bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Le Trés Saint Rédempteur

Aller en bas

Le Trés Saint Rédempteur

Message  Invité le Dim 23 Oct 2011 - 12:48


Bouquet spirituel: «Rendez ma joie parfaite, en ayant les mêmes pensées, un même amour, une même âme, les mêmes sentiments.» Phil. 2, 2


Le TRÈS SAINT RÉDEMPTEUR


Cette fête rappelle le touchant mystère de la Rédemption, c'est-à-dire du rachat de nos âmes perdues et défigurées par le péché, mais restituées dans la ressemblance et l'amitié divine grâce à la substitution que le Verbe éternel a voulu faire de Lui-même comme victime d'expiation. En décrétant l'Incarnation opérée par la vertu de l'Esprit-Saint, Dieu le Père a agréé l'holocauste parfait de Son divin Fils, Lui permettant de venir souffrir comme homme, à notre place. Dieu en effet, a tant aimé le monde qu'Il lui a donné Son Fils unique afin que tous ceux qui croient en Lui ne périssent pas, mais aient la vie éternelle. Car Dieu n'a pas envoyé Son Fils dans le monde, pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui, (Jean 3, 16-17) car C'est en Lui, par Son sang, que nous trouvons la rédemption, la rémission de nos fautes. (Eph. 1, 7 et Col. 1, 14)

L'Homme-Dieu nous a rachetés en nous tirant d'un double abîme. Le premier fut creusé par le péché d'Adam, qui nous avait ravi tous nos droits au Ciel. Le second, plus affreux et plus profond, est creusé par nos fautes personnelles. Mais la miséricorde divine s'est avérée plus grande que notre malice et notre perfidie car, par Ses souffrances et par Sa mort, le Sauveur nous a réintégrés dans nos droits au paradis et à la possession éternelle de Dieu. Tant que nous commettons le péché, Son sang est toujours prêt à nous purifier et à nous racheter, de sorte que nous trouvons plus en Jésus Rédempteur que nous n'avions perdu en Adam. La grâce nous apporte plus de biens que le péché ne nous a causé de maux. L'Église a donc bien raison de s'écrier en parlant du péché de notre premier père: "O heureuse faute, laquelle nous a valu un Rédempteur qui obtient grâce pour toutes nos fautes!"

Par Sa Rédemption, le Fils de Dieu ne nous mérite pas seulement le pardon de nos fautes, mais Il nous mérite aussi toutes les grâces qui font les saints, comme les bonnes pensées, les pieux désirs, les grâces des sacrements et de tous les moyens de salut largement dispensés par la sainte Église. Notre Rédempteur aurait pu nous racheter et nous procurer tous ces biens par un seul de Ses soupirs, mais Il a voulu subir tous les opprobres et toutes les douleurs, Il a voulu donner tout Son sang et renouveler Son sacrifice tous les jours sur tous les autels du monde, cela, afin de nous témoigner plus d'amour et pour ôter tout prétexte à notre lâcheté.

De même que Moïse a élevé le serpent au désert, ainsi faut-il que le Fils de l'Homme soit élevé, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais ait la vie éternelle. (Jean 3, 14-15) Comme ceux qui regardaient le serpent d'airain ne mouraient pas de la morsure des serpents, mais en était guéris, ceux qui considèrent le Crucifié par la foi sont guéris des blessures du péché. Voilà en quoi la figure diffère de la réalité. "Jésus-Christ, explique saint Augustin, est descendu du ciel et Il est mort, et par Sa mort elle-même, Il nous a délivrés de la mort."

Le titre de Rédempteur proclame bien haut combien nous devons aimer Dieu le Père, Lui qui, dans Son ineffable charité a daigné livrer Son Fils bien-aimé pour racheter de pauvres esclaves. Après un dévouement si divin, pourrions-nous hésiter à Lui sacrifier tous nos biens, notre corps, notre esprit, notre coeur, enfin, tout notre être? Comment ne pas aimer le Fils de Dieu qui a bien voulu Se livrer à la mort ignominieuse de la croix pour nous sauver, nous, Ses ennemis. Si nous nous devons tout entiers à Lui comme créatures, que ne Lui devons-nous pas comme rachetés! Il ne Lui a coûté qu'une parole pour créer l'univers, mais que de courses, que de travaux, que de sueurs, que de fatigues, que d'humiliations, que de supplices pour nous racheter!... Ne rendons pas Ses souffrances et Sa mort inutiles, mais soyons dociles à Ses commandements, travaillons sans relâche à notre salut et à celui du cher prochain.

Résumé O.D.M.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MERCI ! un seul mot à dire au Seigneur de la Vie

Message  lily le Dim 23 Oct 2011 - 14:32



MERCI ! un seul mot à dire au Seigneur de la Vie


Père Tout Puissant et plein d’Amour, nous te louons et nous te bénissons par Jésus ton Fils notre Sauveur et Rédempteur, par l’Esprit Saint, qui prie en nous « par des gémissements ineffables » afin que nous te servions filialement dans la Joie, la Paix et la Confiance. Nous voulons te louer, te bénir et te rendre grâces Sainte Trinité, pour la multiplicité de tes dons dans nos âmes et dans nos vies. Nous voulons te rendre gloire pour le don suprême de l’Eucharistie par lequel la vie divine vient demeurer en nous, transfigurant notre nature humaine, avant-goût du ciel sur la terre. Nous te rendons gloire Père, car par Jésus nous recevons la gloire que tu Lui as donnée. « Pour moi, je leur ai donné la gloire que Tu m’as donnée, pour qu’ils soient un, comme nous sommes uns : Moi en eux, et Toi en Moi, pour qu’ils soient parfaitement un, et que le monde croit que c’est Toi qui m’as envoyé, et que Tu les as aimés comme Tu m’as aimé »
. Tu nous as fait, Seigneur, pour être une éternelle louange à ta gloire. Tu connais, Seigneur, toute notre nature, et la nôtre demeure pécheresse mais par la grâce surnaturelle de l’Esprit Saint, Tu nous conduis vers la sainteté, il nous suffit de dire comme Marie « Oui », Fiat. Aujourd’hui que notre Fiat devienne Magnificat. Tu es fidèle Dieu dans tes dons ; ton Alliance est de toujours à toujours, et ta Miséricorde renouvelle sans cesse ta vie divine en chacun de nous lorsque nous nous écartons de ta Sagesse. Mais, hélas, nous avons abandonné tes commandements, nous nous sommes jetés dans l’iniquité, plus que les générations passées. Notre nation s’est détournée de ton appel, de sa vocation, des promesses de son baptême. La Fille aînée de l’Eglise est devenue une rebelle, une courtisane aux mille amants, mais ton prophète nous dit : « car voici ce que dit le Seigneur, le Saint d’Israël. C’est dans la conversion et le calme qu’est votre salut, c’est dans le repos et la confiance que réside votre force… C’est pourquoi le Seigneur est impatient de vous faire grâce. C’est pourquoi Il se lève pour vous faire miséricorde, car le Seigneur est un Dieu juste : heureux ceux qui espèrent en Lui ».
. Aussi aujourd’hui nous sommes dans la joie parce que nous sommes remplis de cette Espérance que toi-même mets dans nos cœurs, en nous mettant à genoux devant Toi, ô Père tout Puissant, nous voulons implorer ta Miséricorde pour la multitude de nos péchés, ceux de nos frères, ceux de notre nation. Que l’Esprit Saint nous obtienne une vraie contrition de nos fautes, de celles de notre nation consacrée au Cœur Immaculé de Marie et en attente d’être consacrée à Ton Cœur Sacré. De ce Cœur coulent des fleuves d’Eau Vive qui lavent « ton enfant rebelle ». « Je te fiancerai à Moi pour toujours, je te fiancerai à Moi par la justice et le droit, l’amour et la tendresse. Je te fiancerai à Moi par la fidélité et tu connaîtras le Seigneur »
Reçois Père l’offrande des Plaies de Jésus, en réparation de toutes nos offenses, pour la guérison de nos âmes et de l’âme de notre pays ! « Pourquoi ces nations en tumulte, ces peuples aux projets stupides, ces rois de la terre qui se groupent, ces grands qui conspirent entre eux contre le Seigneur et son Messie ? Et c’est vrai : on a conspiré dans cette ville ("dans notre pays") contre Jésus, ton Saint, ton Serviteur, que Tu as consacré comme Messie. Et maintenant Seigneur sois attentif à leurs menaces, donne à ceux qui Te servent d’annoncer ta parole avec une parfaite assurance. Etends donc ta main pour guérir les malades, accomplis des signes et des prodiges par le Nom de Jésus, ton Saint, ton Serviteur »
.

" Pour nous nous preferons « obeir à Dieu plutot qu’aux hommes "


Notre Père qui êtes aux Cieux:
Que Votre Nom soit sanctifié !
Que Votre règne arrive !
Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au Ciel !
Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour!
Pardonnez-nous nos offenses,
comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés !
Et ne nous laissez pas succomber à la tentation !
Mais délivrez-nous du Mal !
Ainsi soit-il !

Je Vous salue, Marie, pleine de Grâce !
Le Seigneur est avec Vous ;
Vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu :
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi soit-il !
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum