bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Méditation en ce dimanche " Se laisser aimer"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méditation en ce dimanche " Se laisser aimer"

Message  maryline le Dim 4 Sep 2011 - 11:04

Se laisser aimer


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Être aimé est plus fondamental qu'aimer. Il est curieux d'affirmer cela alors qu'on insiste tellement sur la grandeur de l'amour et sur la nécessité de le semer autour de nous. Jésus n'a-t-il pas fait du grand commandement de l'amour le premier de ses commandements ? Et n'est-ce pas l'évangéliste saint Jean qui dit que Dieu est Amour ; il est d'abord cela et toute son action est dirigée par l'amour.


Pourtant, par quoi sont baignés les premiers instants de notre vie sinon par des témoignages d'amour. La mère qui reçoit son bébé naissant dans ses bras lui prodigue déjà un premier message d'amour. L'enfant ne peut lui répondre. Il n'est pas encore assez conscient pour le faire. Mais s'il ne recevait pas ces marques d'amour, ces baisers frénétiques, ces élans chaleureux qui caractérisent tout premier contact avec un nouveau-né, il s'en ressentirait toute sa vie. Les psychologues nous expliquent comment quelqu'un qui n'a pas reçu sa portion d'amour au matin de son arrivée peut mener une existence froide, distante, sans amour..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avant de donner de l'amour, nous devons en recevoir et se savoir aimé est une aspiration foncière du coeur humain.
On sait à quelles hauteurs peuvent atteindre des personnes qui se savent aimées dans leur milieu. On connaît les prouesses de dépassement
auxquelles se livrent des enfants qui sentent la chaleur de l'amour de leurs parents. Et que dire de ces vieillards qui incarnent la sérénité et le calme du soir autour d'eux parce qu'ils se sentent véritablement aimés. Ils n'ont pas l'impression que leur existence est inutile : leur solitude est richement meublée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Se laisser aimer

voilà une conséquence de tout cela. Il y a des êtres rébarbatifs à l'amour. Ils se font une carapace difficile à percer. Généreux, actifs, donnés
même, ils ne se laissent pas infiltrer facilement par un amour qui les poursuit. Il faut bien le dire : se laisser aimer est peut-être plus difficile que d'aimer. Pourquoi ? Sans doute parce qu'on ne veut pas être redevable aux autres du bonheur qu'ils nous prodiguent.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si l'on veut que l'amour fleurisse autour de soi,
pourquoi ne pas faire comme l'enfant, se laisser aimer sans fausse honte et avec joie :
d'abord et avant tout par Dieu lui-même.


Mgr Jean-Guy Hamelin, 10 mars 1999



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Site du doyenné :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Page Facebook : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation en ce dimanche " Se laisser aimer"

Message  Invité le Dim 4 Sep 2011 - 13:48


Contempler, c'est aimer et se laisser aimer
DIEU nous est présent, à tout instant, en toute chose. Contempler, c'est Le retrouver. Se tenir là devant Lui. Être là, dans le silence ou la tourmente.

S'offrir, s'ouvrir au désir qui monte en soi : désir de connaître Dieu et de l'aimer, désir de vie et de paix, de concorde, désir sans nom et qui nous habite au plus profond.

En ce plus profond de nous, de chacun de nous, l'appel de Dieu résonne. Il nous cherche : " Adam, où es-tu ? " (Gn 3, 9). Quelle que soit la noirceur de nos actes, Dieu nous cherche. Tels que nous sommes. Quelles qu'aient pu être nos chutes ou nos divisions, le Christ nous a déjà sauvés. Dieu nous cherche, au plus profond de chacun, pour dire que son Amour est plus grand, plus fort, plus important que nos faiblesses et nos infidélités. Son Amour va plus loin que là où notre regard, et même notre cœur, nous portent.

Visage du Christ

Contempler, c'est accepter tout simplement cet appel ; y répondre en se laissant consoler, en se laissant aimer tel que l'on est. Celui qui nous dépasse infiniment, Celui qui est douceur et bienveillance, nous visite. Il nous attire. Contempler c'est se laisser saisir par Lui. Mystère de pauvreté où l'on s'efface pour que l'Autre prenne place, Lui qui vient, Lui qui est déjà là. S'appauvrir : comme une mort où la vie est redonnée.

L'appel de Dieu retentit tout au long de la vie. La contemplation est donc le parcours d'une vie : la nôtre, et celle du Fils de Dieu qui a vécu au milieu de nous. Deux vies indissociablement unies. C'est entrer dans un mystère d'alliance, laisser monter en soi l'Amour. S'établir toujours plus dans cette certitude d'être aimés, où l'on découvre qui est Celui qui nous aime et qu'Il nous a aimés le premier. Aujourd'hui encore, nous sommes aimés au point qu'Il donne sa vie pour nous.

À certains moments, un instant seulement ou quelques heures durant, le cœur s'élève vers la beauté. Ce peut être dans une église, sur un trottoir, devant un paysage, à partir d'une image ou d'une parole. Ou de rien : la soif sourd tout simplement, d'une source cachée, obscure. D'autres moments débordent de peine devant la laideur de la violence et de la haine, devant un Fils en Croix ; on y avoue alors sa passivité, son impuissance, on y découvre à garder confiance contre toutes les apparences. Tendre la main sans jamais la refermer. Le laisser nous toucher et nous guérir là où nous avons le plus mal, là où nous sommes. En tout instant, mystère d'une rencontre, de confiance, d'abandon, d'amitié, de sérénité, comme une fleur ouvre ses pétales au lever du soleil et découvre au monde la beauté et le charme de son intérieur.

Au plus profond, contempler Dieu, c'est s'ouvrir à son mystère, et entrer dans le mystère : mystère de Dieu notre Père, mystère du Christ Jésus, mystère de l'Esprit Saint. Entrer, en se laissant pénétrer par quelque chose qui vous déborde et finalement vous enveloppe par l'intérieur. En être si imprégné que vous êtes comme immergé, vous êtes dedans alors que cela vous est arrivé par l'intérieur. C'est rayonner comme si le Mystère prenait sa source en vous, alors qu'il vient d'au-delà de vous...

:pmolçà: :dim5-,\\\': :pmolçà:
©️ Jubilatio ! 1998

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation en ce dimanche " Se laisser aimer"

Message  Invité le Dim 4 Sep 2011 - 17:36


Nous sommes la joie de Dieu



“Laisse-toi saisir par le Christ, laisse-toi aimer... Et ton Dieu se réjouira de toi, et ton coeur exultera de joie...”
:Chapelet3:
Comment Dieu peut-Il se réjouir de nous? Nous, nous pouvons exulter de joie en Dieu, notre coeur peut se gonfler de joie, de bonheur, à cause de Dieu, de la même façon que notre coeur peut pleurer d’une peine immense, à cause de Dieu. Mais comment cela peut-il se faire que Dieu se réjouisse de nous? Nous pouvons nous laisser saisir par le Christ, nous laisser aimer par Lui... Et là, nous ne posons pas de question, car nous savons qu’Il nous aime. Il nous aime, Il nous l’a prouvé sur la Croix, Il nous le prouve tous les jours. Mais comment Dieu peut-Il exulter de joie à cause de nous?
:pmolçà:
Dieu nous aime, et quand nous L’aimons, quand nous nous laissons aimer, Dieu exulte de joie! Dieu exulte de joie car l’Amour, pour être heureux, a besoin de la réponse d’amour de l’être aimé. C’est incompréhensible, mais c’est comme çà. Cà nous dépasse infiniment, et pourtant Dieu se réjouit quand ses créatures se tournent vers Lui pour L’aimer, pour répondre à son Amour, pour L’adorer et Le contempler. Dieu se réjouit car son Oeuvre se construit, car le Corps du Fils se réalise selon la perfection qu’Il a prévue de toute éternité.
:Chapelet3:
Dieu se réjouit quand son Oeuvre se construit, quand le Corps du Fils Unique, dont nous sommes membres, quand le Corps du Fils Unique va vers sa plénitude à cause de nous. A cause de nous parce que Dieu nous aime, parce que Dieu a besoin de nous, à la place qu’Il destine à chacun de nous dans son Oeuvre. Parce que Dieu a besoin de notre voix dans le concert éternel de sa Magnificence, de sa Miséricorde, de sa Gloire.
:pmolçà:
Dieu a besoin de nous parce que c’est ainsi, c’est dans le désir infini de Dieu. De toute éternité Dieu a pensé chacun de nous, Dieu nous a aimés, Dieu nous a voulus. Pour son bonheur de Créateur, son bonheur d’artisan divin. Pour notre bonheur aussi, car le bonheur né de l’Amour ne peut être bonheur que s’il se donne et que s’il se partage. Alors, pour que Dieu exulte, soyons dans sa joie, soyons dans son amour, vivons de ses béatitudes... soyons sa joie.


voiemystique.free

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation en ce dimanche " Se laisser aimer"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum