bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  maryline le Jeu 14 Juil 2011 - 6:35




Le jeudi de la 15e semaine du temps ordinaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Livre de l'Exode 3,13-20.
Moïse répondit : « J'irai donc trouver les fils d'Israël, et je leur dirai : 'Le Dieu de vos pères m'a envoyé vers vous. ' Ils vont me demander quel est son nom ; que leur répondrai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suiscelui qui suis. Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : 'Celui qui m'a envoyé vers vous, c'est : JE-SUIS. ' » Dieu dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : 'Celui qui m'a envoyé vers vous,c'est YAHVÉ, c'est LE SEIGNEUR, le Dieu de vos pères, Dieu d'Abraham, Dieu d'Isaac, Dieu de Jacob. ' C'est là mon nom pour toujours, c'est le mémorial par lequel vous me célébrerez, d'âge en âge.
Va, rassemble les anciens d'Israël. Tu leur diras : 'Le Seigneur, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, m'est apparu. Il m'a dit : J'ai décidé de m'occuper de vous et de ce qu'on vous fait subir enÉgypte ; j'ai dit : Je vous ferai monter de l'Égypte qui vous opprime vers le pays de Canaan, la terre qui ruisselle de lait et de miel. 'Ils écouteront ta voix ; alors tu iras, avec les anciens d'Israël, auprès du roi d'Égypte, et vous lui direz : 'Le Seigneur, le Dieu des Hébreux, est venu nous trouver. Et maintenant, laisse-nous aller dans le désert, à trois jours de marche, pour y offrir un sacrifice au Seigneur notre Dieu. 'Or, je sais que le roi d'Égypte ne vous laissera pas partir s'il n'y est pas forcé. Aussi
j'étendrai la main, je frapperai l'Égypte par toutes sortes de prodiges que j'accomplirai au milieu d'elle. Après cela, Pharaon vous permettra de partir. »


Psaume 105(104),1.5.8-9.24-25.26-27.

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;
souvenez-vous des merveilles qu'il a faites,
de ses prodiges, des jugements qu'il prononça,

Il s'est toujours souvenu de son alliance,
parole édictée pour mille générations :
promesse faite à Abraham,
garantie par serment à Isaac,

Dieu rend son peuple nombreux
et plus puissant que tous ses adversaires ;
ceux-là, il les fait se raviser,
haïr son peuple et tromper ses serviteurs.

Mais il envoie son serviteur, Moïse,
avec un homme de son choix, Aaron,
pour annoncer des signes prodigieux,
des miracles au pays de Cham.



Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30.

En ce temps-là, Jésus prit la parole : " Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »


levangileauquotidien.org



_________________
Blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site du doyenné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  maryline le Jeu 14 Juil 2011 - 6:38


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le "joug de Dieu"


Aujourd'hui, afin de nous guider jusqu'au repos, Jésus nous parle de "son joug" et de "son fardeau". Le Christ nous décrit par là deux exigences de l'amour. D'abord: quiconque tombe amoureux désire se soumettre ("sub-juguer") à la volonté de la personne aimée. Ensuite: en parcourant ce chemin, l'amoureux avance vers l'identification avec l'être aimé, se chargeant du "fardeau" de son bien-être. Ce "joug" est précisément la loi de Dieu, une loi qui libère.

C'est ici qu'apparaît le sujet de la liberté: celui qui aime met volontairement sa liberté au service de l'être aimé. Dans ce cas il ne perd pas sa liberté mais au contraire il se libère de contraintes et de frivolités égoïstes. La liberté a une orientation (l'engagement avec
celui qu'on aime), et elle est donc en totale contradiction avec tout ce qui, semblant libérer l'homme, ne fait que l'enchainer.

—Seigneur, celui qui brise l'amitié avec toi, celui qui se dégage de ton "joug léger", n'atteint pas la liberté, mais au contraire devient esclave d'autres puissances.


Commentaire: REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)

_________________
Blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site du doyenné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  maryline le Jeu 14 Juil 2011 - 6:40


«Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau»


Aujourd'hui, les paroles de Jésus résonnent à nos oreilles intimes et proches. Nous sommes conscients que les hommes et les femmes de notre époque sont soumis à une grande pression psychologique. Le monde tourne si vite que nous n'avons même le temps ou la paix intérieure suffisantes pour assimiler tous ces changements.

Fréquemment, nous nous éloignons de la simplicité évangélique et restonsécrasés sous le poids de normes, engagements, planifications et objectives. Nous nous sentons impuissants et las de cette lutte incessante sans résultats convaincants. Des recherches récentes
soutiennent que les dépressions ne font qu'augmenter. Alors, qu'est-ce qui nous manque pour être heureux?

Aujourd'hui, à la lumière de l'Évangile, nous pouvons revoir quelle est notre conception de Dieu. Comment vis-je et comment ressens-je Dieu dans mon intérieur? Quels sont les sentiments que sa présence éveille dans ma vie? Jésus nous offre sa compréhension lorsque nous sommes fatigues et avons envie de nous reposer: «Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos» (Mt 11,28). Peut-être nous nous sommes battus pour devenir parfaits alors que, au fond, nous ne voulions que nous sentir aimés. Dans ses paroles nous trouvons la réponse à notre crise de sens. Notre ego nous joue de mauvais tours et ne nous permet pas d'être aussi bons que nous le voudrions.

En certaines époques, nous ne voyons peut-être pas la lumière. Sainte Julienne de Norwich, mystique anglaise du XIV siècle, a compris le message de Jésus et a écrit: «Tout sera bien, toutes les choses qui existent seront bonnes».

La proposition de Jésus —«devenez mes disciples» (Mt 11,29)— implique de suivre son style de bienveillance (vouloir le bien pour tous) et d'être humble de cœur (vertu qui fait référence à vivre les pieds sur terre et que seulement la grâce divine peut nous faire envoler). Être son disciple demande d'accepter le joug de Jésus, en nous rappelant que ce joug est «facile à porter» et son fardeau «léger». Mais je ne sais pas si nous en sommes vraiment convaincus. Dans notre contexte, vivre comme une personne chrétienne n'est pas toujours facile, car nous choisissons des valeurs à contre-courant. Ne pas se laisser emporter par l'argent, par le prestige ou par le pouvoir nous demande un gros effort. Si nous voulons le faire tout seuls, il deviendra presque impossible. Mais avec Jésus tout est possible et doux.

Commentaire: Frère Lluís SERRA i Llançana (Roma, Italie)

_________________
Blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site du doyenné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  Invité le Jeu 14 Juil 2011 - 7:32



Saint Matthieu 11, 28-30

Prière d’introduction
Seigneur, tu sais combien mon désir de passer ce moment avec toi est sincère. Au début de cette méditation, je crois que tu es ici avec moi, que tu ne m’abandonnes jamais. Puisque je t’aime, mon seul souhait est de te plaire et de te consoler dans ta solitude au tabernacle. Je mets mon espoir dans ta miséricorde illimitée. Fais qu’un jour nous soyons réunis pour toujours dans ton royaume céleste.
Demande
Marie, tu es le modèle d’humilité parfaite, aide-moi à être doux et humble comme ton fils Jésus, qui est devenu un petit enfant sans défenses à Bethléem, par amour pour moi.
Points de réflexion



1. Qui est cet homme ?
Qui est cet homme qui se tient devant nous –l’homme dont le regard pénètre jusqu’au plus profond de nos âmes pour y découvrir tout ce qui est caché ? Un homme qui sait que nous travaillons, que nous supportons les difficultés de la vie, que nous sommes alourdis par nos péchés et nos imperfections, ployant sous le poids de nos passions et de nos désirs. Qui est cet homme qui ose promettre ce que nous avons toujours désiré, sans jamais espérer un jourl’atteindre ? Qui pourrait faire une invitation si simple, si douce, et si attrayante, bien plus que ce dont nous sommes dignes : " Venez à moi…et moi, je vous procurerai le repos " ? Qui d’autre que Dieu lui-même ?
2. Comment le rejoindre ?
Comment pouvons-nous accepter l’invitation de Dieu-fait-homme ? Comment pouvons-nous le rejoindre ? Comment pouvons-nous atteindre ce que nos âmes désirent ardemment depuis le premier jour de notre existence ? Le Christ lui-même nous donne la réponse : " Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples." Il est si humble qu’il n’attend même pas une réponse à son invitation. Il s’humilie de sorte qu’il puisse venir à nous à Noël. Pour découvrir comment nous tourner vers lui avec notre lourd fardeau d’égoïsme et de passions, approchons d’abord la crèche où le Roi des Rois repose sans défenses, sans confort, ni apparat.
3. Un mystère d’humilité et d’amour
. Bethléem est un mystère d’humilité et d’amour. Comme le Christ nous parait humble ! Il se trouve réduit à l’état d’un petit enfant sans défenses. Sans paroles ni discours il nous donne une leçon vivante. Admirons combien la bonté et l’humilité de Dieu rayonnent. Contemplons cet enfant Dieu incarné par amour pour nous. Laissons-nous nous émerveiller. Toutes les ambitions vaines se fanent, toutes les colères et les passions amères s’étiolent, et toutes les poursuites frivoles disparaissent de nos cœurs. Le joug qui nous insupportait devient le joug léger et facile de l’amour.
Dialogue avec le Christ
Seigneur, aide-moi à pénétrer plus profondément dans le mystère de ton Incarnation. Inspire-moi une grande bonté de cœur afin que je rayonne ta bonté autour de moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  Invité le Jeu 14 Juil 2011 - 7:53


Mt. 11, 28-30
« Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. »


« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Jésus, avec nous dans le combat pour le salut du monde, nous propose de venir à lui. Dans son cœur résonnent tous les combats de l’humanité ! Il ouvre une brèche à notre enfermement en nous demandant de le suivre. Dieu avait dit à Moïse : « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple… Tu feras sortir d’Égypte mon peuple ». L’Égypte préfigurait l’esclavage, le dur esclavage auquel nous étions soumis ! Or cet esclavage est aussi un esclavage intérieur. L’esclavage de nos passions et de nos préjugés, ce sont les montagnes qui nous séparent les uns des autres. Dieu avait encore dit à Moïse : « Je sais que le roi d’Égypte ne vous laissera pas partir s’il n’y est pas forcé ». Il en est ainsi pour nous, il faut quelquefois que nous soyons dans des situations extrêmes, pour que nous comprenions que Dieu seul est le Maître, que c’est à lui que nous appartenons, que c’est de lui que nous recevons ce qu’il nous faut pour vivre.

« Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. »
Ce repos est le repos d’une bonne volonté accordée à la volonté de Dieu. Jésus, venu nous libérer de nous mêmes, ouvre le ciel et de la terre germe le Salut. Nous n’avions plus de quoi être en communion les uns avec les autres, Jésus nous invite à le regarder ! « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau » nous dit-il. Dans ce regard, ce mouvement d’adoration, nous effectuons une remise totale à Dieu. Nous pouvons croire à nouveau que tout est possible. Nous contemplons Jésus qui sait la douleur de son peuple dans ce combat pour plus de justice et d’amour. Il voit la misère dans laquelle nous sommes emportés, il connaît notre cœur et lui seul y discerne le bien et le mal. Le même acte par lequel Jésus nous aime et nous sauve, est celui par lequel il glorifie le Père.
« Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. » Sur la Croix Jésus dira : « Tout est accompli. » L’unité de l’Amour est dans son cœur. Jésus nous a fait sortir de l’esclavage de l’angoisse, des souffrances. « Moi, je vous procurerai le repos. » Il nous a fait discerner l’œuvre du Mauvais, du Tentateur, il nous montre où est l’accusateur des frères. « Je te rends grâce Père parce que tu as caché cela aux sages et aux savants. » Jésus nous donne le commandement de nous aimer les uns les autres ! Alors sa Passion nous sauve et nous devenons ses disciples. Des femmes et des hommes qui étaient opposés les uns aux autres sont unit dans sa passion et dans sa Résurrection. « Prenez sur vous mon joug. » C’est le mystère de l’Église donnée aux nations. Les nations qui vivent dans les déchirements peuvent encore trouver une espérance. « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur. » « Mon joug est facile à porter et mon fardeau léger. »

:+6lèrg: Nous demandons la grâce de tenir bon dans le Christ Jésus. Nous voulons mettre nos pas dans ses pas et demeurer en Paix.

http://vallee-aisne60.cef.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  alice le Jeu 14 Juil 2011 - 8:02




" Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau... "

C'est la troisième fois, en quelques 10 jours, que nous avons le même Évangile...
Que veut nous dire Jésus ?


Est-ce parce que nous n'allons pas assez à Lui avec nos fardeaux, répondant ainsi à son invitation?Il se peut.
Est-ce parce que nous n'avons pas de fardeau ?J'en doute.
Ou, Jésus voudrait-il nous inviter à venir vers Lui emportant les fardeaux des autres, inclus dans le nôtre ?
Je le crois.


Il se peut que ce soit la troisième option... présenter, offrir, mettre dans l'offrande de Jésus tous nos fardeaux et ceux de nos frères qui vivraient la même chose que nous:
" Jésus, je t'offre cette attente de résultats médicaux et l'inquiétude que je porte. Je t'offre tout ceci pour moi, et pour tous mes frères qui vivraient la même chose que moi, et qui ne sauraient pas quoi faire avec leur douleur. Visite-les, comme tu le fais pour moi. Amen! "


Prenons la main de Marie, qui est toujours présente à chaque Eucharistie et qui le sera à l'autel du quotidien de chaque personne qui souffre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].org

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  Invité le Jeu 14 Juil 2011 - 8:34


« Venez à moi... »

Textes à lire : Ex 3,13-20 ; Ps 105(104) ; Mt 11,28-30
Lire les textes
:u_g!:

Lecture : Dieu s’est fait homme pour l’homme. Il peut alors appeler les hommes comme nous le voyons en ce jour : « Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai » (Mt11, 28). Ce sont là les paroles d’un Dieu dont l’amour infini a poussé à venir à la recherche de l’homme. Or, bien qu’il y aurait parmi ceux qu’il appelle, des malades physiques, Jésus fait certainement plus allusion à ces personnes qui étaient victimes du fardeau des observances pharisaïques (Mt 23, 4ss). En fait, il était impossible d’observer rigoureusement ces lois, ce qui s’avérait être un fardeau.

À contrario, le joug de Jésus est aisé et son fardeau léger (v.30). C’est-à-dire que son chemin ou sa loi, qui est l’Évangile, est plus simple et facile à obéir plus que tout. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les tout-petits ou les simples l’accueillent avec joie, ce qui suscite la louange de Jésus à l’égard du Père (Cf. Mt11,25). Aussi le même Évangile peut être vécu dans son intégralité, d’autant plus que son observance ne dépend pas des seules forces humaines mais plus de la force de l’Esprit que Dieu donne sans mesure à ceux qui s’ouvrent à lui de tout leur cœur.

Lorsque Jésus dit : « Venez à moi… », il invite à prendre le chemin pour la Vie, il invite à lui appartenir et ne faire qu’un avec lui. Bref, il invite à accueillir son Évangile. Bien plus, nous remarquons que son attention est portée vers ceux qui peinent et ploient sous le fardeau. Et qui sont ceux-là ? Il le déclare lui-même : « Je ne viens ni pour les biens portants ni pour les riches ; je viens pour les malades et les pécheurs ». (Mt 9,12). Cependant, quelqu’un pourrait-il croire que Jésus est venu, non pas pour lui ? Non ! Jésus est venu pour tous, car tous sont des pécheurs et des malades (Cf. Rm3, 23). Il appelle chacun de nous par son nom : Marie, Jeanne, Martin, viens à moi… En somme, il s’agit de nous mettre à l’école du Christ. En tant que Fils de Dieu, il est le nouveau Moïse venu pour nous soulager et nous porter à la connaissance du Père.

La première lecture nous parle également de ce Dieu qui s’engage à soulager, à libérer et à sauver son peuple, les Israélites ployant sous le joug de la loi Égyptienne. Mais Dieu ne veut pas rester anonyme à ce peuple si cher. Dès lors, se fait-il connaître à eux comme « YAHVÉ », Celui qui EST, Celui qui SERA, le Dieu des pères Abraham, Isaac et Jacob (vv.14-15). Le Dieu qui s’est fait connaître aux Israelites et les a assistés et libérés, est le même Dieu qui vient à nous en Jésus Christ pour nous appeler à lui et nous décharger de nos fardeaux, quels qu’ils soient. Sur ce, sommes-nous appelés à un rapport personnel et communautaire avec Lui.

:bdnp1:

Méditation : ‘‘Rose, Joseph, Martin… Venez à moi...’’, voilà le cri et l’appel de Jésus à l’égard de chacun de nous. Chacun doit rompre le silence qui existe entre lui et Jésus Christ. Pourquoi refuser de venir à Celui qui est le Vie, le Repos, la Paix et la Joie ? La soif de paix ou de bonheur, la soif d’une vie sans contrainte, l’envie de disposer de sa propre vie comme l’on veut et comme l’on peut, l’envie d’édifier son propre idéal de vie et d’en déduire ses propres lois, ses propres joies et ses propres droits : telles sont les réalités intérieures qui plongent tout homme dans une sorte d’inquiétude et d’angoisse torturantes. Nous voyant ainsi déchirés, meurtris, Jésus nous demande : Pourquoi ne voulez-vous pas venir à moi pour avoir la Vie ? (Cf. 5, 40). Rompons les chaînes qui nous empêchent d’avoir Jésus pour Maître de notre Vie !

Prière : Ouvre mes yeux Seigneur aux merveilles de ton amour afin que les souffrances que je rencontre ne soient pas pour moi un fardeau mais des occasions favorables pour me rapprocher de toi.

Action : Si tu rencontres ce jour des difficultés, penses à Jésus, arbore un sourire et gère les avec lui.


:Colombe9:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  Bnicolas34 le Jeu 14 Juil 2011 - 11:06

Jeudi 14/7/2011
Saint Camille de Lellis, Prêtre
(Couleur liturgique : Blanc)

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année A



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 28à30


Le repos donné par le CHRIST


Évangile + commentaire (audio)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



Lien vidéo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu et écouté sur le site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Amicalement, fraternellement
Nicolas

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"je suis ton  serviteur quelconque : je ne fais que mon devoir"

avatar
Bnicolas34
membre-actif
membre-actif

Messages : 1299
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 47
Localisation : France: Languedoc Roussillon (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 14 Juillet "Venez à moi"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum