bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Pas à pas : « Le serviteur n'est pas plus grand que son maître »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas à pas : « Le serviteur n'est pas plus grand que son maître »

Message  maryline le Mar 1 Mar 2011 - 12:29





« Le serviteur n'est pas plus grand que son maître »


Tout au long des pages de la Bible, les termes « servir », « serviteur » se rencontrent souvent, et peuvent désigner deux situations opposées : d'un côté il s'agit de la soumission humble et confiante à DIEU ; et de l'autre, de l'asservissement de l'homme par l'homme, c'est-à-dire de l'esclavage..


Mais l'histoire biblique témoigne d'un DIEU qui sauve l'humanité, et enseigne que la libération de l'homme dépend de son obéissance à DIEU. « Servir Dieu » est dès lors un honneur pour ses fidèles et pour le peuple tout entier avec lequel il fait alliance.

Ce « service » que le Seigneur attend, ne se limite évidemment pas au culte rituel, mais il s'étend à toute la vie par l'accueil de Sa volonté.




« Serviteur de Dieu » : un titre d'honneur


De Moïse à Jésus, en passant par les Prophètes de l'Ancien Testament, le nom de « Serviteur de Dieu » est bel et bien, sous la plume de l'écrivain sacré, un titre d'honneur. Dieu lui-même nomme « mon serviteur » celui qu'il appelle à collaborer à son dessein (cf. Isaïe 49,3 ; 52,13 ; etc.).

C'est pour accomplir ce dessein qu'il envoie son Fils (cf. Mat. 23,33 sv.),
Serviteur de DIEU par excellence ; ce titre exprime bien le cœur du mystère de Jésus, venu « non pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude » (Marc 10,45).

Les disciples du Christ servent DIEU à leur tour, non en esclaves mais en fils. Le don et la nouveauté de l'Esprit les ont fait passer de la condition de serviteurs à celle d' « amis »(Jean 15,15). Cependant, il leur faut également emprunter la même voie que le Christ : « Le serviteur n'est pas plus grand que son maître ; s'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi » (Jean 15,20).Mais le Père les garde des dangers nés de leur fidélité, et leur donne
de triompher de l'épreuve.

Jean-Marie, moine




Pas à pas, à votre rythme


Pour aller au coeur de la Bible avec le défi de ce mois nous vous proposons un itinéraire. Prenez le temps d'écouter, de voir, de goûter. Ne vous précipitez pas au pas suivant, attendez quelques jours comme un cadeau à recevoir.

"Ce n'est pas d'en savoir beaucoup qui rassasie et satisfait l'âme, mais de sentir et de goûter les choses intérieurement" (Exercices Spirituels de saint Ignace de Loyola)





1er Pas - Le serviteur du Seigneur souffre et triomphe


« Voici que mon serviteur triomphera, il sera haut placé, élevé, exalté à l'extrême. (...) Brutalisé, il s'humilie ; il n'ouvre pas la bouche, comme un agneau trainé à l'abattoir, comme une brebis devant ceux qui la tondent : elle est muette ; lui n'ouvre pas la bouche » ( Livre du prophète Isaïe, chap. 52 v. 13 et chap. 53, v.7).

Dans le livre du prophète Isaïe, quatre poèmes, rédigés vers 550 avant Jésus-Christ, nous parlent d'un mystérieux « Serviteur de Yahvé », dont il est difficile de dire l'identité. De ces quatre poèmes, le dernier est le plus connu (Is 52,13
à 53,12), qui décrit les humiliations infligées au Serviteur. Ses souffrances et sa mort librement acceptées sont en réalité un sacrifice de réparation ; à la suite de quoi ce serviteur « verra une descendance ;il sera comblé de jours » et acquerra un magnifique héritage spirituel.


Cinq siècles après Isaïe, le Nouveau Testament identifiera cette figure du serviteur à Jésus lui-même. Lui, le Christ, est allé jusqu'au bout de l'amour, par fidélité à DIEU son Père. Mais après qu'il ait subi la Passion et la mort, DIEU l'a exalté.




Et moi, suis-je prêt à servir, au nom de ma foi et de l'Evangile ? Suis-je prêt à être signe de l'amour qui va jusqu'à communier aux souffrances du Serviteur ?


A SUIVRE



http://www.apostolat-priere.org

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum