bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Frère Thèodore face à l'ennemi

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Frère Thèodore face à l'ennemi

Message  Invité le Mar 18 Oct 2011 - 20:27



18 octobre - Eglise Ethiopienne. Fête de Notre-Dame du Jardin de Myrrhe - Allemagne. Fondation de Schönstatt par le P. Joseph Kentenich (1914 )



Frère Thèodore face à l'ennemi
En 1812, Frère Théodore, moine de Sept-Fons, fait partie de l'armée de Napoléon. Menacée par la stratégie de la terre brûlée des Russes, l'armée française bat en retraite.

Un jour, la colonne dont fait partie Frère Théodore, épuisée par la faim et la fatigue, se trouve face à face avec une batterie ennemie. Que faire ? Retourner ? Impossible ! Attaquer ? Il ne faut pas y songer ! Tout à coup, un officier s'avance sabre en main en criant : "Que les courageux s'avancent !" Il n'y a personne ! Ou plutôt, un seul homme, le Frère Théodore.

"Si vous voulez j'irai seul," dit-il. Il s'agenouille dans la neige, dit une dizaine de chapelet en présence de ses camarades. Puis, il prend son fusil et au trot, il court au-devant de l'ennemi avec le courage d'un chef suivi de 10000 hommes. A sa vue, les Russes croient à un piège consistant à les occuper avec ce seul homme tandis que les autres les encercleraient... Ils prennent la fuite abandonnant bagages et canons ...

Avec une simplicité admirable, notre héros s'écrie : "Voyez une dizaine de chapelet suffit à nous tirer d'embarras". L'officier épingle sa propre décoration sur la poitrine du frère Théodore, moine de Sept-Fons.


Carnet de la Vierge n° 15 1952
Repris dans le recueil marial n°11 du Frère Albert Pfleger





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum