bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Noël , un temps favorable...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noël , un temps favorable...

Message  maryline le Mer 1 Déc 2010 - 8:33




NOËL, UN TEMPS FAVORABLE...
Qu'est-ce qui nous pousse à faire de cette fête un moment privilégié, un rendez-vous familial incontournable ? Le désir de « faire plaisir », ou plus profondément, la possibilité de se dire les uns aux autres que l'on s'aime ?


Noël , un temps favorable...

Premiers jours de novembre... Dans ma famille, quelque peu recomposée, il y a une question que chacun porte en lui sans vraiment oser la poser. « Qu'est-ce que vous faites à Noël ? ». C'est la prochaine échéance sérieuse qui pourrait voir la famille à nouveau réunie ; aussi les attentes sont-elle grandes autour de ces quelques jours qui pourront être vécus dans la joie de Noël.

On peut rêver d'un temps suspendu ou tout pourrait être possible : visite de celui qui est loin et qu'on ne voit jamais, retrouvailles heureuses entre les générations, attention particulière à celui qui est seul ou malade.
Mais les craintes sont à la hauteur des espérances. Et à bien y regarder, Noël, s'il est le temps de la joie est tout autant celui des larmes. Larmes de celui qui, au milieu des autres peut-être, se sentira renvoyé à sa propre solitude, larmes de celui qui ne peut se réjouir car il a trop lourd à porter ... Noël peut vite devenir insupportable.


Insupportable aussi par tous les excès de consommation, la profusion de cadeaux, le « trop de tout » qui brouille le sens de ce que nous voulons vraiment vivre.
Noël est cependant un temps favorable où l'on expérimente que chacun peut donner le meilleur de lui-même, que l'on peut se dire les uns aux autre que l'on s'aime, même si les façons de le dire sont parfois maladroites, que des premiers pas vers une réconciliation sont possibles, comme si chacun trouvait en lui la force d'aller au delà de ce qu'il se sent capable de faire habituellement. S'agit-il seulement de « faire plaisir », ou de se laisser habiter, peut-être à notre insu, de ce « trop plein de grâce » propre à cette fête ?

Dans l'environnement culturel propre à notre société, qui semble totalement laïcisée et consumériste, ce sont pourtant bien les valeurs mêmes de l'évangile qui sont déclinées, revisitées, réinvesties. Sans doute en sommes-nous pétris jusqu'à ne pas pouvoir les reconnaître comme l'Evangile lui-même.
Oui, à Noël, tenons nos portes ouvertes ! Christ vient marquer le temps, temps de paix, de fraternité et de justice.
Claire, Equipe AP


QUI DONC MONTRERA L'ETOILE ?


L'Eglise sera-t-elle l'étoile qui conduit jusqu'à la rencontre de Jésus-Christ Fils de Dieu ?
Des chrétiens seront-ils là où se pose la question du sens de la vie ?
Y aura-t-il des veilleurs, là où des voisins ont perdu leur chemin ?

Dans nos villes où cohabitent tous les peuples, toutes les races et toutes les religions, l'Evangile de la fraternité est attendu. Dans une époque de peur et d'inquiétude, l'Evangile de la confiance et de l'amour de Dieu est attendu. Il est attendu l'Evangile de justice et de partage, sur nos terres où l'écart entre les riches et les plus pauvres ne cesse de grandir jusqu'à la colère.


Il est attendu l'Evangile de la tolérance et du pardon, là où se multiplient les différences et les conflits.
Il est attendu l'Evangile de la résurrection, dans les groupes qui cherchent une survie et un progrès dans les réincarnations successives.....
Il est attendu l'Evangile de la vie, dans les laboratoires, où s'invente l'avenir, et sur les autoroutes de la communication, où se croisent toutes les questions et toutes les réponses

Lorsque l'horizon se voile
dans le rêve et dans l'oubli
qui donc montrera l'étoile
que chacun cherche en sa nuit ?


P. Marcel Perrier Evêque de Pamiers (2000-2008) Feuilles d'automne -Ed. L'Edelweiss
Paru dans le Journal La Croix - Epiphanie 2003


Noël, l'exigence des cadeaux

« Pour le cadeau de Noël je préfère de l'argent et pour la petite, une poupée, mais une poupée souple, avec les cheveux noirs, je t'envoie la référence et le catalogue ». « Mais j'aimerais lui offrir une poupée qui me plaise ! », « Oui, oui, mais qu'elle ait les
cheveux noirs, et qu'elle soit comme celle du catalogue que je t'envoie »

Noël ! On finit toujours par céder à l'exigence du cadeau, plutôt que d'acheter celui que nous aurions souhaité choisir !

Jusqu'à quel point cela reste-t-il un cadeau. Un cadeau n'est-il pas gratuit, un don gratuit ? N'est-ce pas cela Noël ? Que devient le sens du mot « cadeau » ? Non seulement on n'offre plus ce qu'on désire, mais encore on nous exige tel ou tel objet.

Le cadeau n'est-ce pas aussi ce temps passé à chercher, à fouiller le petit quelque chose qui fera plaisir ? Peu importe si cela correspond vraiment à ce qu'attendait l'autre ; s'il l'a déjà dans une armoire ! Dans le cadeau ce n'est pas l'objet qui compte, ni sa valeur, c'est aussi l'effet de surprise qu'on voit apparaître dans les yeux de celui qui ouvre le paquet, car dans cet instant de cœur à cœur se lit le geste qui dit l'amour.

Offrir de l'argent plutôt que quelque chose ? Un objet gardera mieux le souvenir de notre affection. Un chèque, du liquide, quelle trace laisse-t-il ? Non seulement on oubliera rapidement que l'objet acheté avec cet argent nous a été offert, mais on risque
aussi de thésauriser cette somme sans rien acheter. L'amour de ceux qui
l'ont offert où s'inscrit-il symboliquement ?
A force de négocier ceci ou cela, de demander de l'argent, on perd le sens profond du don gratuit, toujours surprenant, geste d'amour qui des années après nous rappelle l'autre.
Noël devrait être le temps du rêve, le temps où se resserrent les liens familiaux, pas celui des transactions commerciales.

Equipe AP



source : VOIR ICI


Dernière édition par maryline le Mar 28 Déc 2010 - 10:46, édité 1 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël , un temps favorable...

Message  Invité le Mer 1 Déc 2010 - 9:48



Pas de bûche dans le foyer
Pas d'argent pour en acheter
Pas de sapin, pas de cadeau
Même pas de neige pour le traîneau

Pas d'emploi, pas de chèque de paye
Pas de fruit dans la corbeille
Pas de dinde, pas de tourtière
Pas de décoration, ni de petites lumières

Les dessins des enfants
Ornent le frigidaire "vide" évidemment
Et les chants de Noël qu'ils fredonnent
Apaisent le bruit qui, dans l'estomac, résonne

Pas grand chose pour ce Noël
Sauf, une prière pour l'Éternel...
"Seigneur, même si ça ne suffit pas toujours
Conserve-nous au moins l'AMOUR"
Danièle Labelle


Il est attendu l'Evangile de la tolérance et du pardon, là où se multiplient les différences et les conflits.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël , un temps favorable...

Message  Invité le Mer 1 Déc 2010 - 10:08

Noël :65*/l^ù:

C'est Noël dans les chaumières
Sortez les pains d'épices et le vin chaud
Pour fêter ensemble cette Lumière
Qui s'offre à nous, Divin Cadeau :65*/l^ù:

C'est Noël sur la Terre
Retrouvez votre âme d'enfant
Construisez des bonhommes hivers
Rassemblez amis et parents :65*/l^ù:

Il est venu nous retrouver
Dans la vétusté d'une étable
Et l'innocence de ce Nouveau-né
Reste pour nous un vrai miracle :65*/l^ù:

Ils vinrent de loin lui rendre hommage
Et lui montrer leur attachement
Que l'exemple de ces Rois Mages
Se perpétuent au-delà des temps :65*/l^ù:

C'est Noël dans les demeures
Sortez vos plus beaux habits
Habillez-vous l'âme et le cour
Pour vous offrir à Lui :65*/l^ù:

Auteur : Florence Saillen


Psaume de Noël :*=m)àk:

Criez de joie à notre Dieu,
Il est notre secours.
Dans l'allégresse,
acclamez le Seigneur Dieu vivant et vrai. :*=m)àk:

Voici le jour que le Seigneur a fait,
jour d'allégresse et jour de joie :
car l'enfant bien-aimé
nous a été donné
et il est né pour nous en chemin
et il a été déposé en une crèche;
il n'y avait pas de place à l'hôtellerie.
Gloire à Dieu, Seigneur au plus haut des cieux
et sur la Terre paix aux hommes de bonne volonté ! :*=m)àk:

:/5ù^)y,:

Auteur : Saint François d'Assise



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noël , un temps favorable...

Message  Invité le Mer 1 Déc 2010 - 15:05


Noël

Que dire aujourd'hui
Devant Jésus si petit,
Pauvre ,et démuni,
Jésus, l'Amour infini,
Se fait don en cette nuit


Sa naissance est annoncéé
Le faire part et le chant des anges
Allument la joie au coeur des bergers...
Et c' est dans la louange
Qu'ils sont invités à le contempler!


Toi aussi ...
Penche-toi sur son berceau.
Offre toi à lui comme un cadeau.
Tu lui feras chaud au coeur .
C'est lui le Sauveur...


L'Amour est don , il ne peut être que don.
Pourtant , Jésus a souffert durant sa vie
Du mépris, de la haine et de la violence .
Lui , l'innocent , sera condamné à mort .
Il répondra par le pardon,
Afin qu'aujourd'hui, toute souffrance
Trouve en lui, par lui et avec lui,
Dans un coeur à coeur, le réconfort,
Un chemin de lumière et de vie...


Car sa descente en notre nuit,
Au coeur de nos détresses,
Allume joie et reconnaissance!
Il est secours , Paix et Vie,
Guérison, libération et délivrance.
L'Amour divin se donne sans cesse...
L'Amour vrai est toujours gratuit...


Donc , Noël invite à l'Espérance
Pour le monde d aujourd'hui.
Jésus jamais ne désespère.....
Et moi petite bergère de 2010
J'ai rendez vous à la crèche
Pour y contempler ce grand mystère
De l'Amour infini qui se fait chair,
Pour guérir notre humanité
Blessée par le péché....

Anne Marie
http://transfert.org/annemarie/2008/noel.jpg&imgrefurl=http://tra



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon ame O Dieu toujours te magnifie!

Message  lily le Mer 1 Déc 2010 - 17:04


Cantique de Marie
Mon âme,
ô Dieu, toujours te magnifie!
Pour te servir, ta grâce m'a choisie.
Mon cœur proclame et bénit le Seigneur,
Et mon esprit exulte mon Sauveur.


Le Tout-Puissant, malgré ma petitesse,
Ma pauvreté, mon néant, ma faiblesse,
A bien voulu sur moi jeter les yeux,
Et rend mon sort à jamais glorieux.

De ses bienfaits, il a comblé ma vie, Il fait pour moi des choses inouïes: Tous les humains vont dire mon bonheur Et béniront mon divin bienfaiteur.
. Quand, de son bras la force est déployée,
Des orgueilleux, il confond les pensées.
Mais des petits il est le protecteur,
Il les élève au comble de l'honneur.

Dans leur malheur il est la providence;
Aux affamés, il donne l'abondance.
Mais les puissants qui sont comblés de biens,
Il les renvoie et ne leur laisse rien.

Il se souvient des siens dans la détresse;
Il les soutient au nom de sa tendresse.
Toujours son peuple est secouru par lui,

Il peut compter sur le salut promis.


www.granby.cantiques


avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum