bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Méditation chapelet en la fête de notre Dame du Rosaire

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méditation chapelet en la fête de notre Dame du Rosaire

Message  maryline le Jeu 7 Oct 2010 - 8:12




Au Nom du Père - du Fils et du Saint Esprit Amen

Esprit de Dieu, embrase nos coeurs du feu de ton amour.
O Marie conçue sans péché,
priez pour nous qui avons recours à vous !
Notre-Dame de la Prière, apprenez-nous à prier !


Je crois en Dieu, le père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus-Christ, Son fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité d’entre les morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le père tout puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen!

Notre-Père,qui êtes aux cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre règne vienne, que Votre volonté soit faite sur terre comme au ciel.Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour.Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé, et ne nous laissez pas succomber à la tentation mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

Ô Marie, Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, vous qui avez horreur de l'orgueil, revêtez-moi du manteau de votre humilité.

Je vous salue Marie, pleine de grâces,le Seigneur est avec Vous.Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de Vos entrailles, est béni.Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs,maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

Ô Marie
,Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, comme à Cana, priez votre Fils pour moi, dites-lui : "Ils n’ont pas d’amour", et donnez-moi la grâce de pratiquer la charité, comme vous.

Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous.Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de Vos entrailles, est béni.Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

Ô Marie, Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, obtenez-moi des yeux qui envisagent tout à la lumière de la foi.
Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec Vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de Vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.

Glória Patri, et Fílio, et Spíritui Sancto. Sicut erat in princípio, et nunc, et semper et in sæcula sæculórum. Amen.

Notre-Dame du Rosaire — 7 octobre
Ac 1,12-14 ; Lc 1,26-38

Nous méditons quelques réflexions sur la valeur de la prière du rosaire.



1ère dizaine : Le Rosaire, une prière où la méditation de l’Évangile nous met en communion vivante avec Jésus. « On peut dire que le Rosaire est, d’une certaine manière, une prière-commentaire du dernier chapitre de la Constitution Lumen Gentium de Vatican II… En effet, sur l’arrière-fond des Ave Maria défilent les principaux épisodes de la vie de Jésus Christ… Ils nous mettent en communion vivante avec Jésus à travers le Cœur de sa Mère. En même temps, nous pouvons rassembler dans ces dizaines du Rosaire tous les événements de notre vie individuelle ou familiale, de la vie de notre pays, de l’Église, de l’humanité. C’est ainsi que la simple prière du Rosaire s’écoule au rythme de la vie humaine. » (Jean-Paul II, Homélie 29/10/78)
Celui-ci est mon Fils Bien-Aimé. Écoutez-Le, Il a toute ma faveur.
Jean vit l’Esprit. Jean entendit la voix venue du Ciel. Jean comprit, et Jean adora le
Tout-Puissant. Quand il releva la tête, Jésus était déjà parti. Jean soupira, puis sourit: il savait que Jésus reviendrait prochainement. Il savait que l’Agneau de Dieu, l’Agneau qui ôte les péchés du monde, l’Agneau qui allait accueillir les pécheurs dont lui, Jean avait ouvert les cœurs, il savait, Jean, que l’Agneau de Dieu reviendrait très prochainement pour commencer sa Mission. Jean croyait...

Esprit-Saint, Esprit de Dieu, éclaire nos cœurs, et donne-nous la FOI.
Ô Marie,Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, vous êtes, après Jésus, toute mon espérance, apprenez-moi à pratiquer l’abandon à la Providence.

2ème dizaine
:Le Rosaire, une prière qui aboutit à la transformation de nous-même. « Le rosaire entretient le feu de l’amour, comme le bois qui, peu à peu, est jeté dans la fournaise. La chaîne du rosaire est une chaîne d’amour. Méditer, c’est « mettre Jésus dans son cœur ». Connaître Jésus dans le rosaire,c’est devenir comme lui. La méditation du rosaire est une lente transformation de nous-mêmes. Nous devenons Celui que nous contemplons. Les mystères deviennent une conduite de vie, un modèle, un exemple. Ils nous invitent à réformer notre vie, à la rendre conforme à celle de Jésus. Nous pouvons alors voir quel est le malheur d’une récitation du rosaire sans méditation : c’est un
corps sans âme, c’est vouloir prendre la route, mais sans savoir où aller. »
(P. Olivier Maire, Connaître Jésus, Le Règne 1997, p. 9)
Faites tout ce qu’Il vous dira, dit Marie au serviteur qui s’était légèrement éloigné. N’hésitez pas à faire tout ce qu’Il vous dira.
ESPRIT d’AMOUR qui a béni une noce, ESPRIT de VÉRITÉ qui informa Marie et conduisit Jésus, apprends-nous à T’écouter, et à obéir à tous tes conseils. Et l’eau parfois amère de nos cœurs, sera changée en vin, le vin de ton Amour et de ta Vérité.
Ô Marie,Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, que votre nom, prononcé
avec confiance, soit mon recours quand je dois renoncer aux passions de l'esprit et de la chair pour laisser passer Dieu.


3ème dizaine
:Le Rosaire, une prière d’humilité pour un combat spirituel victorieux. La Vierge Marie nous a toujours invités dans ses apparitions à réciter le chapelet ou à prier avec le Rosaire. Comme elle nous le montre à Lourdes, elle s’unit à ceux qui le prient. Le Rosaire est une prière simple, humble, et tandis qu’il est récité, il nous forme à l’humilité et à la simplicité du cœur. Satan, qui répand un esprit d’orgueil et de rébellion contre Dieu, ne peut que craindre ceux qui suivent Marie sur ce chemin de l’humilité. C’est pourquoi cette prière, vécue en union avec Marie, est redoutablement efficace contre l’Ennemi.
"Convertissez - vous" : Les apôtres sont heureux malgré une certaine tristesse qui s’est installée dans leur cœur depuis que Jésus leur a dit qu’Il devrait bientôt retourner vers le Père. Les apôtres sont inquiets dans leur cœur, mais ils n’osent pas interroger Jésus qui comprend leurs pensées:
Mes amis, ne soyez pas tristes parce que Je vous ai dit qu’il fallait que Je retourne vers le Père. Soyez sans crainte, Je ne vous laisserai pas orphelins, Je vous enverrai
le Paraclet, l’Esprit consolateur qui vous enseignera toutes choses. Si Je ne partais pas, l’Esprit-Saint ne pourrait pas venir, car c’est Moi qui vous l’enverrai....
Mais maintenant il faut se lever et repartir: Jésus doit continuer sa mission. Les apôtres Le suivent. Ils sont dans un joie profonde tandis que dans leur cœur murmure une curieuse parole:.."le royaume de Dieu est tout proche"... l’Esprit vous enseignera toutes choses.
Ô Marie,Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, dans votre sublime cantique, vous dites : Mon âme exalte le Seigneur. Obtenez-moi la grâce de ne désirer d’autre bien que Dieu seul.

4ème dizaine
: Le Rosaire, une occasion de croissance dans la grâce divine. « La piété envers la Mère du Seigneur devient pour le fidèle une occasion de croissance dans la grâce divine : c’est le but final de toute action pastorale. Il est impossible en effet d’honorer la « Pleine de grâce » (Lc 1, 28), sans honorer en soi-même l’état de grâce, et donc l’amitié avec Dieu, la communion avec lui, la présence intérieure de l’Esprit. Cette grâce divine investit tout l’homme et le rend conforme à l’image du Fils de Dieu (cf. Rm 8, 29 ; Col 1, 18). L’Église catholique, se basant sur une expérience séculaire, reconnaît dans la dévotion à la Vierge une aide puissante pour l’homme en route vers la conquête de sa plénitude. » (Paul VI, M.C. n° 57)
”Jésus se transfigura devant eux...”
N’ayez pas peur, gardez toujours l’espérance en vos cœurs, même quand tout semblera perdu pour vous. N’ayez pas peur et croyez de toutes vos forces, et de tout l’amour que vous avez pour Moi, que mon Esprit ne vous quittera jamais. Les apôtres se taisent et gardent le silence, un silence de paix, un silence d’amour habité par l’Amour.
Ô Esprit du Seigneur, Esprit d’Amour et d’Espérance, gardez toujours nos âmes dans la paix de l’Espérance, pour qu’un jour, nous puissions prier: “Bienheureux ceux dont le cœur garde fidèlement l’espérance de l’Esprit-Saint, ils seront dans l’amour et ils verront la venue glorieuse du Seigneur!”
Ô Marie, Vierge immaculée, Mère de Dieu et notre Mère, obtenez-nous d'obéir
fidèlement à la volonté de Dieu et de supporter les croix dans la paix, et d'aimer Dieu toujours davantage.


5ème dizaine
:L’opinion d’un théologien, le cardinal Journet « Il faut n’avoir jamais dit son chapelet, seul dans le silence ou perdu dans la foule du peuple chrétien, pour faire des objections à cette admirable prière, la dernière peut-être que nous pourrons faire encore dans notre lit de souffrance, et qui résume si admirablement, à la fois l’Ancien Testament et tout le message de l’Évangile, ses joies qui purifieront les nôtres, ses douleurs qui tempéreront les nôtres, ses triomphes qui absorberont les nôtres. (…) Cette prière qui paraît esclave est la plus émancipée de toutes. Celle prière qui paraît verbale est la plus spirituelle de toutes, elle est la plus contemplative de toutes et peut devenir la plus personnelle de toutes. »
(Cal Ch. Journet)

En vérité Je vous le dis: ma chair est une vraie nourriture, et mon sang est un vrai breuvage... Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et Moi en lui.
Mes amis, ne craignez pas. Un jour vous comprendrez mes paroles qui aujourd’hui vous paraissent tellement obscures. Ne craignez pas, l’Esprit-Saint que vous avez vu
reposer sur Moi, dans le Jourdain, l’Esprit-Saint viendra sur vous aussi, et Il vous enseignera les choses de Dieu. L’Esprit de Dieu ouvrira vos esprits et vos cœurs, et Il vous fera comprendre toutes mes paroles, mes paroles d’amour, mes paroles de paix, mes paroles de consolation. Ce que Je vous ai dit l’autre jour, Je vous le redis aujourd’hui: ma chair est vraiment le pain de vie, le pain de la vie éternelle. Et mon sang est le seul vin que vous devez désirer. Seuls ceux qui mangeront ce pain et boiront ce vin, auront en eux la vie éternelle.

Demeurez dans mon Amour, dit Jésus. Conservez mes paroles dans vos cœurs: elles sont esprit et elles sont vie.
Vierge très Sainte, vous dont l'oraison fut continuelle et persévérante, daignez aussi m'obtenir l'amour de la prière et du silence



Sainte Marie, Notre-Dame du Rosaire

Tu as accueilli dans la foi le message de l’ange Gabriel
et tu es devenue la Mère de Jésus, le Fils Unique de Dieu,
Apprends-nous à prier pour grandir dans la foi.


A la Visitation, tu as exulté de joie par le Magnificat,
Apprends-nous à rendre grâce à Dieu.


A Cana, tu as prié le Christ
pour qu’Il donne le vin des noces,
Apprends-nous à intercéder pour nos frères.


Debout au pied de la Croix,
tu as souffert avec Jésus par amour pour les pécheurs,
Apprends-nous à accueillir la miséricorde du Père.


A la Pentecôte, tu priais avec les Apôtres
quand ils ont reçu la plénitude de l’Esprit-Saint,
Apprends-nous à demander l’Esprit pour témoigner de l’Evangile.


Tu es la Mère de l’Eglise et la Protectrice des Familles,
Veille sur chacune de nos familles,
Apprends-nous à nous aimer avec fidélité.


Tu es la Mère de l’humanité et la Patronne de la France,
ouvre notre pays aux dimensions universelles de l’amour de Dieu.
Apprends-nous à servir avec générosité.


O Marie conçue sans péché,
priez pour nous qui avons recours à vous !
Notre-Dame de la Prière, apprenez-nous à prier !







Dernière édition par maryline le Mer 26 Jan 2011 - 13:07, édité 1 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation chapelet en la fête de notre Dame du Rosaire

Message  Invité le Jeu 7 Oct 2010 - 9:40


Ô Marie ! Lorsque nous prononçons votre nom tout y est contenu : la Sainteté, la pureté, la douceur, l'humilité, l'amour, la soumission à Dieu sans conditions et tant d'autres qualificatifs merveilleux que nous pouvons broder autour de ce Saint nom.
Ô Marie, comme votre prénom est suave à la bouche, comme il enflamme nos cœurs, comme il est réconfortant et salvateur.
Ô Marie, en bonne mère, vous veillez sur vos enfants, vous nous portez les messages de Dieu avec toute votre patience et votre tendresse, vous effaçant derrière sa volonté.
Ô Marie, comment vous remercier de tous les bienfaits de vos prières pour nous, comment vous remercier de toutes ces catastrophes évitées par votre Sainte intervention ? Comme vous, je dis : Magnificat, car mon âme exalte le Seigneur pour la Sainte délégation qu'Il a placée en vous, Magnificat pour le doux nom de Marie qui est un tout. Mais votre cœur saigne, tout piqué qu'il est, en épines des affronts des hommes.
Acceptez, Ô Marie, nos offrandes de roses, déposées en tapis à vos pieds, pour soulager le tout de ce nom, Ô Marie, si souvent meurtri. Recueillez ces Rosaires, Douce Mère, que nous portons en enfants graciles et hésitants, dans notre impureté et pour votre ravissement.

Ô Marie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum