bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Le parfum de l'icône (I) + (II) + (III) + (IV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le parfum de l'icône (I) + (II) + (III) + (IV)

Message  alice le Mer 14 Avr 2010 - 5:37



14 avril - Italie Notre Dame des Lacs (1652)




Le parfum de l'icône (I)


Au 11° et 12° siècle, d'après la légende, une icône venue droite sur les flots, s'est doucement posée sur le rivage de l'Athos près du monastère d'Iviron. Une icône représentant la Mère de Dieu qui porte sur un bras l'Enfant en majesté et, de l'autre main, le désigne comme « le chemin, la vérité et la vie ».

Les moines la portèrent dans le "catholicon", l'église qui se trouve au centre des bâtiments monastiques. Mais l'icône, le lendemain avait disparu. On la retrouva au seuil du grand portail. La chose s'étant renouvelée, c'est là qu'on édifia pour elle un petit sanctuaire. Et on la surnomma « Portaïtissa » : celle qui garde le seuil.

Passent les siècles ... Vers 1980, dans un ermitage, celui de la Nativité, s'ouvre un atelier d'icônes. La première qui fut peinte là était une libre copie de la « Portaïtissa ».

A la même date, un chilien, José Munos, devenu orthodoxe, professeur d'histoire de l'art à Montréal, se rend au Mont Athos pour entrer en contact avec un monastère d'icônographes. Il découvre l'ermitage de la Nativité. On lui fait visiter l'atelier. Il reste en arrêt, bouleversé, devant l'image de la « Portaïtissa ». Il arrive qu'on rencontre une icône comme on rencontre quelqu'un qui vous aime et qu'on va aimer : une révélation, une vision. La chasteté monastique prédispose à ces "coup de foudre" spirituels.

Olivier Clément
France catholique du 30 mai 1986

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Le parfum de l'icône (II)

Message  alice le Jeu 15 Avr 2010 - 6:19


15 avril - Ukraine. Notre-Dame de Kiev





Le parfum de l'icône (II)



José Munos supplie ses hôtes de lui vendre l'icône qui l'a bouleversé. Impossible, lui disent-ils, car c'est la première qui fut peinte ici. Elle est comme la patronne de l'atelier. Durant l'office nocturne, on chante l'Axion estin : « Il est vraiment digne de te louer, ô Mère de Dieu ». José Munos se prosterne et prie longuement la Vierge. La Paix revient en lui. A l'aube, il descend vers la côte où l'attend un bateau. Soudain on l'appelle, on se hâte derrière lui : c'est le supérieur qui lui apporte l'icône, dûment enveloppée. Pendant la nuit, il en a reçu l'ordre intérieur. « Cette icône, dit-il, sera un signe en Occident ». D'argent, il n'en veut pas. C'est un don, c'est une grâce.

Jose Munos se rend alors à l'Iviron et obtient qu'on mette l'icône en contact avec son modèle ... Religion populaire, monde charnel où règne la magie de l'amour. On vénère une icône en l'embrassant, en posant un instant son front sur elle, on met une copie en relation avec son modèle : jeu de transparence.

Olivier Clément
France catholique du 30 mai 1986


Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Le parfum de l'icône (III)

Message  alice le Sam 17 Avr 2010 - 5:43

17 avril - Italie Notre Dame des Miracles (1555)






Le parfum de l'icône (III)


Et voici l'icône à Montréal, dans la chambre de José Munos. A la fin de novembre, en pleine nuit, il est éveillé par un parfum intense, parfum de rose ou, plus exactement du saint chrême utilisé pour le sacrement de la chrismation. Ce chrême ou myrrhon est lui-même une prodigieuse synthèse de parfums.

José Munos, en cette nuit de novembre 1982, constate que le parfum vient de l'icône, d'une sorte d'huile qu'elle exsude, notamment de minces filets de myrrhon qui coulent des mains de l'Enfant. L'icône est alors solennellement amenée dans la petite cathédrale de Montréal. Depuis, elle n'a cessé d'exsuder cette huile mystérieuse. On la recueille sur du coton, que l'on divise et partage entre les fidèles. Il suffit d'un petit morceau de coton pour embaumer une pièce, parfois une âme. José Munos, gardien timide de la « Portaïtissa » emmène parfois l'icône au-delà des mers, dans les paroisses et monastères de la juridiction à laquelle il appartient. L'icône, elle, n'appartient à personne.

Olivier Clément
France catholique du 30 mai 1986


Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Le parfum de l'icône (IV)

Message  alice le Dim 18 Avr 2010 - 5:07










18 avril
Italie Notre Dame de la Santé (1428)
Béatification de Sainte Faustine
(1993, canonisée le 30 avril 2000)


Le parfum de l'icône (IV)


Au Québec, les catholiques aiment aussi les icônes. Des reproductions de la « Portaïtissa » collées sur bois se sont répandues, par centaines, dans des églises et des familles catholiques. Et voici que le même miracle, la même huile parfumée apparaissent sur ces innombrables reproductions. L'icône miraculeuse, ses reproductions, parfois simplement les petits morceaux de coton imprégnés de myrrhon guérissent les corps, mais surtout les âmes, comme Soljénitsyne l'a souligné. « C'est un signe pour les pauvres » a dit à ce propos la Vierge aux jeunes voyants de Medjugorje.

Je vois encore deux significations dans ce miracle. La première, c'est la confirmation du lien étroit qui unit la Mère de Dieu et le Saint Esprit. Le grec liturgique est ici fort précis : il parle de Panaghia, la "toute sainte" et du Panaghion, l'Esprit de toute sainteté. L'autre signification pourrait être que la Mère de Dieu semble désormais intervenir entre catholiques et orthodoxes pour hâter la recomposition de l'unité chrétienne.
Olivier Clément
France catholique du 30 mai 1986


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen

avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum