bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Aller en bas

Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  maryline le Lun 26 Sep 2011 - 9:41


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices.
Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs.»
Matthieu 9,13



« C'est la miséricorde que je désire »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Devant les remarques que font les pharisiens à ses disciples, parce qu'il mange avec les publicains et les pécheurs, Jésus s'exclame avec les paroles même de Dieu dans le livre du prophète Osée : "C'est l'amour que je désire." (Osée 6, 6)
Et il les applique à toute sa connaissance de la faiblesse
humaine.

Qui d'entre nous peut se dire en parfaite santé spirituelle ? Qui d'entre nous peut dire qu'il ne connaît pas le péché ? Si Jésus, en sortant de Capharnaüm, vient d'appeler Matthieu, le collecteur d'impôts, il sait bien à qui il a à faire : "Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs."

Cette affirmation a dû rester gravée dans la mémoire de l'évangéliste. Il se souvient de la joie qui fut la sienne de ne pas être indigne de partager le pain avec le Seigneur, d'être reconnu comme un être pleinement aimé de Dieu.

L'amour connaît par delà les apparences. Il connaît qu'il est toujours possible d'être reconnu comme juste "puisque nous croyons en celui, qui a ressuscité d'entre les morts Jésus notre Seigneur, livré pour nos fautes et ressuscité pour notre justification." (Romains 4, 25)

Matthieu a vécu cette réalité au jour de son appel. Et nous, quelle est notre réponse lorsque nous entendons cet appel du Christ, réitéré si souvent, parce que notre foi n'est pas aussi confiante que celle d'Abraham et de Matthieu.

Père Claude Listello,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  maryline le Lun 26 Sep 2011 - 9:56

Prière d'abandon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon Jésus, emplis-moi toute entière, afin que je puisse Te refléter ma vie durant. Divinise-moi, pour que mes actes aient une valeur
surnaturelle. Fais que j'aie pour chaque âme sans exception, amour, pitié et miséricorde. Ô mon Jésus, chacun de Tes saints reflète en sa
personne l'une de Tes vertus, moi je désire refléter Ton Cœur compatissant et plein de miséricorde, je veux le glorifier.Que Ta miséricorde ô Jésus, soit imprimée dans mon cœur et dans mon âme, tel un sceau, ce sera là mon emblème en cette vie et en l'autre. Glorifier Ta miséricorde est l'unique tâche de ma vie.

Aujourd'hui, avec une volonté aimante, je m'abandonne entièrement à Ta sainte volonté, ô Seigneur, ainsi qu'à Ton très sage jugement, qui sont toujours pour moi les plus cléments et emplis de miséricorde, bien que plus d'une fois je ne puisse ni les comprendre ni bien les pénétrer. Mon Maître, voici que je T'abandonne entièrement le gouvernail de mon âme, conduis-la Toi-même, selon Tes divins désirs.
Je m'enferme en Ton Cœur très miséricordieux qui est l'océan de l'insondable miséricorde.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  Invité le Lun 26 Sep 2011 - 10:14



«C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices» :Aujourd'hui, le Seigneur se rapproche du semis de ta vie, pour cueillir les fruits de sainteté. Trouvera-t-Il quand Il viendra de la charité, de l'amour pour Dieu et pour autrui? Jésus, qui corrige la casuistique méticuleuse des rabbis, celle qui rendait insupportable la loi du repos sabbatique: devra-t-il te rappeler qu'Il est seulement intéressé à ton cœur, à ta capacité d'aimer?


«Voilà que tes disciples font ce qu'il n'est pas permis de faire le jour du sabbat!» (Mt 12,2). Et ils l'ont dit convaincus, ce qui est incroyable! Comment interdire de faire toujours le bien? Il y a quelque chose qui te rappelle qu'il n'existe aucune motivation t'excusant de ne pas vouloir aider l'autre.

La véritable charité consisterait à respecter les exigences de la justice, en évitant l'arbitraire ou le caprice personnel, mais en empêchant la rigidité qui tue l'esprit de la loi de Dieu, qui n'est qu'une invitation continuelle à aimer, à se donner aux autres.

«C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices» (Mt 12,7). Répète ces paroles maintes fois, afin de les graver dans ton cœur: Dieu, riche en miséricorde, nous veut miséricordieux.

«Que ce Dieu est prochain de celui qui confesse sa miséricorde! Oui; Dieu n'est pas loin de ceux qui sont contrits de cœur» (Saint Augustin). Et que tu es loin de Dieu quand tu permets que ton cœur s'endurcisse comme la pierre!

Jésus-Christ accusa les pharisiens de condamner les innocents. Une grave accusation. Et toi? T'intéresses-tu vraiment aux choses de ton prochain? Les juges-tu avec affection, avec sympathie, comme celui qui juge un ami ou un frère? Essaie de ne pas perdre le nord de ta vie.

Demande à la Vierge de te faire miséricordieux, que tu saches pardonner. Sois bienveillant. Et si tu découvres dans ta vie quelque détail qui puisse contraster avec cette disposition de fond, maintenant c'est un bon moment pour rectifier, tout en formulant quelque propos efficace.



BELGICATHO blog catholique belge.

L’acte de confiance en la Miséricorde Divine

Très Miséricordieux Jésus, Ta bonté est infini et les trésors de Ta grâce sont innombrables. J’ai confiance sans bornes en Ta miséricorde qui est par-dessous toutes Tes œuvres. Je me donne à Toi entièrement et sans restrictions pour pouvoir vivre ainsi et tendre a la perfection chrétienne.

Je désire propager Ta miséricorde en accomplissant des œuvres de miséricorde, quant à l’âme et quant au corps, et surtout m’efforcer de convertir des pécheurs, porter la consolation aux nécessiteux et des malades et à des affliges.

Protége-moi donc, mon Jésus, comme ta propriété et ta gloire. Bien que je tremble de peur parfois en voyant ma misère, j’ai confiance infaillible en Ta miséricorde. Que tous les gens connaissent Ta miséricorde, tant qu’il en est temps; qu’ils aient confiance en elle et qu’ils la louent pour l’éternité. Amen




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  Invité le Lun 26 Sep 2011 - 10:49


« C’est la miséricorde que je veux et non le sacrifice »
Mt 9, 9 – 13



Jésus n'exclut personne de son amitié. Au contraire, alors qu'il se trouvait à table dans la maison de Matthieu-Lévi, en réponse à ceux qui trouvaient scandaleux le fait qu'il fréquente des compagnies peu recommandables, il fait cette déclaration importante: « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs » (Mc 2, 17). La bonne annonce de l'Evangile consiste précisément en ceci : dans l'offrande de la grâce de Dieu au pécheur ! Ailleurs, dans la célèbre parabole du pharisien et du publicain montés au Temple pour prier, Jésus indique même un publicain anonyme comme exemple appréciable d'humble confiance dans la miséricorde divine: alors que le pharisien se vante de sa propre perfection morale, «le publicain... n'osait même pas lever les yeux vers le ciel, mais il se frappait la poitrine en disant: “Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis!”. Et Jésus commenta: « Quand ce dernier rentra chez lui, c'est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste. Qui s'élève sera abaissé; qui s'abaisse sera élevé » (Lc 18, 13-14). Dans la figure de Matthieu, les Evangiles nous proposent donc un véritable paradoxe: celui qui est apparemment le plus éloigné de la sainteté peut même devenir un modèle d'accueil de la miséricorde de Dieu et en laisser entrevoir les merveilleux effets dans sa propre existence
BENOÎT XVI (Audience)



Dernière édition par georgette le Lun 26 Sep 2011 - 11:05, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  Invité le Lun 26 Sep 2011 - 11:04


Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs.
Pour les pécheurs... Donc, pour moi...
Jésus tu ne me rejettes pas tu ne me mets pas de côté, comme chez Zachée tu veux venir en moi et tu me demandes d'ouvrir mon coeur

Mais Seigneur comment me vois-tu?... Que vois-tu dans mon cœur ?

Tu me dis qu'il n'est jamais trop tard pour que je change ,que je surmonte mes souffrances , mes épreuves et tout ce qui me séparent encore de toi, tu me dis que je peux tourner la page que le passé ne m'appartient plus. tu attends que je recommence une nouvelle vie en toi, que je m' abandonne en toi mon Seigneur et mon Dieu, toi qui es venu m'apporter la miséricorde de Dieu.
Tu souffles en mon coeur que ton amour pour moi est plus grand que mon état de péché.
Seigneur prend moi dans tes bras, serre moi fort, fort, fort, comme la petite brebis
Seigneur je m'abandonne en toi mon sauveur, pose ton regard aimant sur moi, guérit mon âme, et donne moi la force de continuer,
de venir toujours te rencontrer à travers tes sacrements, ton don d'amour pour moi




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Acte d'abandon à la miséricorde du Bx Jean Paul 2

Message  maryline le Mar 27 Sep 2011 - 11:50

Vers 65 ans, Karol Wojtyla écrivait son Acte d'abandon à la miséricorde

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Acte d'abandon à la Miséricorde


Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que Tu m'as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance, Tu n 'as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini. Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde. Avec ta grâce et ton secours, j'ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi. Aujourd'hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d'avoir été l'objet de ton amour. Mon âme te chante sa reconnaissance.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que Tu éprouves fortement : elles sont paralysées, handicapées, impotentes et souvent n'ont plus la force de Te prier, d'autres ont perdu l'usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus T'atteindre à travers leur monde irréel .Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c'était moi ? » Alors, Seigneur, aujourd'hui même,
tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je T'offre à l'avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès maintenant je veux que si l'une ou l'autre de ces épreuves m'arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je
Te demande de soutenir de ta grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Toi et se poursuivra en une silencieuse adoration. Si, un jour, un état d'inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j'aurai à vivre soit une suite ininterrompue d'actions de grâce et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d'amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Toi pour chanter tes louanges éternellement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10985
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  Invité le Mar 27 Sep 2011 - 15:19


Le Christ veut la miséricorde et non le sacrifice, explique Benoît XVI

Il est lui-même le « médecin » miséricordieux venu guérir les pécheurs




ROME, Dimanche 8 juin 2008
Le pape Benoît XVI a rappelé aujourd'hui que l'affirmation de Jésus : « C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices » est une synthèse de tout le message chrétien et signifie que « la vraie religion consiste dans l'amour de Dieu et du prochain ».

Dans son allocution avant la prière de l'Angélus, le pape a commenté l'évangile de ce dimanche, l'appel de Matthieu, le « publicain », le collecteur d'impôts, qui montre l'attitude miséricordieuse du Christ venu non pas pour les bien portants mais pour les malades, non pas pour les justes mais pour les pécheurs.

Matthieu était considéré comme un « pécheur public » par les Juifs, et pourtant Jésus non seulement se rend chez lui mais accepte de manger à sa table, en compagnie de ses disciples.

Les pharisiens sont outrés, explique Benoît XVI en citant l'Evangile de Matthieu, mais Jésus leur répond : « ‘Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades... Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs' ».

« Toujours attentif au lien entre l'Ancien et le Nouveau Testament, l'évangéliste Matthieu met alors dans la bouche de Jésus la prophétie d'Osée : ‘Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices' », a ajouté le pape.

Benoît XVI a expliqué que cette phrase : « C'est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices » est une « parole-clé », « tellement importante que le Seigneur la cite à nouveau dans un autre contexte, à propos de l'observance du sabbat ».

« Cette parole de Dieu nous est parvenue, à travers les Evangiles, comme une des synthèses de tout le message chrétien, a-t-il poursuivi. La vraie religion consiste dans l'amour de Dieu et du prochain. Voilà ce qui donne de la valeur au culte et à la pratique des préceptes ».

Le pape a conclu en invitant les fidèles a reprendre pour eux-mêmes une célèbre phrase des « Confessions » de saint Augustin, qui disait : « Aie pitié de moi, Seigneur ! Voilà, je ne cache pas mes blessures : tu es le médecin, moi le malade ; tu es miséricordieux, moi misérable... Je place toute mon espérance dans ta grande miséricorde ».

Dans sa salutation aux pèlerins anglophones, à l'issue de la prière de l'Angélus, le pape a souligné que « dans l'Evangile de ce dimanche, nous voyons comment Jésus a appelé Matthieu, le collecteur d'impôts. Matthieu s'est levé immédiatement et s'est mit à suivre notre Seigneur ».

« Préparons-nous à nous détourner de tout ce qui nous sépare de Dieu, pour pouvoir nous aussi répondre généreusement à son appel », a-t-il exhorté.

Et en allemand, il a précisé : « La séparation de Dieu, le péché, rend l'être humain malade. Il souffre de son égoïsme qui ne lui laisse aucune place pour une vie authentique. Le Christ est le médecin, qui nous apporte la guérison et nous redonne la santé. Il ouvrira notre vie à Dieu et aux autres. Accueillons son amour qui guérit et offrons-le à ceux qui nous entourent. Alors, nous vivrons vraiment ».

zenit.org

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  Catherine-Marie le Mar 27 Sep 2011 - 16:57

:Je crois1:
Le Seigneur est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte?

avatar
Catherine-Marie
membre-actif
membre-actif

Messages : 199
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 56
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation biblique = « C'est la miséricorde que je désire »

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum