bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Saints et Saintes du 2 novembre

Aller en bas

Saints et Saintes du 2 novembre

Message  lily le Mer 2 Nov 2011 - 9:02


Saints, Saintes et Fêtes du Jour :
Fête des défunts
Le lendemain de la Toussaint

"Jour où l'Église intercède pour ses membres endormis dans la mort et qui souffrent dans une ultime purification avant d'entrer dans la Gloire" (Martyrologe de Solesmes).
<<<<>>>>


Saint Grégoire de Parumala
Imprimer
évêque en Inde (+ 1902)Canonisé par l'Église orthodoxe malankaraise en 1947.
"Né en 1848, destiné au service du ministère dès ses dix ans, il reçut la consécration épiscopale à peine âgé de vingt-huit ans après avoir été appelé à quitter le monastère où il s’était retiré.
Remarquable théologien, il se révéla être un pasteur d’une grande charité et d’une grande écoute. Il organisa avec amour la vie du diocèse confié à ses soins. A sa mort, sa popularité était si grande, qu’en 1947 le synode de l’Église orthodoxe malankare décida sa canonisation, ce qui est un évènement rarissime dans cette tradition religieuse."
(source: témoins de la Foi - diocèse de Marseille)
"Un Indien, Grégoire, évêque de Parumala (au sud de Kottayam), construisit un séminaire et l'église des Saints Pierre et Paul où reposent aujourd'hui ses reliques très vénérées par les fidèles tout au long de l'année, en particulier pour le grand pèlerinage annuel le 2 novembre. A cette occasion les pèlerins se rendent par milliers à Parumala, souvent à pied, marchant parfois plusieurs jours pour atteindre les lieux."
<<>>
Saint Odilon, abbé de Cluny,
établit, dans le millier de monastères qui dépendaient de la grande abbaye bourguignonne, un office liturgique à l'intention de tous les frères défunts. L'extension de l'influence clunysienne étendit cette coutume à l'Église universelle en même temps que se précisait la doctrine concernant les âmes du Purgatoire.
Voir aussi 'Le Sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon', un lieu où l’on peut confier les défunts à la prière.
Commémoraison de tous les fidèles défunts. La sainte Mère Église, attentive à rendre de dignes louanges à tous ses enfants qui jouissent du bonheur du ciel, s’empresse d’intercéder auprès de Dieu pour les âmes de tous ceux qui se sont endormis dans l’espérance de la résurrection, mais aussi en faveur de tous les hommes depuis la création du monde, dont le Seigneur seul connaît la foi, pour, qu’avec le secours d’instantes prières, ils puissent entrer dans la communauté des habitants du ciel et jouir de la vision du bonheur éternel.
<<<<<<<<<>>>>>>>>>


Autres Saints et Saintes du Jour

Saint Agape
martyr à Sébaste en Arménie (+ v. 315)
Saint Akindynos
martyr en Perse (4ème s.)
Saint Ambroise
Abbé d'Agaune (+ v. 520)
Saintes Baye et Maure
(10ème s.)
Saints Carterius, Styriaque, Tobie, Eudoxe, Agapios
et leurs compagnons martyrs en Arménie (4ème s.)
Saint Domnin
Premier évêque de Grenoble (+ 386)
Saint Domnus de Vienne
évêque de Vienne (+ 657)
Sainte Eustochie de Tarse
(4ème s.)
Saint Georges de Vienne
Evêque de Vienne (7ème s.)
Saint Grégoire de Parumala
évêque en Inde (+ 1902)
Saint Hermes
(4ème s.)
Bienheureux Jean Bodey
martyr en Angleterre (+ 1583)
Saint Jorand
(+ 1340)
Saint Juste de Trieste
martyr à Trieste en Istrie (+ v. 303)
Saint Malachie d'Armagh
Archevêque en Irlande (+ 1148)
Saint Marcien
ermite en Syrie (4ème s.)
Bienheureuse Marguerite de Lorraine
Petite-fille du bon roi René et aïeule de Henri IV (+ 1521)
Bienheureux Pie Campidelli
Religieux passionniste (+ 1889)
Saint Sevold
(8ème s.)
Saint Théodote de Laodicée
(+ 334)
Bienheureux Thomas de Walden
(+ 1430)
Saint Victorin
Evêque de Pettau, en Pannonie (+ v. 304)
Saint Vulgan
ermite dans le Pas-de-Calais (7ème s.)
Sainte Wénefride
Vierge dans le pays de Galles (7ème s.)
Nominis.fr
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA COMMÉMORATION des FIDÈLES TRÉPASSÉS

Message  Invité le Mer 2 Nov 2011 - 10:52



Bouquet spirituel: «Je sais être dans l'humiliation, je sais aussi vivre dans l'abondance.» Phil. 4, 12
:pmolçà: :pmolçà: :pmolçà:
LA COMMÉMORATION des
FIDÈLES TRÉPASSÉS

La Commémoration des Morts est le complément de la fête de la Toussaint: ces deux jours nous rappellent et nous montrent en action, d'une manière excellente et sublime, ce dogme consolant appelé par l'Église la Communion des Saints. La terre, le purgatoire, le Ciel, sont la même Église de Jésus-Christ en des états différents; les fidèles vivants, les défunts dont l'âme a besoin d'être purifiée, les élus déjà parvenus au sein de la gloire, sont tous frères; les uns ont été hier ce que nous sommes, et demain, avec le secours de la grâce, nous serons ce qu'ils sont eux-mêmes. Pleurons nos défunts, revêtons-nous de deuil à la mort de nos parents et de nos amis, gardons leur souvenir; mais cela ne suffit pas: nous devons prier pour eux.

La foi nous enseigne qu'entre la terre et le Ciel il y a un lieu intermédiaire appelé purgatoire, lieu de purification, où les âmes des élus dont la pureté n'est pas parfaite expient, dans un feu mystérieux, mais redoutable, le reste de leurs fautes. Dieu est si pur, Dieu est si saint, que nul ne peut voir Sa face à découvert ni être admis en Sa présence, s'il n'est exempt de la plus légère souillure. Nous avons tous à craindre pour nos défunts que leur âme ne soit retenue captive dans ce lieu d'expiation; ne nous rassurons pas trop vite sur leur entrée au Ciel; prions pour eux, offrons à Dieu, pour leur soulagement, nos bonnes oeuvres, nos souffrances, les indulgences, surtout le Saint Sacrifice de la Messe. Ces âmes demandent à grand cri notre secours, elles se plaignent de notre abandon; nos prières et nos bonnes oeuvres sont pour elle une rosée rafraîchissante, une douce consolation, une cause de diminution de leurs souffrances, un moyen de plus prompte délivrance.

La Vie des Saints, par mille traits du plus haut intérêt, nous rappelle ce que l'Église de la terre doit à celle du purgatoire. Si nos chers défunts viennent rarement, par des apparitions, secouer notre négligence et réveiller notre charité trop oublieuse, puissions-nous du moins souvent, chaque jour, être hantés par cette pensée: "Les âmes souffrantes m'implorent; je puis facilement leur venir en aide; à l'oeuvre, sans retard et sans trêve!" La dévotion envers les âmes du purgatoire aura pour nous-mêmes un double résultat salutaire: elle nous fera craindre les moindres fautes, par le souvenir des châtiments qui devront les expier; elle attirera sur notre âme, après notre mort, les miséricordes divines promises aux coeurs miséricordieux.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum