bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

dimanche 11 avril 2010 Nous sommes des envoyés

Aller en bas

dimanche 11 avril 2010 Nous sommes des envoyés

Message  Invité le Dim 11 Avr 2010 - 6:38

Saint Jean 20,19-31



C’était après la mort de Jésus, le soir du premier jour
de la semaine. Les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où
ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là
au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette
parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent
remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La
paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je
vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il
leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez
ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez
ses péchés, ils lui seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas
(dont le nom signifie : Jumeau) n’était pas avec eux quand Jésus était
venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le
Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains
la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous,
si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la
maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes
étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La
paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici,
et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse
d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur
et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup
d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne
sont pas mis par écrit dans ce livre. Mais ceux-là y ont été mis afin
que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que,
par votre foi, vous ayez la vie en son nom.


Prière d’introduction
Seigneur, je crois en toi. Je te rends grâce pour tant de choses et
pour toutes ces personnes qui m’ont appris à t’aimer davantage.
Accorde-moi la grâce d’une foi vivante, une foi qui insuffle la vie
dans mes paroles, mes pensées et mes actions. Je désire remplir avec
amour la mission à laquelle tu m’appelles.


Demande Seigneur, donne-moi ton Esprit et envoie-moi pour faire ta volonté.

Points de réflexion



1. Ouvrons les portes au Christ.
Les disciples s’étaient cachés dans une salle verrouillée car ils
avaient peur, mais le Christ sait démolir n’importe quelle porte et
enlever n’importe quel obstacle que nous mettons à travers son chemin.
La fête d’aujourd’hui, Dimanche de la Miséricorde Divine, nous ne
pouvons pas nous empêcher de penser à notre défunt pape, Jean Paul II,
parce qu’il avait une dévotion spéciale à la miséricorde divine. En
lui, nous voyons un homme qui avait beaucoup de raisons d’avoir peur
quand il était jeune, parce qu’il avait perdu ses parents tôt, dans une
Pologne alors dominée par les Nazi ; plus tard il a étudié dans un
séminaire clandestin sous l’occupation et la persécution soviétiques.
Cependant, il a eu le courage d’ouvrir grand les portes de son cœur au
Christ et de mettre sa foi en pratique.


2. La paix soit avec vous !
Nous entendons ces mots à chaque messe. Le Christ donne sa propre paix
et consolation intérieures à tous. Pour ses disciples, cette salutation
était une introduction au don et au pouvoir d’absoudre les péchés qu’il
était sur le point de leur donner. Dieu a confié à chaque personne ses
dons spéciaux, afin d’amener d’autres à connaître et à aimer le Christ.
Est-ce que je reconnais et j’apprécie les dons que Dieu m’a donnés ?
Est-ce que je m’en sers pour rapprocher d’autres du Christ ?


3. "De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie."
Nous tous sommes envoyés comme des missionnaires dans le monde.
L’Eglise catholique est une église missionnaire. Est-ce que j’ai
entendu et répondu à l’appel du Christ à la mission ? Nous ne pouvons
pas mettre la mission sur ‘pause’ à cause de doutes comme ceux de
Thomas. Nous sommes invités à croire avec les yeux de la foi, bien que
nous n’ayons pas physiquement vu le Christ. Nous sommes appelés à faire
partie des bienheureux qui croient et qui mettent leur foi en pratique.
Si nous croyons nous aurons la vie en son nom et nous aiderons d’autres
à croire par le témoignage humble de nos vies.


Dialogue avec le Christ
Jésus-Christ, tu m’aimes tellement que tu cherches infatigablement
comment raffermir ma foi et approfondir mon amour pout toi. Je te
supplie de m’accorder la grâce nécessaire pour répondre à ton appel,
avec plus de générosité. Aide-moi à apporter ton message à d’autres par
mon témoignage d’une vie simple.


Résolution Je prendrai un moment pour réfléchir aux dons que Dieu m’a donnés et pour voir comment je pourrai mieux les partager.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Heureux ceux qui croient sans avoir vu

Message  Anna le Dim 11 Avr 2010 - 17:00

catholique.org

Heureux ceux qui croient sans avoir vu


Saint Jean 20, 19-31



Ce même soir, le premier jour de la semaine, les disciples avaient verrouillé les portes du lieu où ils étaient, car ils avaient peur des Juifs. Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. Tout homme à qui vous remettrez ses péchés, ils lui seront remis ; tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas mis par écrit dans ce livre. Mais ceux-là y ont été mis afin que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et afin que, par votre foi, vous ayez la vie en son nom.




1. Nous avons vu le Seigneur ! « Le Christ est absolument original et absolument unique. Il tient en lui même le monde intime de la divinité tout entier, le mystère entier de la Trinité, et le mystère de la vie temporelle et de l’immortalité. Il est vrai homme. En lui, le divin ne se confond pas avec l’humain. Il en reste quelque chose d’essentiellement divin. (Jean Paul II, Au Seuil de l’Espérance)

Voilà le Christ que nous suivons. Voilà le Christ auquel nous croyons. Bien qu’Il soit vraiment homme, il n’est pas seulement un prophète ou un grand maître de moralité. Il est par dessus tout Dieu, vrai Dieu incarné par amour pour nous. Parce qu’Il nous a aimé jusqu’à donner sa vie pour nous, notre foi en Jésus Christ doit se concrétiser dans une vie sainte, une vie dédiée au service de Dieu et des autres. Il n’est tout simplement pas suffisant de dire que nous croyons en Dieu. Nous devons le prouver par une vie sainte.



2. Mon Seigneur et mon Dieu ! En bref, un homme qui a une foi mûre est un croyant qui a compris et accepté l’appel à la sainteté que dieu lui a adressé le jour de son baptême, et il s’y attèle avec impatience et une passion authentique comme le grand dessein de sa vie, la priorité absolue qu’il recherche dans et par chacune de ses activités quotidiennes qui constituent la lisse et la trame de son existence dans le temps. Lettre du Père Martial Maciel, L.C. du 1er novembre 1991

Notre foi doit pénétrer l’essence même de nos vies. Elle doit influencer nos décisions ; elle doit toucher notre cœur et notre volonté ; elle doit nous aider à embrasser notre croix, chaque jour et avec beaucoup d’amour. Et bien que nous n’ayons pas, comme Thomas, la chance de voir Jésus, nous bénéficions de sa présence sacramentelle dans l’Eucharistie. C’est là que nous devons découvrir et fortifier notre foi, là, devant ce grand sacrement d’amour.



3. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. Faire l’expérience de Jésus Christ dans la prière est l’activité la plus importante de notre journée. Dans ce contact personnel et intime avec Jésus ressuscité, les apôtres ont puisé la force pour prêcher et finalement pour mourir pour le Christ. Selon la tradition, saint Thomas a prêché l’Evangile en Inde, où il a souffert le martyre. Il a vraiment mis sa foi en action. C’est un grand exemple de la puissance de la transformation opérée par le Christ ressuscité dans une âme. Seule une expérience personnelle vécue avec le Christ fera de nous ses apôtres et ses amis intimes. « Si vous êtes ce que vous devez être , vous mettrez le feu au monde. » disait Sainte Catherine de Sienne. Nous y parviendrons seulement si nos cœurs sont brûlants d’amour pour le Christ.
Prière



Seigneur Jésus, augmente ma foi. Aide-moi à comprendre que, dans la vie, rien n’est coïncidence mais toute est providence. Aide-moi à faire tous les jours le « grand saut » de la foi, ayant confiance que Ta grâce suffit pour que je fasse Ta volonté. Demandons à la Sainte Vierge Marie d’augmenter notre foi.

avatar
Anna
membre-actif
membre-actif

Messages : 290
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 43
Localisation : Briançon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum