bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  maryline le Sam 10 Sep 2011 - 8:32

Rappel du premier message :



Notre Dame de la Salette
Apparition en 1846
Fête le 19 septembre


Le 19 septembre 1846,l'auguste Vierge Marie apparaissait dans le diocèse de Grenoble, sur la montagne de La Salette qui domine le village de La Salette de plus de 2500 pieds.

Comme témoins de Son apparition, Marie choisit deux petits
bergers qui ne se connaissent que depuis la veille: Maximin Giraud âgé de onze ans et Mélanie Calvat âgée de quatorze ans. Maximin a raconté l'apparition comme suit: «Il est midi. Assis au sommet de la montagne, Mélanie et moi faisons notre frugal repas... quand tout à coup, Mélanie s'arrête, son bâton lui échappe des mains. Effrayée, elle se tourne vers moi en disant: 'Vois-tu là-bas cette grande lumière? -- Oui, je la vois.' «Cette lumière devant laquelle celle du soleil semble pâlir, paraît s'entr'ouvrir, et nous distinguons dans son intérieur la forme d'une Dame encore plus brillante... Quoiqu'à une distance de vingt mètres environ, nous entendons une voix douce disant: 'Avancez, Mes enfants, n'ayez pas peur. Je suis ici pour vous annoncer une grande nouvelle.' La crainte respectueuse qui nous avait tenus en arrêt s'évanouit, nous courons à Elle.

La belle Dame S'avance aussi, et
suspendue en face de nous, à dix centimètres du sol, commence ainsi Son discours: «Si Mon peuple ne veut pas se soumettre, Je suis forcée de laisser aller le bras de Mon Fils. Il est si lourd et si pesant que Je ne puis le retenir. Depuis si longtemps que Je souffre pour vous autres; si Je veux que Mon Fils ne vous abandonne pas, Je suis chargée de Le prier sans cesse et vous n'en faites pas cas. Vous aurez beau prier, beau faire, vous ne pourrez récompenser la peine que J'ai prise pour vous! J'ai donné six jours pour travailler, Je Me suis réservé le septième et on ne veut pas Me l'accorder; c'est cela qui appesantit tant le bras de Mon Fils. Aussi ceux qui mènent les charrettes ne savent plus jurer sans y mettre le nom de Mon Fils: ce sont ces deux choses qui appesantissent tant Son bras.

Si la récolte se gâte ce n'est qu'à cause
de vous autres... Il viendra une grande famine. Avant que la famine vienne, les enfants au-dessous de sept ans prendront un tremblement et mourront entre les bras des personnes qui les tiendront. Les autres feront pénitence par la famine. Les noix deviendront mauvaises et les raisins pourriront.'

«Puis, continue Maximin, Elle nous demanda:
‘Faites-vous bien vos prières Mes enfants?' Tous les deux nous répondîmes d'une seule voix: ‘Non, madame, pas guère. -- Ah! Mes enfants, il faut bien la faire, soir et matin. Quand vous n'aurez pas le temps, récitez au moins un Pater et un Ave Maria, et si vous en avez le temps, il faut en dire davantage... Il ne va que quelques femmes âgées à la messe. Les autres travaillent le dimanche, tout l'été, et l'hiver, quand ils ne savent que faire, ils ne vont à la messe rien que pour se moquer de la religion. Le Carême, ils vont à la boucherie comme les chiens...»

Elle termina Son discours par ces mots prononcés en français:
«Eh bien! Mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple!' «Immobiles comme des statues, les yeux fixés sur la belle Dame, nous La voyions glisser sur la cime de l'herbe sans la faire fléchir... Là, en notre présence, Elle S'éleva insensiblement, resta quelques minutes entre le ciel et la terre, à une hauteur de deux mètres. Puis, la tête
et le corps se confondirent avec la lumière qui L'encadrait. Nous ne vîmes plus qu'un globe de feu s'élever dans le firmament...»

Les
prophéties de la Vierge ne tardèrent pas à se réaliser à la lettre. En 1848, la disette des pommes de terre fit baisser la population de
l'Irlande de huit millions à cinq millions. La rareté et la cherté des vivres causèrent la mort de plus de cent cinquante mille personnes en
France, et plus d'un million dans toute l'Europe. Le tzar de Russie augmenta alors du tiers le traitement de ses fonctionnaires. En 1851, la
maladie du 'pictin' se déclara, occasionnant d'énormes pertes de blé. En 1852, la maladie des noyers détruisit toute la récolte des noix. On
situe à la même époque l'arrivée du phylloxéra, insecte qui cause encore de grands ravages dans les vignobles de France. En 1854, la 'suette' provoqua la mort subite de soixante-quinze mille enfants en France. Un froid glacial les saisissait et les faisait expirer au bout de deux heures.

Notre Mère du ciel est venue pleurer des larmes de co
rédemptrice sur les hauteurs dénudées de la terre dans le but de fléchir la colère
de Dieu, de prier pour la conversion des pécheurs et d'attendrir nos coeurs endurcis. Impuissant devant l'endurcissement de Jérusalem, Son
Fils pleura sur elle et sur ses enfants. Marie pleure aussi sur Son peuple et sur le monde, demandant que les hommes avouent leurs égarements et qu'ils réparent leurs torts. À cette condition seulement, le monde pourrait encore obtenir la Miséricorde de Dieu.




Portons dans nos prières
***la paix et la réconciliation dans nos familles

***la paix et la réconciliation dans nos paroisses et nos lieux d'évangélisation
***la paix et la réconciliation des peuples

....chacun(e) peut proposer et nous faire partager ses intentions particulières...
à la grâce de Dieu je proposerai une prière chaque jour =
pour une certaine unité essayons de rester unis par cette même prière



Souvenez-vous Notre Dame de la Salette

Souvenez-vous ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que
Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse
Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours
pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et
voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez
maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me
jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais
convertissez-moi, faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour
Vous voir au Ciel. Ainsi soit-il.










imagessaintes.canalblog.com


Dernière édition par maryline le Sam 24 Sep 2011 - 16:00, édité 2 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10980
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas


Neuvaine à Notre-Dame de la Salette Sixième jour

Message  lily le Ven 16 Sep 2011 - 16:20



Neuvaine à Notre-Dame de la Salette
Sixième jour

Il faut toujours prier et ne pas cesser, car sans la prière, sans la grâce, nous ne pouvons rien
faire. Demandons avec un cœur droit et pur, avec confiance, abandon et persévérance, et nous recevrons les faveurs, guérisons et même, les miracles les plus grands et les plus nombreux. La prière est la clé des trésors du ciel; si nous voulons devenir des saints (es), soyons des âmes priantes. Notre-Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, augmentes en nous le désir de prier afin que nous recherchions sans cesse ce contact intime avec Jésus.

Souviens-toi, ô Notre-Dame de la Salette, véritable Mère des douleurs,
des larmes que tu as versées pour moi sur le Calvaire, aux pieds de la croix de ton Fils, et dans ta miséricordieuse apparition. Ranimé(e) par cette grande espérance, je viens me jeter à tes pieds malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repousse pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertis-moi, accorde-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout et de te consoler toi-même par une vie sainte pour que je puisse un jour te voir au ciel. Amen




Notre-Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs
Prie sans cesse pour nous qui avons une totale confiance en toi


Invocations

Notre-Dame de la Salette, Toi qui nous recommandes tant la prière,
surtout celle du matin et du soir…
Notre-Dame de la Salette, Soutien de l’Église militante …
Notre-Dame de la Salette, Avocate de l’Église souffrante …
Notre-Dame de la Salette, Gloire de l’Église triomphante …

Oraison

Seigneur Jésus, toi qui vois notre monde plongé dans la violence, l’angoisse et le deuil;
Toi qui continues encore aujourd’hui à être cloué sur la croix par nos manques d’amour, merci de nous avoir envoyé sur la montagne de la Salette notre Maman du ciel afin qu’elle devienne un phare conduisant ton peuple dans la nuit. Accorde-nous la grâce, par nos prières et par l’acceptation de nos petites croix, d’être de ceux qui contribuent à Te soulager. ô Toi qui vis et règne dans tous les siècles, des siècles. Amen


Pratique du jour:

Dans un cœur à cœur avec Jésus et en union avec l’Église,
je prie pour toutes les personnes qui se sont éloignées de Dieu.
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Ven 16 Sep 2011 - 16:39

sixième jour



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Ven 16 Sep 2011 - 18:29


Sixième jour

Il faut toujours prier et ne pas cesser, car sans la prière, sans la grâce, nous ne pouvons rienfaire.
Demandons avec un cœur droit et pur, avec confiance, abandon et persévérance, et nous recevrons les faveurs, guérisons et même, les miracles les plus grands et les plus nombreux. La prière est la clé des trésors du ciel; si nous voulons devenir des saints (es), soyons des âmes priantes. Notre-Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, augmentes en nous le désir de prier afin que nous recherchions sans cesse ce contact intime avec Jésus.



Souviens-toi, ô Notre-Dame de la Salette, véritable Mère des douleurs,
des larmes que tu as versées pour moi sur le Calvaire, aux pieds de la croix de ton Fils, et dans ta miséricordieuse apparition. Ranimé(e) par cette grande espérance, je viens me jeter à tes pieds malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repousse pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertis-moi, accorde-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout et de te consoler toi-même par une vie sainte pour que je puisse un jour te voir au ciel. Amen


Notre-Dame de La Salette, Réconciliatrice des Pécheurs,
priez sans cesse pour nous qui avons recours à Vous.
Mon Jésus, Miséricorde !
Doux Cœur de Marie, soyez mon salut.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Ven 16 Sep 2011 - 19:59

Liliane a écrit:
sixième jour



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  maryline le Sam 17 Sep 2011 - 8:03

Septième jour

Est-il possible, ô ma Mère, que la malice de l’homme puisse aller jusqu’à faire servir à sa perte ce que l’amour infini de Dieu a établi pour son salut et son plus grand bonheur ?

C’est cependant ce que Vous nous reprochez dans Votre Apparition : ils ne vont à la Messe que pour se moquer de la religion !

Hélas, combien de chrétiens qui, comme les Juifs au jour de la Passion du Sauveur, ne daignent même pas mettre le pied à l’église et puiser le salut aux sources des Sacrements !

– Loin de moi, ô ma Mère, l’affreux malheur d’un sacrilège ! C’est dans toute la sincérité de mon âme que je me confesserai toujours. C’est avec un filial empressement et un saint respect que souvent j’assisterai à la Messe et y communierai.




Souvenez-Vous,ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel. Ainsi soit-il.




Mon Jésus, Miséricorde !
Doux Cœur de Marie, soyez mon salut.




Pratique :souvent s’approcher des Sacrements et assister à la Messe.




_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10980
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Sam 17 Sep 2011 - 8:22


Septième jour


Est-il possible, ô ma Mère, que la malice de l’homme puisse aller jusqu’à faire servir à sa perte ce que l’amour infini de Dieu a établi pour son salut et son plus grand bonheur ?

C’est cependant ce que Vous nous reprochez dans Votre Apparition : ils ne vont à la Messe que pour se moquer de la religion !

Hélas, combien de chrétiens qui, comme les Juifs au jour de la Passion du Sauveur, ne daignent même pas mettre le pied à l’église et puiser le salut aux sources des Sacrements !

– Loin de moi, ô ma Mère, l’affreux malheur d’un sacrilège ! C’est dans toute la sincérité de mon âme que je me confesserai toujours. C’est avec un filial empressement et un saint respect que souvent j’assisterai à la Messe et y communierai.



Souviens-toi, ô Notre-Dame de la Salette, véritable Mère des douleurs,
des larmes que tu as versées pour moi sur le Calvaire, aux pieds de la croix de ton Fils, et dans ta miséricordieuse apparition. Ranimé(e) par cette grande espérance, je viens me jeter à tes pieds malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repousse pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertis-moi, accorde-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout et de te consoler toi-même par une vie sainte pour que je puisse un jour te voir au ciel. Amen


Notre-Dame de La Salette, Réconciliatrice des Pécheurs,
priez sans cesse pour nous qui avons recours à Vous.
Mon Jésus, Miséricorde !
Doux Cœur de Marie, soyez mon salut.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  claudine le Sam 17 Sep 2011 - 9:33




7EME JOUR


Souviens-toi, ô Notre-Dame de la Salette, véritable Mère des douleurs,
des
larmes que tu as versées pour moi sur le Calvaire, aux pieds de la
croix de ton Fils, et dans ta miséricordieuse apparition. Ranimé(e) par
cette grande espérance, je viens me jeter à tes pieds malgré mes
infidélités et mes ingratitudes. Ne repousse pas ma prière, ô Vierge
Réconciliatrice, mais convertis-moi, accorde-moi la grâce d’aimer Jésus
par-dessus tout et de te consoler toi-même par une vie sainte pour que
je puisse un jour te voir au ciel. Amen


Notre-Dame de La Salette, Réconciliatrice des Pécheurs,
priez sans cesse pour nous qui avons recours à Vous.
Mon Jésus, Miséricorde !
Doux Cœur de Marie, soyez mon salut.



_________________
"La plus belle lumière ...c'est ta présence en moi"
avatar
claudine
membre-actif
membre-actif

Messages : 1631
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 58
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Sam 17 Sep 2011 - 9:43

septième jour



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.
Pratique : souvent s’approcher des Sacrements et assister à la Messe.
Bonne et Sainte messe à tous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

aneuvaine a notre Dame de la Salette :Septieme jour

Message  lily le Sam 17 Sep 2011 - 21:54




Septième jour

Est-il possible, ô ma Mère, que la malice de l’homme puisse aller jusqu’à faire servir à sa perte ce que l’amour infini de Dieu a établi pour son salut et son plus grand bonheur ? C’est cependant ce que Vous nous reprochez dans Votre Apparition : ils ne vont à la Messe que pour se moquer de la religion ! Hélas, combien de chrétiens qui, comme les Juifs au jour de la Passion du Sauveur, ne daignent même pas mettre le pied à l’église et puiser le salut aux sources des Sacrements ! – Loin de moi, ô ma Mère, l’affreux malheur d’un sacrilège ! C’est dans toute la sincérité de mon âme que je me confesserai toujours. C’est avec un filial empressement et un saint respect que souvent j’assisterai à la Messe et y communierai.


Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ;
souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.


Je Vous salue Marie, pleine de douleurs, Jésus crucifié est avec Vous ; Vous êtes digne de compassion entre toutes les femmes et digne de compassion est Jésus, le fruit de Vos entrailles. Sainte Marie, Mère de Jésus crucifié, obtenez-nous des larmes, à nous qui avons crucifié Votre Fils, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il. (Répéter trois fois)

O Dieu, qui ne cessez de nous montrer combien la dévotion envers la Très Sainte Vierge Marie vous est agréable, par les prodiges multipliés que nous obtiennent son intercession, faites-nous la grâce d'être toujours fidèles aux enseignements qu'Elle nous donne, afin qu'après avoir observé vos commandements dans cette vie, nous ayons le bonheur de vous posséder pendant toute l'éternité. Ainsi soit-il
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  maryline le Dim 18 Sep 2011 - 7:14

Huitième jour

Comme Votre Apparition me révèle les secrets de Votre Cœur maternel, ô Marie ! Comme elle augmente et affermit ma confiance en Vous. Miséricordieuse Mère, rien ne Vous rebute pour gagner le cœur de Vos enfants et les ramener à Dieu !

Et ceux que ne peut attirer Votre ravissante beauté, Vous les contraignez de se rendre, par Vos larmes, par Vos menaces, et au besoin,
par Vos châtiments !

Mais encore ici avec quels ménagements ! Si Vous frappez d’une main, Vous retenez de l’autre ! Votre œil maternel et inquiet nous poursuit jusque dans nos égarements et dans les moindres détails de notre vie, pour y découvrir et récompenser le moindre bon sentiment.

Qui n’aimerait une telle Mère ! Qui n’aurait une aveugle confiance en Elle ! Qui ne chercherait à La faire aimer et à La glorifier !




Souvenez-Vous,ôNotre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que
Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse
Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours
pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et
voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez
maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me
jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi,
faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.




Mon Jésus, Miséricorde !
Doux Cœur de Marie, soyez mon salut.




Pratique :espérer en la protection de Marie, même contre toute espérance.



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10980
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Dim 18 Sep 2011 - 7:33

huitième jour



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.

Pratique :espérer en la protection de Marie, même contre toute espérance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Dim 18 Sep 2011 - 10:01


Huitième jour



Comme Votre Apparition me révèle les secrets de Votre Cœur maternel, ô Marie ! Comme elle augmente et affermit ma confiance en Vous. Miséricordieuse Mère, rien ne Vous rebute pour gagner le cœur de Vos enfants et les ramener à Dieu !

Et ceux que ne peut attirer Votre ravissante beauté, Vous les contraignez de se rendre, par Vos larmes, par Vos menaces, et au besoin,
par Vos châtiments !

Mais encore ici avec quels ménagements ! Si Vous frappez d’une main, Vous retenez de l’autre ! Votre œil maternel et inquiet nous poursuit jusque dans nos égarements et dans les moindres détails de notre vie, pour y découvrir et récompenser le moindre bon sentiment.

Qui n’aimerait une telle Mère ! Qui n’aurait une aveugle confiance en Elle ! Qui ne chercherait à La faire aimer et à La glorifier !




Souviens-toi, ô Notre-Dame de la Salette, véritable Mère des douleurs,
des larmes que tu as versées pour moi sur le Calvaire, aux pieds de la croix de ton Fils, et dans ta miséricordieuse apparition. Ranimé(e) par cette grande espérance, je viens me jeter à tes pieds malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repousse pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertis-moi, accorde-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout et de te consoler toi-même par une vie sainte pour que je puisse un jour te voir au ciel. Amen




Je Vous salue Marie, pleine de douleurs, Jésus crucifié est avec Vous ; Vous êtes digne de compassion entre toutes les femmes et digne de compassion est Jésus, le fruit de Vos entrailles. Sainte Marie, Mère de Jésus crucifié, obtenez-nous des larmes, à nous qui avons crucifié Votre Fils, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il. (Répéter trois fois)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Neuvaine a notre Dame de la Salette : huitieme jour

Message  lily le Dim 18 Sep 2011 - 18:47


Huitième jour

Comme Votre Apparition me révèle les secrets de Votre Cœur maternel, ô Marie !
Comme elle augmente et affermit ma confiance en Vous. Miséricordieuse Mère, rien ne Vous rebute pour gagner le cœur de Vos enfants et les ramener à Dieu ! Et ceux que ne peut attirer Votre ravissante beauté, Vous les contraignez de se rendre, par Vos larmes, par Vos menaces, et au besoin, par Vos châtiments ! Mais encore ici avec quels ménagements ! Si Vous frappez d’une main, Vous retenez de l’autre ! Votre œil maternel et inquiet nous poursuit jusque dans nos égarements et dans les moindres détails de notre vie, pour y découvrir et récompenser le moindre bon sentiment. Qui n’aimerait une telle Mère ! Qui n’aurait une aveugle confiance en Elle ! Qui ne chercherait à La faire aimer et à La glorifier !

Pratique :
espérer en la protection de Marie, même contre toute espérance.


Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière,
ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel. Ainsi soit-il.
Je Vous
Salue Marie, pleine de douleurs, Jésus crucifié est avec Vous ; Vous êtes digne de compassion entre toutes les femmes et digne de compassion est Jésus, le fruit de Vos entrailles. Sainte Marie, Mère de Jésus crucifié, obtenez-nous des larmes, à nous qui avons crucifié Votre Fils, maintenant et à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.
(Répéter trois fois)

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Dim 18 Sep 2011 - 20:26










Souvenez-Vous, ô
Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que
Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse
Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours
pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et
voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez
maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me
jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais
convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour
Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  maryline le Lun 19 Sep 2011 - 11:04

Neuvième jour


Me voici déjà au dernier jour de ma neuvaine, ô ma bonne Mère, et je n’ai qu’à peine effleuré les enseignements de Votre Apparition ! Il fait si bon Vous contempler et répandre son cœur à Vos pieds ! Ils sont si rapides les instants qu’on passe auprès de Vous ! Mais je

Vous entends me dire comme aux bergers extasiés en Votre présence : eh bien, Mon enfant, tu le feras passer à tout Mon peuple. Fais donc comprendre à ceux qui t’entourent la nécessité, les pratiques et les douceurs du service de Dieu, résumées dans Mon Apparition.

Comme Moi, ta Mère, brûle d’un saint zèle pour la gloire de Dieu, pour l’édification et le salut de tes frères. Le Ciel en est le prix !


Souvenez-Vous,ôNotre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que
Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse
Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours
pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et
voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez
maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me
jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi,
faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.




Mon Jésus, Miséricorde !
Doux Cœur de Marie, soyez mon salut.



Pratique : faire le chemin de la Croix pour les âmes du Purgatoire.


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10980
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Lun 19 Sep 2011 - 11:13

Neuvième jour



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.

Pratique : faire le chemin de la Croix pour les âmes du Purgatoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Lun 19 Sep 2011 - 11:43






Souvenez-Vous, ô
Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que
Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse
Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours
pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et
voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez
maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me
jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais
convertissez-moi, Faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour
Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.


GORIA PATRI ET FILII ET SPIRITU SANCTI
SICUT ERAT IN PRINCIPIO ET NUNC ET SEMPER ET IN SAECULA SAECULORUM
AMEN







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  claudine le Lun 19 Sep 2011 - 11:55




Souvenez-Vous,ôNotre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que
Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse
Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours
pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et
voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez
maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me
jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne
repoussez pas ma prière, ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi,
faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et
de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel.
Ainsi soit-il.


_________________
"La plus belle lumière ...c'est ta présence en moi"
avatar
claudine
membre-actif
membre-actif

Messages : 1631
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 58
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Lun 19 Sep 2011 - 14:58



Neuvième jour



Me voici déjà au dernier jour de ma neuvaine, ô ma bonne Mère, et je n’ai qu’à peine effleuré les enseignements de Votre Apparition ! Il fait si bon Vous contempler et répandre son cœur à Vos pieds ! Ils sont si rapides les instants qu’on passe auprès de Vous !

Mais jeVous entends me dire comme aux bergers extasiés en Votre présence : eh bien, Mon enfant, tu le feras passer à tout Mon peuple. Fais donc comprendre à ceux qui t’entourent la nécessité, les pratiques et les douceurs du service de Dieu, résumées dans Mon Apparition.

Comme Moi, ta Mère, brûle d’un saint zèle pour la gloire de Dieu, pour l’édification et le salut de tes frères. Le Ciel en est le prix !



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière,



ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel. Ainsi soit-il.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande neuvaine efficace en l’honneur de Notre-Dame de La Salette (du 11 au 19 septembre)

Message  Invité le Lun 19 Sep 2011 - 18:20

georgette a écrit:


Neuvième jour



Me voici déjà au dernier jour de ma neuvaine, ô ma bonne Mère, et je n’ai qu’à peine effleuré les enseignements de Votre Apparition ! Il fait si bon Vous contempler et répandre son cœur à Vos pieds ! Ils sont si rapides les instants qu’on passe auprès de Vous !

Mais jeVous entends me dire comme aux bergers extasiés en Votre présence : eh bien, Mon enfant, tu le feras passer à tout Mon peuple. Fais donc comprendre à ceux qui t’entourent la nécessité, les pratiques et les douceurs du service de Dieu, résumées dans Mon Apparition.

Comme Moi, ta Mère, brûle d’un saint zèle pour la gloire de Dieu, pour l’édification et le salut de tes frères. Le Ciel en est le prix !



Souvenez-Vous, ô Notre-Dame de La Salette, véritable Mère de Douleurs, des larmes que Vous avez versées pour moi sur le Calvaire et dans Votre miséricordieuse Apparition ; souvenez-Vous aussi de la peine que Vous prenez toujours pour moi afin de me soustraire aux coups de la justice de Dieu ; et voyez si, après avoir tant fait pour Votre enfant, Vous pouvez maintenant l’abandonner. Ranimé par cette consolante pensée, je viens me jeter à Vos pieds, malgré mes infidélités et mes ingratitudes. Ne repoussez pas ma prière,



ô Vierge Réconciliatrice, mais convertissez-moi, faites-moi la grâce d’aimer Jésus par-dessus tout, et de Vous consoler Vous-même par une vie sainte pour que je puisse un jour Vous voir au Ciel. Ainsi soit-il.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum