bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Aller en bas

L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  maryline le Lun 27 Déc 2010 - 6:51


L'octave de Noël

Après Noël, comment vivre ce mystère dans notre vie de tous les jours?...
La manière de célébrer Noël avec son coté magique, enfantin, naïf à de quoi nous faire rêver...Noël deviendrait alors une fête qui nous éloigne de notre réalité quotidienne...
Or ce serait nier le sens même de l'Incarnation...La semaine dite de "l'octave de Noël", nous aide concrètement à vivre, tous les jours de notre vie, la richesse de la fête de Noël. Pas à pas, la liturgie nous aide à faire ce passage pour vivre au quotidien la Bonne Nouvelle de la Nativité...

L'octave de la Nativité ou de Noël est une série de huit jours (octave) qui commence le 25 décembre et prolonge la fête de Noël jusqu'au 1er janvier !Dieu s'est fait homme, IL entre dans l'humanité qu'Il a Lui-même créée. Il y descend comme dans un berceau, pour éclairer le monde. Sa lumière brille dans les ténèbres pour que tous soient sauvés. Il est la Lumière qui guide nos pas.
   

Le dimanche qui suit Noël est marqué par la fête de la Sainte Famille



« Seigneur béni sois-tu de t’être abaissé pour nous élever jusque dans ta gloire. Toi la lumière des nations, tu es venu accomplir ce salut pour tout homme. Donne-nous la grâce de t’accueillir comme le fit Siméon.  Comment pourrions-nous avoir peur d’un Dieu qui s’est fait petit enfant !»


Le jour de l'an est consacré à Marie, Mère de Dieu; traditionnellement, c'est aussi la fête de la Circoncision de Notre-Seigneur, selon la loi de Moïse. C'est aussi la journée mondiale pour la PAIX en Eglise!

L'octave de Noël est un temps liturgique extrêmement riche, puisque d'importantes fêtes du sanctoral y sont ancrées :


26 décembre, fête de saint Étienne, diacre et "protomartyr" - le premier martyr de l'Eglise, à Jérusalem

27 décembre, fête de saint Jean, Apôtre et Évangéliste

28 décembre, fête des saints Innocents, martyrs tués par Hérode, averti par les Rois mages

On commémore également saint Thomas Becket, évêque et martyr, le 29
décembre, et saint Sylvestre
Ier, pape à l'époque de Constantin, le 31 décembre.

En union et en communion !

nous pouvons LIRE ICI


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10986
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous bénit en ce 1er janvier :avec Marie Mère de Dieu prions pour la paix

Message  maryline le Dim 1 Jan 2012 - 9:56

Bonjour et à tous


C'est Dieu qui est la source de toute bénédiction :
                       qu'il nous entoure de sa grâce
                       et nous garde en elle tout au long de cette année. Amen !



 Qu'il nourrisse en nous la foi implantée par le Christ,
                       qu'il entretienne en nous l'espérance du Christ,
                       qu'il nous ouvre à la patience et à la charité du Christ. ]Amen !



Que l'Esprit de paix nous accompagne toujours,
                       qu'il nous obtienne ce que nous demanderons
                       et nous achemine vers le bonheur sans fin. Amen !













_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10986
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  mary line le Jeu 26 Déc 2013 - 8:12



le pape François nous invitait à lutter, lors du même Angélus : « À la fin,  Jésus fait une promesse qui est une garantie de victoire : “Par votre persévérance, vous sauverez votre vie”. Quelle espérance dans ces paroles ! Elles sont un appel à l’espérance et à la patience, à savoir attendre les fruits certains du salut, en ayant confiance dans le sens profond de la vie et de l’histoire : les épreuves et les difficultés font partie d’un dessein plus grand ; le Seigneur, maître de l’histoire, conduit tout à son accomplissement. En dépit des désordres et des catastrophes de l’histoire, qui troublent le monde, le dessein de bonté et de miséricorde de Dieu s’accomplira ! Voilà notre espérance. »


avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  mary line le Ven 27 Déc 2013 - 8:23


Prions l’apôtre saint Jean de nous aider à avoir une foi aussi forte et aussi opérante que la sienne. Une foi qui nous aide à « voir » Dieu, son action et sa providence dans les vicissitudes de notre vie ordinaire, avec son lot quotidien de problèmes, de difficultés et de misères mais aussi, ne l’oublions jamais, la force extraordinaire de la grâce de Dieu qui est déjà en train de créer « les cieux nouveaux et la terre nouvelle » (2 P 3, 13).

Prions-le pour que, ayant « vu », nous aussi nous croyions comme lui !



avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  mary line le Dim 29 Déc 2013 - 17:14

Dimanche 29 décembre 2013
Mt 2, 13-15.19-23




Évangile de Jésus-Christ selon St Matthieu :
« La Sainte Famille en Égypte et à Nazareth »


Tu as voulu, Seigneur, que la Sainte Famille nous soit donnée en
exemple ; accorde-nous la grâce de pratiquer, comme elle, les vertus
familiales et d’être unis par les liens de ton amour, avant de nous
retrouver pour l’éternité dans la joie de ta maison.

 « En ce dimanche qui suit le Noël du Seigneur, nous célébrons avec joie la Sainte Famille de Nazareth. Le contexte est le plus adapté, car Noël est par excellence la fête de la famille. C’est ce que démontrent les nombreuses traditions et coutumes sociales, en particulier l’usage de se réunir, en famille précisément, pour les repas de fête ainsi que pour les vœux et l’échange de cadeaux ; et comment ne pas souligner qu’en cette circonstance, les difficultés et la douleur provoquées par certaines blessures familiales sont amplifiées ? Jésus a voulu naître et grandir dans une famille humaine ; il a eu pour mère la Vierge Marie et Joseph a été un père pour lui ; ils l’ont élevé et éduqué dans un immense amour. La famille de Jésus mérite véritablement le titre de “sainte”, car elle est entièrement prise par le désir de remplir la volonté de Dieu, incarnée dans l’adorable présence de Jésus. D’une part, c’est une famille comme toutes les autres, et, en tant que telle, un modèle d’amour conjugal, de collaboration, de sacrifices, de confiance dans la divine Providence, de travail et de solidarité, en bref, de toutes les valeurs que la famille préserve et promeut, en contribuant de façon primordiale à former le tissu de chaque société. Mais dans le même temps, la Famille de Nazareth est unique, différente des autres, en vertu de sa vocation particulière liée à la mission du Fils de Dieu. Précisément en vertu de son unicité, elle indique à chaque famille, et en premier lieu aux familles chrétiennes, l’horizon de Dieu, la primauté douce et exigeante de sa volonté, la perspective du Ciel auquel nous sommes destinés. Pour tout cela nous rendons grâce aujourd’hui à Dieu, mais également à la Vierge Marie et à saint Joseph, qui, avec tant de joie et de disponibilité, ont coopéré au dessein de salut du Seigneur. » (Angélus, 28 décembre 2008)

 C’est dans ces termes qu’il y a quelques années Benoît XVI évoquait sur la place saint Pierre la fête d’aujourd’hui. Une fête particulièrement intime et suggestive qui nous fait penser au foyer dans lequel Dieu a prévu que les hommes viennent au monde et reçoivent leur première éducation. Il est donc logique que, dans un contexte général où les valeurs familiales sont remises un peu partout en cause, nous consacrions ces courtes réflexions à la famille. Nous pouvons reprendre surtout un point du Catéchisme de l’Église Catholique, texte fondamental que l’Année de la foi nous a fait redécouvrir dans toute sa richesse. « Le Christ a voulu naître et grandir au sein de la Sainte Famille de Joseph et de Marie. L’Église n’est autre que la “famille de Dieu”. Dès ses origines, le noyau de l’Église était souvent constitué par ceux qui, “avec toute leur maison”, étaient devenus croyants (cf. Ac 18, 8). Lorsqu’ils se convertissaient, ils désiraient aussi que “toute leur maison” soit sauvée (cf. Ac 16, 31 et 11, 14). Ces familles devenues croyantes étaient des îlots de vie chrétienne dans un monde incroyant. » (n° 1655)

 Remarquons d’abord que lors de l’Angélus Benoît XVI a repris littéralement la formule du Catéchisme : « Jésus a voulu naître ». C’est un choix divin qui doit nous faire réfléchir. Pourquoi l’a-t-il voulu ? La réponse est claire : comme un trait essentiel de l’œuvre de la Rédemption. Ce texte souligne très fortement le lien qui existe entre la famille et la vie chrétienne. Autrement dit, ce texte affirme que la vie familiale fait partie de notre foi. Qu’il ne s’agit pas uniquement d’une réalité utile et intéressante en soi, sans plus, ce qui est sans doute le cas compte tenu de son rôle psychologique extrêmement positif dans l’éducation. Non, c’est beaucoup plus que cela : c’est un élément clé du plan de Dieu. Peut-être cela explique-t-il que la famille comme institution soit partout la cible d’attaques impitoyables. C’est d’abord et surtout à la maison que la foi se transmet aux enfants et, sur ce plan, le Catéchisme met l’accent sur la responsabilité inaliénable des parents (cf. n° 1656).

 Nous pouvons conclure en faisant nôtre la prière de la messe de ce dimanche : « Tu as voulu, Seigneur, que la Sainte Famille nous soit donnée en exemple ; accorde-nous la grâce de pratiquer comme elle, les vertus familiales et d’être unis par les liens de ton amour, avant de nous retrouver pour l’éternité dans la joie de ta maison »


Abbé Alphonse Vidal

avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  mary line le Lun 30 Déc 2013 - 8:04

lundi 30 décembre 2013
Lc 2, 36-40



Évangile de Jésus-Christ selon St Luc :

« L'enfant Jésus »



Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeune et la prière.

Après la figure lumineuse de Syméon, c’est à la prophétesse Anne de nous introduire dans le mystère de la Nativité. Anne, fille de Phanuel, ce que signifie La face de Dieu, demeure dans le Temple jour et nuit en servant son Seigneur par le jeune et la prière. Sa vie est une quête de cette face de Dieu, une intercession incessante pour son peuple et pour tous ceux qui attendent la délivrance.

Le salut que la naissance du Messie nous apporte répond à une longue attente qui l’a précédée. De même dans notre vie, les bienfaits de Dieu, pour prendre toute leur place, demandent souvent une longue préparation. Notre désir du salut grandit, s’affine, se purifie pour enfin s’approcher de ce don que Dieu veut nous faire. Nous sommes invités à notre tour à demeurer dans le Temple jour et nuit, dans l’attente de cette vie que Dieu nous donne. Puis, si Anne est véritablement une sentinelle de l’invisible, pour reprendre l’expression de Jean-Paul II parlant du rôle de la femme, ce n’est pas elle seule qu’Anne veille. Sa prière et son jeune porte l’espérance et l’attente de tout un peuple. La grâce que Dieu octroie passe par le cœur humain bien particulier, mais vise une communauté bien plus large. Notre prière et notre fidélité portent bien plus que nous-mêmes : elles englobent nos proches, nos parents, nos amis, toutes ces âmes encore ignorées de nous, mais que Dieu a déjà unies mystérieusement à notre intercession. Accueillons l’Enfant-Dieu pas seulement pour nous, mais pour toute cette communauté invisible, que la Providence divine tisse tout au long de l’histoire par l’intercession, l’amitié, l’attention réciproque.

En ce jour prenons dans notre prière tous ceux qui attendent l’accomplissement et le bonheur dans leur vie, même si cette attente est encore obscure et muette. Donnons-lui notre voix, armons-la de notre prière. Demandons au Seigneur de se servir de notre intercession pour apporter un peu de la joie de ces fêtes aux âmes qui l’attendent sans nécessairement le savoir.


Frère Pavel Syssoev, o.p.
avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  mary line le Mar 31 Déc 2013 - 7:41


Jn 1, 1-18

Pour ce dernier jour de l’octave, avant de célébrer la solennité de la maternité divine de Marie, au premier jour de l’année, il nous est offert de méditer une nouvelle fois le prologue de Saint Jean, comme le jour même de Noël.

Texte extraordinaire qui place le Verbe au cœur de la création, de son commencement à sa fin. C’est Lui qui dit, qui fait, qui vient, qui éclaire, qui sauve, qui aime, et qui conduit au Père. Le Verbe fait chair accomplit sa mission sur la terre. L’abaissement qui offre une élévation ; l’enfouissement qui donne une illumination ; l’Incarnation qui opère la Rédemption.

Depuis les origines, pour préparer sa mission, l’accomplir et la développer, le Christ s’appuie sur des témoins. Prophètes, grands prêtres, traitres, pécheurs, ou saints, nous sommes là, autant de Jean Baptiste, pour notre monde contemporain, bien qu’indignes, capables d’annoncer la venue de Dieu dans nos vies. Le plus étrange étant que le Verbe réclame que nous parlions. Et que notre parole passe d’abord par le silence de la contemplation puis de l’action. Un silence qui révèle une présence, là où le Verbe se fait chair au milieu de nous.

Quel mystère merveilleux, que ce Dieu qui se présente dans l’enfant, pour ne pas effrayer l’humanité ! Qui pour s’en rapprocher, trouve le moyen de l’assumer, et de la porter. Il connaît tout de notre vie, à l’exception du péché, et va aller jusqu’à la mort d’où il pourra nous délivrer en ouvrant la porte de la Vie par sa résurrection.

Maintenant, c’est à nous que revient la responsabilité de le découvrir et de le dire, à ceux auprès de qui nous nous rendons proches, dans la noblesse de notre quotidien, comme dans sa petitesse. Sans calcul, gratuitement, comme lorsqu’il décida de venir dans le temps, vivons de ces instants par charité pour dire à tous que nous sommes sauvés parce qu’aimés.

Restons proches de celui qui vient à notre rencontre, lui notre frère, qui est le Fils du Père. Chaque jour il attend notre humble, pauvre mais belle, prière.
Abbé Guillaume Seguin

avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  mary line le Mer 1 Jan 2014 - 12:22


Lc 2, 16-21

Tout juste une semaine après la Noël, après les grandes fêtes de la naissance selon la chair du Verbe de Dieu, la Parole de Dieu nous replonge dans l’intimité de la crèche de Bethléem. Intimité extérieure, parce que le récit ne s’attarde que sur la simplicité de ce couple qui vient d’accueillir leur nouveau-né et confirme l’annonce faite par l’Ange aux bergers qui veillaient dans les champs. Intimité extérieure qui plonge celui qui écoute ce récit, à rejoindre, comme les bergers, ce lieu où repose l’enfant. Moment de contemplation de ce que Dieu fait à travers le mystère de la vie dans la venue d’un enfant, mais de ce qu’il fait quand il réalise ses promesses en donnant au monde son Fils unique.

Cela nous ne pouvons le savoir que dans le comportement singulier de la mère : Marie retenait tous ces évènements et les méditait dans son cœur. La maternité est un grand moment de la vie d’une femme, mais Marie sait que sa maternité est particulière, unique, parce qu’elle participe au plan de salut divin. Elle devient mère du Fils de Dieu, Mère de Dieu, mais elle devient, dans son attitude, école de vie spirituelle pour les contemplatifs de la crèche de Bethléem. Comme elle, après la solennité des fêtes, nous sommes invités à nous plonger dans notre intimité avec Dieu et à contempler comment il prend vie en nos vies et réalise son Salut.

Marie nous mène par son silence et son attitude à Jésus qui est le centre de tout : ce nom que l’enfant reçoit en ce jour de sa circoncision. Nom plein de pouvoir, plein de force d’amour, rempli de Dieu, ce nom qu’elle prononcera pendant toute la vie de son enfant, toutes les fois où elle veut lui parler, toutes les fois où elle rendra grâce à son Dieu qui a pris chair en elle.

Redécouvrons ensemble ce que le nom de Jésus provoque et réalise en nous. Dieu-avec-nous, veut se faire Dieu-en-nous et il le réalise aussi par la prononciation de son nom. Nos frères orientaux ont cette pratique plus vivante que nous ; l’invocation du nom de Jésus est la prière du pauvre qui se tourne vers Dieu dans la simplicité : faire silence en son cœur comme Marie, entrer en soi-même comme pour chercher celui qui s’est fait l’un de nous et prononcer sans cesse, doucement mais avec assurance, sur le rythme d’une respiration qui cherche le souffle de Dieu, ce Saint Nom de Jésus comme pour lui laisser accès à l’intimité de notre vie. Le Sauveur est là pour ça, pour habiter notre cœur d’homme et le guérir de ce que le péché a blessé et défiguré.


Père Georges Nicoli
avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'octave de Noël + sainte famille "+ 1er janiver 2014 parole et méditations"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum