bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Aller en bas

Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Dim 5 Déc 2010 - 14:34


Pour renaitre notre famille ouvre son cœur aux « blessés de la vie».».

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Prophète du Très-Haut, Jean est venu préparer la route devant le Seigneur et rendre témoignage à la Lumière. Alléluia. (cf. Lc 1, 76 ; Jn 1, 7)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jean le Baptiste, dans sa prison, avait appris ce que faisait le Christ. Il lui envoya demander par ses disciples :« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez :
Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres.
Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! » Tandis que les envoyés de Jean se retiraient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu'êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ?...Alors, qu'êtes-vous donc allés voir ? un homme aux vêtements luxueux ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Qu'êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu'un prophète. C'est de lui qu'il est écrit : Voici que j'envoie mon messager en avant de toi, pour qu'il prépare le chemin devant toi. Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui. »


TROISIEME ETAPE

Pour renaitre notre famille ouvre son cœur aux « blessés de la vie».».

En regardant notre famille et les familles que nous connaissons, som­mes-nous attentifs à des personnes (enfants ou adultes) qui Sont des « blessés de la vie » ? infirmes, malades, des personnes qu'on a mises de côté, des mal aimés, des méprisés... Pouvons-nous les nommer ?


Une Parole de Dieu qui nous éclaire (Mt 11,2-11)
Aux gens qui se posent des questions, Jésus donne des signes qu’il est bien le Messie que le Père a envoyé : « les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. »

Nous réfléchissons

Jésus fait-il partie de notre famille ? Son nom est-il de temps en temps sur nos livres ? Qui est-il pour nous ? En tant que « chrétiens », nous portons son nom « Jésus Christ » : est-ce que nous sommes ses amis ?
Le pape Jean Paul II disait qu 'une famille chrétienne est une «petite Eglise à la maison »,Comment ça peut être vrai pour nous?


Sur quoi Jésus attire notre attention dans cet évangile ?
Une décision qui nous engage
Décider que tous les membres de notre famille mettront Jésus à la première place à Noël, en participant à la messe de la Nati­vité qui est l'anniversaire de la naissance de Jésus. (Sans oublier de Aire ce que nous avons décidé la semaine der­nière...)




une prière qui nous tourne vers le Seigneur

(Extrait d’une prière de Mère Térésa)

Seigneur, quand je suis affamé
Donne-moi quelqu’un qui ait besoin de nourriture
Quand j’ai froid,
envoie-moi quelqu’un à réchauffer
Quand je suis blessé,
Donne-moi quelqu’un à consoler
Quand je suis découragé
Envoie-moi quelqu’un à encourager.
Quand je suis pauvre
Conduis à moi quelqu’un dans le besoin.
Quand ma croix devient lourde
Donne-moi la croix d’un autre à partager.
Quand je ne pense qu’à moi
Tourne mes pensées vers autrui.





Dossier de cheminement en famille
voir en cliquant sur Livret de l’Avent


http://eglisealareunion.org/


Dernière édition par maryline le Lun 20 Déc 2010 - 17:29, édité 3 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Lun 6 Déc 2010 - 6:58


Montre-nous la route, et nous marcherons.
Donne-nous la lumière, et nous brillerons.Jean-Baptiste est celui qui nous montre le chemin." Il n’est pas nécessaire de s’encombrer d’outils, de pelles ou de pioches. La route où Dieu nous rejoint est le Coeur de l’humanité.Reconnaissons notre faiblesse et nos limites !

Voilà que c’est Dieu lui-même qui vient à notre rencontre.


http://www.smrdc.org/

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Lun 6 Déc 2010 - 12:39



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  Invité le Lun 6 Déc 2010 - 13:03


Une Parole de Dieu qui nous éclaire (Mt 11,2-11)

Aux gens qui se posent des questions, Jésus donne des signes qu’il est bien le Messie que le Père a envoyé : « les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. »

Commentaire

On comprend le doute de Jean-Baptiste : il avait annoncé (C’était l’évangile de dimanche dernier) que « celui qui devait venir » allait faire le ménage, comme le moissonneur qui, avec sa pelle à vanner, sépare le bon grain de l’ivraie.
Or, Jésus ne fait pas le ménage, ses actes ne correspondent pas à ce qu’attendait le Baptiste. D’où la question de ce dernier :

« Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? »

C’est vrai Jésus ne fait pas le tri, ne condamne pas. Il rend la joie, la vue, la dignité à tout homme qui le rencontre et croit en lui. C’est ce qu’annonçait le prophète Isaïe : « Alors s’ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf et la bouche du muet criera de joie ».
Le message de Jean Baptiste avait le mérite de réveiller ses auditeurs. Mais la venue de Jésus est d’abord une Bonne nouvelle qui plonge ceux qui l’accueillent dans une grande joie.

François Brossier



L'AVENT: DU TEMPS POUR LE SEIGNEUR
Nous faisons tous l'expérience d'avoir peu de temps pour le Seigneur et peu de temps aussi pour nous. Nous finissons par être absorbés par le "faire".
L'Avent, nous invite à rester en silence pour comprendre une présence. C'est une invitation à comprendre que les simples événements d'une journée sont des signes que Dieu nous adresse.
Combien de fois Dieu nous fait-il percevoir son amour ! Tenir un "journal intime" de cet amour serait un engagement beau et salutaire pour notre vie !
L'Avent nous invite et nous stimule à contem-pler le Seigneur présent. La certitude de sa pré-sence ne devrait-elle pas nous aider à voir le monde avec des yeux différents ?

L'homme, dans sa vie, est en attente cons-tante: quand il est enfant, il veut grandir, quand il est adulte, il tend à la réalisation et au succès, lorsqu'il avance en âge, il aspire au repos mérité. Mais arrive le temps où il découvre d'avoir trop peu espéré pour lui, au-delà de la profession ou de la position sociale, il ne lui reste rien à espérer.

Pour les chrétiens, l'espérance est animée d'une certitude: le Seigneur est présent dans le parcours de notre vie, il nous accompagne et un jour, il sèchera nos larmes. Cependant, il y a dif-férentes manières d'attendre. Si le temps n'est pas rempli d'une présence dotée de sens, l'atten-te risque de devenir insupportable; si l'on attend quelque chose, mais qu'en ce moment il n'y a rien, si le présent demeure vide, chaque seconde qui passe apparaît exagérément longue, et l'at-tente se transforme en un poids trop grave, parce que le futur reste totalement incertain. Quand au contraire le temps est doté de sens, et qu'en cha-que instant nous percevons quelque chose de spécifique et de valable, alors la joie de l'attente rend le présent plus précieux.

Vivons intensément le présent, vivons-le tour-nés vers l'avenir, un avenir rempli d'espérance !

Benoît XVI


Viens, Seigneur, et sauve-nous !
Le Seigneur fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain,
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes.

Le Seigneur protège l'étranger.
Il soutient la veuve et l'orphelin.
D'âge en âge, le Seigneur régnera.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  jonathan le Mar 7 Déc 2010 - 16:38



La Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres...


Textes bibliques : Lire


Dimanche dernier, nous avons entendu la prédication de Jean Baptiste. Son message était dérangeant pour les autorités en place. Comme cela arrive souvent en pareille circonstance, il a été arrêté et mis en prison. N'ayant plus aucun contact avec ce Jésus qu'il annonçait, il ne pouvait que s'appuyer sur ses disciples. Il était de plus en plus intrigué car ce qu'il entendait dire de lui ne correspondait pas à ce qu'il avait annoncé. Rappelons-nous : Jean Baptiste avait présenté "celui qui vient" comme un juge redoutable, avec la hache à la main pour déraciner les pécheurs et les jeter au feu. La seule issue pour échapper à cette catastrophe, c'était de recevoir le baptême qu'il proposait. Ce n'était pas encore le baptême chrétien mais simplement le signe d'un engagement résolu vers la conversion.


Or, avec Jésus, c'est tout autre chose qui se passe. Nous sommes loin du jugement redoutable. Au lieu d'utiliser la manière forte, il se proclame "doux et humble de cœur". Il fait bon accueil aux pécheurs et il va jusqu'à leur pardonner. Alors, Jean Baptiste ne comprend pas. Il est complètement désemparé par cette attitude de celui qu'il avait annoncé. Et c'est pour cette raison qu'il envoie ses disciples pour leur poser la question de confiance : "Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ?


En écoutant cette question de Jean Baptiste, chacun de nous peut penser à ceux qui doutent, ceux qui sont dans l'épreuve. Beaucoup sont désemparés par la violence, les catastrophes, la pauvreté grandissante. Alors, nous entendons cette question : Où est-il votre Dieu ? que fait-il ? Et c'est à ce moment-là qu'il nous faut ouvrir nos yeux et surtout notre cœur : non Dieu n'est pas absent. Il est présent dans tous les gestes de partage et de solidarité. Il est là quand on va visiter une personne malade. Quand des familles font un chemin de réconciliation, c'est lui qui est là. Quand des SDF sont mis à l'abri du froid, c'est encore lui.
Et c'est là qu'il nous faut réentendre la parole de Jésus : "Allez rapporter à Jean ce que vous voyez et entendez : Les aveugles voient, les boiteux marchent, les morts ressuscitent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres". Ces aveugles qui retrouvent la vue, ce sont ceux qui étaient aveuglés par la haine ou l'indifférence. Ils étaient fermés à Dieu et aux autres. En accueillant dans leur vie celui qui est "la Lumière du monde", ils apprennent à voir les autres avec le regard même de Dieu, un regard plein d'amour et de miséricorde. Eux qui étaient "boiteux" peuvent aller vers leurs frères et surtout se mettre en route à la suite du Christ vers le Père. Les sourds entendent les appels du Christ à se convertir, à revenir à Dieu et à aller vers les autres. La bonne nouvelle est annoncée aux pauvres : Désormais ils ne sont plus des exclus. Ils sont enfants de Dieu au même titre que les autres et ils retrouvent toute leur dignité.


Aujourd'hui encore, le Seigneur continue à réaliser des merveilles pour les hommes et les femmes de ce temps. Il vient nous guérir de la lèpre du péché et nous apporter la vie qui n'aura pas de fin. Sa venue a été pour notre monde le point de départ d'une grande espérance. C'est une réponse à tous les pessimistes qui ne voient que le mal. Tout l'évangile nous dit que Dieu n'abandonne pas son peuple. Il nous invite à nous laisser conduire par lui en toute confiance. Il attend de nous que nous lui ouvrions les mains pour tout recevoir de lui. A notre tour, nous pourrons les tendre pour partager avec ceux qui nous entourent. Avec lui, nous pourrons nous faire le prochain de celui qui a faim et froid, celui qui est seul et qui compte sur une main tendue. C'est à nous de faire marcher les boiteux, d'éclairer les aveugles, de donner la parole à ceux et celles qui ne l'ont jamais. C'est à nous de servir les pauvres et de leur annoncer la bonne nouvelle.


Jean Baptiste était tout orienté vers la venue du Messie puis il s'est retiré pour donner toute sa place à Jésus : "il faut que lui grandisse et que moi je décroisse." Aujourd'hui, nous pensons à tous ceux et celles qui ont parlé et agi au nom du Seigneur. Beaucoup ont quitté leur famille et leur pays pour proclamer que Jésus Christ est Seigneur. Certains l'ont fait au péril de leur vie. Notre mission de chrétiens baptisés et confirmés nous provoque nous aussi à aller vers les autres et à œuvrer pour faire advenir le Royaume de Dieu. Dans ce Royaume, tous, grands et petits, bien portants et malades, étrangers et orphelins, prendront place au même festin sans distinction.


Jésus Fils de Dieu, nous te rendons grâce : chaque dimanche, tu es notre Noël, car chaque dimanche, tu viens partager notre vie. C'est toi que nous allons recevoir comme l'Emmanuel, Dieu avec nous, Dieu avec l'humanité. Béni sois-tu pour cette tendresse que tu ne cesses de nous manifester. Amen
D'après diverses sources



avatar
jonathan
Animation
Animation

Messages : 208
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 73
Localisation : Près de Rodez (France)

http://dimancheprochain.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Mer 8 Déc 2010 - 12:35


TROISIEME ETAPE

Pour renaitre notre famille ouvre son cœur aux « blessés de la vie».»


"l'amour en famille" : sortir de ses égoïsmes
Aimer en famille commence par le respect de son père et de sa mère
Aimer en famille exige le respect de l’autre et passe par le respect du plus faible (prendre soin et écouter les enfants- personnes agées)
Aimer en famille c'est rejetter la haine et l’injustice la rancoeur et c'est pardonner

Dieu saint, Dieu très haut, à toi notre louange et notre action de grâce ! Déjà une lumière filtre en nos ténèbres. Nous te bénissons, ô notre Père : tu nous prépares à accueillir ton Fils. En lui, tu nous veux libres, un peuple de sauvés en marche vers le Royaume, un peuple de vivants créés pour une joie sans fin.
BÉNI SOIS-TU, SEIGNEUR !




_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  alice le Mer 8 Déc 2010 - 12:53


Livre d'Isaïe 35,1-6.10.

Le désert et la terre de la soif, qu'ils se réjouissent ! Le pays aride, qu'il exulte et fleurisse, qu'il se couvre de fleurs des champs, qu'il exulte et crie de joie ! La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et de Sarône. On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu. Fortifiez les mains défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent, dites aux gens qui s'affolent : « Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c'est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. » Alors s'ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie. L'eau jaillira dans le désert, des torrents dans les terres arides. Ils reviendront, les captifs rachetés par le Seigneur, ils arriveront à Jérusalem dans une clameur de joie, un bonheur sans fin illuminera leur visage ; allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s'enfuiront.

Psaume 146(145),7-10.

il fait justice aux opprimés ; aux affamés, il donne le pain ; le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes, le Seigneur protège l'étranger.

Il soutient la veuve et l'orphelin, il égare les pas du méchant. D'âge en âge, le Seigneur régnera : ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

Lettre de saint Jacques 5,7-10.


Frères, en attendant la venue du Seigneur, ayez de la patience. Voyez le cultivateur : il attend les produits précieux de la terre avec patience, jusqu'à ce qu'il ait fait la première et la dernière récoltes. Ayez de la patience vous aussi, et soyez fermes, car la venue du Seigneur est proche. Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte. Frères, prenez pour modèles d'endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

COMMENTAIRE DU JOUR
« Parmi les hommes, il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui »

Sermon sur la sainte Théophanie
Révérons la compassion d'un Dieu venu sauver et non juger le monde. Jean, le précurseur du Maître, qui jusque-là avait ignoré ce mystère, lorsqu'il a appris que Jésus était vraiment le Seigneur, a crié à ceux qui venaient se faire baptiser : « ' Engeance de vipères ' (Mt 3,6), pourquoi me regardez-vous avec tant d'insistance ? Ce n'est pas moi le Christ.

Je suis un serviteur et non le Maître. Je suis un simple sujet, non le roi. Je suis une brebis, non le pasteur. Je suis un homme, non un Dieu.

J'ai guéri la stérilité de ma mère en venant au monde, je n'ai pas rendu féconde sa virginité ; j'ai été tiré d'en bas, je ne suis pas descendu des hauteurs. J'ai lié la langue de mon père (Lc 1,20), je n'ai pas déployé la grâce divine... Je suis vil et tout petit, mais après moi vient celui qui est avant moi (Jn 1,30).

Il vient après, dans le temps ; mais avant, il était en la lumière inaccessible et ineffable de la divinité. ' Il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales.

Lui, vous baptisera dans l'Esprit et le feu ' (Mt 3,11). Moi, je suis subordonné ; il est libre. Je suis assujetti au péché, lui détruit le péché. J'enseigne la Loi, lui porte la lumière de la grâce. Je prêche en esclave, il légifère en maître.

J'ai pour couche le sol, lui les cieux. Je baptise du baptême de repentir, lui donne la grâce de l'adoption. ' Il vous baptisera dans l'Esprit et le feu. ' Pourquoi me révérer ? Je ne suis pas le Christ. »

levangileauquotidien.org

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Mer 8 Déc 2010 - 14:15

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes, le Seigneur protège l'étranger.


Appel à adhérer à Jésus Christ: chant d'action de grâce

Les mots que tu nous dis surprennent nos attentes.
Mais qui es-tu, Jésus, pour nous parler ainsi ?
Viens-tu aux nuits pesantes donner le jour promis ?
Es-tu celui qui vient pour libérer nos vies ?

Les mots que tu nous dis sans cesse nous appellent.
Mais qui es-tu, Jésus, pour nous parler ainsi ?
Sont-ils Bonne Nouvelle qui changera nos vies ?
Es-tu celui qui vient pour libérer nos vies ?

Les mots que tu nous dis troublèrent Jean-Baptiste.
Mais qui es-tu, Jésus, pour nous parler ainsi ?
Faut-il être prophète pour croire comme lui ?
Es-tu celui qui vient pour libérer nos vies ?




Viens, Seigneur, et sauve-nous !

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Ven 10 Déc 2010 - 8:02


Le désir de Dieu
"Soyez dans la joie du Seigneur... Le Seigneur est proche (Ph 4,4-5)



Une joie qui anticipe la joie plénière que nous vivrons au jour du
face-à-face et de la pleine révélation. Dès à présent, nous pouvons la goûter comme un don de l'Esprit. Ce qui suppose de nous laisser habiter par le désir de Dieu, lui qui nous cherche plus encore que nous le cherchons.

Jésus Fils de Dieu, nous te rendons grâce : chaque dimanche, tu es notre
Noël, car chaque dimanche, tu viens partager notre vie. C'est toi que nous allons recevoir comme l'Emmanuel, Dieu avec nous, Dieu avec l'humanité. Béni sois-tu pour cette tendresse que tu ne cesses de nous manifester. Amen


Exultons de Joie !
Jean est grand, le plus grand.
Jean est prophète et plus que prophète,
et pourtant, il est un plus petit dans le Royaume
qui est plus grand que lui (Mt 11,11).
Jean est grand, très grand,
mais il doit s’effacer – et il veut s’effacer –
devant ce «plus petit» qui vient derrière lui !
Jean doit s’effacer pour que paraisse ce plus petit,
pour que paraisse Celui qui va s’abaisser extrêmement,
et même divinement.


Jean s’efface, mais il s’efface en Jésus,
il s’efface pour nous conduire à Jésus.
Il n’a d’autre désir que de nous mener à Celui qui vient.
Comme un fleuve vient se jeter
et comme s’effacer dans l’océan,
Jean vient se jeter et nous jeter en Jésus.
Il consent à se perdre en Jésus.
Il laisse même ses propres paroles,
sa propre prédication
se jeter dans le mystère de Jésus
qui ne cesse de le surprendre.


...
Oui Jésus est vraiment Celui qui doit venir.
Il est le seul qui puisse dégager l’humanité
des liens les plus profonds qui nous tenaient captifs.
Jésus est Celui qui vient accomplir
la prophétie extraordinaire du prophète Isaïe :
«Prenez courage, ne craignez pas,
voici votre Dieu,
c’est la vengeance qui vient,

la revanche de Dieu» (Is 35,4).
...
Dirige notre joie, Seigneur,
vers la joie d’un si grand mystère.
vers LA vraie Joie !
vers TA joie !

Exultons de Joie !


http://paroissefachesthumesnil.over-blog.com/

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  Invité le Ven 10 Déc 2010 - 8:45

Exultons de joie! proche est le règne de Dieu.

Exultons de Joie! il est au milieu de nous.

:6/ù!-y:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Ven 10 Déc 2010 - 9:42

Découvrons le psaume du dimanche 12 décembre.

Psaume 145 – Viens, Seigneur, et sauve-nous !





_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Dim 12 Déc 2010 - 7:32



« Préparez le chemin du Seigneur. »
Sermon du bienheureux Guerric D’Igny, abbé (Traduction J-R Bouchet)

Le chemin du Seigneur, frères, qu’il nous est demandé de préparer, se prépare en marchant. On y marche dans la mesure où on le prépare. Même si vous vous êtes beaucoup avancés sur ce chemin, il vous reste toujours à le préparer, afin que, du point où vous êtes parvenus, vous soyez toujours tendus au-delà. Voilà comment, à chaque pas que vous faites, le Seigneur à qui vous préparez les voies vient au-devant de vous,
toujours nouveau, toujours plus grand.

Aussi est-ce avec raison que le juste prie ainsi : « Enseigne-moi le chemin de tes volontés et je le chercherai toujours. »On donne à ce chemin le nom de vie éternelle, peut-être parce que bien que la providence ait examiné le chemin de chacun et lui ait fixé un terme jusqu’où il puisse aller, cependant la bonté de celui vers lequel vous vous avancez n’a pas de terme.

C’est pourquoi le voyageur sage et décidé pensera commencer lorsqu’il arrivera. Il oubliera alors ce qui est derrière lui pour se dire chaque
jour :« Maintenant, je commence.«


http://viecontemplative.saintefamille.fr/

Tu nous as faits, Seigneur, pour vivre en frères les uns avec les autres et tu nous demandes de reconnaître le Christ dans tous ceux qui souffrent et d’aller à sa rencontre. En ce temps d’espérance, que nos frères en difficulté bénéficient de notre fraternité. Par Jésus le Christ notre Seigneur. AMEN


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

méditation du jour

Message  Invité le Dim 12 Déc 2010 - 8:22

Saint Matthieu 11,2-11

Jean le Baptiste, dans sa prison, avait appris ce que faisait le Christ. Il lui envoya demander par ses disciples : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez : Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! » Tandis que les envoyés de Jean se retiraient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ?... Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme aux vêtements luxueux ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour qu’il prépare le chemin devant toi. Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n’en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui. »

Prière d’introduction Alors que j’entre dans ce temps de conversation avec toi, je crois que tu es présent ici avec moi, Seigneur. Je fais confiance à ta providence affectueuse qui guide chacun de mes pas tout au long de la journée. Puisque je t’aime, je désire fixer mon regard sur toi , de sorte que tu sois ma force et mon espérance.
Demande Seigneur, ne me laisse jamais douter de ta capacité à me transformer.

Points de réflexion


1. Des profondeurs du doute. "Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ?" Certains pensent que ces paroles de Jean Baptiste étaient signe de faiblesse ou de doute. C’est possible. Voici un homme qui avait passé la plupart de sa vie en totale liberté, errant à sa guise dans le désert. Il se trouve tout d’un coup enfermé dans un petit cachot sombre et malodorant. Il s’est livré au martyre pour la cause de l’évangile. Du fond de sa prison, il s’interroge peut être sur le bien-fondé de son sacrifice. Face à la mort, un homme ne peut se permettre aucun doute. Est-ce que je garde dans mon cœur des doutes au sujet de ma foi ? Est-ce que je cherche, comme le faisait Jean-Baptiste, à résoudre ces questions en demandant à quelqu’un de m’aider ?

2. Du haut de la certitude. D’autres affirment que Jean pose cette question non pas pour son propre compte, mais pour ses disciples. Certainement, le message de malheur que Jean avait prêché - "Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres … celui qui vient tient en sa main la pelle à vanner et va nettoyer son aire ; il recueillera son blé dans le grenier ; quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s’éteint pas." (Matthieu 3, 10-12) - ne semble pas se réaliser. Au contraire, Jésus se présente comme le bon berger qui recherche les moutons perdus et les ramène tendrement au troupeau. Les disciples de Jean s’impatientaient peut-être. Jean les rassure en disant, "si vous avez des doutes, allez voir ce que fait Jésus, et vos doutes seront dissipés." Si quelqu’un commence à discuter avec nous au sujet de Jésus et à nous interroger sur sa suprématie, sans doute est-il plus sage d’éviter d’entamer une discussion mais de dire, "Donnes-lui ta vie, et voie ce qu’il peut en faire." L’argument suprême en faveur du Christ est l’expérience de sa puissance qui transforme les âmes. Cela vaut le coup d’essayer !

3. Allez rapporter ce que vous entendez et voyez. Niché au plus profond de notre cœur, nous avons tous des doutes et des craintes qui émergent aux moments de difficultés et d’épreuves. Nous avons également du courage et des convictions : ce sont des ressources cachées où nous puisons en période de nécessité. Que ce soit le doute ou le témoignage positif qui a motivé ces paroles de Jean-Baptiste, la leçon est la même : tournons-nous vers le Christ à chaque circonstance de la vie. Le Christ est notre courage et notre force quand la crainte envahit nos cœurs et assombrit nos esprits. Le Christ est notre Sauveur et le fondement même de nos efforts comme apôtres et hérauts de son Royaume. Ainsi, faisons écho à la devise du Baptiste dans tout ce que nous faisons : " Il faut que lui grandisse et que moi je décroisse. " (Jean 3,30).

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, pendant cette période de l’Avent, je veux me rapprocher de toi. Je veux que tu envahisses chaque coin de mon cœur souvent las. Enseigne-moi à laisser de côte à l’avenir toutes mes craintes et à être aussi généreux que tu as été avec moi - donnant tout que tu avais, ta vie même, pour mon salut.

Résolution Aujourd’hui je lirai, seul ou avec quelqu’un d’autre, le passage de l’évangile qui se réfère à la naissance du Christ (Luc 2,1-20)

http://www.meditationfrance.org/



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  maryline le Dim 12 Déc 2010 - 13:38

Le dimanche rose. — C’est un dimanche de joie pendant l’Avent.

Comme des enfants qui attendent impatiemment l’Enfant-Jésus, nous ne pouvons plus maîtriser la joie que nous cause la venue du Seigneur ; ce sentiment de joie nous domine. Cette joie est comme une joie de Noël anticipée. La couleur liturgique est au lieu de violet, le rose. Le rose est une atténuation du violet, il tient par conséquent le milieu entre la couleur de la pénitence et celle de la joie ; il signifie une joie modérée, une joie anticipée.

Aujourd’hui, le Précurseur nous crie : « Il est au milieu de vous. » Il est vrai que « nous ne le connaissons pas encore » comme nous le connaîtrons un jour et que nous devons chercher à le reconnaître, maintenant, dans la foi et le mystère. Ce message joyeux est très semblable au message de Noël. Aussi comprenons-nous qu’au-dessus de ce dimanche plane une joie contenue mais intime et profonde, ainsi qu’une grande impression de respect. La liturgie de ce jour comprend comme deux étapes :

les deux causes de notre joie. Nous sommes invités à nous réjouir :
parce que le Seigneur est proche,
2° parce qu’il est au milieu de nous.


Saint Paul est aujourd’hui le vrai messager de joie. Son Épître est comme le centre de la messe et même de toute la journée : « Mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur sans cesse, je vous le dis de nouveau : réjouissez vous, que votre modestie soit connue de tous les hommes, car le Seigneur est proche. N’ayez pas de soucis anxieux, mais, en toute circonstance, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et que la paix de Dieu qui surpasse tout sentiment garde vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus notre Seigneur. »


Que veut dire saint Paul ? Il pensait alors, en écrivant ces paroles, au retour du Christ ; la fête de Noël est proche, pendant laquelle nous célébrerons son premier avènement ; son avènement de grâce est proche, dans la messe d’aujourd’hui, comme du reste dans toute messe et spécialement dans la messe de Noël ;
!!!!proche enfin est son retour!!!!



« Jean, dans sa prison, envoya ses disciples demander à Jésus : Est–ce toi, celui qui vient, ou devons–nous en attendre un autre ? »



« Jésus leur répondit : Allez raconter à Jean ce que vous entendez et voyez. »

Le prophète Jean Baptiste est dans la nuit de sa prison, il a besoin de réconfort. Une hypothèse de sa question pourrait-être : Ce Jésus que Jean Baptiste annonce, qui accomplit de grandes œuvres, pourquoi n’agit-il pas pour libérer son prophète ? « Or Jean, dans sa prison, avait entendu parler des œuvres du Christ. » Une seconde hypothèse pourrait se formuler ainsi : Nous pourrions penser que Jean pressent ce qui va arriver ! Alors il prépare ses disciples à rejoindre le Christ ! "Il envoya ses disciples lui demander : Est–ce toi, celui qui vient, ou devons–nous en attendre un autre ?

« Les aveugles retrouvent la vue, les infirmes marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts se réveillent et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui pour qui je ne serai pas une cause de chute ! »


Jésus a confiance en Jean le Baptiste, il fera son éloge : « Amen, je vous le dis, parmi ceux qui sont nés de femmes, il ne s’en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiseur. Cependant le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. » Nous contemplons ce témoignage réciproque de Jésus et de Jean ! "A leur départ, Jésus se mit à dire aux foules, à propos de Jean : Qu’êtes–vous allés voir au désert ? Un roseau agité par le vent ? Alors, qu’êtes–vous allés voir ? Un homme vêtu avec raffinement ? Mais ceux qui s’habillent avec raffinement sont dans les maisons des rois ! Qu’êtes–vous donc allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous le dis, et plus qu’un prophète.

« C’est à son sujet qu’il est écrit : Moi, j’envoie devant toi mon messager, pour frayer ton chemin devant toi. »


Aujourd’hui encore, les nouveaux prophètes sont soumis aux mêmes vexations du « monde. » Beaucoup d’entr’eux témoignent de la nuit de la foi dans laquelle ils ont vécu ! Jésus est glorifié par cette si belle confiance de ses amis.

Nous demandons la grâce de témoigner de Jésus malgré l’obscurité et la nuit.

Chrétiens, ce jour est un jour de joie anticipée. Si cette joie est déjà si belle et si grande, que sera donc la joie de Noël ? que sera surtout la joie céleste de l’éternel Noël ?

Le Seigneur est déjà proche, venez, adorons-le.
Verbe suprême
qui sortez du sein éternel du Père,
et qui, né dans le temps,
venez au secours de l’univers.

Illuminez en ce moment nos cœurs ;
embrasez-les de votre amour ;
pour que, détachés des biens périssables,
ils soient remplis d’une joie céleste ;


Afin, qu’au jour où le Juge,
du haut de son tribunal,
condamnera les coupables aux flammes ;
et, d’une voix amie, conviera les bons au ciel,

Nous ne soyons pas du nombre de ceux qui,
voués à des feux éternels, seront lancés dans un noir tourbillon ;
mais que, favorisés de la vue de Dieu,

nous goûtions les délices du Paradis.

Au Père, au Fils
et à vous, Esprit-Saint,
soient à jamais dans tous les siècles,
comme il fut toujours, la gloire.
Ainsi soit-il.

Le Seigneur est déjà proche, venez, adorons-le.


http://www.introibo.fr/
http://vallee-aisne60.cef.fr




_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  Invité le Dim 12 Déc 2010 - 15:34

Dieu parlant individuellement à chacun de nous,
j'ai besoin de l'écouter afin d'entendre ce qu'il a à me dire.


Lisons ce texte lentement, à quelques reprises, puis écoutez votre voix intérieure.


Évangile selon saint Matthieu (11, 2-11
Jean le Baptiste, dans sa prison, avait appris ce que faisait le Christ. Il lui envoya demander par ses disciples : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez : Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! » Tandis que les envoyés de Jean se retiraient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu'êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ?... Alors, qu'êtes-vous donc allés voir ? un homme aux vêtements luxueux ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Qu'êtes-vous donc allés voir ? un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu'un prophète. C'est de lui qu'il est écrit : Amen, je vous le dis : Parmi les hommes, il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui. »
Seigneur, que ta parole éclaire mon intelligence, qu'elle guide mon discours et qu'elle mûrisse dans mon coeur !


Jean-Baptiste est en prison pour le Seigneur, et Jésus lui rend témoignage : Jean est ce prophète qui a consacré sa vie à préparer la venue et le chemin du Messie dans les cœurs des hommes de son temps : « Voici que j'envoie mon messager en avant de toi, pour qu'il prépare le chemin devant toi. ».

C'est lui ce messager qui, de l'isolement de sa prison, envoie s'informer auprès de Jésus de son identité : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » et Jésus lui fait répondre par les seuls mots qui peuvent combler l'attente de Jean, en sa personne la prophétie d'Isaïe se réalisé enfin : « Alors, les yeux des aveugles verront, et les oreilles des sourds s'ouvriront.

Alors, le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie » (Isaïe 35, 5)

Avec Jésus, le Royaume de Dieu est enfin arrivé sur la terre et Jean a achevé son œuvre de Précurseur, et lui, dont il est dit : « il n'en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste », va devenir plus grand encore en donnant sa vie pour son Dieu.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit,
comme il était au commencement,
comme il est maintenant et
comme il sera dans les siècles et les siècles.

écoutons la chanson en cliquant sur le lien suivant
http://www.csdraveurs.qc.ca/musique/Noel/calendrier/grandejoie_chant.html



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons à la messe "3ème dimanche de l'Avent "Exultons de Joie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum