bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  alice le Mer 13 Juil 2011 - 5:54

Le mercredi de la 15e semaine du temps ordinaire

Livre de l'Exode 3,1-6.9-12.
Moïse gardait le troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à l'Horeb, la montagne de Dieu. L'ange du Seigneur lui apparut au milieu d'un feu qui sortait d'un buisson. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer. Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne brûle-t-il pas ? » Le Seigneur vit qu'il avait fait un détour pour venir regarder, et Dieu l'appela du milieu du buisson : « Moïse ! Moïse ! » Il dit : « Me voici ! » Dieu dit alors : « N'approche pas d'ici ! Retire tes sandales, car le lieu que foulent tes pieds est une terre sainte ! Je suis le Dieu de ton père, Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur Dieu. La clameur des fils d'Israël est parvenue jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que leur font subir les Égyptiens. Et maintenant, va ! Je t'envoie chez Pharaon : tu feras sortir d'Égypte mon peuple, les fils d'Israël. » Moïse dit à Dieu : « Qui suis-je pour aller trouver Pharaon, et pour faire sortir d'Égypte les fils d'Israël ? » Dieu lui répondit : « Je suis avec toi. Et voici à quel signe on reconnaîtra que c'est moi qui t'ai envoyé : quand tu auras fait sortir d'Égypte mon peuple, vous rendrez un culte à Dieu sur cette montagne. »

Psaume 103(102),1-2.3-4.6-7.
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n'oublie aucun de ses bienfaits !

Car il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
il réclame ta vie à la tombe
et te couronne d'amour et de tendresse ;

Le Seigneur fait œuvre de justice,
il défend le droit des opprimés.
Il révèle ses desseins à Moïse,
aux enfants d'Israël ses hauts faits.



Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,25-27.
En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.

Commentaire du jour
Saint Vincent de Paul (1581-1660), prêtre, fondateur de communautés religieuses
Entretiens


« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »
Si vous saviez, mes filles, le plaisir que Dieu prend à voir qu'une pauvre fille de village, une pauvre [religieuse] Fille de la Charité, s'adresse avec amour à lui, oh, vous iriez avec plus de confiance que je ne vous puis conseiller. Si vous saviez combien de science vous y puiserez, combien d'amour et de douceur vous y trouverez ! Vous y trouverez tout, mes chères filles, car c'est la fontaine et la source de toutes les sciences, [de toute connaissance].

D'où vient que vous voyez des gens sans lettres parler si bien de Dieu, développer les mystères avec plus d'intelligence que ne ferait un docteur ? Un docteur qui n'a que sa doctrine parle de Dieu vraiment en la manière que sa science lui a apprise ; mais une personne d'oraison en parle d'une tout autre manière. Et la différence des deux, mes filles, vient de ce que l'un en parle par simple science acquise, et l'autre par une science infuse toute pleine d'amour, de sorte que le docteur, en ce rencontre, n'est point le plus savant. Et il faut qu'il se taise là où il y a une personne d'oraison, car elle parle de Dieu tout autrement qu'il ne peut le faire.


_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  Invité le Mer 13 Juil 2011 - 7:46



Saint Matthieu 11, 25-27

Prière d’introduction
Seigneur, je crois en toi ; je sais que tu es présent ici et partout ; je sais que tu me cherches et que tu me guides en permanence. J’ai confiance en toi et j’espère en toi car je sais que tu ne me mèneras jamais à ma perte, si seulement je t’écoute et je t’obéis. Je t’aime car tu es si bon et si patient avec moi et je désire vivre chaque jour plus fidèlement envers toi.
Demande
Aide-moi, Seigneur, à apprendre à prier constamment et à être devant Dieu comme un enfant devant son père – plein de confiance et de docilité devant sa volonté.
Points de réflexion




1. Une prière qui vient du cœur
Le passage sur lequel nous réfléchissons aujourd’hui suit directement celui de l’Evangile de Matthieu médité hier. La transition semble abrupte, mais ce débordement spontané de louanges nous montre un aspect profond du Christ peu importe ce qui se passe autour de lui et comment les autres le traitent, il prie constamment en son for intérieur et il a une joie profonde. Il vivait constamment en présence de son Père. Cette prière vocale soudaine n’est pas un changement de direction pour lui ; c’est la manifestation de cette union profonde avec le Père, lumière par laquelle il perçoit le reste. Si nous entretenons une habitude de prière, cherchant toujours à être uni à Dieu et à vivre en sa présence, nous ressentirons la même paix profonde et intérieure et l’habilité à reconnaître la volonté de Dieu en toutes choses.
2. Devenir comme des enfants
Les deux premières phrases de Notre Seigneur s’accordent avec le dernier passage. Jésus glorifie le Père pour la façon par laquelle il se révèle à ceux qui ont des âmes d’enfants –ceux qui sont humbles et lui font confiance – et par laquelle il se cache aux orgueilleux. Les Pharisiens et les Sadducéens étaient considérés comme des personnes « sages et savantes », pourtant beaucoup d’entre eux ont rejeté Jésus. Même Nicodème, qui acceptait Jésus, avait peur de le suivre publiquement. Dieu respecte la liberté humaine, et il ne s’imposera pas à ceux qui se sentent suffisants et ne demandent pas son aide. Par contre il est toujours là pour ceux qui reconnaissent leur besoin de son amour, de sa grâce et de ses conseils.

3. Jésus nous donne tout
Les deux dernières phrases ne s’adressent pas au Père, mais aux disciples de Jésus, peut-être comme une explication à ce moment de prière soudaine, intime bien qu’à haute voix. Ceux qui l’entouraient devaient se demander comment et pourquoi Jésus se mettait tout à coup à prier et à glorifier son Père. Jésus leur donne l’explication. La confiance profonde et l’unité d’amour entre Jésus et son Père résultent de la divinité de Jésus comme Fils de Dieu, et personne d’autre peut avoir cette relation avec le Père de plein droit. Cela n’arrive que pour ceux à qui le Fils désire le révéler ; et par implication, en partageant ce moment de prière avec eux, il a justement choisi de le faire. S’il est vrai que le Père a tout donné à son Fils, il est également vrai que le Fils nous a tout donné, y compris sa communication la plus intime avec le Père.
Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus je désire être compté parmi ceux au cœur d’enfants et non pas ceux qui se vantent de leurs talents humains. Je sais que nous sommes tout petits à ta vue et que nous n’avons rien dont nous pouvons être fiers, car tout ce que nous avons reçu nous le tenons de toi. Merci de nous avoir révélé le Père, de nous avoir appris que nous pouvons toujours le prier partout et que nous serons reçus comme des enfants par notre Père aimant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  alice le Mer 13 Juil 2011 - 7:58




Aujourd'hui en classe de catéchèse, dans un examen, je demandais aux enfants: " De qui ou de quoi Jésus parlait -il ? " Et il y avait des choix multiples... << de son Père, de la charité, du Règne de Dieu >>. La réponse était les 3 éléments proposés... mais voici qu'un Francisco ajoute: " Jésus parlait aussi de sa Mère Marie.". Et je lui demande pourquoi il avait écrit cela: tout gêné, il me dit simplement:

" Mais parce que Jésus l'aimait; et quand on aime quelqu'un on en parle. "


C'est un p'tit garçon de 9 ans qui ne parle jamais... mais ainsi se vérifiait l'Évangile du jour:
" Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange: ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. "

Et bien à notre tour, sachons parler ce Celui que nous aimons, simplement comme les petits,
sans chercher à convaincre mais pour dire notre amour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].org

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  maryline le Mer 13 Juil 2011 - 8:44


Jour liturgique : Temps ordinaire- 15e Semaine: Mercredi

Texte de l'Évangile (Mt 11,25-27):
En ce temps-là, Jésus prit la parole: «Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange: ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits (…)».



Le style de Dieu




Aujourd'hui,nous nous demandons: Pourquoi Jésus n'a pas défié vos adversaires avec le pouvoir?, pourquoi il n'a pas démontré avec force irréfutable qu'il est le Ressuscité?, pourquoi il s’est révélé seulement à un petit groupe
de disciples, dont le témoignage nous nous appuyons maintenant?

Agir discrètement est le mystère de Dieu. Peu à peu il construit progressivement son histoire dans la grande histoire de l'humanité. Il devient homme, de façon qu'il puisse donc être ignoré par ses contemporains, par les forces de la célébrité dans l'histoire. Il souffre et meurt, et, en tant que Ressuscité veut se manifester à l'humanité que par la foi de son peuple. N'est-ce pas un style de divin? Dieu ne va pas contre le pouvoir externe, mais donne la liberté, il offre et suscite l'amour.


—Seigneur, Vous appelez doucement aux portes de notre cœur. Je veux l'ouvrir pour que tu puisses me faire "voir".

Commentaire: REDACTION évangéli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  Invité le Mer 13 Juil 2011 - 9:55


Mt. 11, 25-27« Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout- petits. »

« En ce temps- là, Jésus prit la parole : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout- petits. » Marie, par Jésus, est entrée dans ce mystère de filiation de Jésus ! Elle pourra devenir la mère du Sauveur. Jésus, qui traverse de grandes luttes face à ceux qui ne veulent pas le reconnaitre, bénit son Père. Il est profondément heureux d’être le fils du Père éternel, il en est la révélation et c’est son plus grand bonheur : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange. » Fils du Père, Jésus reçoit absolument tout de Lui. Il est totale capacité de réception du mystère du Père. « Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. » Cette contemplation de Jésus pour son Père est donnée à ceux qui le reçoivent : »Qui est ma mère, qui sont mes frères ?" Ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent.
Evil or Very Mad
« Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté." Personne ne connaît le Fils sinon le Père et personne ne connaît le Père sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » Un « retentissement » de la contemplation de Jésus s’effectue dans le cœur de celui qui l’accueille. « Le Père est plus grand que moi, dira Jésus. Le Fils ne peut rien faire sans le Père, » et cependant il dira encore : « Tout m’a été confié par mon Père. » Le mystère de ce fils égal au Père est donné à l’humanité. « Tout ce qui est à toi, Père, est à moi, » dira-t-il au Père. L’humanité est entrée dans ce lien d’Amour du Père et du Fils ! Il y a entre ce Fils éternel et ce Père éternel un mystère insondable, le mystère du plus grand amour. C’est le mystère de Dieu : « Dieu est Amour. » Dans un surcroît d’amour, Jésus nous fait entrer dans son mystère de Fils de Dieu.
Evil or Very Mad
« Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. » Marie est la fille de son Fils avant d’en être la mère ! Entrée dans le mystère de la filiation divine, elle entre dans la connaissance mystérieuse du Père et du Fils. N’est-elle pas la seule mère qui ait choisi son fils avant de le porter dans son sein ? A l’annonciation, elle reçoit le Verbe éternel du Père et le conçoit comme son fils. Le seul « enfant » qui ait choisi sa mère est le Fils éternel du Père. Jésus est le tout-petit qui a revêtu notre humanité. Nous n’avons pas choisi notre mère mais nous pouvons la choisir après notre naissance. Ici nous sommes introduits dans le mystère de Dieu : « Père, je te bénis, je proclame ta louange ! » Grâce à Marie, nous avons accès à ce mystère comme des tout petits. Grâce à la maternité divine de Marie, nous sommes devenus « enfants de Dieu. » La joie de Jésus d’être le Fils du Père est désormais notre joie, celle d’être « enfant » de ce Père.

Nous rendons grâce à Dieu et nous demeurons dans la bénédiction et la louange de Dieu notre Père.
:+6lèrg:


http://vallee-aisne60.cef.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  Bnicolas34 le Mer 13 Juil 2011 - 11:21

Mercredi 13/7/2011
Saint Henri, empereur d’Allemagne

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année A



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 25à27


La révélation aux petits


Évangile + commentaire (audio)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



Lien vidéo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu et écouté sur le site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Amicalement, fraternellement
Nicolas

_________________

"je suis ton  serviteur quelconque : je ne fais que mon devoir"

avatar
Bnicolas34
membre-actif
membre-actif

Messages : 1290
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 46
Localisation : France: Languedoc Roussillon (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 13 juillet :« Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits »

Message  Invité le Mer 13 Juil 2011 - 14:23


« Dieu l’appela du milieu du buisson…»

Textes à lire : Ex 3,1-6.9-12 ; Ps 103(102) ; Mt 11, 25-27
Lire les textes

:u_g!:

Lecture : Ce fragment du texte de l’Exode nous parle de Dieu qui se révèle à Moïse sur la montagne sainte (l’Horeb).Tout se passe alors que Moïse n’est qu’un petit berger qui garde le troupeau de son beau-père. Il est alors tout seul au désert, retiré de tout : son quotidien, sa famille... À la vue du buisson qui brûle sans se consumer, signe de la manifestation et de la présence de Dieu, la curiosité de Moïse l’attire sur le lieu. Dieu se montre sensible aux souffrances et cris de son peuple, il sait quand et comment réagir : « Maintenant, le cri des Israelites est venu jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que font peser sur eux les Egyptiens » (v.9). C’est pourquoi il appelle Moïse et lui fait savoir, comme à Abraham, Isaac ou Jacob, sa volonté de l’associer à ce même plan de Salut qui est de libérer son peuple (v.10). Mais devant l’immensité de cette mission, Moïse n’hésite pas à reconnaître son indignité et à demander : « Qui suis-je pour aller vers le pharaon et faire sortir d’Égypte les fils d’Israël ? » (v.11). Néanmoins, ces paroles de la part du Seigneur le rassure: « Je serai avec toi… » (v.12). Désormais, Dieu sera maître du cœur de Moïse, de ses faits et gestes. Ensemble, ils ne formeront plus qu’un, et Moïse sera l’homme le plus simple et humble que la terre ait connu (Cf. Nb 12,3).

Dans l’Évangile, Saint Matthieu rapporte comment sous l’action de l’Esprit, Jésus loue le Père pour le don de la révélation fait aux tout-petits, c’est-à-dire les personnes au cœur simple et ouvert comme Moïse. Il s’agit de la révélation du Père en le Fils qui manifeste pleinement ce qu’est le royaume de Dieu. Ce faisant, Jésus se donne comme l’unique et véritable chemin pour connaître le Père et avoir accès auprès de Lui. Si les personnes humbles de cœur accueillent dans la simplicité ce don du Père en Jésus Christ, il reste cependant caché aux soi-disant sages et intelligents dont le cœur et l’esprit sont durs et fermés à tout. Savons-nous que la simplicité est la vertu des grand-hommes ?

Evil or Very Mad

Méditation : Pour quelques opinions et courants de pensées, la présence du mal et des souffrances implique, que Dieu a abandonné notre monde ; opinions et pensées auxquelles bien de chrétiens s’y plient souvent. Mais, il n’en est rien. Dieu est là. Notre histoire est une marche vers le salut définitif. Rien à craindre donc, car, elle nécessite simplement notre libre et joyeuse participation. Dans ce sens, est-ce que les cris, les souffrances et les oppressions sous toutes les formes qui existent autour de moi m’interpellent à faire quelque chose de positif ?

Prière : Seigneur, donne-moi un cœur assez humble pour te reconnaître comme le Seigneur de ma vie et répondre à tous tes invitations qui me sont adressées au quotidien.

Action : Sois attentif aux appels de Dieu du fond de ton cœur ou à travers une personne, et réponds-y dans la plus grande joie et simplicité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum