bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

« Pousse des cris de joie, fille de Sion ! une clameur d’allégresse, Israël !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Pousse des cris de joie, fille de Sion ! une clameur d’allégresse, Israël !

Message  lily le Dim 27 Nov 2011 - 2:04


Vivre le temps de l’Avent en priant la Vierge Marie, Mère de Miséricorde
Demain Dimanche 27 novembre, nous entrons dans le temps de l’Avent.
Dire chaque jour cette prière toute simple et si belle, qui reprend les paroles même d’Elisabeth, du "Je vous salue Marie".
Je vous salue, Marie pleine de grâces
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,
le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Réjouis-toi, Marie, comblée de grâces
le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes
et Jésus, ton enfant, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
prie pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Cette prière, qui traduit notre amour et notre confiance envers notre Mère, Marie Mère de Miséricorde, nous aide à ouvrir nos coeurs au Seigneur, à attendre sa venue à Noël.

• cette petite méditation…

Vivre le temps de l’Avent en priant la Vierge Marie, Mère de Miséricorde

L’Avent, pour nous, chrétiens, est attente du Christ à Noël et attente de Sa Venue dans la Gloire.

La Vierge Marie, qui a vécu dans sa chair l’attente et l’accueil de Jésus, petit enfant, peut nous aider à vivre ce temps de l’Avent.
Comment Marie, Mère de la Miséricorde, est-elle présente durant ce temps de l’Avent ?
La fête de l’Immaculée Conception

Le 8 décembre, nous fêterons l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. Ce Mystère est celui de cette femme choisie par Dieu de toute éternité pour être la Mère du Verbe incarné, et pour cela totalement préservée de toute atteinte du péché.

« Marie, nouvelle Eve, chef d’œuvre de Dieu, la plus belle des créatures, porte en elle son Créateur". Dans ce sein, l’être illimité est venu demeurer » (St Jean Damascène).

* Comment ne pas penser à la Vierge Marie en entendant ce passage de Sophonie (3e dimanche de l’Avent) : "Pousse des cris de joie, fille de Sion... le Seigneur ton Dieu est en toi" (Soph 3, 14.17) ou d’Isaïe : "Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël" (Is 12, 6) ?


Pousse des cris de joie... Le Seigneur est au milieu de toi !

« Pousse des cris de joie, fille de Sion ! une clameur d’allégresse, Israël ! Réjouis-toi, triomphe de tout ton cœur, fille de Jérusalem ! Yahvé a levé la sentence qui pesait sur toi ; il a détourné ton ennemi. Yahvé est Roi d’Israël au milieu de toi. Tu n’as plus de malheur à craindre. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : Sois sans crainte, Sion ! que tes mains ne défaillent pas ! Yahvé ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur ! Il exultera pour toi de joie, il te renouvellera par son amour; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. J’ai écarté de toi le malheur, pour que tu ne portes plus l’opprobre. »
(Sophonie 3,14-18)
Je ne laisserai subsister en ton sein qu’un peuple humble et modeste, et c’est dans le nom de Yahvé que cherchera refuge le reste d’Israël. Ils ne commettront plus d’iniquité, ils ne diront plus de mensonge ; on ne trouvera plus dans leur bouche de langue trompeuse. Mais ils pourront paître et se reposer sans que personne ne les inquiète. »
(Sophonie 3,12-13)

* Qui mieux que Marie aurait pu dire :
"Montre nous, Seigneur, ta miséricorde, donne-nous ton Salut " (Ps 84, 8) ?


Attente du salut qui vient

Tu as aimé, Seigneur, cette terre,
tu as fait revenir les déportés de Jacob ;
tu as ôté le péché de ton peuple,
tu as couvert toute sa faute ;

tu as mis fin à toutes tes colères,
tu es revenu de ta grande fureur.

Fais-nous revenir, Dieu, notre salut,
oublie ton ressentiment contre nous.
Seras-tu toujours irrité contre nous,
maintiendras-tu ta colère d’âge en âge ?



N’est-ce pas toi qui reviendras nous faire vivre
et qui seras la joie de ton peuple ?
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.
J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? +
Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidèles ; *
qu’ils ne reviennent jamais à leur folie !


Son salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.
Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s’embrassent ;
la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.
Le Seigneur donnera ses bienfaits,

et notre terre donnera son fruit.
La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.

Dans l’Evangile de la Visitation ( 22 décembre), en saint Luc 1, nous voyons :
la charité de la Vierge Marie : "elle partit en hâte aussitôt vers une ville
de lamontagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua sa cousine Elisabeth"
sa foi :
"Heureuse es-tu d’avoir cru aux paroles qui t’ont été dites de la part du Seigneur"
son exultation "Tous les âges me diront bienheureuse... Sa Miséricorde s’étend d’âge en âge" "à laquelle fait écho la joie de sa cousine Elisabeth Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?".



Entendant la salutation de la Vierge Marie, Elisabeth fut remplie de l’Esprit Saint et s’écria d’une voix forte : "Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni".



En ce temps de l’Avent, nous pouvons dire cette prière toute simple et si belle, qui reprend les paroles même d’Elisabeth, du "Je vous salue Marie". Cette prière, qui traduit notre amour et notre confiance envers notre Mère nous aide à ouvrir nos cœurs à Dieu, à l’action du Saint Esprit en nos âmes et en toute notre personne.


Que nous enseigne Marie Mère de Miséricorde durant l’Avent ?

Saint Bonaventure disait : "Auprès de Marie, tous les hommes, justes et pécheurs, trouvent les consolations de la Miséricorde. Et de même que la Miséricorde du Seigneur est sans bornes, sans bornes également la miséricorde de Notre Dame et la Mère comme le Fils ne sait refuser sa Miséricorde à aucun de ceux qui l’implorent."



Par sa beauté de créature immaculée, entièrement livrée à Dieu, par sa sollicitude maternelle, la Vierge Marie peut nous aider à désirer la Venue du Sauveur, à nous ouvrir à la grâce de Dieu, à nous débarrasser de tout ce qui, nous le savons bien, nous ralentit dans notre marche vers le Christ, dans notre attention et notre service du prochain.



La Vierge Marie, attendant le Christ, se mettant en route avec Joseph vers Bethléem pour le recensement, nous montre la voie de l’abandon à la volonté de Dieu, de l’obéissance, du service, du détachement et de la justesse à l’égard de certaines richesses (matérielles et immatérielles : notre temps, nos relations familiales et amicales, etc.) afin d’aller à la rencontre de Dieu.



Notre Dame, chef d’œuvre des créatures, peut nous aider à découvrir le Créateur, à L’adorer, Le bénir en toutes les créatures qu’Il a revêtues de sa beauté. "Vous, glaces et neiges bénissez le Seigneur et vous les enfants des hommes bénissez le Seigneur" (Dn 3, 70.82.

Marie vit avec Dieu une intimité unique, elle nous apprend à "retenir et à méditer tous les événements", à prier Dieu, à entrer dans un dialogue intime avec Lui, à lire la Parole de Dieu et la mettre en pratique.
Avec la Vierge Marie, animés d’un grand désir



Puissions-nous vivre, avec la Vierge Marie, ces jours de l’Avent, et nous préparer à accueillir Jésus Petit Enfant, Jésus Miséricordieux.
Sources diverses


avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Pousse des cris de joie, fille de Sion ! une clameur d’allégresse, Israël !

Message  Invité le Dim 27 Nov 2011 - 11:16


PRIERE A NOTRE-DAME DE L'AVENT




Marie, humble fille de notre descendance,
auréolée de beauté et de toute grâce,
toi cristal très pur, source immaculée,
tu es sortie des mains créatrices de Dieu
pour nous donner celui qui est la Vie.

En toi, femme humble et accueillante,
la parole éternelle prend demeure,
l'humanité entière connaît la joie
de la libération et de l'espérance;
et pour tous s'ouvre
une saison de vraie vie.

Rends nous aussi, Marie, en cet Avent
qui précède la venue de ton Fils,
attentifs à la Parole qui crée,
purifie et renouvelle,
qui réconcilie, nous sanctifie
et comble de joie,
pour que en nous aussi le Verbe
puisse se faire chair.

Revêts-nous de ta robe de salut,
donne-nous un peu de ta lumière
de grâce et de sainteté,
et fais-nous capables de répandre autour de nous
un peu de ton parfum, de ta beauté splendide,
qui seule sauvera le monde et le rassemblera dans la paix.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Modèle de toute l'Eglise dans l'exercice du culte divin,

Message  lily le Mar 29 Nov 2011 - 1:54





« Me voici, je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole ».


Les fidèles qui, avec la liturgie, vivent, l'esprit de l'Avent, en considérant l'amour ineffable avec lequel la Vierge Mère attendait le Fils , seront amenés à la prendre comme modèle et à se préparer à aller à la rencontre du Sauveur qui vient, « vigilants dans la prière et remplis d'allégresse »

Modèle de toute l'Eglise dans l'exercice du culte divin, Marie est encore, de façon évidente, éducatrice de vie spirituelle pour chacun des chrétiens. Bien vite, les fidèles commencèrent par regarder Marie pour faire, comme elle, de leur propre vie, un culte à Dieu, et de leur culte, un engagement de vie. Déjà au IVe siècle, saint Ambroise, s'adressant aux fidèles, souhaitait qu'en chacun d'eux fût présente l'âme de Marie pour glorifier Dieu: « Qu'en tous réside l'âme de Marie pour glorifier le Seigneur; qu'en tous réside l'esprit de Marie pour exulter en Dieu » Mais Marie est surtout le modèle du culte qui consiste à faire de sa propre vie une offrande à Dieu: cette doctrine ancienne, toujours valable, chacun peut la réentendre en méditant l'enseignement de 1'Eglise, mais aussi en prêtant l'oreille à la voix même de la Vierge au moment où, réalisant par anticipation l'étonnante demande de l'oraison dominicale — « que ta volonté soit faite » — elle répond au messager de Dieu : « Me voici, je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole ». Le « oui » de Marie est pour tous les chrétiens une leçon et un exemple pour offrir leur obéissance à la volonté du Père, chemin et moyen de leur propre sanctification.



Marie, quand je te regarde,
et que je contemple ta vie pleine de merveilles,
je suis bien obligé de voir ta simplicité :
tu as aimé ce que tu étais !
Ce que tu avais : une foi ouverte à tous les vents.
Ce que tu étais : une femme prête à servir.
Autrement dit, presque rien aux yeux des hommes,
et carrément tout aux yeux du coeur de Dieu !
Et tu as su aimer ce Dieu ce que Dieu aimait,
et tu as donné chair à cet Amour de Dieu !

Alors, Marie, aide-nous à devenir simples :
en aimant ce que nous avons
et en aimant ce que nous sommes.
Ce que nous avons : la vie avec toutes ses couleurs
et notre corps avec ses beautés et ses laideurs.
Ce que nous sommes : des hommes et des femmes
parfois sans saveur et parfois pleins de flammes,
mais toujours ''bien-aimés'' de Dieu, notre Père !


Fais que nous sachions aimer ce que Dieu aime en nous
pour donner chair à cet amour autour de nous !

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Pousse des cris de joie, fille de Sion ! une clameur d’allégresse, Israël !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum