bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Avoir follement confiance en Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avoir follement confiance en Dieu

Message  Invité le Lun 20 Sep 2010 - 13:02

Une folle confiance en Dieu



L’importance (et la difficulté !) d’avoir réellement confiance quand on prie, c’est quelque chose que j’ai découvert en étudiant la doctrine spirituelle de sainte Thérèse de Lisieux. Elle a construit sa sainteté sur cette base : avoir follement confiance en Dieu. Et de le prouver !

Car penser et dire qu’on a confiance en Dieu, ce n’est pas très difficile. Mais essayez d’y réfléchir un peu : mis au pied du mur, on cale.

Chaque fois que j’ai écouté quelqu’un m’expliquer : la prière, vous savez, ça ne va pas fort ; chaque fois j’ai eu moi-même des crises de prières, si j’allais au fond des choses, j’aboutissais toujours à cela : on ne croit pas que cela peut changer réellement la vie.

On n’a pas plongé en pleine prière parce qu’on n’a pas osé sauter dans une pleine confiance à Dieu. Tant qu’on hésite, tant qu’on ne fait qu’ajouter un peu de prières à sa vie, à tout hasard, mais avec une confiance en fer-blanc, on ne fait pas une véritable expérience de la prière. On reste dans le lot des dégoûtés avant d’essayer. On tournicote dans les théories, la chasse aux méthodes et aux gourous.

Non, rien à faire. Ce ne sont pas nos formes de prière qui sont malades aujourd’hui, c’est notre confiance radicale : qu’est-ce que ma prière va changer ?

Oh ! Bien sûr, je ne pourrai presque jamais voir ce changement. Mais il m’aura été donné des forces pour telle acceptation, tel dépassement. Ma personnalité, ma prière, la puissance de Dieu, ces trois choses opèrent le tissage de ma vie, même si je ne peux pas en lire facilement les dessins. Je ne prierai bien que le jour où, sans voir, je croirai que j’accomplis là quelque chose de mystérieusement décisif.


Père André Sève, assomptionniste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum