bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Saints et Saintes du premier novembre

Aller en bas

Saints et Saintes du premier novembre

Message  lily le Mar 1 Nov 2011 - 10:08


Saints et Saintes du jour

La Toussaint, fête de tous les saints
"Toi seul es saint" car c'est en Lui que se trouve réalisée la plénitude de la sanctification de l'homme par Lui, avec Lui et en Lui, toute Gloire de Dieu. "Toi qui es la source de toute sainteté" disons-nous en chaque prière eucharistique 2(*).
La multitude des baptisés de toutes races, de toutes langues, de toutes nations, qui sont fils adoptifs par la grâce divine et participant de la vie trinitaire, cette multitude est anonyme aux yeux des hommes; Dieu seul la connaît lui qui les a appelés. Elle déborde les calendriers de toutes Églises. Dès le IVe s. l’Église syrienne consacrait un jour à fêter tous les martyrs dont le nombre était devenu si grand qu'il rendait impossible toute commémoration individuelle. Trois siècles plus tard, dans son effort pour christianiser les traditions païennes, le pape Boniface IV transformait un temple romain dédié à tous les dieux, le Panthéon, en une église consacrée à tous les saints. Cette coutume se répandit en Occident, mais chaque Église locale les fêtait à des dates différentes, jusqu'en 835, où elle fut fixée au 1er novembre. Dans l’Église byzantine, c'est le dimanche après la Pentecôte qui est consacré à la fête de tous les saints.
(*) prière eucharistique.
Solennité de Tous les Saints. Dans la joie d’une fête unique, la sainte Église, encore en marche sur la terre, vénère tous ceux qui vivent dans le ciel avec le Christ, est incitée à suivre leur exemple, se réjouit de leur intercession et est couronnée de leur triomphe.
<<<<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>>



Autres Saints et Saintes du Jour

Saint Amable
(+ 475)
Saint Austremoine
évêque en Auvergne (?)
Saint Bénigne
Honoré comme martyr à Dijon (+ 178)
Saint Cadfan
(6ème s.)
Saint Ceitho
(6ème s.)
Saint Césaire
Martyr en Campanie à Terracina (?)
Saint Césaire de Clermont
Evêque de Clermont (7ème s.)
Bienheureux Conradin de Brescia
(+ 1429)
Saintes Cyrienne et Julienne,
(4ème s.)
Saint David d'Eubée
(16ème s.)
Sainte Eponine
(1er s.)
Bienheureux Ezéquiel
(+ 1906)
Saint Floribert
(+ 661)
Saint Genès
évêque de Lyon (+ 678)
Saint Harald
Roi du Danemark (+ 986)
Sainte Hélène de Sinope
(8ème s.)
Saint Jacques de l'Athos
Martyr (+ 1520)
Saint Jérôme, Valentin et Pierre
Evêques et prêtre, dominicains, martyrs au Tonkin oriental (+ 1861)
Saint Lautein
(+ 518)
Saint Lézin
Evêque d'Angers (6ème s.)
Saint Magne
évêque de Milan (6ème s.)
Saint Marcel de Paris
Evêque de Paris (4ème s.)
Sainte Marie l'Esclave
(+ v. 300)
Saint Mathurin de Larchant
Prêtre vénéré en Gatinais (4ème s.)
Saint Niño Alvarez Pereira
frère de l'Ordre des Carmes (+ 1434)
Saint Omer
Evêque de Thérouanne, en Flandre (+ 667)
Bienheureux Paul Navarro
et ses compagnons martyrs, Pierre Almato, Pierre Onizuko,
postulant jésuite et un jeune serviteur japonais (+ 1622)
Saint Profuturus
(+ 402)
Bienheureux Rainier d’Arezzo
Franciscain (+ 1304)
Saint Romble
prêtre au Château-Gordon (5ème s.)
Bienheureux Rupert Mayer
prêtre jésuite martyr sous le régime nazi (+ 1945)
Saint Séverin de Tivoli
moine en Italie (+ v. 699)
Bienheureux Théodore Romzsa
évêque et martyr en Ukraine (+ 1947)
Saint Valentin Berrio-Ochoa
martyr (+ 1861)
Saint Vigor
évêque de Bayeux (+ v. 538)
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saints et Saintes du premier novembre

Message  Invité le Mar 1 Nov 2011 - 12:48


Bouquet spirituel: «Que votre modestie soit connue de tous les hommes; le Seigneur est proche.» Phil. 4, 5
:pmolçà: :pmolçà: :pmolçà:
LA FÊTE de TOUS LES SAINTS
dite fête de la Toussaint

"L'Église notre Mère, dit Mgr Gaume, a eu le talent de retracer, dans la division de son année liturgique, toute l'histoire du genre humain. Les quatre semaines de l'Avent, qui aboutissent à la naissance du Sauveur, nous rappellent les quatre mille ans pendant lesquels ce divin Messie fut attendu. Le temps qui s'écoule depuis Noël jusqu'à la Pentecôte nous redit toute la vie cachée, publique et glorieuse du Rédempteur, et cette partie de l'année se termine par l'Ascension de Jésus-Christ dans le Ciel et par la fondation de l'Église. L'intervalle qui sépare la Pentecôte de la Toussaint nous représente le pèlerinage de l'Église sur la terre, et cette nouvelle partie de l'année se termine encore par la fête du Ciel." Le Ciel, c'est le couronnement de la vie chrétienne, c'est l'éternel rendez-vous, c'est la récompense de nos devanciers sur la terre, ce doit être la nôtre un jour. Quelle force puise le chrétien dans la pensée du Ciel, au milieu des peines de la vie et des difficultés inhérentes à l'accomplissement du devoir!

Une sagesse toute divine a présidé à l'établissement de cette fête. Trois raisons principales ont engagé l'Église à l'instituer, au VIIè siècle. Il ne faut pas croire que tous les Saints aient ou puissent avoir leur jour de fête; tous les Saints n'ont pas reçu les honneurs de la canonisation; il y a une multitude innombrable de saints inconnus, qui s'augmente chaque jour par l'entrée au Ciel de nouveaux élus. Il convenait donc que, pour suppléer à l'impossibilité d'honorer chaque Saint, une fête commune fût instituée, dans laquelle nous puissions célébrer la mémoire de tous ces martyrs, de toutes ces vierges, de toutes ces saintes femmes, de tous ces confesseurs, en un mot, de tous ces héros de la vérité et de la vertu, nos pères et nos frères aînés dans la grande famille chrétienne: la fête de la Toussaint nous montre de la manière la plus heureuse l'Église de la terre et l'Église du Ciel se tendant la main.

De plus, les fêtes particulières des Saints passent généralement inaperçues pour la plupart des fidèles; la fête de tous les Saints ensemble leur permet de réparer une lacune dans l'accomplissement de ce grand devoir vis-à-vis du culte des Saints, et de leurs saints Patrons spécialement. Enfin nous avons d'immenses besoins sur la terre; il nous faut des modèles et des protecteurs: la fête de tous les Saints répond à ces besoins.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum