bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook
anipassion.com

Aprés la générostié ...la nuit..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aprés la générostié ...la nuit..

Message  maryline le Mar 17 Aoû 2010 - 11:36


«Nombreux sont les chrétiens qui, après des années de générosité vécues
dans la ferveur, se retrouvent subitement dans la nuit : Dieu leur semble lointain, indifférent à ce qu'ils vivent et ils se demandent pourquoi Dieu leur enlève tout à coup la joie de la prière. Ils sont tentés d'y voir eux aussi une punition du c
iel : ils se demandent ce qu'ils ont pu faire de mal pour en arriver à une telle désolation.




Ils ont alors besoin qu'un accompagnateur spirituel les rassure et leur
explique à partir de l'expérience spirituelle de tous les saints que cette façon d'agir de Dieu est tout à fait "classique". Après une certaine "lune de miel" que le Seigneur fait goûter à ceux et celles qui viennent de le découvrir, Il leur fait subir un sevrage plus ou moins sévère, non pas pour les punir, mais afin de purifier leur amour, pour les inviter en quelque sorte à aller vers Lui non pas pour les consolations qu'ils en retiraient jusque-là mais pour Lui seul, pour Lui
manifester un amour plus désintéressé.

Elle est vraiment terrible, la tentation de découragement que connaissent les âmes plongées dans cette nuit. Après avoir connu l'ivresse de prier de longues heures devant le Très Saint Sacrement, elles n'ont plus aucun goût à prier, ni
même à participer à l'Eucharistie. Elles y vont par pur devoir, sans éprouver la moindre ferveur.



Ce n'est pas seulement la zone affective de leur être qui est sevrée de toute consolation sensible ; c'est leur coeur profond...Il est évident que cette impression ne correspond pas à la réalité. Leur coeur est bien là et le Seigneur en a pris possession. Il veut même faire participer cette âme au mystère de sa divine agonie, lui faire éprouver quelque chose de ce qu'il a connu au jardin des Oliviers : son accablement face au péché du monde. C'est d'ailleurs ce qu'elles
finissent par dire quand elles arrivent à verbaliser quelque peu leur terrible crise : "C'est comme si Jésus souffrait en moi !" Comme c'est vrai et comme elles ont alors besoin de l'appui d'un père spirituel qui les réconforte en leur certifiant qu'elles ne sont nullement coupables de cette aridité, que Dieu les aime plus que jamais ! »


P. Pierre Descouvemont, "Gagner le combat spirituel", Editions de l'Emmanuel, 2006.


"avec l'aimable autorisation de Jean-Claude Prieto"

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum