bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  alice le Lun 31 Jan 2011 - 9:42

31 janvier - Saint Jean Bosco
Un rêve qui se réalise (I)

A neuf ans j'ai fait un songe qui m'est resté profondément gravé dans l'esprit pendant toute ma vie. Dans ce songe, il me semblait que j'étais près de notre maison dans une cour très spacieuse où étaient rassemblés une foule d'enfants qui jouaient. Les uns riaient, beaucoup blasphémaient. En entendant ces blasphèmes je me suis tout de suite jeté au milieu d'eux, donnant du poing et de la voix pour les faire taire.

A ce moment, apparut un Homme imposant, noblement vêtu. Son visage était si lumineux qu'on ne pouvait pas le regarder en face. Il m'appela par mon nom et me dit :
- Ce n'est pas avec des coups mais avec la douceur et la charité que tu devras faire d'eux tes amis. Commence dont tout de suite à leur parler de la laideur du péché et de la valeur de la vertu.

Intimidé, craintif, je répondis que j'étais un pauvre enfant ignorant. Alors, les garçons, cessant de se battre et de crier, se groupèrent tous autour de Celui qui parlait. Comme si je ne savais plus ce que je disais, je demandai :
- Qui êtes-vous pour m'ordonner des choses impossibles ?
- C'est justement parce que ces choses te paraissent impossibles que tu devras les rendre possibles en obéissant et en acquérant la science.
- Comment pourrai-je acquérir la science ?
- Je te donnerai une institutrice. Sous sa conduite, tu pourras devenir savant.
- Mais qui êtes-vous ?
- Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour. Mon nom, demande-le à ma Mère.

Don Bosco
Souvenirs Autobiographiques

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


Dernière édition par alice le Mar 1 Fév 2011 - 10:09, édité 1 fois

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  Invité le Lun 31 Jan 2011 - 12:40









"Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour.
Mon nom, demande-le à ma Mère.
"



Je vous salue Marie,mère de Dieu et
mère de tous les enfants de la terre,
si pleine de grâces,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.






Je vous salue Marie,mère de Dieu et
mère de tous les enfants de la terre,
si pleine de grâces,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.





Je vous salue Marie,mère de Dieu et
mère de tous les enfants de la terre,
si pleine de grâces,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  Invité le Lun 31 Jan 2011 - 14:30

"Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour.
Mon nom, demande-le à ma Mère. "



Je vous salue Marie,mère de Dieu et
mère de tous les enfants de la terre,
si pleine de grâces,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  Invité le Lun 31 Jan 2011 - 15:30


"Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour.
Mon nom, demande-le à ma Mère.
"

Je vous salue Marie,mère de Dieu et
mère de tous les enfants de la terre,
si pleine de grâces,
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,

maintenant et à l'heure de notre mort.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un rêve qui se réalise

Message  isabelle.m le Lun 31 Jan 2011 - 19:29


"Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour.
Mon nom, demande-le à ma Mère.
"


Je vous salue Marie pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles
Jésus qui nous a donné Marie pour Mère est béni

Sainte Marie mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort .Amen!















avatar
isabelle.m
membre-actif
membre-actif

Messages : 914
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 46
Localisation : réunoin

Revenir en haut Aller en bas

Un rêve qui se réalise (II)

Message  alice le Mar 1 Fév 2011 - 10:08

1er février - Bolivie. Notre Dame de Copacabana
Un rêve qui se réalise (II)

Aussitôt, je vis à ses côtés une Dame d'aspect majestueux, vêtue d'un manteau qui resplendissait comme le soleil. S'approchant de moi tout confus, elle me fit signe d'avancer et me prit par la main avec bonté : "Regarde ! dit-elle."

En regardant, je m'aperçus que les enfants avaient tous disparu. A leur place je vis une multitude de cabris, de chiens, de chats, d'ours et beaucoup d'autres animaux. "Voilà ton domaine ! Voilà où tu devras travailler. Deviens humble, courageux, et vigoureux : et ce que tu vois arriver en ce moment à ces animaux, tu le feras pour mes enfants."

Je tournai donc les yeux et voilà qu'à la place des bêtes sauvages apparurent autant de paisibles agneaux qui sautaient, couraient, bêlaient autour de cet Homme et de cette Femme comme pour leur rendre hommage. Alors, toujours dans mon rêve, je me mis à pleurer et je priai cette Dame de vouloir bien s'expliquer d'une façon plus claire, car je ne comprenais pas ce que tout cela signifiait. Elle posa sa main sur ma tête et me dit :"Tu comprendras tout au moment voulu."

Elle avait à peine dit cela qu'un bruit me réveilla. Tout avait disparu. J'étais abasourdi. J'avais l'impression que les mains me faisaient mal à cause des coups de poings que j'avais distribués et que le visage me cuisait d'avoir reçu des gifles de tous ces galopins.


Don Bosco
Souvenirs Autobiographiques

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  Invité le Mar 1 Fév 2011 - 11:46





"Je suis le Fils de cette Femme que ta mère t'a appris à prier trois fois par jour.
Mon nom, demande-le à ma Mère.
"



Ave Maria,gratia plena,Dominus tecum;

benedicta tu in mulieribus

et benedictus fructus ventris tui, Jesus.

Sancta Maria,mater Dei,ora pro nobis peccatoribus

nunc et in hora mortis nostrae.

Amen



Ave Maria,gratia plena,Dominus tecum;


benedicta tu in mulieribus


et benedictus fructus ventris tui, Jesus.



Sancta Maria,mater Dei,ora pro nobis peccatoribus


nunc et in hora mortis nostrae.



Amen





Ave Maria,gratia plena,Dominus tecum;


benedicta tu in mulieribus


et benedictus fructus ventris tui, Jesus.



Sancta Maria,mater Dei,ora pro nobis peccatoribus


nunc et in hora mortis nostrae.



Amen






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  Invité le Mar 1 Fév 2011 - 12:10



Le rêve de la pergola de roses

Un jour de l'année 1847, alors que j'avais beaucoup médité sur la manière de faire du bien, spécialement à l'avantage de la jeunesse, m'apparut la Reine du ciel et elle me conduisit dans un jardin ravissant. Il y avait comme une rustique, mais très belle et vaste galerie, construite en forme de couloir. Des plantes grimpantes en ornaient et entouraient les piliers de leurs branches très garnies de feuilles et de fleurs. Cette galerie débouchait sur une pergola ravissante à voir, qui était bordée et couverte de merveilleux rosiers en pleine floraison. Le sol était lui aussi tout couvert de roses. La Bienheureuse Vierge me dit : « Enlève tes chaussures ! Voici le chemin que tu dois parcourir. »



Je fus content d'avoir ôté mes souliers, car j'aurais regretté de marcher sur ces roses. Et je commençai à marcher ; mais aussitôt je sentis que ces roses cachaient des épines très aiguës. Je fus obligé de m'arrêter et ensuite de faire demi-tour.



- Ici il faut les chaussures, ai-je dit à ma guide.

- Certainement, me répondit-elle : il faut de bonnes chaussures.

Je me chaussai et me remis sur le chemin avec un certain nombre de compagnons, qui étaient apparus à ce moment-là, en demandant à marcher avec moi.



Beaucoup de branches descendaient depuis le haut comme des festons. Je ne voyais que des roses sur les côtés, des roses au-dessus, des roses devant mes pas. Mes jambes s'empêtraient dans les branches étendues par terre et en restaient blessées ; j'enlevais une branche transversale. Je me piquais et non seulement mes mains saignaient, mais toute ma personne saignait. Les roses cachaient une très grande quantité d'épines. Néanmoins, encouragé par la Bienheureuse Vierge, je continuai mon chemin.



Tous ceux, et ils étaient très nombreux, qui me voyaient marcher sous cette pergola disaient : « Oh ! cette façon de Don Bosco de marcher sans cesse sur les roses : il avance très tranquillement ; tout va bien pour lui. » Mais ils ne voyaient pas les épines qui tailladaient mes pauvres membres.

Beaucoup de jeunes abbés, de prêtres et de laïcs, invités par moi, s'étaient mis à me suivre joyeux, attirés par la beauté de ces fleurs ; mais, quand ils s'aperçurent qu'il fallait marcher sur les épines, ils commencèrent à crier en disant : « Nous avons été trompés ! »



Beaucoup firent demi-tour. Moi aussi je fis demi-tour pour les rappeler, mais inutilement. Alors je commençai à pleurer, en disant : « Est-il possible que je doive être seul pour parcourir tout ce chemin si pénible ? »



Mais bien vite je fus consolé. Je vis s'avancer vers moi une foule de prêtres, de jeunes abbés, de laïcs, qui me dirent : « Nous voici ; nous sommes tous à vous, prêts à vous suivre ». En les précédant, je me remis en route. Ils ne furent que quelques-uns à se décourager et s'arrêter, mais une grande partie d'entre eux parvint avec moi au but.



Après avoir parcouru dans toute sa longueur la pergola, je me trouvai dans un autre jardin très agréable, où m'entourèrent ceux qui peu nombreux m'avaient suivi, tous amaigris, échevelés, couverts de sang. Alors se leva une brise fraîche et grâce à ce souffle tous guérirent. Souffla un autre vent et comme par enchantement je me trouvai entouré par un nombre immense de jeunes gens et de jeunes abbés, de laïcs coadjuteurs et aussi de prêtres, qui se mirent à travailler avec moi, en guidant cette jeunesse. De plusieurs, je reconnus la physionomie ; beaucoup, je ne les connaissais pas encore.



Alors la Très Saint Vierge, qui m'avait guidé, m'interrogea :

- « Connais-tu le sens de ce que tu vois à présent, et celui de ce que tu as vu auparavant ?

- Non.

- Sache que le chemin que tu as parcouru parmi les roses et les épines signifie le soin que tu devras prendre de la jeunesse : tu dois y marcher avec les chaussures de la mortification. Les épines signifient les obstacles, les souffrances, les peines qui se présenteront à vous. Mais ne perdez pas courage. Avec la charité et avec la mortification, vous surmonterez tout et vous parviendrez aux roses sans épines. »



Dès que la Mère de Dieu cessa de parler, je revins à moi et je me retrouvai dans ma chambre.




Don Bosco
récit fait en 1864. (Relaté par don Lemoyne, publié en 1903)

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort. AMEN.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rêve qui se réalise (I)+(II)

Message  maryline le Mar 1 Fév 2011 - 13:26


Ave Maria,gratia plena,Dominus tecum;
benedicta tu in mulieribus

et benedictus fructus ventris tui, Jesus.


Sancta Maria,mater Dei,ora pro nobis peccatoribus

nunc et in hora mortis nostrae.

Amen





_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum