lourd et pesant ! Puis, un à un, ils s'en vont, " en commençant par les plus âgés ", commente l'auteur du récit évangélique. Dieu est Amour et son royaume, "le Paradis ", ou "le Ciel ", est un royaume d'amour. La plupart d'entre nous auront besoin d'être purifiés, c'est-à-dire rendus complètement aptes à vivre cet amour. Plus de haine, plus de jalousie, plus de violence, plus de rancœur… Le bonheur n'a pas d'autre sens. Mais sommes-nous prêts, à la fin de notre vie, à entrer résolument dans cette lumière d'amour et de bonté que Dieu communique à tous les bienheureux ? " Pour ceux, qui, à leur mort, se trouvent en condition d'ouverture à Dieu mais de façon imparfaite, le chemin vers la pleine béatitude exige une purification que la foi de l'Église illustre à travers la doctrine du purgatoire. " (Jean-Paul II, audience du 4 août 1999 ; cf. catéchisme de l'Église catholique, n°1030-1032). Le Purgatoire est une purification, un ajustement à l'amour. Il n'est, en aucune façon, une nouvelle vie. Le Purgatoire n'est pas un lieu, c'est une transformation : la rencontre avec Dieu exige de nous que toute trace d'attachement au mal, au " non-amour ", disparaisse. Cette purification, c'est Jésus-Christ qui la réalise, et non pas nous. Mais par nos prières, nos actes de charité, nous pouvons être associés à Jésus-Christ pour cette purification des âmes défuntes. C'est le sens de la prière, des demandes d'indulgences et des messes offertes pour les défunts. Non pas que Dieu ne puisse pas faire cette purification sans nous ! Mais il nous propose de nous y associer dans un amour actif. Quant aux " âmes du Purgatoire " - en état de purification - elles ne sont pas exclues de la communauté. Elles font partie, dans le " corps mystique du Christ ", de la " communion des saints ". Elles aussi peuvent prier pour nous. Il y a donc une vraie solidarité entre le Ciel, le Purgatoire et ceux qui vivent sur la terre. Ce n'est pas du côté de Dieu que la miséricorde manquera. Nous avons donc la ferme espérance que le Ciel sera bien rempli.



Que font les âmes au Purgatoire ?
Au Purgatoire, l'âme est purifiée. La Bible dit que l'on " passe comme par un feu ". Ce ne doit pas être tout à fait le bonheur ! Mais l'âme sait qu'elle est en marche vers Dieu et son Ciel. Cette espérance la soutient. Elle se sait prise en charge définitivement par la miséricorde de Dieu, même si elle doit éprouver cet ajustement à l'amour. Elle se voit aussi soutenue par l'amour et la prière de tous les membres de l'Église : c'est la réalité de la " communion des saints ". On ne peut pas parler de durée, sinon par analogie. Ce n'est plus le temps d'ici, le temps de la terre, la durée des jours et des heures. Mais les âmes du Purgatoire éprouvent un changement puisque la purification les conduit d'un état à un autre. La seule chose que nous savons avec certitude c'est que le Ciel leur est promis à travers une épreuve .


Où se trouve le Purgatoire ?
Notre condition humaine, soumise au temps et à l'espace, a du mal à imaginer un Purgatoire qui ne soit pas situé dans un lieu. Au Purgatoire, l'âme, en attente de son union à Dieu, est séparée du corps. Elle n'est pas dans un espace sensible. Pour le Purgatoire, on ne peut donc pas parler d'un lieu, mais d'un " état ", heureusement transitoire puisqu'il est, en quelque sorte, " une mise en forme pour entrer au Ciel ".



Que pouvons-nous faire pour ceux qui nous ont quittés ?
Dans le Credo, résumé de ce que croient les chrétiens depuis 2 000 ans, on dit : “ Je crois à la communion des saints. ” Pour les chrétiens, il y a une grande relation entre tous ceux qui sont au Ciel auprès de Dieu, “ les saints ” et nous qui vivons sur la terre. Ces “ saints ”, il faut le préciser, ne sont pas seulement ceux qui ont été déclarés officiellement “ saints ” par l’Église, et qu’on appelle “ les saints canonisés. ” Tous ceux qui sont morts en disant “ oui ” à l’amour de Dieu sont avec Dieu, si nécessaire après une purification. Ils sont “ saints ”. Quant aux baptisés qui vivent ici-bas, les premiers chrétiens les appelaient aussi des “ saints ”. C’est entre ces trois catégories de “ saints ” qu’existe la “ communion des saints ”. C’est ce que l’on appelle “ les trois états de l’Église ” (catéchisme de l’Église catholique, n° 954). Certains, parmi ceux qui ont achevé leur vie terrestre, ont besoin d’être purifiés pour pouvoir entrer dans l’intimité de Dieu. Ils sont dans un état transitoire, appelé traditionnellement “ purgatoire ” car, pour entrer dans le feu de l’Amour de Dieu, il faut soi-même brûler d’amour…(voir question 11). Nos prières pour les défunts peuvent contribuer à cette purification qui leur permet de s’ouvrir davantage à Dieu. Par ces prières, par l’offrande de la messe, nous pouvons hâter, en quelque sorte, cette marche vers le pur Amour. Mais pour Dieu, il n’y a pas de temps ; si, aujourd’hui, nous prions pour ceux qui nous ont quittés, même depuis un certain temps, Dieu a déjà vu notre prière. La meilleure des prières, c’est d’offrir une messe, et d’y assister si possible - ou de s’y joindre par l’intention. Mais tous nos pauvres mots, quels qu’ils soient, ont un immense pouvoir pour nos amis défunts : ils touchent le cœur de Dieu. Il y a aussi “ les indulgences ” (voir question 28). Enfin nous pouvons offrir de petits actes d’amour. Attention ! un certain nombre de jolies légendes
voir par exemple “ la Cathédrale ”, http://www.emmanuel-info.com/dossiers/br
racontent l’histoire de pauvres âmes du purgatoire, abandonnées, qui attendent indéfiniment des prières ou des messes. Ces histoires ont le mérite d’attirer notre attention sur la prière pour les morts. Mais la miséricorde de Dieu est bien au-delà de ce que nous faisons ou ne faisons pas. Le Seigneur n’a pas besoin de nous pour exercer cette miséricorde, pour purifier l’âme au feu de l’amour. Mais il nous propose de nous associer à cette miséricorde. Nous pouvons donc faire beaucoup pour les défunts, car nous sommes riches du don de Dieu.



Neuvaine pour les âmes du Purgatoire

Neuvaine inspirée par Sainte Marguerite Marie Alacoque et réécrite par Thierry Fourchaud
Origine
Sainte Marguerite-Marie nous donne l’origine cette pratique : Vous ferez un "petit tour" par le Purgatoire en compagnie du Sacré-Cœur de Jésus, pour le prier d’appliquer ses mérites à ces saintes âmes souffrantes. Et vous Le prierez, en même temps, d’employer leur pouvoir pour vous obtenir la grâce de vivre dans l’amour et la fidélité à Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous, sans résistance. Et si vous pouviez remettre en liberté quelques-unes de ces pauvres âmes prisonnières, vous serez bien heureux d’avoir dans le Ciel une avocate qui plaiderait votre salut.

Introduction

Une prière à vivre durant 9 jours (du 24 octobre au 1er novembre) en compagnie du Sacré-Cœur de Jésus et de Ste Marguerite-Marie Alacoque. Allons, si possible, à la messe durant la neuvaine Confession recommandée. cette neuvaine peut aussi être vécue tout au long de l’année.

Chaque jour, si possible le matin, commencer par le signe de la Croix, puis dire la consécration, le prélude et la prière du jour et conclure par le signe de la Croix.

Prions
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

Consécration de la journée
Ô divin Cœur de Jésus, en faisant, en votre compagnie, ce "petit tour par le Purgatoire", nous Vous consacrons tout ce que nous avons fait et ferons encore de bien, avec le secours de votre Grâce, durant cette journée. Nous Vous prions aussi d’appliquer tous vos mérites à ces saintes âmes. Et vous, saintes âmes du Purgatoire, employez en même temps tout votre pouvoir, pour nous obtenir la grâce de vivre dans l’amour et la fidélité à Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant sans résistance à ses désirs sur nous. Amen.

Prélude

Descendons un instant en pensée, avec l’Amour du Cœur de Jésus et l’abondance de ses Grâces, au Purgatoire !

1) Que d’âmes y viennent, en ce moment, commencer leur douloureuse captivité..! Heureuses d’avoir évité l’enfer à tout jamais... Elles sont sauvées... Mais aussi, exilées, pour un temps, de leur céleste Patrie.

2) Quelle sainte légion, presque entièrement purifiée s’apprête aujourd’hui même à s’envoler pour le Ciel..! Donnons à ces âmes le dernier suffrage qui hâtera de quelques instants leur joyeux départ et demandons-leur de se souvenir de nous dans l’éternel Royaume.
Prions le Miserere (Psaume 51)
Pitié pour moi, ô Dieu, en ta bonté, en ta grande tendresse efface mon péché, lave-moi tout entier de tout mal et de ma faute purifie-moi. Car mon péché, moi, je le connais, ma faute est devant moi sans relâche ; contre toi, toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait. Pour que tu montres ta justice quand tu parles et que paraisse ta victoire quand tu juges.

Premier jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette le temps perdu... Je ne le croyais ni si précieux, ni si rapide, ni si irréparable... Si j’avais su... Si je pouvais encore..! Temps précieux..! Aujourd’hui, je t’apprécie comme tu le mérites. Tu m’avais été donné pour être employé tout entier à l’amour de Dieu, à ma sanctification, au soulagement et à l’édification du prochain. Mais je t’ai employé au plaisir et à des œuvres qui, maintenant, me causent de si amers regrets ! Ô vous qui vivez encore sur la terre, consacrez pour nous, au Cœur de Jésus, quelques-unes de ces heures où la grâce vous est offerte en si grande abondance et avec tant de facilité ! À l’avance, merci.
Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Deuxième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette les biens dissipés... Ma fortune, ma santé, mes talents, ma position dans le monde: tout cela eût été pour moi un puissant moyen de salut, si j’avais voulu m’en servir à la gloire de Dieu. Tous ces biens se sont évanouis à mes yeux au moment de la mort ! Ah ! si j’étais riche aujourd’hui de ces biens périssables, que ne donnerais-je pas pour faire avancer d’un degré la gloire que Dieu me réserve au Ciel et pour faire connaître, ici-bas, la dévotion à son Sacré-Cœur. Ô vous qui, sur la terre, disposez encore de quelque fortune, il vous en sera demandé compte... Songez-y... Usez-en selon la justice, la piété et la charité. Acquittez-vous de vos dettes envers les vivants et envers les défunts. À l’avance, merci.
Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Troisième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette la grâce méprisée... Elle m’a été offerte en si grande abondance, à chaque instant de ma vie : régénération chrétienne, vocation, sacrements, Parole de Dieu, inspirations saintes, bons exemples, faveurs insignes de pardon après la chute. Que de grâces ! Ah ! si j’avais seulement, durant un seul instant, la liberté d’étancher ma soif à ces sources de la Miséricorde qui jaillissent du Cœur Sacré de Jésus, et que les pécheurs et les indifférents dédaignent ! Ô vous sur la terre ! Écoutez sainte Marguerite-Marie vous dire du haut du Ciel : ‘Il n’est personne au monde qui ne puisse ressentir toutes sortes de secours, s’il avait réellement, pour Jésus-Christ, un amour reconnaissant, tel que celui qu’on Lui témoigne par la dévotion à son Sacré-Cœur.’
Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Quatrième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette le mal commis. Il me paraissait autrefois si léger et si agréable. J’en étouffais les remords au milieu des plaisirs. Maintenant, son poids m’accable, son amertume fait mon tourment, son souvenir me poursuit et me déchire. Ah ! si je pouvais retourner à la vie. Nulle promesse, nul plaisir, nulle richesse, nulle parole séduisante ne serait capable de m’engager à commettre le plus petit péché. Ô vous qui avez encore la liberté de choisir entre Dieu et le monde, regardez les épines, la Croix, les flammes qui ont torturé le Cœur de Jésus ; elles vous diront ce que nos péchés Lui ont coûté de souffrances.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Cinquième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette les scandales donnés. Si, au moins, je n’avais que mes fautes à regretter ! Si, en mourant, j’avais pu arrêter les tristes conséquences de mes scandales et de mes malédictions ! Ô vous qui venez me visiter en compagnie du Sacré-Cœur et qui faites briller à mes yeux un rayon de sa Lumière, vous avez en Lui le moyen le plus sûr et le plus facile, en coopérant à sa grâce et vous animant de son zèle, de convertir plus d’âmes que j’en ai scandalisées sur terre.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Sixième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette ne n’avoir pas été assez souvent au sacrement de la Réconciliation. Oui la confession est guérison pour l’âme. Ô vous qui êtes encore sur la terre, allez pour nous, vous jetez dans les bras du Père de Miséricorde ! À l’avance, merci.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Septième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette le peu de charité que j’ai eu sur la terre pour les âmes du Purgatoire. J’aurais pu leur être si utile durant ma vie ! Prières, aumônes, bonnes œuvres, Communions, dévotion au Sacré-Cœur; que de moyens n’avais-je pas pour consoler ces pauvres âmes, retenues prisonnières dans ce séjour de souffrances. Ah ! si je pouvais retourner sur la terre, que de saintes Messes n’entendrais-je pas ! Combien n’en ferais-je pas célébrer pour toutes ces âmes oubliées ! Quelles prières n’adresserais-je pas au Ciel à leur intention ! Vous, vous le pouvez encore...

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Huitième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Nous regrettons de ne pas avoir suffisamment aimés nos prêtres et notre Église. Aimez vos prêtres et priez pour eux. Aimez vos évêques et votre Pape, ils sont cadeaux de Dieu pour vous conduire au Paradis.

Prions

Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Neuvième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Nous regrettons de ne pas avoir suffisamment aimé Marie, la Sainte Mère de Dieu. Elle est un raccourcie pour nous conduire sur le chemin du Cœur de Jésus. Elle est une puissante avocate car elle ne supporte pas de voir ces enfants au Purgatoire. Consacrez-vous à Dieu par le Cœur Immaculé de Marie, elle vous protégera des embûches du démons. Priez le saint Rosaire et confiez-vous à elle. Placez aussi vos enfants et toutes votre famille sous sa protection maternelle.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.



_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le purgatoire? ..Neuf jours de prières pour les âmes du Purgatoire

Message  Catherine-Marie le Mar 27 Sep 2011 - 17:13

Prier pour nos défunts, prier pour les âmes du Purgatoire est un acte de charité qui glorifie Dieu.
Ces âmes prieront à leur tour pour nous lorsqu'elles seront au Ciel.




avatar
Catherine-Marie
membre-actif
membre-actif

Messages : 199
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 55
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

abondantes grâces

Message  Invité le Mar 25 Oct 2011 - 13:54

combien avons nous reçu de grâces par l'entremise des âmes du purgatoire, j'avais perdu mon chapelet auquel je tenais tant, dans un endroit, les ayant invoqué dans la matinée, j'ai retrouver mon chapelet, et étrangement pas a l'endroit ou je l'avais perdu, merci mon Dieu pour les bien faits que vous nous accordez par ces âmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

neuf jours pour les ames du purgatoire

Message  marie jose boubehira le Ven 28 Oct 2011 - 22:03

@alice a écrit:




Le Purgatoire

Et le purgatoire ? Le bon sens populaire dit : " On sait bien qu'on ne va pas au Ciel comme ça… " Qui peut estimer qu'il a toujours bien agi en toutes circonstances dans sa vie ? Peu d'entre nous… C'est l'histoire de cette femme, surprise en flagrant délit d'adultère, qu'on amène devant Jésus. " Elle doit être lapidée selon la loi de Moïse, disent à Jésus ses accusateurs. Toi, qu'en penses-tu ? - Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette, le premier, une pierre ", leur répond Jésus. Un instant de silence, lourd et pesant ! Puis, un à un, ils s'en vont, " en commençant par les plus âgés ", commente l'auteur du récit évangélique. Dieu est Amour et son royaume, "le Paradis ", ou "le Ciel ", est un royaume d'amour. La plupart d'entre nous auront besoin d'être purifiés, c'est-à-dire rendus complètement aptes à vivre cet amour. Plus de haine, plus de jalousie, plus de violence, plus de rancœur… Le bonheur n'a pas d'autre sens. Mais sommes-nous prêts, à la fin de notre vie, à entrer résolument dans cette lumière d'amour et de bonté que Dieu communique à tous les bienheureux ? " Pour ceux, qui, à leur mort, se trouvent en condition d'ouverture à Dieu mais de façon imparfaite, le chemin vers la pleine béatitude exige une purification que la foi de l'Église illustre à travers la doctrine du purgatoire. " (Jean-Paul II, audience du 4 août 1999 ; cf. catéchisme de l'Église catholique, n°1030-1032). Le Purgatoire est une purification, un ajustement à l'amour. Il n'est, en aucune façon, une nouvelle vie. Le Purgatoire n'est pas un lieu, c'est une transformation : la rencontre avec Dieu exige de nous que toute trace d'attachement au mal, au " non-amour ", disparaisse. Cette purification, c'est Jésus-Christ qui la réalise, et non pas nous. Mais par nos prières, nos actes de charité, nous pouvons être associés à Jésus-Christ pour cette purification des âmes défuntes. C'est le sens de la prière, des demandes d'indulgences et des messes offertes pour les défunts. Non pas que Dieu ne puisse pas faire cette purification sans nous ! Mais il nous propose de nous y associer dans un amour actif. Quant aux " âmes du Purgatoire " - en état de purification - elles ne sont pas exclues de la communauté. Elles font partie, dans le " corps mystique du Christ ", de la " communion des saints ". Elles aussi peuvent prier pour nous. Il y a donc une vraie solidarité entre le Ciel, le Purgatoire et ceux qui vivent sur la terre. Ce n'est pas du côté de Dieu que la miséricorde manquera. Nous avons donc la ferme espérance que le Ciel sera bien rempli.



Que font les âmes au Purgatoire ?
Au Purgatoire, l'âme est purifiée. La Bible dit que l'on " passe comme par un feu ". Ce ne doit pas être tout à fait le bonheur ! Mais l'âme sait qu'elle est en marche vers Dieu et son Ciel. Cette espérance la soutient. Elle se sait prise en charge définitivement par la miséricorde de Dieu, même si elle doit éprouver cet ajustement à l'amour. Elle se voit aussi soutenue par l'amour et la prière de tous les membres de l'Église : c'est la réalité de la " communion des saints ". On ne peut pas parler de durée, sinon par analogie. Ce n'est plus le temps d'ici, le temps de la terre, la durée des jours et des heures. Mais les âmes du Purgatoire éprouvent un changement puisque la purification les conduit d'un état à un autre. La seule chose que nous savons avec certitude c'est que le Ciel leur est promis à travers une épreuve .


Où se trouve le Purgatoire ?
Notre condition humaine, soumise au temps et à l'espace, a du mal à imaginer un Purgatoire qui ne soit pas situé dans un lieu. Au Purgatoire, l'âme, en attente de son union à Dieu, est séparée du corps. Elle n'est pas dans un espace sensible. Pour le Purgatoire, on ne peut donc pas parler d'un lieu, mais d'un " état ", heureusement transitoire puisqu'il est, en quelque sorte, " une mise en forme pour entrer au Ciel ".



Que pouvons-nous faire pour ceux qui nous ont quittés ?
Dans le Credo, résumé de ce que croient les chrétiens depuis 2 000 ans, on dit : “ Je crois à la communion des saints. ” Pour les chrétiens, il y a une grande relation entre tous ceux qui sont au Ciel auprès de Dieu, “ les saints ” et nous qui vivons sur la terre. Ces “ saints ”, il faut le préciser, ne sont pas seulement ceux qui ont été déclarés officiellement “ saints ” par l’Église, et qu’on appelle “ les saints canonisés. ” Tous ceux qui sont morts en disant “ oui ” à l’amour de Dieu sont avec Dieu, si nécessaire après une purification. Ils sont “ saints ”. Quant aux baptisés qui vivent ici-bas, les premiers chrétiens les appelaient aussi des “ saints ”. C’est entre ces trois catégories de “ saints ” qu’existe la “ communion des saints ”. C’est ce que l’on appelle “ les trois états de l’Église ” (catéchisme de l’Église catholique, n° 954). Certains, parmi ceux qui ont achevé leur vie terrestre, ont besoin d’être purifiés pour pouvoir entrer dans l’intimité de Dieu. Ils sont dans un état transitoire, appelé traditionnellement “ purgatoire ” car, pour entrer dans le feu de l’Amour de Dieu, il faut soi-même brûler d’amour…(voir question 11). Nos prières pour les défunts peuvent contribuer à cette purification qui leur permet de s’ouvrir davantage à Dieu. Par ces prières, par l’offrande de la messe, nous pouvons hâter, en quelque sorte, cette marche vers le pur Amour. Mais pour Dieu, il n’y a pas de temps ; si, aujourd’hui, nous prions pour ceux qui nous ont quittés, même depuis un certain temps, Dieu a déjà vu notre prière. La meilleure des prières, c’est d’offrir une messe, et d’y assister si possible - ou de s’y joindre par l’intention. Mais tous nos pauvres mots, quels qu’ils soient, ont un immense pouvoir pour nos amis défunts : ils touchent le cœur de Dieu. Il y a aussi “ les indulgences ” (voir question 28). Enfin nous pouvons offrir de petits actes d’amour. Attention ! un certain nombre de jolies légendes
voir par exemple “ la Cathédrale ”, http://www.emmanuel-info.com/dossiers/br
racontent l’histoire de pauvres âmes du purgatoire, abandonnées, qui attendent indéfiniment des prières ou des messes. Ces histoires ont le mérite d’attirer notre attention sur la prière pour les morts. Mais la miséricorde de Dieu est bien au-delà de ce que nous faisons ou ne faisons pas. Le Seigneur n’a pas besoin de nous pour exercer cette miséricorde, pour purifier l’âme au feu de l’amour. Mais il nous propose de nous associer à cette miséricorde. Nous pouvons donc faire beaucoup pour les défunts, car nous sommes riches du don de Dieu.



Neuvaine pour les âmes du Purgatoire

Neuvaine inspirée par Sainte Marguerite Marie Alacoque et réécrite par Thierry Fourchaud
Origine
Sainte Marguerite-Marie nous donne l’origine cette pratique : Vous ferez un "petit tour" par le Purgatoire en compagnie du Sacré-Cœur de Jésus, pour le prier d’appliquer ses mérites à ces saintes âmes souffrantes. Et vous Le prierez, en même temps, d’employer leur pouvoir pour vous obtenir la grâce de vivre dans l’amour et la fidélité à Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant à ses désirs sur nous, sans résistance. Et si vous pouviez remettre en liberté quelques-unes de ces pauvres âmes prisonnières, vous serez bien heureux d’avoir dans le Ciel une avocate qui plaiderait votre salut.

Introduction

Une prière à vivre durant 9 jours (du 24 octobre au 1er novembre) en compagnie du Sacré-Cœur de Jésus et de Ste Marguerite-Marie Alacoque. Allons, si possible, à la messe durant la neuvaine Confession recommandée. cette neuvaine peut aussi être vécue tout au long de l’année.

Chaque jour, si possible le matin, commencer par le signe de la Croix, puis dire la consécration, le prélude et la prière du jour et conclure par le signe de la Croix.

Prions
Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

Consécration de la journée
Ô divin Cœur de Jésus, en faisant, en votre compagnie, ce "petit tour par le Purgatoire", nous Vous consacrons tout ce que nous avons fait et ferons encore de bien, avec le secours de votre Grâce, durant cette journée. Nous Vous prions aussi d’appliquer tous vos mérites à ces saintes âmes. Et vous, saintes âmes du Purgatoire, employez en même temps tout votre pouvoir, pour nous obtenir la grâce de vivre dans l’amour et la fidélité à Notre-Seigneur Jésus-Christ, en répondant sans résistance à ses désirs sur nous. Amen.

Prélude

Descendons un instant en pensée, avec l’Amour du Cœur de Jésus et l’abondance de ses Grâces, au Purgatoire !

1) Que d’âmes y viennent, en ce moment, commencer leur douloureuse captivité..! Heureuses d’avoir évité l’enfer à tout jamais... Elles sont sauvées... Mais aussi, exilées, pour un temps, de leur céleste Patrie.

2) Quelle sainte légion, presque entièrement purifiée s’apprête aujourd’hui même à s’envoler pour le Ciel..! Donnons à ces âmes le dernier suffrage qui hâtera de quelques instants leur joyeux départ et demandons-leur de se souvenir de nous dans l’éternel Royaume.
Prions le Miserere (Psaume 51)
Pitié pour moi, ô Dieu, en ta bonté, en ta grande tendresse efface mon péché, lave-moi tout entier de tout mal et de ma faute purifie-moi. Car mon péché, moi, je le connais, ma faute est devant moi sans relâche ; contre toi, toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait. Pour que tu montres ta justice quand tu parles et que paraisse ta victoire quand tu juges.

Premier jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette le temps perdu... Je ne le croyais ni si précieux, ni si rapide, ni si irréparable... Si j’avais su... Si je pouvais encore..! Temps précieux..! Aujourd’hui, je t’apprécie comme tu le mérites. Tu m’avais été donné pour être employé tout entier à l’amour de Dieu, à ma sanctification, au soulagement et à l’édification du prochain. Mais je t’ai employé au plaisir et à des œuvres qui, maintenant, me causent de si amers regrets ! Ô vous qui vivez encore sur la terre, consacrez pour nous, au Cœur de Jésus, quelques-unes de ces heures où la grâce vous est offerte en si grande abondance et avec tant de facilité ! À l’avance, merci.
Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Deuxième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette les biens dissipés... Ma fortune, ma santé, mes talents, ma position dans le monde: tout cela eût été pour moi un puissant moyen de salut, si j’avais voulu m’en servir à la gloire de Dieu. Tous ces biens se sont évanouis à mes yeux au moment de la mort ! Ah ! si j’étais riche aujourd’hui de ces biens périssables, que ne donnerais-je pas pour faire avancer d’un degré la gloire que Dieu me réserve au Ciel et pour faire connaître, ici-bas, la dévotion à son Sacré-Cœur. Ô vous qui, sur la terre, disposez encore de quelque fortune, il vous en sera demandé compte... Songez-y... Usez-en selon la justice, la piété et la charité. Acquittez-vous de vos dettes envers les vivants et envers les défunts. À l’avance, merci.
Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Troisième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette la grâce méprisée... Elle m’a été offerte en si grande abondance, à chaque instant de ma vie : régénération chrétienne, vocation, sacrements, Parole de Dieu, inspirations saintes, bons exemples, faveurs insignes de pardon après la chute. Que de grâces ! Ah ! si j’avais seulement, durant un seul instant, la liberté d’étancher ma soif à ces sources de la Miséricorde qui jaillissent du Cœur Sacré de Jésus, et que les pécheurs et les indifférents dédaignent ! Ô vous sur la terre ! Écoutez sainte Marguerite-Marie vous dire du haut du Ciel : ‘Il n’est personne au monde qui ne puisse ressentir toutes sortes de secours, s’il avait réellement, pour Jésus-Christ, un amour reconnaissant, tel que celui qu’on Lui témoigne par la dévotion à son Sacré-Cœur.’
Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Quatrième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette le mal commis. Il me paraissait autrefois si léger et si agréable. J’en étouffais les remords au milieu des plaisirs. Maintenant, son poids m’accable, son amertume fait mon tourment, son souvenir me poursuit et me déchire. Ah ! si je pouvais retourner à la vie. Nulle promesse, nul plaisir, nulle richesse, nulle parole séduisante ne serait capable de m’engager à commettre le plus petit péché. Ô vous qui avez encore la liberté de choisir entre Dieu et le monde, regardez les épines, la Croix, les flammes qui ont torturé le Cœur de Jésus ; elles vous diront ce que nos péchés Lui ont coûté de souffrances.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Cinquième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette les scandales donnés. Si, au moins, je n’avais que mes fautes à regretter ! Si, en mourant, j’avais pu arrêter les tristes conséquences de mes scandales et de mes malédictions ! Ô vous qui venez me visiter en compagnie du Sacré-Cœur et qui faites briller à mes yeux un rayon de sa Lumière, vous avez en Lui le moyen le plus sûr et le plus facile, en coopérant à sa grâce et vous animant de son zèle, de convertir plus d’âmes que j’en ai scandalisées sur terre.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Sixième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette ne n’avoir pas été assez souvent au sacrement de la Réconciliation. Oui la confession est guérison pour l’âme. Ô vous qui êtes encore sur la terre, allez pour nous, vous jetez dans les bras du Père de Miséricorde ! À l’avance, merci.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.
Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Septième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Je regrette le peu de charité que j’ai eu sur la terre pour les âmes du Purgatoire. J’aurais pu leur être si utile durant ma vie ! Prières, aumônes, bonnes œuvres, Communions, dévotion au Sacré-Cœur; que de moyens n’avais-je pas pour consoler ces pauvres âmes, retenues prisonnières dans ce séjour de souffrances. Ah ! si je pouvais retourner sur la terre, que de saintes Messes n’entendrais-je pas ! Combien n’en ferais-je pas célébrer pour toutes ces âmes oubliées ! Quelles prières n’adresserais-je pas au Ciel à leur intention ! Vous, vous le pouvez encore...

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.
Huitième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Nous regrettons de ne pas avoir suffisamment aimés nos prêtres et notre Église. Aimez vos prêtres et priez pour eux. Aimez vos évêques et votre Pape, ils sont cadeaux de Dieu pour vous conduire au Paradis.

Prions

Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.

Neuvième jour
Que regrettez-vous, saintes âmes du Purgatoire, de la terre que vous avez quittée ? Nous regrettons de ne pas avoir suffisamment aimé Marie, la Sainte Mère de Dieu. Elle est un raccourcie pour nous conduire sur le chemin du Cœur de Jésus. Elle est une puissante avocate car elle ne supporte pas de voir ces enfants au Purgatoire. Consacrez-vous à Dieu par le Cœur Immaculé de Marie, elle vous protégera des embûches du démons. Priez le saint Rosaire et confiez-vous à elle. Placez aussi vos enfants et toutes votre famille sous sa protection maternelle.

Prions
Ô Seigneur, Dieu tout-puissant, nous Vous supplions, par le Sang très précieux de Jésus, répandu durant sa Passion, de délivrer les âmes du Purgatoire, et surtout celles qui doivent le plus tôt entrer dans votre Gloire, afin qu’elles commencent dès maintenant à Vous bénir pendant toute l’éternité et intercéder inlassablement pour nous. Amen. Doux Cœur de Marie, soyez notre salut.

Un Notre Père et un Je vous Salue Marie.


MERCI A VOUS DE m'avoir dait connaitre cette magnifique neuvaine pour ces pauvres ames!!!!!!!!!! :ilokyè: Ces prières quotidiennent me procurent un sentiment de bonheur et d'amour inconcevable pour toutes ces ames qui sont pretes a vivre la vraie VIE,celle dont on n'aspire tous ici-bas mais qui ne ressemble en rien a elle!L4AMOUR DE DIEU?LE REGARD AIMANT DE NOTRE JESUS ET LES MAINS TENDUES DE NOTRE MAMAN MARIE!!PRIONS OUI PRIONS DE TOUT NOTRE COEUR POUR ELLES QUI NOUS APPRENNENT A NE PAS FAIRE LES MEMES ERREURS FAITES PAR ELLES MEMES ET RIEN QUE POUR CELA "SOYONS GENEREUX DANS NOS PRIERES!!!!!!!!!!!!!!"
:Colombe9:

_________________
marie jose boubehira
avatar
marie jose boubehira
membre-actif
membre-actif

Messages : 597
Date d'inscription : 01/09/2011
Localisation : boulange 'moselle)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le purgatoire? ..Neuf jours de prières pour les âmes du Purgatoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum