bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Je lui parlais comme une enfant, avec simplicité

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je lui parlais comme une enfant, avec simplicité

Message  alice le Ven 22 Juil 2011 - 7:22

22 juillet - Russie. Notre-Dame de Kaloja - Naissance Sainte Marguerite-Marie Alacoque (1647)

Je lui parlais comme une enfant, avec simplicité

La Vierge Marie prépara l'âme de celle qui devait être la confidente de son Divin Fils, comme en témoigne Sœur Marguerite-Marie elle-même :
« J'avais recours à Marie dans tous mes besoins. Je lui offrais la petite couronne du Rosaire, les genoux nus en terre, en faisant autant de génuflexions qu'il y a d'Ave Maria, ou baisant la terre autant de fois. Elle m'a toujours tenu lieu de Mère et ne m'a jamais refusé son secours. J'allais à elle avec tant de confiance qu'il me semblait n'avoir rien à craindre sous sa protection maternelle. Je me consacrai à Elle pour être à jamais son esclave, la suppliant de ne pas me refuser en cette qualité. Je lui parlais comme une enfant, avec simplicité, tout comme à ma bonne Mère pour laquelle je me sentais pressé dès lors d'un amour tendre. Si je suis entrée à la Visitation, c'est que j'étais attirée par le nom tout aimable de Marie. Je sentais que c'était là ce que je cherchais.»

A Paray se trouve un tableau qui représente une vision que la Sainte rapporte en ces termes :
« Dans ma solitude de l'année 1684, ma Sainte Libératrice m'honora de sa visite. Elle tenait son Divin Fils entre ses bras, et elle le mit entre les miens. Je me sentis pour lors pénétrée d'une joie très sensible et pressée d'un grand désir de bien le caresser : ce qu'il me laissa faire tant que je voulus ; et m'étant lassée à n'en pouvoir plus, Il me dit : « Es-tu contente maintenant ? Que ceci te serve pour toujours, car je veux que tu sois abandonnée à ma puissance comme tu as vu que j'ai fait ».
La Vierge Marie dans l’Histoire de France
Marquis de la Franquerie - p. 174
Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum