bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Mer 23 Fév 2011 - 17:43

Rappel du premier message :




Notre-Dame de la Trinité.


1-
O Marie ,Vierge toute- Puissante "Virgo Potens"
Vous à qui rien n'est impossible...
par cette Puissance même dont
vous a gratifiée le Père-tout puissant,
je vous en conjure,
assistez-moi dans la nécessité où
je me trouve.
Puis donc que vous pouvez me secourir,
ne m'abandonnez pas,ô vous qui êtes l'Avocate
des causes les plus désespérées!
Il me semble que la gloire de Dieu,
votre honneur et le bien de nos âmes
soient attachés à la concession de cette faveur.
Si donc ,comme je le pense ,elle est conforme à la très
aimable et très sainte volonté de Dieu,
je vous en prie ,
" ô toute puissante suppliante"
intercédez pour moi auprès de votre Fils
qui ne peut rien vous refuser.
Je vous le demande de nouveau, au nom de la
puissance sans borne que le Père céleste
vous a communiquée , à Vous sa Fille bien-aimée et en l'honneur de laquelle
je vous dis en union avec Sainte Mechtilde
à qui vous avez révélée la salutaire pratique
des trois "Ave Maria."


Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie,mère de Dieu

priez pour nous pauvres pécheurs
maintenant et à l'heure de notre mort.Amen



2-
O Marie, qui êtes appelée Trône de la Sagesse "Sedes Sapientiae"
parce que la Sagesse incrée ,le verbe de Dieu a résidé en vous...
vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l'étendue de
sa science divine dans la mesure où la créature la plus parfaite
pouvait la recevoir,
Vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin,
j'ai de votre assistance.
Confiante dans votre divine Sagesse , je
m'abandonne entre vos mains afin que vous disposiez tout avec force
et douceur,pour la plus grande gloire de Dieu et le salut de mon âme.
Daignez donc me venir en aide par les moyens que vous savez être
les plus propres à atteindre cette fin.
O Marie mère de la divine Sagesse , daignez , je vous en supplie
m'obtenir la grâce précieuse que je sollicite ,
(présenter votre demande de grâces...)
Je vous le demande au nom même de cette Sagesse incomparable
dont le Verbe votre Fils vous a illuminée ,
Vous sa Mère très aimée et en l'honneur de laquelle
je vous dis en union avec Saint Léonard de Port Maurice
Le plus zélé prédicateur de vos trois"
Ave Maria."

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie,mère de Dieu
priez pour nous pauvres pécheurs
maintenant et à l'heure de notre mort.Amen




3- O bonne et tendre Mère, vraie Mère de Miséricorde "Mater Misericordia"
Vous dont l'Esprit d'amour embrasa le coeur d'une tendresse sans limites
pour les pauvres humains je viens vous supplier d'user envers moi de votre
bonté compatissante;
Plus ma misère est grande,plus elle doit exciter votre compassion.
Je le sais ,je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire,
moi qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils.
Mais si j'ai été coupable,très coupable ,je me repens sincèrement
d'avoir blessé le coeur si tendre de Jésus et le votre.
D'ailleurs n'êtes-vous pas comme vous l'avez révélé à Sainte Brigitte
"la Mère des pécheurs repentants""?
Pardonnez-moi donc mes ingratitudes passées et considérant uniquement
votre bonté miséricordieuse ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et
à vous,obtenez-moi de la miséricorde divine , la grâce que j'implore
par votre intercession (demandez la grâce...)

O Vous qu'on a jamais implorée en vain , ô clemente , ô miséricordieuse,
ô douce Vierge Marie ( o clemens , o pia , o dulcis Virgo Maria)
daignez ,daignez me secourir , je vous en conjure , par cette
miséricordieuse bonté dont le Saint - Esprit vous a remplie pour nous ,
vous son Epouse tendrement aimée , et , en l'honneur de laquelle je vous
dis , avec Saint Alphonse de Liguori , l'apôtre de votre miséricorde et le docteur
de vos trois Ave Maria:

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie,mère de Dieu

priez pour nous pauvres pécheurs
maintenant et à l'heure de notre mort.Amen



Indulgences-
Indulgence plènière pour les fidéles,chaque fois qu'ils feront n'importe quand , cette Neuvaine en l'honneur de L'Immaculée Conception , de la Nativité de Marie, de la Présentation , de l'Annonciation , de la Purification, des 7 Douleurs du très pur Coeur de N- Dame, du Saint - Rosaire ou de l'Assomption,
plus 5 ans 1 fois chaque jour de ces neuvaines.
Une récitation par jour suffit pour gagner ces indulgences.

Quand il s'agit de grâces importantes ,
il est conseillé de dire
"Trois Neuvaines consécutives.

Pour obtenir plus surement la grâce demandée ,
il sera bon de promettre deux choses à notre divine Mère:
d'être à tout jamais fidèle ,le matin et le soir ,et de donner connaissance de la faveur obtenue ,pour servir sa glorification.

Ancienne édition de la prière de Neuvaine
à Notre-Dame de la Trinité.

Revue mensuelle illustrée
"Notre- Dame de la Trinité"
BLOIS.



Je répare un oubli aujourd'hui , celle de ne pas avoir répandu
cette prière de Neuvaines autour de moi.
Je fus exaucée si souvent grâce à Notre - Dame
de la Trinité.

Pardon Seigneur!






Dernière édition par marianne le Ven 25 Fév 2011 - 22:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Dim 27 Fév 2011 - 0:38

Pour tous les malades, prions la Mère du médecin Céleste:
:( :( Prière à Marie :( :(
Par les sept effusions
du très Précieux sang
O Marie ma bonne et tendre Mère, au nom et par les mérites infinis du Sang adorable que versa votre Jésus sous le couteau de la circoncision, ayez pitié de moi et obtenez la grâce que je demande humblement...
O Mère de miséricorde, au nom du Sang divin qui inonda le corps sacré de votre Jésus au jardin des oliviers ayez pitié de moi et obtenez-moi la grâce après laquelle je soupire...
O Mère de clémence au nom du Sang sacré qui découla des plaies de votre Jésus à la flagellation et au couronnement d'épines, ayez compassion de moi et exaucez-moi...
O Mère bien aimée, au nom du Sang divin qui coula à flots des pieds et des mains de Jésus quand on le cloua à la croix ayez pitié de moi, je vous en conjure et exaucez mes ardentes supplications...
O Mère de bonté au nom du Sang divin qui coula des plaies de votre Jésus pendant les trois heures qu'il passa suspendu à la croix ayez pitié de moi et exaucez-moi...
O Mère de miséricorde au nom du Sang divin qui coula du Coeur Sacré de Jésus notre Sauveur quand il fut ouvert par la lance, ayez compassion de moi, abtenez-moi miséricorde et sauvez-moi...
Extrait du livre d'or approuvé par Mgr. l'Evêque de Rodez :( :( :(

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Dim 27 Fév 2011 - 10:52



5ème Jour





Neuvaine à Notre-Dame de La Trinité




Divine Vierge , qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE ,
"Sedes Sapientiae"
parce que la Sagesse incrée , le Verbe de Dieu , a résidé en vous...
vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l'étendue de sa
science divine dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la
recevoir ,vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin ,
nous avons de votre assistance.
Confiante dans votre divine Sagesse , nous nous abandonnons entre vos mains,
afin que vous disposiez tout avec force et douceur pour le plus grand
bien de nos âmes.
Daignez donc nous venir en aide ,par les moyens que vous savez être
les plus propres à atteindre cette fin.
O Marie ,Mère de la Divine Sagesse ,daignez , nous vous en supplie ,
nous obtenir la grâce précieuse que nous sollicitons:
(demander la grâce....)
Nous vous le demandons au nom même de cette sagesse incomparable
dont le Verbe votre Fils , vous a illuminée pour nous , vous sa Mère
très aimée ,et en l'honneur de laquelle je vous dis en union avec
Saint Léonard de Port Maurice ,le plus zélé prédicateur de vos
trois " Ave Maria"




Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Dim 27 Fév 2011 - 12:01

Divine Vierge , qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE ,
"Sedes Sapientiae"
parce que la Sagesse incrée , le Verbe de Dieu , a résidé en vous...
vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l'étendue de sa
science divine dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la
recevoir ,vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin ,
nous avons de votre assistance.
Confiante dans votre divine Sagesse , nous nous abandonnons entre vos mains,
afin que vous disposiez tout avec force et douceur pour le plus grand
bien de nos âmes.
Daignez donc nous venir en aide ,par les moyens que vous savez être
les plus propres à atteindre cette fin.
O Marie ,Mère de la Divine Sagesse ,daignez , nous vous en supplie ,
nous obtenir la grâce précieuse que nous sollicitons:
(+ que "je ne galère plus" Seigneur
que chaque jour j'ai de plus en plus confiance en toi
mais aussi pour Gladys qui puisse vendre sa maison mais aussi qu'elle ait une meilleure santé physique
ainsi que pour tous les malades
et les handicapés qui sont dans une telle précarité
Que ta Justice soit faite Seigneur)

Nous vous le demandons au nom même de cette sagesse incomparable
dont le Verbe votre Fils , vous a illuminée pour nous , vous sa Mère
très aimée ,et en l'honneur de laquelle je vous dis en union avec
Saint Léonard de Port Maurice ,le plus zélé prédicateur de vos
trois " Ave Maria"

















Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Dim 27 Fév 2011 - 13:35

LA NEUVAINE DES TROIS « AVE MARIA », OU
« NEUVAINE A NOTRE-DAME DE LA TRINITE »


FONDEMENT THEOLOGIQUE


Si l’on veut remonter à l’origine première de cette dévotion, à la fois simple et sublime, des Trois Ave Maria, il faut pénétrer jusques dans les profondeurs du mystère de l’adorable Trinité.

C’est de toute éternité que les trois Personnes divines se sont complu à prédestiner Marie, leur chef-d’œuvre de prédilection.

Un pieux auteur nous représente ces trois Personnes adorables saluant, tour à tour, la divine Marie. Il s’exprime ainsi : « Ave, c’est le mot de Dieu le Père, étonné, pour ainsi dire, et ravi de la beauté de son ouvrage… — Ave, c’est le mot de Dieu le Fils, du Verbe éternel, sagesse et intelligence du Père, miroir parfait de sa parfaite beauté, splendeur éternelle de son éter­nelle lumière… Ave, c’est le mot de Dieu le Saint-Esprit : Ave, mon Epouse incomparable, mon unique, ma belle, choisie entre toutes les filles de l’homme, sanctifiée dans les desseins de l’éternelle miséricorde, préservée par la divine attention du Père et du Fils, et par mes jalouses préférences… »

Puis, le même auteur nous montre les choeurs angé­liques faisant écho à cette triple et divine salutation : « Et cet Ave parlé, modulé, chanté dans le sein de l’ado­rable et indivisible Trinité, a débordé de son sein, dans le ciel, comme les eaux surabondantes de Dieu, et tous les échos du paradis le répètent. »




1. — O Marie, VIERGE PUISSANTE, « Virgo potens », Vous à qui rien n’est impossible… par cette Puissance mê­me dont vous a gratifiée le Père Tout-Puissant, je vous en conjure, assistez-moi dans la nécessité où je me trouve. Puis donc que vous pouvez me secourir, ne m’abandonnez pas, ô vous qui êtes l’Avocate des causes les plus déses­pérées !

Il me semble que la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme, sont attachés à la concession de cette faveur.

Si donc, comme je le pense, elle est conforme à la très aimable et très sainte Volonté de Dieu, je vous en prie, ô TOUTE PUISSANCE SUPPLIANTE, « Omnipotentia sup­plex », intercédez pour moi auprès de votre Fils qui ne peut rien vous refuser.

Je vous le demande de nouveau, au nom de la Puissance sans borne que le Père céleste vous a communiquée, à Vous sa fille bien-aimée, et en l’honneur de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde, à qui vous avez révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :AVE MARIA, etc.



2. — Divine, Vierge, qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE : « Sedes sapienthe », parce que la Sagesse incréée le Verbe de Dieu, a résidé en vous…, vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l’étendue de sa science divine, dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir, vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j’ai de votre assistance.

Confiant dans votre divine Sagesse, je m’abandonne en­tre vos mains, afin que vous disposiez tout avec force et douceur, pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.

Daignez donc me venir en aide, par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.

O Marie, Mère de la divine Sagesse, daignez je vous en .supplie, m’obtenir la grâce précieuse que je sollicite : je vous le demande au nom même de cette sagesse incompa­rable dont le Verbe, votre Fils, vous a illuminée, vous sa Mère très aimée, et en l’honneur de laquelle je vous dis, en union avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus zélé prédicateur de vos Trois « Ave Maria » :
AVE MARIA, etc.



3. — O bonne et tendre Mère, vraie MERE DE MISE­RICORDE, « Mater Misericordiæ », vous dont l’Esprit d’Amour embrasa le cœur d’une tendresse sans limite pour les pauvres humains, je viens vous supplier d’user envers moi de votre bonté compatissante.

Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.

Je le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire, moi qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils. Mais, si été coupable, très coupable, je me repens sincèrement d’avoir blessé le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.

D’ailleurs, n’êtes-vous pas, comme vous l’avez révélé à l’une de vos servantes, sainte Brigitte, « la Mère des pé­cheurs repentants » ? Pardonnez-moi donc mes ingrati­tudes passées, et, considérant uniquement votre Bonté miséricordieuse, ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous, obtenez-moi, de la miséricorde divine, la grâce que j’implore par votre intercession.

O vous, qu’on n’a jamais implorée en vain, « ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie », « o clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria ! » daignez, daignez me secou­rir, je vous en conjure, par cette misiéricordieuse bonté dont le Saint-Esprit vous a remplie pour nous, vous son épouse tendrement aimée, et en l’honneur de laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori, l’apôtre de votre miséricorde et le docteur des Trois « Ave Maria » :
AVE MARIA, etc.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Lun 28 Fév 2011 - 5:02

:Amitiés5: Ave Maria, Ave Maria, Ave Maria :(
Je vous salue Marie, pleine de grâces le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.Amen! :( :( :(
Merci Marielle :( :( :( i;k,v :rg;l: f;n!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  maryline le Lun 28 Fév 2011 - 7:50

6ème Jour




Neuvaine à Notre-Dame de La Trinité



Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Lun 28 Fév 2011 - 9:40




Notre Dame de la Trinité, fille et Servante du Père des Cieux, nous te proclamons bienheureuse! Le Seigneur t'a choisie dès avant la création du monde pour accomplir son œuvre d'amour. Eve nouvelle, par ton obéissance, l'humanité retrouve la beauté qu'elle avait perdue par le péché. Accompagne notre marche dans la foi. Enseigne-nous l'abandon simple et joyeux à la volonté du Père. Vierge attentive à la Parole du Seigneur, aide-nous dans nos efforts contre le mal qui nous éloigne de Dieu. A l'heure de l'épreuve, du doute et de la tentation, sois avec nous. Apaise nos soucis, guéris nos blessures, remplis-nous de patience, soutiens notre espérance. Donne-nous un cœur attentif, qui accueille avec tendresse et compassion nos frères souffrants et brisés. Mère de Miséricorde apprends-nous à aimer, et nous découvrirons la joie du pardon.

O Marie, par ton Fils et dans l'Esprit-Saint, conduis-nous au Père.

Notre-Dame de la Trinité, prie pour nous. AVE MARIA...




Notre Dame de la Trinité, Mère de Notre Seigneur Jésus-Christ, tu es bénie entre toutes les femmes!Tu as été comblée de grâce par Dieu, pour être la Mère de son Fils Bien-Aimé. En ton sein virginal, le Verbe de Dieu s'est fait homme afin de sauver l'homme. Au pied de la croix tu as reçu le testament de Jésus ton Fils et tu es devenue notre Mère. Toi que le Rédempteur associe pleinement à son mystère de Pâques nous avons recours à ta protection. Montre-toi notre Mère et donne-nous le Christ, source de Vie et d'Amour. Aide-nous à demeurer fidèles à notre baptême en faisant tout ce que ton Fils nous enseigne dans l'Evangile. Mère des croyants, puissions-nous à ton exemple, rayonner la Paix et la Joie du Ressuscité. Fais que les hommes découvrent le Christ, Lumière des nations.

O Marie, par ton Fils et dans l'Esprit-Saint, conduis-nous au Père.

Notre-Dame de la Trinité, prie pour nous. AVE MARIA...





Notre Dame de la Trinité, Epouse Virginale, à la plénitude des temps l'Esprit-Saint t'a couverte de son ombre pour que tu sois l'arche de l'Alliance Nouvelle. Le Seigneur fait en toi des merveilles et par toi sont bénies toutes les familles de la terre. Dans l'Eglise naissante, avec les apôtres, tu as imploré le Don de l'Esprit -Saint. Regarde avec bonté l'Eglise dont tu es la Mère et la parfaite image. Qu'elle soit, comme toi, disponible aux appels de l'Esprit, fidèle aux exigences du Royaume de Dieu et de sa justice. Soutiens sa mission au service de l'Evangile, et que les ouvriers ne manquent jamais à la moisson du Seigneur. Appelle l'Esprit sur l'Eglise, afin que la communion fraternelle l'emporte sur les germes de division. Mère du Rédempteur, nous remettons entre tes mains nos intentions les plus chères, présente-les au Seigneur et obtiens-nous la grâce de les voir exaucées. Étoile de notre vie, guide nos pas jusqu'à la cité du Ciel, où les saints, déjà rassemblés, chantent avec toi la gloire de l'éternelle Trinité.

O Marie, par ton Fils et dans l'Esprit-Saint, conduis-nous au Père.

Notre-Dame de la Trinité, prie pour nous. AVE MARIA...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Lun 28 Fév 2011 - 10:15

6ème Jour




1. -- O Marie, VIERGE PUISSANTE, nous vous en supplions, aidez-nous dans nos difficultés présentes.
"Pour
vous le Seigneur a fait des merveilles". Venez à notre secours, ô
Toute-Puissance suppliante: Vous êtes l'Avocate des causes les plus
désespérées. Il nous semble que l'aide maternelle que nous attendons de
vous pourra contribuer à la gloire de Dieu, à votre honneur et au bien
de nos âmes.
Dès lors, en nous soumettant par avance à la sainte et
paternelle volonté de Dieu, nous vous demandons d'intercéder pour nous
auprès de votre divin Fils qui ne peut rien vous refuser.
Nous
faisons confiance à la puissance sans borne que vous communique le Père
céleste dont vous êtes la Fille bien-aimée. C'est pourquoi nous vous
disons avec sainte Mechtilde, première messagère des Trois Ave Maria :





II.
-- O Marie, appelée Trône de la Sagesse, puisque la Sagesse incréée,
Jésus-Christ votre Fils, "a pris chair en vous", vous avez reçu de Lui
la science la plus parfaite que puisse recevoir une créature... Vous
connaissez donc notre misère et quel besoin nous avons de votre secours.
Nous
nous livrons entièrement entre vos mains. Disposez tout en nous pour la
plus grande gloire de Dieu et le service généreux de l'Eglise comme
pour le bien de nos âmes. Venez à notre aide par les moyens que vous
savez être les meilleurs.
O Marie, obtenez-nous les grâces que nous
implorons. Nous faisons confiance à la sagesse incomparable dont le
Sauveur du monde vous illumine, vous qui êtes sa Mère très aimée. C'est
pourquoi nous vous disons, avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus
zélé prédicateur des Trois Ave Maria :




III.
-- O Marie, Secours des chrétiens, au coeur débordant de miséricorde et
d'amour depuis que l'Esprit-Saint vous "a couverte de son ombre", nous
implorons votre bonté. Plus notre misère est grande, plus vous voudrez
vous pencher vers nous.
Pauvres pécheurs, nous ne méritons pas les
grâces que nous désirons recevoir par votre intercession. Mais nous
demandon pardon à votre divin Fils et à vous-même de tout le mal que
nous avons fait et dans lequel nous ne voulons plus retomber.
Implorez avec nous ce pardon près de Jésus, et obtenez-nous de Lui les grâces que nous désirons tant obtenir.
O
clémente, ô sainte, ô douce Vierge Marie, vous qu'on n'a jamais
implorée en vain, venez à notre secours par la miséricordieuse bonté
dont vous comble pour nous l'Esprit-Saint qui vous a choisie comme son
Epouse bien-aimée. C'est en toute confiance que nous vous disons, avec
saint Alphonse de Liguori, l'apôtre de votre miséricorde et le docteur
des Trois Ave Maria :






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Lun 28 Fév 2011 - 11:50







Neuvaine à Notre-Dame de La Trinité





1. — O Marie, VIERGE PUISSANTE, « Virgo potens », Vous
à qui rien n’est impossible… par cette Puissance mê­me dont vous a
gratifiée le Père Tout-Puissant, je vous en conjure, assistez-moi dans
la nécessité où je me trouve. Puis donc que vous pouvez me secourir, ne
m’abandonnez pas, ô vous qui êtes l’Avocate des causes les plus
déses­pérées !

Il me semble que la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme, sont attachés à la concession de cette faveur.

Si
donc, comme je le pense, elle est conforme à la très aimable et très
sainte Volonté de Dieu, je vous en prie, ô TOUTE PUISSANCE SUPPLIANTE, «
Omnipotentia sup­plex », intercédez pour moi auprès de votre Fils qui
ne peut rien vous refuser.
Je vous le
demande de nouveau, au nom de la Puissance sans borne que le Père
céleste vous a communiquée, à Vous sa fille bien-aimée, et en l’honneur
de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde, à qui vous avez
révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu

Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.



2. — Divine, Vierge, qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE : « Sedes sapienthe », parce
que la Sagesse incréée le Verbe de Dieu, a résidé en vous…, vous à qui
cet adorable Fils a communiqué toute l’étendue de sa science divine,
dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir, vous
connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j’ai de votre
assistance.

Confiant dans votre divine Sagesse, je m’abandonne
en­tre vos mains, afin que vous disposiez tout avec force et douceur,
pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.

Daignez donc me venir en aide, par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.

O
Marie, Mère de la divine Sagesse, daignez je vous en .supplie,
m’obtenir la grâce précieuse que je sollicite : je vous le demande au
nom même de cette sagesse incompa­rable dont le Verbe, votre Fils, vous a
illuminée, vous sa Mère très aimée, et en l’honneur de laquelle je vous
dis, en union avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus zélé
prédicateur de vos Trois « Ave Maria » :


Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu

Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.



3. — O bonne et tendre Mère, vraie MERE DE MISE­RICORDE, « Mater Misericordiæ », vous
dont l’Esprit d’Amour embrasa le cœur d’une tendresse sans limite pour
les pauvres humains, je viens vous supplier d’user envers moi de votre
bonté compatissante.

Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.

Je
le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire, moi
qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils. Mais,
si été coupable, très coupable, je me repens sincèrement d’avoir blessé
le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.

D’ailleurs, n’êtes-vous
pas, comme vous l’avez révélé à l’une de vos servantes, sainte Brigitte,
« la Mère des pé­cheurs repentants » ? Pardonnez-moi donc mes
ingrati­tudes passées, et, considérant uniquement votre Bonté
miséricordieuse, ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous,
obtenez-moi, de la miséricorde divine, la grâce que j’implore par votre
intercession.

O vous, qu’on n’a jamais implorée en vain, « ô
clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie », « o clemens, o pia,
o dulcis Virgo Maria ! » daignez, daignez me secou­rir, je vous en
conjure, par cette misiéricordieuse bonté dont le Saint-Esprit vous a
remplie pour nous, vous son épouse tendrement aimée, et en l’honneur de
laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori, l’apôtre de votre
miséricorde et le docteur des Trois « Ave Maria » :



Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu

Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Lun 28 Fév 2011 - 17:36

Ave Maria, Ave Maria, Ave Maria :Gros Bisous32: :Gros Bisous32: :Gros Bisous32:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Mar 1 Mar 2011 - 12:34

7ème Jour

Divine Vierge , qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE ,
"Sedes Sapientiae"
parce que la Sagesse incrée , le Verbe de Dieu , a résidé en vous...
vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l'étendue de sa
science divine dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la
recevoir ,vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin ,
nous avons de votre assistance.
Confiante dans votre divine Sagesse , nous nous abandonnons entre vos mains,
afin que vous disposiez tout avec force et douceur pour le plus grand
bien de nos âmes.
Daignez donc nous venir en aide ,par les moyens que vous savez être
les plus propres à atteindre cette fin.
O Marie ,Mère de la Divine Sagesse ,daignez , nous vous en supplie ,
nous obtenir la grâce précieuse que nous sollicitons:
(+ que "je ne galère plus" Seigneur
que chaque jour j'ai de plus en plus confiance en toi
mais aussi pour Gladys qui puisse vendre sa maison mais aussi qu'elle ait une meilleure santé physique
ainsi que pour tous les malades
et les handicapés qui sont dans une telle précarité
Que ta Justice soit faite Seigneur)

Nous vous le demandons au nom même de cette sagesse incomparable
dont le Verbe votre Fils , vous a illuminée pour nous , vous sa Mère
très aimée ,et en l'honneur de laquelle je vous dis en union avec
Saint Léonard de Port Maurice ,le plus zélé prédicateur de vos
trois " Ave Maria"












1. -- O Marie, VIERGE PUISSANTE, nous vous en supplions, aidez-nous dans nos difficultés présentes.
"Pour
vous le Seigneur a fait des merveilles". Venez à notre secours, ô
Toute-Puissance suppliante: Vous êtes l'Avocate des causes les plus
désespérées. Il nous semble que l'aide maternelle que nous attendons de
vous pourra contribuer à la gloire de Dieu, à votre honneur et au bien
de nos âmes.
Dès lors, en nous soumettant par avance à la sainte et
paternelle volonté de Dieu, nous vous demandons d'intercéder pour nous
auprès de votre divin Fils qui ne peut rien vous refuser.
Nous
faisons confiance à la puissance sans borne que vous communique le Père
céleste dont vous êtes la Fille bien-aimée. C'est pourquoi nous vous
disons avec sainte Mechtilde, première messagère des Trois Ave Maria :





II.
-- O Marie, appelée Trône de la Sagesse, puisque la Sagesse incréée,
Jésus-Christ votre Fils, "a pris chair en vous", vous avez reçu de Lui
la science la plus parfaite que puisse recevoir une créature... Vous
connaissez donc notre misère et quel besoin nous avons de votre secours.
Nous
nous livrons entièrement entre vos mains. Disposez tout en nous pour la
plus grande gloire de Dieu et le service généreux de l'Eglise comme
pour le bien de nos âmes. Venez à notre aide par les moyens que vous
savez être les meilleurs.
O Marie, obtenez-nous les grâces que nous
implorons. Nous faisons confiance à la sagesse incomparable dont le
Sauveur du monde vous illumine, vous qui êtes sa Mère très aimée. C'est
pourquoi nous vous disons, avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus
zélé prédicateur des Trois Ave Maria :




III.
-- O Marie, Secours des chrétiens, au coeur débordant de miséricorde et
d'amour depuis que l'Esprit-Saint vous "a couverte de son ombre", nous
implorons votre bonté. Plus notre misère est grande, plus vous voudrez
vous pencher vers nous.
Pauvres pécheurs, nous ne méritons pas les
grâces que nous désirons recevoir par votre intercession. Mais nous
demandon pardon à votre divin Fils et à vous-même de tout le mal que
nous avons fait et dans lequel nous ne voulons plus retomber.
Implorez avec nous ce pardon près de Jésus, et obtenez-nous de Lui les grâces que nous désirons tant obtenir.
O
clémente, ô sainte, ô douce Vierge Marie, vous qu'on n'a jamais
implorée en vain, venez à notre secours par la miséricordieuse bonté
dont vous comble pour nous l'Esprit-Saint qui vous a choisie comme son
Epouse bien-aimée. C'est en toute confiance que nous vous disons, avec
saint Alphonse de Liguori, l'apôtre de votre miséricorde et le docteur
des Trois Ave Maria :

Je vous Salue Marie,
Pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénis entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles
est béni
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous,
pauvre pécheur,
maintenant et à l'heure de notre mort
Amen

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement,
maintenant et toujours et dans les siècles
des siècles.

AMEN.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Mar 1 Mar 2011 - 14:16



Pour Marielle et tous nos frères et soeurs dans la détresse
qui souffrent des indifférences de notre monde






Neuvaine à Notre-Dame de La Trinité




7ème JOUR



1. — O Marie, VIERGE PUISSANTE, « Virgo potens », Vous
à qui rien n’est impossible… par cette Puissance mê­me dont vous a
gratifiée le Père Tout-Puissant, je vous en conjure, assistez-moi dans
la nécessité où je me trouve. Puis donc que vous pouvez me secourir, ne
m’abandonnez pas, ô vous qui êtes l’Avocate des causes les plus
déses­pérées !

Il me semble que la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme, sont attachés à la concession de cette faveur.

Si
donc, comme je le pense, elle est conforme à la très aimable et très
sainte Volonté de Dieu, je vous en prie, ô TOUTE PUISSANCE SUPPLIANTE, «
Omnipotentia sup­plex », intercédez pour moi auprès de votre Fils qui
ne peut rien vous refuser.
Je vous le
demande de nouveau, au nom de la Puissance sans borne que le Père
céleste vous a communiquée, à Vous sa fille bien-aimée, et en l’honneur
de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde, à qui vous avez
révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.



2. — Divine, Vierge, qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE : « Sedes sapienthe », parce
que la Sagesse incréée le Verbe de Dieu, a résidé en vous…, vous à qui
cet adorable Fils a communiqué toute l’étendue de sa science divine,
dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir, vous
connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j’ai de votre
assistance.

Confiant dans votre divine Sagesse, je m’abandonne
en­tre vos mains, afin que vous disposiez tout avec force et douceur,
pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.

Daignez donc me venir en aide, par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.

O
Marie, Mère de la divine Sagesse, daignez je vous en .supplie,
m’obtenir la grâce précieuse que je sollicite : je vous le demande au
nom même de cette sagesse incompa­rable dont le Verbe, votre Fils, vous a
illuminée, vous sa Mère très aimée, et en l’honneur de laquelle je vous
dis, en union avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus zélé
prédicateur de vos Trois « Ave Maria » :

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.





3. — O bonne et tendre Mère, vraie MERE DE MISE­RICORDE, « Mater Misericordiæ », vous
dont l’Esprit d’Amour embrasa le cœur d’une tendresse sans limite pour
les pauvres humains, je viens vous supplier d’user envers moi de votre
bonté compatissante.

Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.

Je
le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire, moi
qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils. Mais,
si été coupable, très coupable, je me repens sincèrement d’avoir blessé
le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.

D’ailleurs, n’êtes-vous
pas, comme vous l’avez révélé à l’une de vos servantes, sainte Brigitte,
« la Mère des pé­cheurs repentants » ? Pardonnez-moi donc mes
ingrati­tudes passées, et, considérant uniquement votre Bonté
miséricordieuse, ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous,
obtenez-moi, de la miséricorde divine, la grâce que j’implore par votre
intercession.

O vous, qu’on n’a jamais implorée en vain, « ô
clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie », « o clemens, o pia,
o dulcis Virgo Maria ! » daignez, daignez me secou­rir, je vous en
conjure, par cette misiéricordieuse bonté dont le Saint-Esprit vous a
remplie pour nous, vous son épouse tendrement aimée, et en l’honneur de
laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori, l’apôtre de votre
miséricorde et le docteur des Trois « Ave Maria » :


Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Mer 2 Mar 2011 - 8:14




Pour Marielle :
pour toutes les situations difficiles que nous pouvons vivre
en famille- en foyer- en paroisse-

pour la santé des malades confiés à nos prières


Je vous salue Marie,pleine de grâces

Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu

Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.








Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Mer 2 Mar 2011 - 9:05

8ème Jour

Divine Vierge , qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE ,
"Sedes Sapientiae"
parce que la Sagesse incrée , le Verbe de Dieu , a résidé en vous...
vous à qui cet adorable Fils a communiqué toute l'étendue de sa
science divine dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la
recevoir ,vous connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin ,
nous avons de votre assistance.
Confiante dans votre divine Sagesse , nous nous abandonnons entre vos mains,
afin que vous disposiez tout avec force et douceur pour le plus grand
bien de nos âmes.
Daignez donc nous venir en aide ,par les moyens que vous savez être
les plus propres à atteindre cette fin.
O Marie ,Mère de la Divine Sagesse ,daignez , nous vous en supplie ,
nous obtenir la grâce précieuse que nous sollicitons:
(+ que "je ne galère plus" Seigneur
que chaque jour j'ai de plus en plus confiance en toi
mais aussi pour Gladys qui puisse vendre sa maison mais aussi qu'elle ait une meilleure santé physique
ainsi que pour tous les malades
et les handicapés qui sont dans une telle précarité
Que ta Justice soit faite Seigneur)
Nous vous le demandons au nom même de cette sagesse incomparable
dont le Verbe votre Fils , vous a illuminée pour nous , vous sa Mère
très aimée ,et en l'honneur de laquelle je vous dis en union avec
Saint Léonard de Port Maurice ,le plus zélé prédicateur de vos
trois " Ave Maria"












1. -- O Marie, VIERGE PUISSANTE, nous vous en supplions, aidez-nous dans nos difficultés présentes.
"Pour
vous le Seigneur a fait des merveilles". Venez à notre secours, ô
Toute-Puissance suppliante: Vous êtes l'Avocate des causes les plus
désespérées. Il nous semble que l'aide maternelle que nous attendons de
vous pourra contribuer à la gloire de Dieu, à votre honneur et au bien
de nos âmes.
Dès lors, en nous soumettant par avance à la sainte et
paternelle volonté de Dieu, nous vous demandons d'intercéder pour nous
auprès de votre divin Fils qui ne peut rien vous refuser.
Nous
faisons confiance à la puissance sans borne que vous communique le Père
céleste dont vous êtes la Fille bien-aimée. C'est pourquoi nous vous
disons avec sainte Mechtilde, première messagère des Trois Ave Maria :





II.
-- O Marie, appelée Trône de la Sagesse, puisque la Sagesse incréée,
Jésus-Christ votre Fils, "a pris chair en vous", vous avez reçu de Lui
la science la plus parfaite que puisse recevoir une créature... Vous
connaissez donc notre misère et quel besoin nous avons de votre secours.
Nous
nous livrons entièrement entre vos mains. Disposez tout en nous pour la
plus grande gloire de Dieu et le service généreux de l'Eglise comme
pour le bien de nos âmes. Venez à notre aide par les moyens que vous
savez être les meilleurs.
O Marie, obtenez-nous les grâces que nous
implorons. Nous faisons confiance à la sagesse incomparable dont le
Sauveur du monde vous illumine, vous qui êtes sa Mère très aimée. C'est
pourquoi nous vous disons, avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus
zélé prédicateur des Trois Ave Maria :




III.
-- O Marie, Secours des chrétiens, au coeur débordant de miséricorde et
d'amour depuis que l'Esprit-Saint vous "a couverte de son ombre", nous
implorons votre bonté. Plus notre misère est grande, plus vous voudrez
vous pencher vers nous.
Pauvres pécheurs, nous ne méritons pas les
grâces que nous désirons recevoir par votre intercession. Mais nous
demandon pardon à votre divin Fils et à vous-même de tout le mal que
nous avons fait et dans lequel nous ne voulons plus retomber.
Implorez avec nous ce pardon près de Jésus, et obtenez-nous de Lui les grâces que nous désirons tant obtenir.
O
clémente, ô sainte, ô douce Vierge Marie, vous qu'on n'a jamais
implorée en vain, venez à notre secours par la miséricordieuse bonté
dont vous comble pour nous l'Esprit-Saint qui vous a choisie comme son
Epouse bien-aimée. C'est en toute confiance que nous vous disons, avec
saint Alphonse de Liguori, l'apôtre de votre miséricorde et le docteur
des Trois Ave Maria :

Je vous Salue Marie,
Pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénis entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles
est béni
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous,
pauvre pécheur,
maintenant et à l'heure de notre mort
Amen

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement,
maintenant et toujours et dans les siècles
des siècles.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Mer 2 Mar 2011 - 11:25



8ème jour




NEUVAINE
NOTRE- DAME de la TRINITE
temple de la TRINITE


pour mes frères et soeurs en Jésus
avec la Bienheureuse Vierge Marie.



Pour la Gloire de Dieu et le Salut de nos âmes.
Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Jeu 3 Mar 2011 - 14:26






Notre Dame de la Trinité


9ème jour.




1. — O Marie, VIERGE PUISSANTE, « Virgo potens », Vous
à qui rien n’est impossible… par cette Puissance mê­me dont vous a
gratifiée le Père Tout-Puissant, je vous en conjure, assistez-moi dans
la nécessité où je me trouve. Puis donc que vous pouvez me secourir, ne
m’abandonnez pas, ô vous qui êtes l’Avocate des causes les plus
déses­pérées !

Il me semble que la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme, sont attachés à la concession de cette faveur.


Si donc, comme je le pense, elle est conforme à la très aimable et très
sainte Volonté de Dieu, je vous en prie, ô TOUTE PUISSANCE SUPPLIANTE, «
Omnipotentia sup­plex », intercédez pour moi auprès de votre Fils qui
ne peut rien vous refuser.
Je vous le
demande de nouveau, au nom de la Puissance sans borne que le Père
céleste vous a communiquée, à Vous sa fille bien-aimée, et en l’honneur
de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde, à qui vous avez
révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.





2. —
Divine, Vierge, qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE : « Sedes sapienthe », parce
que la Sagesse incréée le Verbe de Dieu, a résidé en vous…, vous à qui
cet adorable Fils a communiqué toute l’étendue de sa science divine,
dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir, vous
connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j’ai de votre
assistance.

Confiant dans votre divine Sagesse, je m’abandonne
en­tre vos mains, afin que vous disposiez tout avec force et douceur,
pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.

Daignez donc me venir en aide, par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.


O Marie, Mère de la divine Sagesse, daignez je vous en .supplie,
m’obtenir la grâce précieuse que je sollicite : je vous le demande au
nom même de cette sagesse incompa­rable dont le Verbe, votre Fils, vous a
illuminée, vous sa Mère très aimée, et en l’honneur de laquelle je vous
dis, en union avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus zélé
prédicateur de vos Trois « Ave Maria » :

Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.






3. —
O bonne et tendre Mère, vraie MERE DE MISE­RICORDE, « Mater Misericordiæ », vous
dont l’Esprit d’Amour embrasa le cœur d’une tendresse sans limite pour
les pauvres humains, je viens vous supplier d’user envers moi de votre
bonté compatissante.

Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.


Je le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire, moi
qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils. Mais,
si été coupable, très coupable, je me repens sincèrement d’avoir blessé
le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.


D'ailleurs , n'êtes-vous pas, comme vous l’avez révélé à l’une de vos servantes, sainte Brigitte,
« la Mère des pé­cheurs repentants » ? Pardonnez-moi donc mes
ingrati­tudes passées, et, considérant uniquement votre Bonté
miséricordieuse, ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous,
obtenez-moi, de la miséricorde divine, la grâce que j’implore par votre
intercession.

O vous, qu’on n’a jamais implorée en vain, « ô
clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie », « o clemens, o pia,
o dulcis Virgo Maria ! » daignez, daignez me secou­rir, je vous en
conjure, par cette misiéricordieuse bonté dont le Saint-Esprit vous a
remplie pour nous, vous son épouse tendrement aimée, et en l’honneur de
laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori, l’apôtre de votre
miséricorde et le docteur des Trois « Ave Maria » :


Je vous salue Marie,pleine de grâces
Le Seigneur est avec vous,
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie , mère de Dieu
Priez pour nous pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.





Gloire soit au Père , au Fils et au Saint-Esprit
comme il était au commencement
maintenant et pour les siècles des siècles.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Jeu 3 Mar 2011 - 15:19

Notre Dame de la Trinité

9ème jour.

Notre dame de la Trinité,
je vous demande de m'aider
sur tous les domaines
car là, j'en peux plus
je vous demande humblement
par l'intercession de Jésus votre fils
de me redonner le courage,
la paix,
la sérénité.
Je vous demande humblement
de me donner la force nécessaire
pour supporter
non seulement la vie qui devient vraiment difficile
mais aussi les attaques du diable





1. — O Marie, VIERGE PUISSANTE, « Virgo potens », Vous
à qui rien n’est impossible… par cette Puissance mê­me dont vous a
gratifiée le Père Tout-Puissant, je vous en conjure, assistez-moi dans
la nécessité où je me trouve. Puis donc que vous pouvez me secourir, ne
m’abandonnez pas, ô vous qui êtes l’Avocate des causes les plus
déses­pérées !

Il me semble que la gloire de Dieu, votre honneur et le bien de mon âme, sont attachés à la concession de cette faveur.


Si donc, comme je le pense, elle est conforme à la très aimable et très
sainte Volonté de Dieu, je vous en prie, ô TOUTE PUISSANCE SUPPLIANTE, «
Omnipotentia sup­plex », intercédez pour moi auprès de votre Fils qui
ne peut rien vous refuser.
Je vous le
demande de nouveau, au nom de la Puissance sans borne que le Père
céleste vous a communiquée, à Vous sa fille bien-aimée, et en l’honneur
de laquelle je vous dis, en union avec sainte Mechtilde, à qui vous avez
révélé la salutaire pratique des Trois Ave Maria :









2. — Divine, Vierge, qui êtes appelée le TRONE DE LA SAGESSE : « Sedes sapienthe », parce
que la Sagesse incréée le Verbe de Dieu, a résidé en vous…, vous à qui
cet adorable Fils a communiqué toute l’étendue de sa science divine,
dans la mesure où la créature la plus parfaite pouvait la recevoir, vous
connaissez la grandeur de ma misère et quel besoin j’ai de votre
assistance.

Confiant dans votre divine Sagesse, je m’abandonne
en­tre vos mains, afin que vous disposiez tout avec force et douceur,
pour la plus grande gloire de Dieu et le plus grand bien de mon âme.

Daignez donc me venir en aide, par les moyens que vous savez être les plus propres à atteindre cette fin.


O Marie, Mère de la divine Sagesse, daignez je vous en .supplie,
m’obtenir la grâce précieuse que je sollicite : je vous le demande au
nom même de cette sagesse incompa­rable dont le Verbe, votre Fils, vous a
illuminée, vous sa Mère très aimée, et en l’honneur de laquelle je vous
dis, en union avec saint Léonard de Port-Maurice, le plus zélé
prédicateur de vos Trois « Ave Maria » :












3. — O bonne et tendre Mère, vraie MERE DE MISE­RICORDE, « Mater Misericordiæ », vous

dont l’Esprit d’Amour embrasa le cœur d’une tendresse sans limite pour
les pauvres humains, je viens vous supplier d’user envers moi de votre
bonté compatissante.

Plus ma misère est grande, plus elle doit exciter votre compassion.


Je le sais, je ne mérite aucunement la grâce précieuse que je désire, moi
qui vous ai si souvent contristée en offensant votre divin Fils. Mais,
si été coupable, très coupable, je me repens sincèrement d’avoir blessé
le Cœur si tendre de Jésus et le vôtre.


D'ailleurs , n'êtes-vous pas, comme vous l’avez révélé à l’une de vos servantes, sainte Brigitte,
« la Mère des pé­cheurs repentants » ? Pardonnez-moi donc mes
ingrati­tudes passées, et, considérant uniquement votre Bonté
miséricordieuse, ainsi que la gloire qui en reviendra à Dieu et à vous,
obtenez-moi, de la miséricorde divine, la grâce que j’implore par votre
intercession.

O vous, qu’on n’a jamais implorée en vain, « ô
clémente, ô miséricordieuse, ô douce Vierge Marie », « o clemens, o pia,
o dulcis Virgo Maria ! » daignez, daignez me secou­rir, je vous en
conjure, par cette misiéricordieuse bonté dont le Saint-Esprit vous a
remplie pour nous, vous son épouse tendrement aimée, et en l’honneur de
laquelle je vous dis, avec saint Alphonse de Liguori, l’apôtre de votre
miséricorde et le docteur des Trois « Ave Maria » :










Gloire soit au Père , au Fils et au Saint-Esprit
comme il était au commencement
maintenant et pour les siècles des siècles.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre -Dame de la Trinité

Message  Invité le Ven 4 Mar 2011 - 21:03

Notre Dame de la Trinité, me voici pour te louer, pour te chanter.
O très Sainte Trinité, faites que la connaissance et l'Amour pour la très Sainte Passion de Jésus à Gethsémani se propage dans le monde entier.
Je vous salue, Marie, notre Dame de la Sainte Trinité, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, la seconde personne de la Sainte Trinité, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen!
:rg;l: f;n! f;n!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum