bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  maryline le Sam 16 Juil 2011 - 5:58

Le samedi de la 15e semaine du temps ordinaire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Livre de l'Exode 12,37-42.

Les fils d'Israël partirent de la ville de Ramsès en direction de Souccoth, au nombre d'environ six cent mille sans compter les enfants. Une multitude disparate les accompagnait, ainsi qu'un immense troupeau de moutons et de bœufs. Ils firent cuire des galettes sans levain avec la pâte qu'ils avaient emportée d'Égypte et qui n'avait pas levé ; en effet, ils avaient été
chassés d'Égypte sans avoir eu le temps de faire des provisions. Le séjour des fils d'Israël en Égypte avait duré quatre cent trente ans. Et, au bout de quatre cent trente ans, jour pour jour, toutes les armées du Seigneur sortirent du pays d'Égypte.
Ce fut une nuit de veille pour le Seigneur, quand il fit sortir d'Égypte les fils d'Israël ; ce doit être pour eux, de génération en génération, une nuit de veille en l'honneur du Seigneur.

Psaume 136(135),1.23-24.10-12.13-15.

Rendez grâce au Seigneur : il est bon,
éternel est son amour !
Il se souvient de nous, les humiliés,
éternel est son amour !
il nous tira de la main des oppresseurs,

éternel est son amour !
Lui qui frappa les Égyptiens dans leurs aînés,
éternel est son amour !
et fit sortir Israël de leur pays,
éternel est son amour !

d'une main forte et d'un bras vigoureux,
éternel est son amour !
Lui qui fendit la mer Rouge en deux parts,
éternel est son amour !

et fit passer Israël en son milieu,
éternel est son amour !
y rejetant Pharaon et ses armées,
éternel est son amour !

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 12,14-21.

Les pharisiens se réunirent contre Jésus pour voir comment le faire périr. Jésus, l'ayant appris, quitta cet endroit ; beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous. Mais Jésus leur défendit vivement de le faire connaître. Ainsi devait s'accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : Voici mon serviteur que j'ai choisi, mon bien-aimé en qui j'ai mis toute ma joie. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne protestera pas, il ne criera pas, on n'entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n'écrasera pas le roseau froissé, il n'éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu'à ce qu'il ait fait triompher le jugement. Les nations païennes mettent leur espoir en son nom.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Commentaire du jour
Philoxène de Mabboug (?-v. 523), évêque en Syrie
Homélie n°5, Sur la simplicité, 137-139 (trad. Sr Isabelle de la Source, Lire la Bible, t. 6, p. 138)

« Il ne protestera pas, il ne criera pas »

Écoute le prophète annoncer notre Seigneur. Il le compare à l'agneau, à la brebis, les plus innocents des animaux : « Il a été
conduit à l'abattoir comme un agneau, il se taisait comme une brebis devant le tondeur » (Is 53,7)... Notre Seigneur n'a pas été comparé à un lion quand il a été conduit à la mort... Comme un agneau, une brebis, il gardait le silence quand il a été conduit à la Passion et à la mort :« Il se taisait comme une brebis devant le tondeur. Il n'a pas ouvert la bouche » dans son humiliation.

Confirmant la parole de la prophétie par sa conduite, il a gardé le silence quand ils l'ont emmené, il s'est tu quand ils l'ont jugé, il ne s'est pas plaint quand ils l'ont flagellé, il n'a pas discuté quand ils l'ont condamné, il ne s'est pas irrité quand ils l'ont ligoté. Il n'a pas murmuré quand ils lui ont frappé les joues, il n'a pas crié quand il a été dépouillé de ses vêtements, comme une brebis de sa toison. Il ne les a pas maudits quand ils lui ont donné le fiel et le vinaigre ; il ne s'est pas irrité contre eux quand ils l'ont cloué sur
le bois.

levangileauquotidien.org

_________________
Blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site du doyenné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  maryline le Sam 16 Juil 2011 - 6:55


Jésus, le "serviteur de Dieu"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Aujourd'hui, l'évangéliste attire notre attention sur le "titre" qui décrit la façon d'agir de Jésus: le "serviteur de Dieu". Dans l'Ancien Testament, simultanément à l'espérance du salut on distingue de manière prophétique la perspective du "Serviteur de Dieu" qui souffre pour tous, d'un Messie qui sauve en subissant le rejet et la souffrance.

La façon de servir de Jésus est en réalité sa manière de régner, et nous dévoile un peu la façon dont Dieu est Seigneur: dans sa passion et dans sa mort, la vie de Jésus est comme "exister pour les autres". Le Christ lava les pieds des apôtres: par ce geste d'humilité —dans lequel il concrétise la totalité de son service— le Seigneur se montre à nous comme Celui qui se fait serviteur pour tous, qui porte notre poids, nous donnant ainsi la vraie pureté et la capacité de nous rapprocher de
Dieu.


—Jésus, dans ton abaissement, par ton humiliation jusqu'à la Croix, je découvre la gloire (la grandeur) de Dieu.

Commentaire: REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)



«Il les guérit tous»

Aujourd'hui, nous trouvons un double message. D'un côté, Jésus nous appelle avec une belle invitation à le suivre: «Beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous» (Mt 12,15). Si nous le suivons nous trouverons le remède aux difficultés du chemin, comme Il nous rappelait il n'y a pas longtemps: «Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos» (Mt 11,28). De l'autre côté, on nous montre le courage de l'amour paisible: «Il ne protestera pas, il ne criera pas» (Mt 12,19).

Il sait que nous sommes accablés et éreintés par le poids de nos faiblesses physiques et morales... et par cette croix inattendue qui nous a rendu visite dans toute sa crudité, par les frictions, les désillusions, le chagrin. En fait, «ils se réunirent contre Jésus pour voir comment le faire périr» (Mt 12,14) et... nous que sommes conscients que le disciple n'est pas au-dessus de son maître (cf. Mt 10,24), nous devons être aussi conscients que nous devrons également souffrir l'incompréhension et l'affront.

Tout cela constitue un fardeau qui pèse sur nos épaules, un fardeau qui nous fait fléchir. Et nous entendons alors comme la voix de Jésus qui nous dit: «Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos…»

C'est curieux: Jésus nous invite à laisser notre poids, mais il nous en offre un autre: son joug, avec la promesse, ça oui, qu'il est doux et léger. Il veut nous montrer que nous ne pouvons pas aller dans ce monde sans aucun poids. Nous devons porter un fardeau ou un autre. Mais qu'il ne s'agisse pas de notre fardeau plein de matérialisme; qu'il s'agisse de son poids qui est léger…

En Afrique, les mères et les sœurs aînées amènent les plus petits accrochés sur le dos. Une fois un missionnaire vit une gamine qui y
portait son petit frère... Et il lui demanda: «Ne crois-tu pas que c'est un poids trop lourd pour toi?». Elle répondit sans y penser: «Il n'est pas un poids, il est mon petit frère et je l'aime». L'amour, le joug de Jésus, n'est pas lourd, mais il nous délivre de tout ce qui nous
accable.



Commentaire: Abbé Josep Mª MASSANA i Mola OFM (Barcelona, Espagne)


_________________
Blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site du doyenné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  Invité le Sam 16 Juil 2011 - 7:12

Jn.19.25-27

« Jésus dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. »


« Or, près de la croix de Jésus se tenait sa mère, avec la sœur de sa mère, Marie femme de Cléophas, et Marie Madeleine. » L’Évangile, en cette fête de Notre-Dame du Mont Carmel, nous livre la plus belle Alliance après celle de l’incarnation de Jésus : « Près de la croix de Jésus se tenait Marie, sa Mère. » Nous sommes devant l’humanité dans le désarroi, qui ne sait plus ou aller. Le peuple est désorienté par les grands Prêtres qui crie « Crucifie-le ! »et il crie avec eux. Jésus crie vers son Dieu : « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Il vit les ténèbres du cœur de l’homme qui a rejeté Dieu, Il porte son Peuple, le régénérant par sa Passion. Parce qu’il est doux et humble de cœur, Il sauve l’humanité du péché : « C’est mon Corps livré pour vous, c’est mon Sang versé pour la multitude en rémission des péchés. »

« Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Marie est debout au pied de la Croix, elle est intercession vers son Dieu, elle supplie pour son Peuple. Ils ne savent pas ce qu’ils font. Une Alliance nouvelle et éternelle prend corps : Le mystère de Marie était annoncé par Élie et les ermites du Mont Carmel, elle est préfigurée par ce petit nuage dans le ciel. Avec la sécheresse et le désert il n’y a plus d’eau. Élie monte sur le sommet du Carmel à ce moment difficile. Seule la mer s’étend au loin. Le symbolisme de la mer n’est pas seulement celui des ténèbres mais c’est aussi celui de tout le mal qui y sommeille. »Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Désormais, la vie va refleurir avec Marie, le désert va reverdir. Mystère de l’humanité qui lit les signes de Dieu, mystère de l’Église qui reconnaît ses lieux de fondation.

« Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. » C’est à l’intérieur de cette Relation nouvelle entre Jésus et Marie que nous allons demeurer pour la Gloire de Dieu notre Père. C’est là que l’Esprit Saint nous est donné désormais. Quand les Apôtres, à la demande de Jésus prieront pour que l’Esprit Saint leur soit donné, Marie sera là, fidèlement. Désormais il nous faut demeurer dans cet Amour et ne plus le quitter. Le Cœur de Jésus et le Cœur de Marie, sont le lieu où se vit le plus grand Amour de Dieu et de l’humanité. Désormais, le flambeau est allumé, les sources vont jaillir. Jean, le disciple que Jésus aimait, son « serviteur » regarde vers le ciel ! C’est le mystère de celui qui croit, envers et contre tout, que le ciel entend. Le mystère de Marie, dans son accueil de la Parole de Dieu, va changer le cours de l’histoire de l’humanité par l’incarnation du Verbe de Dieu, la venue dans la chair de Jésus.
:pma2:
Nous demandons la grâce de recevoir Marie pour que les pauvres qui crient leur détresse trouvent l’espérance
.

http://vallee-aisne60.cef.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  Invité le Sam 16 Juil 2011 - 9:36


« Voici mon serviteur que j’ai choisi… »

Textes à lire : Ex 12,37-42 ; Ps 136(135) ; Mt 12, 14-21
Lire les textes

:u_g!:

LECTURE : Israël est le peuple que Dieu s’est choisi pour domaine, c’est Jacob que Yahvé s’est choisi (Cf. Ps 135,4). Ce peuple a passé 430 ans en Égypte, ployant sous le fardeau de l’esclavage. Au bout de ce temps, Dieu, d’une main forte, choisit de le libérer. L’auteur sacré fait donc un rappel de cette nuit très sainte en laquelle Yahvé a veillé pour faire sortir son peuple de l’esclavage.

Dans l’Évangile, ce n’est plus de façon invisible et par l’intermédiaire d’un prophète (Moïse) que Dieu intervient en faveur de son peuple, mais c’est Lui-même qui parle et agit de façon visible et en faveur de tous les hommes en la personne de Jésus Christ. Jésus Christ est le nouveau Moïse, mais plus que Moïse, car il est le Fils unique de Dieu, Image visible du Dieu invisible (Cf. Jn3,16 ; Col1,15). Là, nous voyons Jésus avec la pleine conscience d’être l’élu de Dieu, le serviteur qu’il a choisi pour présenter au monde entier le droit, afin de le libérer de la servitude du péché. En lui s’accompli le premier chant du Serviteur (Cf. Is 42,1-4), repris dans ce passage de l’Évangile.

Quelles sont les attitudes de ce serviteur ? Il a sur lui l’Esprit de Dieu et annonce au monde le droit, il ne fait pas de querelles, il ne crie pas, on n’entend pas sa voix sur les places publiques, il n’éteint pas la mèche qui faibli (vv.18-20). C’est un serviteur qui enseigne le droit qui règle le rapport de Dieu avec les hommes et s’exprime essentiellement par la Révélation et la vraie religion qui en découle (Cf. Bible de Jérusalem). La Révélation n’est autre que sa Parole en laquelle l’on prend connaissance de la volonté de Dieu, et la vraie religion la capacité de mettre tout son espoir en son nom : "En son nom les nations mettront leur espérance" (v.21). Israël a mis son espoir dans le Seigneur, et il a pu contempler la vigueur de sa main qui l’a sauvé de l’esclavage.

Nous sommes aujourd’hui ces serviteurs que Dieu a choisi, il a mis sur nous son Esprit, pour que nous annoncions sa parole à nos frères et sœurs. Nous n’avons pas besoin de nous mettre à crier et de faire des choses extraordinaires, mais simplement « d’incarner quotidiennement dans la prière et dans les œuvres de charité, dans la famille et dans le travail, la foi, l’espérance et la charité d’un Dieu qui s’est fait homme » (Conférences épiscopales d’Europe du 16 au 21 Juin 2011, à Vilnius, en Lituanie).

Evil or Very Mad

MÉDITATION : Es-tu conscient que tu es aujourd’hui le serviteur que Dieu a choisi pour mettre beaucoup d’hommes et de femmes en communion avec lui ? Fais-tu entièrement confiance à Dieu dans ta vie ? Crois-tu qu’il est fidèle et qu’il accomplit toujours ses promesses ? Reconnais-tu ce qu’il fait pour toi chaque jour ?

PRIÈRE : Le Ps136, est une prière d’action de grâce. Prie avec ce Psaume en reconnaissant ce que le Seigneur a fait et continue à faire pour toi chaque jour.

ACTION : Avec la conscience d’être choisi par Dieu, exerce-toi à reproduire sa vie (les attitudes du serviteur) où que tu seras


xv:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  Invité le Sam 16 Juil 2011 - 9:47


Saint Matthieu 12,14-21

Prière d’introduction
Mon bon Jésus, plus je te découvre, plus j’apprécie et j’admire tes vertus et plus je désire être comme toi ! Toi, tu es la Voie, la Vérité et la Vie.
Demande

Seigneur, aide-moi à faire régner la paix dans toutes les situations et lors des rencontres avec les autres.

Points de réflexion


1. Aimables.
Jésus avait un caractère très ferme mais il était aimable. Il ne perdait jamais la maîtrise de lui-même. Quand il travaillait avec les autres, il ne les blessait jamais et n’était jamais offensé par eux. Il ne leur manqua jamais de respect. Tout le monde se sentait à l’aise avec lui et se sentait attiré vers lui. Pour maîtriser mon impatience en gérant des situations tendues, il faut d’abord que j’acquière un calme intérieur. C’est alors que d’autres seront encouragés à faire de même. Si je suis aimable avec les autres, on admirera la beauté de cette vertu et on voudra l’imiter. La route est longue et difficile mais l’effort en vaut la peine.
2. Patients.
Le Christ manifestait un dynamisme considérable dans l’accomplissement de sa mission et ’enseignement des volontés de son Père, mais il a bien compris que nombreux seraient ceux
qui ne l’écouteraient pas., Il était néanmoins patient, même lorsque cette vertu était mise à l’épreuve chaque jour par ses douze apôtres, la foule turbulente, les Pharisiens et ses autres ennemis qui cherchaient à le mettre dans l’embarras. Il est aussi patient envers nous et nos faiblesses. Quand nous sommes patients avec les autres, quand nous supportons leurs faiblesses et leurs erreurs, quand nous sommes patients avec nous-mêmes quand les choses ne semblent pas bien aller dans notre travail ou notre prière, alors cette maîtrise de nous-mêmes sert à la gloire de Dieu. Par nous, son amour en touchera d’autres.

3. Paisibles.
Le Christ était paisible. Une après-midi ou une soirée paisible est un moment qu’on attend avec
plaisir. C’est reposant de voir des gens qui sont toujours positifs, qui sont toujours en paix. Ils nous encouragent. On cherche à être en leur compagnie. Une famille paisible, une communauté paisible est une bénédiction. Nous devons être en paix avec nous-mêmes, nos amis et notre entourage. Qu’est-ce qui nous enlève la paix au travail ou à la maison ? Le Christ ne veut-il pas que nous réglions les situations difficiles avec plus de calme ? Cela peut se faire. Nous pouvons prendre des dispositions chaque jour pour acquérir graduellement cette vertu.

Dialogue avec le Christ
Bon Jésus, aide-moi à être aimable envers tous. Tu me demandes d’être quelqu’un qui élimine les tensions entre les hommes plutôt que de les créer. Aide-moi à être un artisan de paix comme tu me le demandes dans les Béatitudes. Je dois être très patient dans cette recherche car les résultats sont difficiles à observer. Mais puisque c’est cela que tu veux, je ferai cet effort pour toi et les miens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  Invité le Sam 16 Juil 2011 - 11:16



L'évangile du samedi (Mt 12, 14-21)

:Je crois1:

Sommaire du texte de l’évangile

Les Pharisiens complotent pour faire périr Jésus. Celui-ci le sait et, au lieu de poursuivre les controverses avec eux, il quitte l’endroit pour continuer sa mission. La foule continue à le suivre. Il fait de nombreuses guérisons mais défend vivement qu’on fasse de la publicité. L’évangéliste voit dans la façon d’agir du Christ la réalisation du texte d’Isaïe sur le serviteur de Yahvé.


Réflexion

:k;hr: Ce qui vient d’arriver a durci l’opposition des Pharisiens. Jésus s’est révélé comme l’interprète de la loi du Sabbat. Il a déclaré, dans l’épisode des disciples qui arrachaient des épis le jour du sabbat, que le Fils de l’homme était le maître du sabbat. Puis le même jour dans la synagogue, il a guéri un malade qui n’était pas en danger de mort et qui par conséquent ne devait pas être soigné le jour du sabbat. Il avait montré ainsi que la loi du sabbat n’était pas absolue et que la charité passait avant cette loi. Les Pharisiens ne peuvent lui pardonner d’interpréter ainsi la loi de Dieu comme quelqu’un qui connaît personnellement la volonté de Dieu.

:k;hr: Tout ceci touche donc à l’identité de la personne de Jésus: qui est-il donc? Matthieu en profite pour donner une réponse: il est celui qui réalise la prophétie d’Isaïe dans ce qu’on appelle le premier chant du serviteur.

:k;hr: Dieu révèle qu’il choisira quelqu’un pour être son serviteur. Celui-ci connaîtra la volonté de Dieu et lui sera fidèle; c’est pour cette raison que Dieu l’aimera et qu’il fera la joie de Dieu. Dieu lui donnera son Esprit: c’est lui qui lui permet de connaître Dieu et d’être fidèle à sa mission, qui, trait très important, sera de faire connaître Dieu aux nations. Il aura donc une mission universelle et non pas seulement pour Israël. Ce personnage, choisi par Dieu, aimé de Dieu, ayant l’Esprit pour remplir une mission universelle est donc une figure messianique. Quelle sorte de Messie?

:k;hr: Il sera un Messie qui ne protestera pas, ne criera pas. C’est exactement ce que Jésus vient de faire à Capharnaüm. Devant l’opposition des Pharisiens, il s’est retiré pour aller vers ceux qui étaient prêts à l’écouter. Il ne sera donc pas un Messie dominateur et fracassant. Il n’éteindra pas la mèche qui faiblit. Il viendra pour ceux que la Bible appelait les anawim, les humbles, les petits, les pauvres qui savent qu’ils ont besoin de Dieu.

:k;hr: C’est la christologie de Matthieu, ce qu’il a vu dans la personne de Jésus. Il est le Messie qui n’est pas venu pour écraser ce qui est faible. A la mèche qui faiblit, il apporte la lumière et la force.

:k;hr: Jésus avait déjà dit qu’il était doux et humble de coeur. C’est pour cela qu’il appelait ceux qui connaissaient leur faiblesse: Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, Et moi je vous soulagerai. (Matthieu 11,28-29)


Jean Gobeil, s.j.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parole et méditations du 16 Juillet "Jésus, le "serviteur de Dieu""

Message  Bnicolas34 le Sam 16 Juil 2011 - 11:19

Samedi 16/7/2011
Notre-Dame du Mont Carmel
(Couleur liturgique : Blanc)

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année A



Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 14à21


JÉSUS est le Serviteur du SEIGNEUR


Évangile + commentaire (audio)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].



Lien vidéo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vu et écouté sur le site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









Amicalement, fraternellement
Nicolas

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"je suis ton  serviteur quelconque : je ne fais que mon devoir"

avatar
Bnicolas34
membre-actif
membre-actif

Messages : 1298
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 47
Localisation : France: Languedoc Roussillon (34)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum