bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Ma Prière et Neuvaine à notre Dame du perpetuel secours

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma Prière et Neuvaine à notre Dame du perpetuel secours

Message  lily le Sam 5 Mar 2011 - 2:11



Premier jour

O Marie Mere tres tendre, dans ton Coeur Immacule reçois ma maladie et mes souffrances tu connais mon angoisse, toi qui es toujours si disponible pour tes enfants, daigne interceder pour moi aupres de ton divin Fils Jesus. Coeurs unis de Jesus et de Marie, j'ai confiance en vous.
Marie ma tendre maman tu sais bien que c'est la premiere fois que je prie et implore pour moi-meme,
je suis dans le desespoir , veille ma tendre maman mets -moi sous
ton manteau permets-moi de regagner ma sante.Mere veille rester avec moi le lundi
prochain pour mon XRAY.Ne me laisse pas seule.
Sois a mes cotes
.
Merci Marie et Jesus je vous aime.



Notre-Dame du Perpetuel Secours
je t'implore d'interceder pour moi afin que je
retrouve ma bonne sante.

O Mère du Perpétuel Secours,
que j'aime à venir prier au pied de votre image miraculeuse !
Elle éveille en moi les sentiments de la confiance la plus vive et la plus filiale.
Vous tenez entre vos bras Jésus, mon Sauveur et mon Dieu.

Il est le Tout-Puissant, le Maître absolu de la vie et de la mort,
le Dispensateur souverain de tout bien et de toute grâce.

Et vous êtes sa Mère ! vous avez donc tout droit pour le prier
et tout droit pour en être exaucée. Il a d'ailleurs souvent prouvé,

à nous autres pécheurs, qu'il ne savait et ne voulait rien vous refuser


Je m'adresse donc à votre toute-puissante intercession, ô Mère de Jésus, et vous supplie de m'accorder
pendant cette neuvaine la grâce
Je viens vous prier avec une confiance totale, persuadé que vous
ne cessez jamais vous-même de prier pour vos enfants, et donc aussi pour moi.

Notre Père, Je vous salue Marie,



Dernière édition par lily le Jeu 10 Mar 2011 - 17:00, édité 1 fois
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma Prière et Neuvaine à notre Dame du perpetuel secours

Message  Invité le Sam 5 Mar 2011 - 10:42

2ème jour :



ACTE DE CONTRITION :

Mon Seigneur Jésus-Christ, Dieu et homme véritable, mon créateur, mon Père
et mon Rédempteur, voici à vos pieds un pauvre pécheur qui a bien attristé
Votre Cœur aimant. Hélas, aimable Jésus, comment ai-je pu offenser et
remplir d`amertume ce Cœur qui m`aime autant et qui n`a rien épargné par
amour pour moi ? Combien grande fut mon ingratitude ! Mais, ô mon
Sauveur ! Je veux Vous consoler ! Je Vous dis tout de suite que je
me repens, ayant ressenti tant de peine, pour les déplaisirs que je Vous ai
causés, que je voudrais mourir de douleur et d`une pure contrition.



Oh
! mon Jésus ! Qui me fera pleurer le péché comme Vous l`avez
pleuré, en Votre vie mortelle ? Mon âme regrette de Vous avoir
offensé. Père Eternel, en réparation de mes fautes, je Vous offre le
chagrin et la douleur qu`en a ressentis pour elles le Coeur de Votre Divin
Fils. Et Vous, ô Jésus si aimant, donnez-moi une telle horreur du
péché, que dorénavant, elle me fasse éviter même les fautes les plus
légères. Loin de mon coeur maintenant, les affections terrestres : je ne
veux plus aimer d`autre que mon Rédempteur de toute bonté. Oh ! mon
Jésus ! Aidez-moi, fortifiez-moi et pardonnez-moi.



Ma Mère du Perpétuel-Secours, intercédez pour moi et obtenez-moi le pardon de
mes péchés.




PRIÈRE PRÉPARATOIRE POUR TOUS LES JOURS
;



O Très Sainte Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le très doux nom de Mère du Perpétuel-Secours, je vous
supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu, dans mes tentations,
après mes chutes, dans mes difficultés, dans toutes les misères de la vie et
surtout à l`heure de la mort. Concédez-moi ô Mère aimante, la pensée
et l`habitude de recourir toujours à vous sans cesse, avec la confiance d`un
enfant, afin que par ma supplication constante, j`obtienne votre Perpétuel
Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô tendre Mère toute
de bonté, priez pour moi maintenant et à l`heure de ma mort. Ainsi
soit-il.




NOTRE-DAME DU PERPÉTUEL-SECOURS AIDE CEUX
QUI LUI SONT DÉVOUÉS, À SORTIR DU PÉCHÉ.



Chez les hommes, maintes fois, les titres ne sont rien de plus que de vaines
dénominations qui ne correspondent pas à la réalité. Chez Marie, au
contraire, les titres sont toujours l`expression de la vérité la mieux
prouvée : c`est ainsi que la Vierge Très Sainte s`appelle et est
en vérité le Perpétuel-Secours de tous les malheureux qui ont recours à
Elle. Elle considère que néanmoins, il y a une espèce de malheureux
pour qui la très aimante Mère semble réserver ses regards de plus grande
tendresse, et qui sont l`objet spécial de sa plus compatissante sollicitude
: les pauvres pécheurs, et le motif de cette prédilection est facile à
comprendre.



L`amour maternel s`accroît dans la mesure qu`est plus grand le malheur d`un
enfant. Or, peut-il y avoir un plus grand malheur que celui d`être
séparé de Jésus et enchaîné à l`ignominieux esclavage du démon ? En
perdant la grâce sanctifiante, le malheureux est devenu le but de la colère
divine : la colère de Dieu clame contre lui et si la mort le surprenait
ainsi, hélas, quel malheur ! Il aurait le sort des réprouvés.
C`est pourquoi, la plus affectueuse des mères, épuise avec ses enfants les
pécheurs, tout le trésor de son nom : MÈRE DU PERPÉTUEL-SECOURS, par
la renommée de ses miracles et même par son regard miséricordieux.



Combien de pécheurs se sont sentis émus et convertis à croiser leurs regards
avec celui de la Vierge miraculeuse ! Ce regard, plein de tristesse et de
compassion, semble dire au pécheur : Malheureux ! jusqu'à quand,
jusqu'à quand, par tes fautes, attristeras-tu le tendre Fils que tu vois dans
mes bras ? Jusqu'à quand Lui présenteras-tu du fiel et du vinaigre,
rendant inutile Sa passion et Sa mort ? Jusqu'à quand me contristeras-tu,
moi, ta Mère, et enfonceras-tu dans mon Cœur, une après l`autre, de très
cruelles épées ? Tendres paroles que seul, le coeur entend :
paroles merveilleuses qui illuminent la compréhension, attendrissent le coeur
endurci et lui arrachent enfin ce cri du prodigue repenti : ``J`ai
péché, mon Dieu, pardon, pardon ! `` Ses larmes abondantes coulent
et la Vierge les présente à son Fils aimé, et le pécheur est converti.



Dites-le, n`est-ce pas vous-même qui devant son Image, avez retrouvé le
repentir, la vie, le pardon, la paix et la joie du coeur. Comment donc
s`étonner que parmi les prodiges que la Vierge du Perpétuel- Secours opère
quotidiennement, figurent en première ligne, par milliers, les conversions
stupéfiantes dues à son intercession !



C`est si sûr, qu`un pieux écrivain disait : ``Je ne connais pas de moyen
plus efficace ni plus rapide pour obtenir la conversion d`un pécheur que de lui
inspirer une tendre et sincère dévotion à Notre-Dame du Perpétuel-Secours.``
Pourquoi cette Image prodigieuse a-t-elle voulu être confiée à une
congrégation de missionnaires, sinon pour devenir Missionnaire elle aussi, les
accompagner jusque chez les peuples les plus éloignés, et aller à la
recherche des brebis égarées, même dans les cabanes les plus inconnues et
oubliées ?



Par conséquent, pécheur aimé, quels que soient le nombre et la gravité de
tes fautes, aussi endurci que soit ton coeur, tout n`est pas encore perdu pour
toi. Anime-toi ! Retrouve du courage ! Accours à Notre Mère
du Perpétuel-Secours, et tu obtiendras le pardon. Elle est le refuge
très sûr du pécheur qui veut sincèrement revenir à Dieu. Dis-lui
donc, de tout ton coeur : ``O Mère du Perpétuel-Secours, plein de
confiance en votre bonté et miséricorde, je me jette à vos pieds. Je
viens à vous, touché de la flèche du repentir. Je regrette d`avoir
offensé mon Dieu. Ma Mère, obtenez-moi le véritable repentir et le
pardon.`` Vous verrez que cette si bonne Mère vous fera revenir à la
grâce et à l`amitié de Dieu. Ainsi soit-il.




(Ici, méditons maintenant, et demandons
ce que nous désirons obtenir de Notre-Dame du Perpétuel-Secours.)


CANTIQUE

Vous êtes notre Perpétuel Secours.

Venez
donc, je Vous implore,

Venez
bien vite à mon secours
O Mère
de bonté !
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !

Entendez ô Vierge pieuse,
Les
ferventes prières
Qui
montent amoureuses,
A
l`autel des lumières.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Par la faute souillé,
Le
front crispé de remords
Et les
yeux de pleurs mouillés,
Clémence et pitié j`implore !
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Délivrez de la tiédeur
Les
âmes négligentes.
Donnez-leur vite ferveur,
Ainsi
que piété ardente.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Dans cette triste vallée,
Las de
vivre en cette fange,
Je Vous
prie de me régaler
De la
consolation des anges.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Si, en plus la tempête rugit,
Si ma
vertu aussi décline,
Etoile
brillante de la nuit,
Donne-moi des forces divines.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
A Votre enfant fidèle et dévoué,
Donnez
un courage constant.
Sans
cesse, vers la vertu voué,
Guidez
son pas si chancelant.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Délivrez mon coeur inconstant,
Délivrez-le de la faiblesse,
Ne le
laissez pécher autant,
Soyez
vous-même sa forteresse.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
A l`heure terrible de la mort,
Et
avant mon dernier soupir,
Heureux
sera alors mon sort,
Si je
parviens à Vous dire :
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Même dans la prison de feu,
Soyez
ma douce Rédemptrice.
Grande
Dame, je fais le vœu
D'ouïr votre prière réparatrice.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !
Que veuille m'accorder mon Dieu,
Mère
chérie qu'en ma faiblesse
Et dans
un bien tendre adieu,
Je Vous
chante sans cesse.
Venez à mon secours,
ô Mère de bonté !






ORAISON JACULATOIRE ;


O Mère du Perpétuel-Secours, obtenez-moi le pardon de mes péchés et la
grâce de les pleurer jusqu'à ma mort !




PRÉVENANCES ;


Réciter un ``Salve Regina`` pour la conversion des pécheurs les plus endurcis.



- Salut, ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre douceur, notre
espérance, salut ! Enfants d`Ève, malheureux exilés, nous élevons nos
cris vers vous; nous soupirons vers vous, gémissant et pleurant dans
cette vallée de larmes. O notre Avocate, tournez donc vers nous vos
regards miséricordieux. Et, au sortir de cet exil, montrez-nous Jésus,
le fruit béni de vos entrailles. Ô clémente, ô charitable,
ô douce Vierge Marie !



Priez pour nous, Sainte Mère de Dieu, afin que nous devenions dignes des
promesses de Jésus-Christ !




PRIÈRE ;


O ma Mère du Perpétuel-Secours ! me voyant si méprisable et souillé,
je ne devrais pas oser venir à Vous et vous appeler ma Mère, mais je ne veux
pas que mes misères me privent de la consolation et de la confiance dont je me
sens pénétré en prononçant votre doux nom. Je ne mérite pas que Vous
m`écoutiez.



Je suis un pauvre et misérable pécheur, je le reconnais, mais hélas, le mal
est fait. Vous pouvez y remédier. Je Vous supplie instamment, ma
Mère, venez à mon secours et ayez pitié de moi. Je sais que vous aimez
même les pécheurs les plus miséreux, et que Vous allez à leur recherche pour
les sauver. Je mérite l`enfer, il est vrai, je suis le plus misérable
des pécheurs, mais Vous n`avez pas besoin de venir à ma recherche, je me
présente spontanément à Vous avec la ferme espérance que Vous ne me
rejetterai pas. Me voici à vos pieds, secourez-moi, ma Mère, je resterai
à vos pieds jusqu'à ce que votre Fils m`ait dit comme à Madeleine :
``Tes péchés te sont pardonnés``.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Neuvaine a notre Dame du secours prpetuel jour : 2

Message  lily le Sam 5 Mar 2011 - 16:35


Deuxième jour
O Mère du Perpétuel Secours, en ce Jésus tout tremblant
que Vous serrez contre Votre Cœur,
Vous ne voyez pas seulement le Fils de Dieu,

Votre Fils et notre Frère, mais aussi tous les hommes devenus, par la Volonté de Dieu et par Votre Fiat, vos véritables enfants. Vous n'oubliez pas la scène du Calvaire, où par une divine substitution, Votre Jésus expirant Vous a demandé de Le retrouver en chacun de nous.
Ce Jésus donc qui accourt de jeter dans Vos bras, effrayé par la perspective de la Croix, et qui recherche auprès de Vous défense et consolation, c'est toute âme qui souffre, c'est mon âme qui
vient en ce moment faire valoir ses droits à Votre
Tendresse et à Votre Protection. O ma Mère,

Avec cette simplicité, je viens Vous dire combien je suis heureux d'être Votre enfant, combien Grand est mon amour pour Vous. Je viens aussi Vous exposer ma demande ; Vous la connaissez, ô ma Mère, exaucez-moi.

O Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours,

je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu ;
dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés ,
dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort.

Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l'habitude de recourir
toujours à Vous ; car je suis sûr que, si je Vous invoque fidèlement,

Vous serez fidèle à me secourir. Procurez-moi donc cette grâce des grâces, celle de Vous prier sans cesse et avec la confiance d'un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j'obtienne Votre Perpétuel Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô Tendre Mère et priez pour moi, maintenant et à l'heure de ma mort. Amen.

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre-Dame du Perpetuel-Secours

Message  Invité le Sam 5 Mar 2011 - 22:44


ACTE DE CONSECRATION A NOTRE-DAME
DU PERPETUEL-SECOURS







Auguste Vierge Marie, ô vous qui êtes, après
Dieu, mon unique espérance pendant la vie et à la mort, dans l'intention
de mieux vous servir et de me consacrer entièrement à vous, je m'engage
aujourd'hui dans votre pieuse Archiconfrérie, où vous êtes honorée sous
le beau titre de Notre-Dame du Perpétuel-Secours.

O tendre Mère du Perpétuel-Secours, je vous consacre mon corps, mon âme ;
mon corps avec tous ses sens, mon âme avec toutes ses facultés. Soyez
la perpétuelle protection de tout mon être, mon perpétuel refuge contre
les assauts de l'enfer, la perpétuelle gardienne de mon innocence, le
perpétuel soutien de ma ferveur. Daignez me recevoir au nombre de vos
enfants, et me faire toujours ressentir les effets de votre
maternel
secours.

Je veux désormais vous servir fidèlement, vous invoquer sans cesse,
renouveler chaque mois cette consécration, et travailler à vous gagner
des cœurs. Aidez-moi, ô bonne Mère ! Faites que je ne vous oublie
jamais, et que je vous redise toujours :

O ma Souveraine, ô ma Mère, souvenez-vous que je vous appartiens ; gardez-moi, défendez-moi comme votre propriété.

Saint Alphonse, mon bien-aimé protecteur, obtenez-moi la
grâce d'aimer
beaucoup Jésus-Christ et d'honorer jusqu'à la mort Notre-Dame du Perpétuel-Secours.

Ainsi soit-il !




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Neuvaine a notre dame du secours perpetuel jour : 3

Message  lily le Lun 7 Mar 2011 - 0:45


Neuvaine a notre Dame du secours perpetuel

"Troisième jour : "
O Mère du Perpétuel Secours,
j'aime à contempler votre image bénie.
Elle me parle ave éloquence de toutes vos grandeurs.
A droite, j'y vois l'archange Gabriel, le divin Ambassadeur qui vous salua
du titre absolument unique de « Pleine de grâce ». A gauche,
j'y vois l'archange Michel dont la présence nous rappelle que vous
commandez à toutes les milices célestes.

En votre main droite, vous tenez les mains du Roi des rois.
Tout cela me rappelle que vous êtes la Femme bénie entre toutes
les femmes, le plus bel ornement de l'univers, la créature jugée seule

digne de devenir la Mère du Verbe incarné. Vous êtes l'Immaculée, la Toute-Sainte, le chef-d'œuvre du Très-Haut. Vous êtes la Reine
de la terre et des cieux, le grand honneur de notre humanité
.
O Mère admirable, loin de m'effrayer, votre incomparable grandeur ne fait qu'augmenter ma confiance : si Dieu, dans sa bonté, vous a faite si sainte et si puissante, c'est pour notre salut, et si vous vous réjouissez de vos privilèges, c'est qu'ils vous permettent de mieux nous secourir. O Mère incomparable, accordez-moi la grâce que je sollicite de votre maternelle tendresse.
Notre Père, Je vous salue Marie,



Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné.
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges,
ô ma Mère, je cours, je viens à vous et, gémissant sous le poids
de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes humbles prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.



O Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours,
je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu ;

dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés , dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort. Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l'habitude de recourir toujours à Vous ; car je suis sûr que, si je Vous invoque fidèlement, Vous serez fidèle à me secourir. Procurez-moi donc cette grâce des grâces, celle de Vous prier sans cesse et avec la confiance d'un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j'obtienne Votre Perpétuel Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô Tendre Mère et priez pour moi, maintenant et à l'heure de ma mort. Amen.


avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Neuvaine a notre Dame du Perpetuel Secours

Message  lily le Mar 8 Mar 2011 - 5:34


Neuvaine a notre Dame du Perpetuel Secours

Quatrième jour
O Mère du Perpétuel Secours,
Votre Douce Image sourit à nos cœurs d'exilés.
Vous nous y apparaissez comme la Tige sacrée sur

laquelle s'épanouit la Fleur se Toute Pureté et de Toutes Vertus,
Votre Jésus. Offert ainsi par Vos mains maternelles,
Il gagne plus suavement l'amour de nos cœurs.

Sur Votre front, je vois briller une étoile radieuse. N'êtes-Vous pas, en effet l'Etoile du Matin, qui nous annonça le Jour du Salut et de la Rédemption, et nous promet le jour sans déclin de l'Eternité Bienheureuse ? N'êtes-Vous pas l'Etoile de la Mer, qui fait rayonner l'espoir au sein des plus noires tempêtes ? O Mère Aimable, combien Vous nous rendez plus léger
le fardeau du devoir, et suave le joug de Jésus Christ ! Aussi, Votre


souvenir me met la joie au cœur ; Votre Nom seul ramène la paix dans mon âme si inquiète. Laissez-moi Vous redire toujours : ô Mère si digne d'être aimée, je Vous aime ! Par Vous et avec Vous, j'aime Votre Divin Fils ! O notre Espérance, exaucez-moi


Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné.
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges,
ô ma Mère, je cours, je viens à vous et, gémissant sous
le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes humbles prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.


O Mère du Perpétuel Secours, en ce Jésus tout tremblant que
Vous serrez contre Votre Cœur, Vous ne voyez pas seulement
le Fils de Dieu, Votre Fils et notre Frère, mais aussi tous les hommes
devenus, par la Volonté de Dieu et par Votre Fiat,

vos véritables enfants. Vous n'oubliez pas la scène du Calvaire, où par une divine substitution, Votre Jésus expirant Vous a demandé de Le retrouver en chacun de nous. Ce Jésus donc qui accourt de jeter dans Vos bras, effrayé par la perspective de la Croix, et qui recherche auprès de Vous défense et consolation, c'est toute âme qui souffre,
c'est mon âme qui vient en ce moment faire valoir ses

droits à Votre Tendresse et à Votre Protection. O ma Mère, avec cette simplicité, je viens
Vous dire combien je suis heureux d'être Votre enfant, combien grand est mon amour pour Vous. Je viens aussi Vous exposer ma demande ;
Vous la connaissez, ô ma Mère, exaucez-moi

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Neuvaine a notre Dame du Perpetuel Secour jour: 5

Message  lily le Mar 8 Mar 2011 - 17:43


Neuvaine a notre Dame du Perpetuel Secours

Cinquième jour

O Mère du Perpétuel Secours, je trouve en Votre Sainte Image,
un autre pressant motif : celui de toujours espérer en
Votre Miséricordieuse Bonté.

Vous Vous y montrez comme la Mère des Douleurs.

C'est Jésus, Crucifié dans Son Cœur avant de l'être dans Sa Chair,
Que Vous étreignez dans Vos bras.

La vision douloureuse des instruments de Sa Passion le fait frémir ;
Vous souffrez avec Lui et ce fut là le martyre de toute Votre Vie. Je comprends dès lors l'excellence de Vos Mérites, la réalité de Votre titre de Rédemptrice des hommes et la Toute Puissance de Votre intercession auprès de la Justice Divine. Comme Vous,
ô Marie, je compatis aux souffrances de Votre Fils, et, comme Lui, je compatis à Vos maternelles souffrances.

Ma compassion est d'autant plus vive que ce sont mes péchés qui,
en attachant Jésus à la Croix ont torturé Votre Ame si aimante

Aujourd'hui, c'est au nom de Vos Douleurs que je Vous prie. Donnez-moi la contrition de mes péchés et le courage de les éviter. Daignez aussi agréer favorablement la requête que je Vous adresse en cette neuvaine.


O Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes, avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours
je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu ;
dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés ,

dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort.
Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l'habitude de
recourir toujours à Vous ;
car je suis sûr que, si je Vous invoque fidèlement,
Vous serez fidèle à me secourir.

Procurez-moi donc cette grâce des grâces, celle de Vous prier sans cesse et avec la confiance d'un enfant, afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j'obtienne Votre Perpétuel Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô Tendre Mère et priez pour moi, maintenant et à l'heure de ma mort. Amen.

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné.
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes humbles prières,
mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.
Amen.


avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neuvaine à Notre-Dame du Perpetuel-Secours

Message  Invité le Mar 8 Mar 2011 - 20:40





Pour nous, Vierge Marie, tu es Notre-Dame du Perpétuel Secours,
celle qui est toujours là, au centre du vécu quotidien,
du vécu sans façon, sans prestige.




Devant toi, nous ne pouvons être que nous-mêmes.

Nous venons à toi, sans gêne, comme un enfant,
avec notre visage, notre cœur et nos mains de tous les jours.

Tu es celle qu’on appelle, non pas de temps en temps, aux grandes occasions,
tu es la Mère disponible qui assiste, console, encourage et stimule.





Aux heures claires comme aux heures sombres, tu restes auprès de nous.
Ta présence aimante nous est tellement précieuse !

Quand les épreuves nous accablent, fais que nous les trouvions
moins lourdes, en ouvrant notre cœur aux souffrances des autres.


Quand la joie nous soulève, fais que nous éprouvions
le besoin de la partager avec les autres.






Veille sur nos foyers, protège leur amour,
garde-les bien unis comme le tien, à Nazareth.


Apporte ton secours à ceux qui cherchent un emploi,
appuie auprès du Père ceux qui comptent sur lui pour le « pain quotidien ».

Apprends aux jeunes la valeur de la vie.
Donne-leur le goût du beau, du vrai et du bien.

Aide-nous à accrocher notre vie à la foi et à témoigner,
dans notre monde triste et inquiet, de l’incomparable joie chrétienne.





Sois en tout temps notre « Perpétuel Secours »
et à l’heure de notre mort, sois pour nous la « Porte du ciel ».

Enfin, écoute encore ces mots usés d’avoir été mille et mille fois répétés,
ces mots familiers toujours présents à la mémoire du cœur;
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.

AMEN!




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma Prière et Neuvaine à notre Dame du perpetuel secours

Message  Invité le Mar 8 Mar 2011 - 21:49





ACTE DE CONTRITION :

Mon Seigneur Jésus-Christ, Dieu et homme véritable, mon créateur, mon Père
et mon Rédempteur, voici à vos pieds un pauvre pécheur qui a bien attristé
Votre Cœur aimant. Hélas, aimable Jésus, comment ai-je pu offenser et
remplir d`amertume ce Cœur qui m`aime autant et qui n`a rien épargné par
amour pour moi ? Combien grande fut mon ingratitude ! Mais, ô mon
Sauveur ! Je veux Vous consoler ! Je Vous dis tout de suite que je
me repens, ayant ressenti tant de peine, pour les déplaisirs que je Vous ai
causés, que je voudrais mourir de douleur et d`une pure contrition.



Oh
! mon Jésus ! Qui me fera pleurer le péché comme Vous l`avez
pleuré, en Votre vie mortelle ? Mon âme regrette de Vous avoir
offensé. Père Eternel, en réparation de mes fautes, je Vous offre le
chagrin et la douleur qu'en a ressentis pour elles le Cœur de Votre Divin
Fils. Et Vous, ô Jésus si aimant, donnez-moi une telle horreur du
péché, que dorénavant, elle me fasse éviter même les fautes les plus
légères. Loin de mon cœur maintenant, les affections terrestres : je ne
veux plus aimer d`autre que mon Rédempteur de toute bonté. Oh ! mon
Jésus ! Aidez-moi, fortifiez-moi et pardonnez-moi.



Ma Mère du Perpétuel-Secours, intercédez pour moi et obtenez-moi le pardon de
mes péchés.






PRIÈRE PRÉPARATOIRE POUR TOUS LES JOURS
;



O Très Sainte Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,


avez voulu prendre le très doux nom de Mère du Perpétuel-Secours,

je vous
supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu, dans mes tentations,

après mes chutes, dans mes difficultés, dans toutes les misères de la vie

et
surtout à l`heure de la mort.

Concédez-moi ô Mère aimante, l
a pensée
et l`habitude de recourir toujours à vous sans cesse,

avec la confiance d`un
enfant,

afin que par ma supplication constante,
j`obtienne votre Perpétuel
Secours et la persévérance finale.

Bénissez-moi,

ô tendre Mère toute
de bonté,

priez pour moi maintenant et à l`heure de ma mort.

Ainsi
soit-il.






CANTIQUE ;


Vous êtes notre Perpétuel Secours.
Venez
donc, je Vous implore,
Venez
bien vite à mon secours
O Mère
de bonté !

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Entendez ô Vierge pieuse,
Les
ferventes prières
Qui
montent amoureuses,
A
l`autel des lumières.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Par la faute souillé,
Le
front crispé de remords
Et les
yeux de pleurs mouillés,

Clémence et pitié j`implore !

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Délivrez de la tiédeur
Les
âmes négligentes.

Donnez-leur vite ferveur,
Ainsi
que piété ardente.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Dans cette triste vallée,
Las de
vivre en cette fange,
Je Vous
prie de me régaler
De la
consolation des anges.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Si, en plus la tempête rugit,
Si ma
vertu aussi décline,
Etoile
brillante de la nuit,

Donne-moi des forces divines.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




A Votre enfant fidèle et dévoué,
Donnez
un courage constant.
Sans
cesse, vers la vertu voué,
Guidez
son pas si chancelant.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Délivrez mon coeur inconstant,

Délivrez-le de la faiblesse,
Ne le
laissez pécher autant,
Soyez
vous-même sa forteresse.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




A l`heure terrible de la mort,
Et
avant mon dernier soupir,
Heureux
sera alors mon sort,
Si je
parviens à Vous dire :

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Même dans la prison de feu,
Soyez
ma douce Rédemptrice.
Grande
Dame, je fais le voeu
D`ouir
votre prière réparatrice.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Que veuille m`accorder mon Dieu,
Mère
chérie qu`en ma faiblesse
Et dans
un bien tendre adieu,
Je Vous
chante sans cesse.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !






ORAISON JACULATOIRE :


Dans toutes mes difficultés et misères, venez à mon secours, ô Mère de
bonté !






PRÉVENANCE ;


Lorsque quelque difficulté se présente, dites : " O Mère du
Perpétuel-Secours, éloignez de moi ce calice ou donnez-moi une vertu et une
force pour le supporter par amour pour mon Dieu ! "






PRIÈRE ;


O Mère du Perpétuel-Secours, de la même manière que se présente à une
grande reine un pauvre ulcéreux déguenillé, je me présente à Vous qui êtes
la Reine du Ciel et de la terre. De ce trône éminent où Vous êtes
assise, je Vous supplie, ne dédaignez pas de tourner vos yeux miséricordieux
vers ce malheureux pécheur. C`est pourquoi, Dieu Vous a enrichie autant,
pour secourir les pauvres, et Vous a constituée Reine de la Miséricorde, afin
que Vous puissiez soulager les misérables. Regardez-moi donc et ayez
pitié de moi. Je n`ignore pas que votre Coeur pieux trouve consolation à
secourir les misérables. Qu`il soit consolé aujourd`hui en consolant le
mien, puisque Vous en avez l`occasion. Voyez, ô tendre Mère, les
angoisses de mon coeur, voyez les embarras de ma famille ! Il y a tant de
motifs d`affliction en ma propre maison et tant de persécution de la part de
mon prochain. La maladie tourmente mon corps et les peines intérieures
dévorent mon âme. En ces afflictions, à qui dois-je accourir, ô ma
Dame et ma Mère, sinon à Vous qui êtes Mère du Perpétuel-Secours ?
Permettez-moi donc de Vous dire comme Saint-Bernard :




" Souvenez-Vous, ô pieuse Vierge Marie, que l`on n`a jamais entendu
dire qu`aucun de ceux qui ont eu recours à Vous, aient été abandonnés.
Animés d`une pareille confiance, je recours à vous ô Vierge des vierges, et
gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. Ne
rejetez pas mes prières, ô Mère du Verbe divin, mais écoutez-les
favorablement et daignez les exaucer. Amen. "





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Neuvaine a notre Dame du perpetuel secours jour 6

Message  lily le Mer 9 Mar 2011 - 21:45


Neuvaine a notre Dame du perpetuel secours

"Sixième jour "

O Mère du Perpétuel Secours,
Votre touchante Image me le dit :
Vous avez souffert, et même beaucoup souffert.
Parce que Vous êtes bonne et que Vous êtes notre Mère,
la souffrance Vous a faite compatissante à nos peines ;

d'autant plus que, Vous ayant coûté d'avantage, nous Vous sommes plus chers. Cette compassion à notre égard, je la vois dans Vos yeux empreints d'une piété attendrie, qui se fixent moins sur Votre Divin Fils que sur Vos pauvres enfants de la terre. Qu'il est doux à l'âme accablée de

rencontrer un cœur ami et qui sait compatir !
Mais quand ce cœur est Celui d'une mère,
et d'une Mère telle que Vous, c'est la suprême consolation de la vie.

A Vos pieds donc, je viens reprendre courage, ô Mère Compatissante ! Je suis sûr que Vous n'abandonnerez pas Votre enfant. Entendez le cri de ma misère, dites à mon âme la parole qui console et accordez-moi les faveurs que j'implore de Votre


Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné.
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

O Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours,
je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu ;
dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés ,

dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort. Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l'habitude de recourir toujours à Vous ; car je suis sûr que, si je Vous invoque fidèlement, Vous serez fidèle à me secourir.
Procurez-moi donc cette grâce des grâces,
celle de Vous prier sans cesse et avec la confiance d'un enfant,

afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j'obtienne Votre Perpétuel Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô Tendre Mère et priez pour moi, maintenant et à l'heure de ma mort. Amen.
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma Prière et Neuvaine à notre Dame du perpetuel secours

Message  Invité le Jeu 10 Mar 2011 - 9:46



Jour 7





ACTE DE CONTRITION :

Mon Seigneur Jésus-Christ, Dieu et homme véritable, mon créateur, mon Père
et mon Rédempteur, voici à vos pieds un pauvre pécheur qui a bien attristé
Votre Coeur aimant. Hélas, aimable Jésus, comment ai-je pu offenser et
remplir d`amertume ce Coeur qui m`aime autant et qui n`a rien épargné par
amour pour moi ? Combien grande fut mon ingratitude ! Mais, ô mon
Sauveur ! Je veux Vous consoler ! Je Vous dis tout de suite que je
me repens, ayant ressenti tant de peine, pour les déplaisirs que je Vous ai
causés, que je voudrais mourir de douleur et d`une pure contrition.



Oh
! mon Jésus ! Qui me fera pleurer le péché comme Vous l`avez
pleuré, en Votre vie mortelle ? Mon âme regrette de Vous avoir
offensé. Père Eternel, en réparation de mes fautes, je Vous offre le
chagrin et la douleur qu`en a ressentis pour elles le Coeur de Votre Divin
Fils. Et Vous, ô Jésus si aimant, donnez-moi une telle horreur du
péché, que dorénavant, elle me fasse éviter même les fautes les plus
légères. Loin de mon coeur maintenant, les affections terrestres : je ne
veux plus aimer d`autre que mon Rédempteur de toute bonté. Oh ! mon
Jésus ! Aidez-moi, fortifiez-moi et pardonnez-moi.



Ma Mère du Perpétuel-Secours, intercédez pour moi et obtenez-moi le pardon de
mes péchés.






PRIÈRE PRÉPARATOIRE POUR TOUS LES JOURS
;



O Très Sainte Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le très doux nom de Mère du Perpétuel-Secours, je vous
supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu, dans mes tentations,
après mes chutes, dans mes difficultés, dans toutes les misères de la vie et
surtout à l`heure de la mort. Concédez-moi ô Mère aimante, la pensée
et l`habitude de recourir toujours à vous sans cesse, avec la confiance d`un
enfant, afin que par ma supplication constante, j`obtienne votre Perpétuel
Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi, ô tendre Mère toute
de bonté, priez pour moi maintenant et à l`heure de ma mort. Ainsi
soit-il.






NOTRE-DAME DU PERPÉTUEL-SECOURS CONCÈDE
LA CONSTANCE DANS SON SERVICE, À CEUX QUI ONT UNE DÉVOTION ENVERS ELLE.



La persévérance ! Grand problème, question capitale de vie ou de mort,
tourment perpétuel des âmes qui veulent se sauver. N`avez-vous jamais
dit en tremblant, vous voyant entourés de tant de dangers et surtout, voyant
tomber des âmes qui semblaient confirmées dans le bien, sentant les passions
violentes se soulever et en examinant votre propre inconstance, n`avez-vous pas
dit : " Hélas, me sauverai-je ? Mes fautes m`ont-elles été
pardonnées ? Je l`espère. Suis-je en grâce avec Dieu ?
Pourrai-je persévérer dans le bien, jusqu'à la fin ? Quelle sera ma
sentence au jugement ? Me retrouverai-je au nombre des prédestinés
? Enfin, quel sera mon sort dans l`éternité ?



Réflexions terrifiantes, question dont la réponse incertaine remplit le coeur
d`angoisses. Sainte Thérèse ne comprenait pas que la plume ne lui
tombât de la main lorsqu'elle écrivait sur ce sujet. Saint-Paul
craignait d`être du nombre des réprouvés, après avoir prêché aux autres,
et Saint-Jérôme répondait d`avance par des cris d`épouvante, au son de la
trompette du jugement final.



Donc, comment sortir de ce doute accablant ? Comment trouver des garanties
de tranquillité ? Un grand saint nous le dit : " À quoi sert de
remuer ces questions agitées par les savants, pour savoir si tu te sauveras ou
te perdras ? Si nous sommes de véritables enfants de Marie, nous serons
certainement du nombre des élus. " C`est la doctrine de tous les
Docteurs de l`Église. C`est impossible que soit damné celui qui compte
sur le secours tout puissant de Marie. Parole consolatrice qui doit nous
remplir de confiance et de dévotion. Mais ceci se comprend sous la
condition de vivre sans péché ou au moins de désirer en sortir, parce que si
quelqu'un acceptait par sa propre faute de pécher dans l`espérance que la
Très Sainte Vierge le sauve, il se rendrait indigne et incapable d`être
protégé par Elle. C`est donc vrai, ô Mère du Perpétuel-Secours, que
si je suis votre fidèle serviteur, Vous me sauverez infailliblement ! Je
Vous servirai donc, je Vous aimerai, je Vous invoquerai toujours.



Néanmoins, âme chrétienne, tu n`es pas encore tranquille au sujet de ta
persévérance, il doit te rester encore une crainte. Sans doute Marie
très sainte te sauvera, si tu l`invoques, mais seras-tu inconstante dans son
service ? N`abandonneras-tu pas un jour ta dévotion ? La constance
de notre coeur est si fragile que l`on peut se demander si demain n`arrêtera
pas ce qui a été commencé aujourd'hui.



Tous ceux qui avaient de la dévotion à la Très Sainte Vierge au début,
ont-ils persévéré dans son service ? Chez Notre Mère du
Perpétuel-Secours, se trouve un remède pour cette grande misère qui se nomme
inconstance. C`est Elle-même qui doit nous aider à persévérer dans son
service.



Si toutes les grâces passent par les mains de Marie, pourquoi cette grâce
toute spéciale ... la grâce des grâces de l`invoquer perpétuellement, ne
passerait-elle pas aussi par ses mains ? Son nom de Perpétuel-Secours
n`est-il pas une garantie presque certaine qu'elle nous secourra
perpétuellement, et comment pourrions-nous alors défaillir dans son amour et
l`oublier ? Selon la nature, si une mère savait que son enfant ne
pourrait être heureux sans ses soins quotidiens, que ne ferait-elle pas pour le
conserver à ses côtés ? Or, notre auguste Reine sait que pour nous, ses
enfants bien-aimés, il n`y a de bonheur qu'en la fidélité en son service qui
se trouve intimement uni au service du Seigneur. C`est pourquoi, Il
procure Son paternel secours à ceux qui l`aiment abondamment et
perpétuellement.



Lorsqu'une âme a d`abord une belle dévotion envers Elle et qu'elle veut
l`abandonner, cette tendre Mère se tient pour ainsi dire, à la porte de son
coeur, elle frappe jusqu'à ce qu'elle lui ouvre, c`est-à-dire jusqu'à ce que
l`infidèle revienne à sa première ferveur. Nous avons donc un moyen
infaillible de nous assurer la persévérance dans la dévotion à Marie :
il suffit de lui demander la grâce de toujours la supplier, lui demander
aujourd'hui cette grâce, la lui demander demain et tous les jours. En
résumé, une âme qui aime Notre-Dame du Perpétuel-Secours, grave dans sa
mémoire cette maxime du grand Docteur Saint- Alphonse : " Je suis assuré
que je me sauverai, si j`invoque sincèrement Marie. Je suis sûr de
l`invoquer, si je lui demande la grâce de toujours le faire. Et cette
supplication de la prier sans cesse avec constance, je ne me fatiguerai pas de
la répéter.
"



Nous concluons donc en disant avec Saint-Bernard : " O homme, qui que
tu sois, tu ne manques pas de savoir qu'en cette vie, tu vas plutôt en
chancelant, entre les dangers et les tempêtes, qu'en marchant sur la terre
ferme ! Si tu ne veux pas être submergé, garde tes yeux fixés sur cette
étoile, MARIE. Regarde-La souvent. Dans les dangers de pécher,
dans les angoisses des tentations, dans les doutes sur ce que tu dois résoudre,
pense que Marie peut t`aider, et appelle-La ensuite, à ton secours. Que
son nom soit toujours dans ton coeur, pour t`inspirer confiance, et sur tes
lèvres pour l`invoquer. Suis Marie et tu ne t`égareras pas dans le
chemin du salut. Recommande-toi à Elle, et tu ne manqueras pas de
confiance. Si sa main te soutient, tu ne tomberas pas. Si Elle est
ton guide, tu te sauveras sans effort, et finalement, si Marie prend ta
défense, tu arriveras infailliblement au Royaume des bienheureux. Fais
cela de cette manière et tu vivras. " Amen.




( Méditons maintenant, et demandons ce
que nous désirons obtenir de Notre-Dame du Perpétuel-Secours.)






CANTIQUE ;



Vous êtes notre Perpétuel Secours.
Venez
donc, je Vous implore,
Venez
bien vite à mon secours
O Mère
de bonté !

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Entendez ô Vierge pieuse,
Les
ferventes prières
Qui
montent amoureuses,
A
l`autel des lumières.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Par la faute souillé,
Le
front crispé de remords
Et les
yeux de pleurs mouillés,

Clémence et pitié j`implore !

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Délivrez de la tiédeur
Les
âmes négligentes.

Donnez-leur vite ferveur,
Ainsi
que piété ardente.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Dans cette triste vallée,
Las de
vivre en cette fange,
Je Vous
prie de me régaler
De la
consolation des anges.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Si, en plus la tempête rugit,
Si ma
vertu aussi décline,
Etoile
brillante de la nuit,

Donne-moi des forces divines.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




A Votre enfant fidèle et dévoué,
Donnez
un courage constant.
Sans
cesse, vers la vertu voué,
Guidez
son pas si chancelant.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Délivrez mon coeur inconstant,

Délivrez-le de la faiblesse,
Ne le
laissez pécher autant,
Soyez
vous-même sa forteresse.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




A l`heure terrible de la mort,
Et
avant mon dernier soupir,
Heureux
sera alors mon sort,
Si je
parviens à Vous dire :

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Même dans la prison de feu,
Soyez
ma douce Rédemptrice.
Grande
Dame, je fais le voeu
D`ouir
votre prière réparatrice.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !




Que veuille m`accorder mon Dieu,
Mère
chérie qu`en ma faiblesse
Et dans
un bien tendre adieu,
Je Vous
chante sans cesse.

Venez à mon secours,

ô Mère de bonté !





ORAISON JACULATOIRE ;


O Mère du Perpétuel-Secours, concédez-moi votre aide puissante, et faites en
sorte que je Vous le demande sans cesse.




PRÉVENANCE ;


Ne pas passer un seul jour sans réciter trois Ave Maria, soir et matin, à
Notre-Dame du Perpétuel-Secours, pour obtenir la grâce de l`invoquer le
lendemain.




PRIÈRE ;


O ma Mère du Perpétuel-Secours, je dépose ma pauvre âme entre vos
mains. Je Vous confie ma persévérance, ô mon avocate, moi, malheureux
pécheur. Prenez-moi sous votre protection et cela me suffit. Oui,
parce que si Vous me protégez, je n`aurai rien à craindre. Je ne crains
pas pour mes péchés, parce que Vous remédierez au mal qu'ils m`ont
causé. Je ne crains pas les démons, parce que Vous êtes plus forte que
tout l`enfer. Je ne crains pas même mon Juge, parce qu'une seule de vos
paroles apaise Sa juste indignation. Non, je ne crains rien. Hélas,
cependant, ma Mère, une crainte m`assaille et c`est de Vous oublier, de cesser
un seul jour de Vous appeler à mon secours, et me perdre ainsi pour toute
l`éternité. Oh ! ma tendre Mère, obtenez-moi la grâce de me
recommander toujours à Vous, et si maintenant, Vous prévoyez qu`un jour je
dois Vous abandonner, faites que je meure aujourd'hui à vos pieds, avant que le
monde soit témoin de cette grande ingratitude ! Mais non, ô Marie, je ne
Vous oublierai pas, que ma main droite sèche plutôt, que ma langue se
paralyse, si un jour je ne dois pas aller chanter vos miséricordes, pour les
siècles des siècles. Amen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ma Priere et Neuvaine a notre Dame du perpetuel secour jour7

Message  lily le Jeu 10 Mar 2011 - 17:55


Neuvaine a notre Dame du perpetuel secours


"Septième jour "

O Mère du Perpétuel Secours, je m'adresse à Vous parce que
c'est à Vous que je dois demander et que c'est
Vous qui devez m'exaucer ; Vous êtes la Trésorière du Cœur de Jésus,
qui veut que toute grâce passe par Vos mains maternelles.

Votre Image me rappelle que Vous êtes la Mère de Jésus, la Mère des Douleurs, et que Vous êtes ma Mère. Mère de Jésus, Vous disposez de Ses Mérites et de Son Cœur. Mère des Douleurs,
Vos souffrances ont constitué le trésor de la Rédemption. Mère des hommes,
Vous avez accepté l'obligation de nous venir en aide.
Oui, je le sais, une âme protégée par Vous ne peut pas être
abandonnée de Dieu ni se perdre et une âme fidèle à
Vous invoquer est sûre de Votre Protection.

C'est donc avec assurance que je recours à Vous. Obtenez-moi la fidélité à Votre Service, gage de persévérance et de salut ; obtenez-moi aussi la faveur que, durant cette neuvaine, je sollicite de Votre Maternelle Tendresse.
"Notre Père, Je Vous salue Marie, Gloire au Père."


O Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours,
je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu ;

Dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés ,
dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort.

Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l'habitude de recourir toujours à Vous ; car je suis sûr que, si je Vous invoque fidèlement, Vous serez fidèle à me secourir. Procurez-moi donc cette grâce des grâces,

celle de Vous prier sans cesse et avec la confiance d'un enfant,
afin que, par la vertu de cette prière fidèle, j'obtienne Votre Perpétuel
Secours et la persévérance finale. Bénissez-moi,

ô Tendre Mère et priez pour moi, maintenant et à l'heure de ma mort. Amen.

Ô Notre Dame du Perpétuel Secours

Nous confions à ton cœur et à ton amour
Le peuple irakien et l'Eglise de cette terre.

Garde-les de toute injustice,
De toute division,
De toute violence et de toute guerre.
Garde-les de la tentation
Et de l'esclavage de la vengeance.
Sois avec eux !

Aide-les à vaincre le doute par la foi,
La peur par la confiance,
La haine par l'amour.


Ô Mère du Christ,
Sois leur réconfort
Et donne force à tous ceux qui souffrent :
Aux persécutés,
Aux réfugiés.
Donne la paix à cette terre divisée
Et à tous, la lumière de l'espérance.
Prière inspirée de Jean-Paul II


Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné.Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés,
je me prosterne à vos pieds .
O
Vierge Marie, qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
avez voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours,
je Vous supplie de me secourir en tout temps et en tout lieu ;
dans mes tentations, après mes chutes, dans mes difficultés ,

dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de ma mort. Donnez-moi, ô charitable Mère, la pensée et l'habitude de recourir toujours à Vous ; car je suis sûr que, si je Vous invoque fidèlement, Vous serez fidèle à me secourir. Procurez-moi donc cette grâce des grâces,

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

neuvaine a notre Dame du perpetuel secours jours : 8 , 9,

Message  lily le Sam 12 Mar 2011 - 12:56


Neuvaine a notre Dame du perpetuel secours

O Mère du Perpétuel Secours, un sentiment de crainte
me serre parfois le cœur. En effet, lorsque je songe à ma misère,
je me trouve audacieux d'oser m'adresser à vous et d'implorer vos faveurs.

Cependant, votre douce image semble me dire : « Confiance, mon enfant ! Ne suis-je pas la Mère de la miséricorde qui cherche, non des mérites à récompenser, mais des maux à guérir ? Mon titre de Mère du Perpétuel Secours ne proclame-t-il pas que Dieu m'envoie vers vous pour vous soulager en son Nom de toutes vos misères ? »
C'est donc à votre clémence que je fais appel aujourd'hui, ô Marie.
Ma confiance repose toute entière sur votre indulgente et compatissante bonté. A vous de me protéger, de me secourir, de me consoler de la manière que vous savez le mieux ;
Notre Père, Je vous salue Marie.

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné.

Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère,
je cours, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés,

je me prosterne à vos pieds.
O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes humbles prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.

Notre-Dame du Perpétuel Secours
«Vierge du Perpétuel Secours, Sainte-Mère du Rédempteur,
viens au secours de ton peuple qui désire se relever.

Donne-nous la joie de nous engager sur le chemin du troisième
millénaire dans une solidarité plus consciente et active avec les
plus pauvres, en annonçant d'une manière nouvelle et efficace

l'Evangile de ton Fils, fondement et sommet de toute fraternité humaine, qui aspire à une paix vraie, juste et durable.
Comme l'Enfant Jésus que nous contemplons sur cette
vénérable icône nous voulons, nous aussi, serrer fortement ta main droite.

Tu ne manques ni de pouvoir ni de bonté pour nous secourir en n'importe quelle difficulté et en toute situation.
L'heure actuelle est ton heure.
Viens donc à notre aide et sois, pour nous tous, refuge et espérance.
Amen.»

Jean-Paul II


Neuvième jour :
O Mère du Perpétuel Secours, me voici arrivé au terme de
cette neuvaine où, chaque jour, je suis venu me prosterner à vos pieds.
Aujourd'hui plus que jamais, ma supplication monte vers vous, ardente
et confiante. Je ne puis en douter, vous avez entendu le cri de ma prière :
vous m'accorderez ce que je sollicite, ou une grâce plus précieuse encore. Par votre Fils crucifié pour nous, par vos douleurs unies aux siennes, par votre amour miséricordieux, par votre titre de Mère du Perpétuel secours, exaucez-moi si telle est la volonté de Dieu
!
O ma Mère, ma confiance est si grande que, dès à présent, je vous dis merci !
Merci pour les grâces du passé ; merci pour celles que j'attends de votre
inépuisable amour !
O Mère secourable, comme Jésus vous a donnée à nous,

maintenant donnez-nous Jésus pour toujours, car c'est Lui la Grâce des grâces ! Amen.
Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à vous, imploré votre protection ou réclamé votre secours, aient été abandonné .
Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges,
ô ma Mère, je cours, je viens à vous et, gémissant sous le poids de
mes péchés, je me prosterne à vos pieds.

O Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes humbles prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.

Notre-Dame du Perpétuel Secours

Sainte Vierge Marie qui, pour nous inspirer une confiance sans bornes,
as voulu prendre le nom si doux de Mère du Perpétuel Secours,
nous te supplions de nous secourir en tout temps et en tout lieu;

dans nos tentations, après nos chutes, dans nos difficultés, dans toutes les misères de la vie et surtout au moment de notre mort. Donne-nous, ô charitable Mère! la pensée et l'habitude de recourir toujours à toi, car nous sommes sûrs que,
si nous t'invoquons fidèlement,
tu seras fidèle à nous secourir. Procure-nous donc cette

grâce des grâces, la grâce de te prier sans cesse et avec la confiance des enfants afin que, par la vertu de cette prière fidèle, nous obtenions ton perpétuel secours et la persévérance finale. Bénis-nous, ô tendre et secourable Mère, et prie pour nous maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma Prière et Neuvaine à notre Dame du perpetuel secours

Message  famian affala le Sam 20 Aoû 2016 - 7:45

Priere

famian affala
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum