bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Marie au coeur de l'attente d'Israël

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  alice le Sam 10 Déc 2011 - 6:42

10 décembre - Translation de la Sainte Maison de Lorette (1294)

Marie au coeur de l'attente d'Israël (I)


« Elle t'écrasera la tête, et toi, tu l'atteindras au talon » (Gn 3,15)

La Vierge Marie comprenait certainement, mieux que tout autre, les promesses de Dieu à son Peuple, car elle avait tout pour pénétrer plus loin le mystère de Dieu.

Elle était d'abord attentive et entièrement tournée vers Dieu selon le premier commandement « Ecoute Israël, le Seigneur ton Dieu est l'Unique » (Dt 6,4). Elle cherchait le Seigneur en priant avec les Psaumes : « Mon âme a soif de toi ! » (Ps 42,3). Elle était aussi toute humble or « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il se révèle aux humbles » (Jc 4,6). Et il se révélait d'autant plus à la Vierge sainte que son coeur, totalement libre et immaculé, lui rendait le Ciel plus transparent : « heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu » (Mt 5,8).

Elle attendait donc, dans la recherche amoureuse, la prière et la lecture la Parole de Dieu, « méditant en son coeur » (Lc 2,19) toutes les promesses de Dieu à son Peuple, à commencer par la première annonce d'un salut, celle de la Genèse, juste après la chute, quand Dieu dit au serpent : « Je mettrais une hostilité entre la Femme et toi, entre ta descendance et sa descendance. Elle t'écrasera la tête et toi, tu l'atteindras au talon » (Gn 3,15).
Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Sam 10 Déc 2011 - 9:22





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël (III)

Message  alice le Lun 12 Déc 2011 - 9:31

12 décembre - Mexique. Notre-Dame de Guadalupe 1531
Marie au coeur de l'attente d'Israël (III)


« Un rejeton sortira de la souche de Jessé » (Is 11,1)

Au coeur de l'attente, la Vierge se souvenait aussi des promesses que Samuel fit à David de la part de Dieu : « Quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, je maintiendrai après toi le lignage issu de tes entrailles. Ce sera l'un de tes fils dont j'affermirai le règne. C'est lui qui construira une Maison pour mon Nom et j'affermirai pour toujours son trône royal. Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant moi. Ton trône sera affermi à jamais. » (2 Sa 7,5-19 et 1 Ch 17,10-14).

Et ces promesses furent reprises et confirmées, ensuite, par de nombreux prophètes, comme Jérémie : « Voici venir des jours - oracle de Yahvé - où je susciterai à David un germe juste; un roi régnera et sera intelligent, exerçant dans le pays droit et justice » (Jr 23, 5), Amos : « En ces jours-là, je relèverai la hutte branlante de David, je réparerai ses brèches, je relèverai ses ruines, et je la rebâtirai comme aux jours d'autrefois. » (Am 9, 11), ou encore Isaïe : « Un rejeton sortira de la souche de Jessé, père de David, un surgeon poussera de ses racines. Sur lui reposera l'Esprit du Seigneur, esprit de sagesse et d'intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur. Ce jour-là, la racine de Jessé, se dressera comme un signal pour les peuples, les nations la serviront et la gloire sera sa demeure » (Is 11,1-11).








Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Lun 12 Déc 2011 - 9:46





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël (IV)

Message  alice le Mar 13 Déc 2011 - 9:41

13 décembre - France. Notre-Dame de La Sainte Chapelle
Marie au coeur de l'attente d'Israël (IV)


« Sur lui reposera l'Esprit du Seigneur » (Is 11,1)

Comme tout Israël, Marie méditait sur la figure de « l'élu » (Is 42,1), sur « le Messie » (Ps 2,2) qui doit venir et qui recevra l'onction du Seigneur : « Sur lui reposera l'Esprit du Seigneur, esprit de sagesse et d'intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur » (Is 11,2).

Il sera juste, humble, ami des pauvres : « Il jugera mais non sur l'apparence. Il se prononcera mais non sur le ouï-dire. Il jugera les faibles avec justice, il rendra une sentence équitable pour les humbles du pays. La justice sera la ceinture de ses reins, et la fidélité la ceinture de ses hanches. » (Is 11, 1-6). « Il n'élèvera pas le ton » (Is 42,2). « Il ne froissera pas le roseau », « Il n'éteindra pas la mèche qui fume encore », mais « Il exposera le droit à la Terre Sainte » (Is 42,4) et « en ses jours fleurira la justice et abondera la paix.» (Ps 71,6).


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Mar 13 Déc 2011 - 9:49





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël(I)

Message  isabelle.m le Mar 13 Déc 2011 - 19:51


Je vous salue Marie pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous
vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni

Sainte Marie mère de Dieu
priez pour nous pauvres pécheurs
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen!




avatar
isabelle.m
membre-actif
membre-actif

Messages : 914
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 46
Localisation : réunoin

Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël (V)

Message  alice le Mer 14 Déc 2011 - 8:50

14 décembre - France. Fin des Apparitions à l'Ile Bouchard (1947)
Marie au coeur de l'attente d'Israël (V)


« Son empire est un empire éternel qui ne passera pas » (Dn 7,14)

L'attente d'Israël et de la Vierge sainte portait sur un roi pacifique, humble et juste mais les prophètes avaient aussi suscité l'espérance d'un salut universel, en prétendant, d'une manière incroyable, que ce roi aurait un jour une domination sans aucunes limites, ni dans le temps, ni dans l'espace : « Voici ton roi qui vient vers toi, juste et victorieux, humble et monté sur un âne, sur le petit d'une ânesse. Il fera disparaître d'Ephraïm les chars de guerre, et de Jérusalem les chevaux de combat ; il brisera l'arc de guerre et il proclamera la paix aux nations. Sa domination s'étendra d'une mer à l'autre et du fleuve jusqu'aux extrémités de la terre » (Za 9,9).

La petite pierre que Dieu enverra « deviendra une grande montagne qui remplit toute la terre » (Dn 2,35) et « son empire ira de la mer et du fleuve aux extrémités de la terre » (Zc 9, 9-10; cf. Mt 21, 5). Il conduira les nations « avec un sceptre de fer » (Ps 2,1-9), « Il dominera de la mer à la mer, du Fleuve jusqu'aux bouts de la terre. » (Ps 72, 8). « Tous les rois se prosterneront devant lui, tous les païens le serviront » (Ps 72,11). « L'insigne du pouvoir est sur son épaule » (Is 9,5), et il lui sera conféré « empire, honneur, royauté. Tous peuples, nations et langues le serviront. Son empire est un empire éternel qui ne passera point, et son royaume ne sera pas détruit » (Dn 7,9-14).




Je vous salue Marie pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous
vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni

Sainte Marie mère de Dieu
priez pour nous pauvres pécheurs
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen!



_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Mer 14 Déc 2011 - 20:35





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël (VI)

Message  alice le Jeu 15 Déc 2011 - 8:13

15 décembre - Marie Médiatrice
Marie au coeur de l'attente d'Israël (VI)


« Je serai pour lui un père, il sera pour moi un fils » (2 Sa 7,14)

La Vierge comme tout Israël s'interrogeait sur l'identité de ce Messie annoncé et que Dieu devait envoyer très vite. Qui serait-il vraiment ?

On attendait une nouvelle présence de Dieu parmi les hommes, un nouveau Temple, non fait de main d'homme, mais les prophéties annonçaient plus encore, de manière mystérieuse. Un prêtre qui serait appelé "Seigneur", assis à la droite de Dieu : « Oracle du Seigneur à mon Seigneur : siège à ma droite, tant que j'aie fait de tes ennemis l'escabeau de tes pieds. Ton sceptre est un sceptre de puissance. De Sion, domine jusqu'au coeur de l'ennemi. Tu es Prince, dès le jour de ta naissance, les honneurs sacrés te sont dû dès le sein, dès l'aurore de ta jeunesse. Le Seigneur l'a juré et ne s'en dédira pas : "tu es prêtre à jamais, selon l'ordre du roi Melchisedech" ».

Un vrai fils de Dieu : « Je serai pour lui un fils, il sera pour moi un père » (2 Sa 7,11). « Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. » (Ps 2,1). Un homme hissé au niveau de Dieu : « Je contemplais, dans les visions de la nuit : Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un Fils d'homme. Il s'avança jusqu'à l'Ancien et fut conduit en sa présence. » (Dn 7,9-14) ou encore une présence toute particulière de Dieu lui-même selon d'autres promesses : « On l'appellera Emmanuel » c'est-à-dire, "Dieu avec nous" (Is 7,14). Et on osait prier : « Ah si tu déchirais les cieux et si tu descendais ! ? » (Is 63,19)




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël (VII)

Message  alice le Ven 16 Déc 2011 - 9:20

16 décembre - France. Notre-Dame de Bonne Délivrance

Marie au coeur de l'attente d'Israël (VII)


« Il sera la Lumière des nations, et son salut atteindra aux extrémités de la terre » (Is 49,3)

L'attente du Messie dans la prière de la Vierge, au coeur d'Israël, est aussi une attente pour le monde entier, pour toutes les nations, comme le livre du prophète Isaïe le rappelle fortement, dans ses oracles messianiques : « Je t'ai façonné et donné comme alliance du peuple, comme lumière des nations » (Is 42,6). « Il sera la lumière des nations, et la connaissance de notre Dieu remplira la terre toute entière » (Is. 49,3).

« C'est trop peu que tu sois pour moi un serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les survivants d'Israël. Je fais de toi la lumière des nations pour que mon salut atteigne aux extrémités de la terre. » (Is. 49,6). « Les nations marcheront à ta lumière et les rois à ta clarté naissante. Lève les yeux aux alentours et regarde: tous sont rassemblés, ils viennent à toi ». « Les richesses de la mer afflueront vers toi, et les trésors des nations viendront chez toi. Des multitudes de chameaux te couvriront, des jeunes bêtes de Madiân et d'Epha; tous viendront de Saba, apportant l'or et l'encens et proclamant les louanges du Seigneur. » (Is 60,1-6).

« Il dominera de la mer à la mer, du Fleuve jusqu'aux bouts de la terre. Son nom sera béni à jamais, il durera sous le soleil ! En lui seront bénies toutes les races de la terre, et tous les païens le diront bienheureux » (Ps 72, 1-17).


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Ven 16 Déc 2011 - 15:43





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


:Jésus t\\\'M1:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie au coeur de l'attente d'Israël (VIII)

Message  alice le Sam 17 Déc 2011 - 10:20

17 décembre - Italie. Rome. 1ère Eglise consacrée à Marie
Marie au coeur de l'attente d'Israël (VIII)




« Voici venir des jours où je conclurai une Alliance nouvelle » (Jr 31,31)

Dans la prière d'Israël et de la Vierge qui méditent sur l'espérance suscitée par les prophètes, la venue du Messie renouvellera toutes choses : « Voici venir des jours - oracle du Seigneur - où je conclurai avec la maison d'Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle. Je mettrai ma Loi au fond de leur être et je l'écrirai sur leur coeur. Alors je serai leur Dieu et eux seront mon peuple. Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands - oracle du Seigneur - parce que je vais pardonner leur crime et ne plus me souvenir de leur péché. » (Jr 31,31). « Tu renouvelleras la face de la terre » (Ps 130 ,30).

« Je leur donnerai un même coeur, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de leur corps le coeur de pierre, et je leur donnerai un coeur de chair, afin qu'ils suivent mes ordonnances, et qu'ils observent et pratiquent mes lois ; et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. » (Ez. 11,19-20). « Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. » (Ez. 36,26-27)

« Je répandrai mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles prophétiseront, vos anciens auront des songes, vos jeunes gens, des visions. Même sur les esclaves, hommes et femmes, en ces jours-là, je répandrai mon Esprit. » (Jo 3,1-5)




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Lun 19 Déc 2011 - 23:21


19 décembre - Portugal. Sainte Marie des Remèdes


Marie au coeur de l'attente d'Israël (X)
« A la suite de l'épreuve endurée par son âme, il verra la lumière » (Is 53,5)

Le mystère du Messie qui renouvellera l'Alliance et apportera le pardon et le salut à Israël et aux nations était au coeur de l'attente d'Israël et de la Vierge, alors que le temps de sa venue approchait. Mais comment se mettrait en place cette nouvelle Alliance ? Par quel sang se ferait le pardon des péchés ?

Les images de l'Agneau pascal et du bouc émissaire étaient présentes à l'esprit de la Vierge, comme de tous les juifs, mais qui voyait que les paroles du prophète Isaïe les rapprochaient de la figure du Serviteur de Dieu ? « Maltraité, il s'humiliait, il n'ouvrait pas la bouche, comme l'agneau qui se laisse mener à l'abattoir, comme devant les tondeurs une brebis muette, il n'ouvrait pas la bouche. Par contrainte et jugement il a été saisi. Parmi ses contemporains, qui s'est inquiété qu'il ait été retranché de la terre des vivants, qu'il ait été frappé pour le crime de son peuple ? On lui a donné un sépulcre avec les impies et sa tombe est avec le riche, bien qu'il n'ait pas commis de violence et qu'il n'y ait pas eu de tromperie dans sa bouche. Par lui la volonté de Le Seigneur s'accomplira. A la suite de l'épreuve endurée par son âme, il verra la lumière et sera comblé. » (Is 53,7-12).

Ceux qui s'oppose à la Sagesse évoquent aussi la mort du Juste : « Attirons le Juste dans un piège ; il nous gêne ; il se vante d'avoir Dieu pour père ; S'il est fils de Dieu, Il l'assistera. Condamnons-le à une mort honteuse » (Sg 2,12-20). Le prophète Daniel, de même, parle d'un « Messie supprimé » avant que « la ville et le Sanctuaire » ne soient détruits « par un Prince qui viendra » (Dn 9,26).

Mais l'espérance demeure toujours : « Par lui la volonté de Le Seigneur s'accomplira. A la suite de l'épreuve endurée par son âme, il verra la lumière et sera comblé. » (Is 53,7-12), et le Psalmiste dit toujours sa confiance, même au-delà de la mort : « Tu ne peut laisser ton ami voir la corruption » (Ps 16,5-11).


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Mer 21 Déc 2011 - 13:06


20 décembre - France. Notre-Dame du Folgoët


Marie au coeur de l'attente d'Israël (XI)
« Devant lui, les rois resteront bouche close » (Is 52,15)

En scrutant les Ecritures, la Vierge priait au coeur d'Israël, dans l'attente de la venue du Messie qui apparaissait comme un grand mystère : « A sa vue, des multitudes de nations seront dans la stupéfaction, devant lui, des rois resteront bouche close pour avoir vu ce qui ne leur avait pas été raconté, pour avoir appris ce qu'ils n'avaient pas entendu dire. » (Is 52,15). Et le prophète ajoutait : « Moi, le Seigneur, en temps voulu, j'agirai vite » (Is 60,22).

Dieu allait se manifester mais la venue de son salut ne pourrait être qu'une surprise car « Mes pensées ne sont pas vos pensées et vos voies ne sont pas mes voies, dit le Seigneur. Comme le ciel domine la terre, ainsi mes pensées sont élevées au dessus de vos pensées ». (Is 55,9).

Qui serait prêt pour le jour de sa venue ? « Et soudain il entrera dans son Sanctuaire, le Seigneur que vous cherchez; et l'Ange de l'Alliance que vous désirez, le voici qui vient! dit Le Seigneur Sabaot. Qui soutiendra le jour de son arrivée ? Qui restera droit quand il apparaîtra ? Car il est comme le feu du fondeur et comme la lessive des blanchisseurs. Il siégera comme fondeur et nettoyeur. Il purifiera les fils de Lévi et les affinera comme or et argent. » (Ml 3,1-3).

Il sera signe de contradiction puisque « les princes conspirent contre le Seigneur et son Messie » (Ps 2,2). Il y aura aussi un bouleversement parmi les pasteurs : « J'enlèverai mon troupeau de leurs mains » (Ez 34,1-10). « La pierre rejetée par les bâtisseurs deviendra la pierre d'angle; ce sera là l'?uvre du Seigneur, une merveille à nos yeux » (Ps 118,22-26).

Et, selon un dessein mystérieux, les nations seront en ce jour associées à l'Alliance et au sacerdoce : « Le temps est venu de rassembler toutes les nations et toutes les langues, Elles viendront et verront ma gloire et parmi elles, je prendrai des prêtres et des lévites » (Is 66, 18-21).



Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Ven 23 Déc 2011 - 22:46



21 décembre - France. Amiens. Notre-Dame de Saint-Acheul


Marie au coeur de l'attente d'Israël (XII)

« Réjouis-toi, fille de Sion, car voici que je viens demeurer en ton sein » (Is 49,3)

L'attente du Messie était aussi annoncée par les prophètes comme le sujet d'une grande joie et d'une exultation, adressé à une « Fille de Sion », en laquelle la Vierge, dans son humilité, n'a jamais imaginé se reconnaître.

« Chante et réjouis-toi, fille de Sion, car voici que je viens pour demeurer en ton sein, oracle du Seigneur ! En ce jour-là, des nations nombreuses s'attacheront au Seigneur : elles seront pour lui un peuple. Elles habiteront en ton sein et tu sauras que le Seigneur Sabaot m'a envoyé vers toi » (Za 2,14-15). « Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Une clameur d'allégresse, Israël ! Réjouis-toi, triomphe de tout ton coeur, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a levé la sentence qui pesait sur toi; il a détourné ton ennemi. Le Seigneur est roi d'Israël en ton sein. Tu n'as plus de malheur à craindre. Ce jour-là, on dira à Jérusalem: Sois sans crainte, Sion ! Que tes mains ne défaillent pas ! Le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur ! » (So 3,14-17).

La méditation sur les conditions de la venue du Messie divisaient les sages de Sion, comme en témoigne le Talmud (traité Sanhédrin XI) : fallait-il qu'Israël soit corrompu pour que Dieu envoie le Messie comme Sauveur, ou fallait-il qu'il soit saint et immaculé pour le mériter ? Mais les deux étaient compatibles, car s'il y avait une corruption parmi le Peuple, il y avait aussi l'Immaculée pour attirer le Messie : « Tu es toute belle, ma bien-aimée, sans tache aucune ! » (Ct 4,8). « Le Roi est séduit par ta beauté » (Ps 45,10-18). « Qui est celle qui surgit comme l'aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil, redoutable comme des bataillons ? » (Ct 6,10). Comme de la Sagesse, on peut dire d'elle qu'elle est comme « un reflet de la lumière éternelle, un miroir immaculé de l'activité de Dieu, une image de sa bonté. (?) plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations, comparée à la lumière, elle l'emporte » (Sg 7,25).


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




22 décembre - Italie. Notre-Dame du Lait


Marie au coeur de l'attente d'Israël (XIII)

« Voici que la Vierge est enceinte, et elle enfantera un fils » (Is 7,14)

Les saints et les mystiques sont aussi unanimes, dans toute la Tradition, pour dire que la Vierge, très humble, n'a jamais imaginé qu'elle pourrait être la mère du Sauveur. C'était pourtant le grand signe de la venue du Messie, annoncé par le prophète Isaïe : « Le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la Vierge est enceinte et elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel, c'est-à-dire : Dieu-avec-nous » (Is 7,14).

Le texte hébreu parle d'une « jeune fille » et la traduction grecque de la Septante d'une « vierge », mais on oublie souvent l'importante traduction araméenne, que les juifs d'aujourd'hui considèrent comme canonique et encore plus respectable que la Septante. Cette traduction en « langage des hommes » que les Talmuds mettent en rapport direct avec le texte hébreu, « langage de Dieu », pour mieux le comprendre, utilise pour la prophétie d'Isaïe un terme très précis qui désigne « une jeune fille fiancée et non encore mariée ».

En devenant mère de cet enfant, Marie deviendra comme la « Cité du grand Roi » (Ps 48,3) que Dieu habite et protège. En elle « des générations de générations manifesteront leur allégresse, et le nom de l'Elue durera dans les générations à venir » (Tb 13,11).


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.






Dernière édition par georgette le Ven 23 Déc 2011 - 23:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Ven 23 Déc 2011 - 22:53




23 décembre - Notre-Dame du Rouvre (Italie)


Marie au cour de l'attente d'Israël (XIV)
« Cette porte restera fermée, car le Seigneur Dieu d'Israël est entré par là » (Ez 44,2)

La prophétie d'Isaïe avait annoncé la venue merveilleuse du Messie dans le sein d'une Vierge d'Israël, mais il y eut aussi d'autres annonces qui évoquaient mystérieusement la mère du Sauveur, son enfantement, sa virginité et le lieu de la naissance du Messie.

Isaïe avait d'abord prophétisé sur un enfantement miraculeux et sans douleurs : « Avant d'être en travail elle a enfanté, avant que lui viennent les douleurs elle s'est libéré d'un garçon. Qui a jamais entendu chose pareille ? Qui a jamais vu semblable chose ? » (Isaïe 66,6-8).

Des prophéties avaient aussi été données sur la clôture perpétuelle d'une porte toute réservée au Seigneur : « L'homme me ramena vers la porte extérieure du sanctuaire, celle qui fait face à l'orient ; elle était fermée. Le Seigneur me dit : "Cette porte restera fermée ; on ne l'ouvrira pas ; personne n'entrera par là ; car le Seigneur, le Dieu d'Israël, est entré par là ; elle restera fermée. » (Ez. 44,1-2). « Elle est un jardin bien clos, ma s?ur, ô fiancée ; un jardin bien clos, une source scellée. » (Ct 4,12).

Et le prophète Michée avait aussi annoncé le destin messianique de Bethléem : « Et toi, Bethléem Ephrata, tu n'es pas le moindre des clans de Juda, car c'est de toi que me naîtra Celui qui doit régner sur Israël. Ses origines remontent au temps jadis, aux jours antiques. C'est pourquoi elle sera abandonnée jusqu'au temps où aura enfanté Celle qui doit enfanter » (Mi 5,1-2)


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Dim 25 Déc 2011 - 21:43

24 décembre - Vigile de la Nativité


Marie au coeur de l'attente d'Israël (XV)
« Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné » (Is 9,5)


L'attente par tout un Peuple de la venue d'un Messie annoncé par une longue série de prophètes au cours de nombreux siècles, est une chose vraiment extraordinaire, jamais vue, unique au monde. Cette attente s'accomplit par la Vierge Marie, à Noël : « Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce nom: conseiller merveilleux, Dieu fort, Père à jamais, Prince de Paix, pour que s'étende le pouvoir dans une paix sans fin sur le trône de David et sur son royaume, pour l'établir et pour l'affermir dans le droit et la justice. » (Is 9, 5-6). Jésus, le Rédempteur de l'homme, accomplira et dépassera toutes les attentes d'Israël et toutes les promesses de Dieu, en nous libérant du péché et de la mort, et en nous ouvrant les portes du Royaume des Cieux.

Et en accueillant en son sein le Fils unique de Père, vrai Dieu né du vrai Dieu, la Vierge accomplit aussi toutes les figures et annonces de l'Ancienne Alliance qui la concernent : elle devient l'Arche de la nouvelle Alliance, emplie de la Présence de Dieu (Ex 25), le nouvel Arbre de la Vie, qui donne l'immortalité (Gn 2), l'Etoile du matin ou l'Aurore, qui précède la venue du soleil (Si 50,6), la Colombe de Noé, qui apporte le rameau de la paix (Gn 8,11), le Buisson ardent de la révélation définitive, qui brûle sans se consumer (Ex 3,1), le Jardin et le Paradis du Fils de Dieu sur terre (Gn 2), l'Arc-en-ciel qui est le signe d'Alliance nouvelle et éternelle (Gn 9,12), la Montagne élevée, vers laquelle affluent tous les peuples (Mi 4,1), l'Arche de Noé qui porte le salut du monde (Gn 6), l'Echelle de Jacob qui unit le ciel et la terre (Gn 28,12), la Toison de Gédéon couverte de la rosée du Ciel (Jg 6,36), le Temple et Saint des Saints véritable où demeure la gloire du Seigneur (1R 6,19), l'Urne d'or remplie de la manne du désert (Ex 16,33).

Comme Yaël et Judith, elle terrasse l'ennemi du genre humain. Comme Esther, le Roi agrée la puissante intercession de la Reine qui le séduit. A l'inverse de Sara, elle a eu foi en toutes les promesses de Dieu. Et plus que Déborah, Myriam, Rébecca, Rachel ou la Mère des Maccabbés, elle est vraiment la femme forte d'Israël (Pr 31, 29).



Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie au coeur de l'attente d'Israël

Message  Invité le Dim 25 Déc 2011 - 21:58


25 décembre - Nativité


La dernière visiteuse

C’était à Bethléem à la pointe du jour. L’étoile venait de disparaître, le dernier pèlerin avait quitté l’étable, la Vierge avait bordé la paille, l’enfant allait dormir enfin. Mais dort-on la nuit de Noël ?...

Doucement la porte s’ouvrit, poussée, eût-on dit, par un souffle plus que par une main, et une femme parut sur le seuil, couverte de haillons, si vieille et si ridée que, dans son visage couleur de terre, sa bouche semblait n’être qu’une ride de plus.

En la voyant, Marie prit peur, comme si ç’avait été quelque mauvaise fée qui entrait. Heureusement Jésus dormait ! L’âne et le boeuf mâchaient paisiblement leur paille et regardaient s’avancer l’étrangère sans marquer plus d’étonnement que s’ils la connaissaient depuis toujours. La Vierge, elle, ne la quittait pas des yeux. Chacun des pas qu’elle faisait lui semblait long comme des siècles.

La vieille continuait d’avancer, et voici maintenant qu’elle était au bord de la crèche. Grâce à Dieu, Jésus dormait toujours. Mais dort-on la nuit de Noël ?...

Soudain, il ouvrit les paupières, et sa mère fut bien étonnée de voir que les yeux de la femme et ceux de son enfant étaient exactement pareils et brillaient de la même espérance.

La vieille alors se pencha sur la paille, tandis que sa main allait chercher dans le fouillis de ses haillons quelque chose qu’elle sembla mettre des siècles encore à trouver. Marie la regardait toujours avec la même inquiétude. Les bêtes la regardaient aussi, mais toujours sans surprise, comme si elles savaient par avance ce qui allait arriver.

Enfin, au bout de très longtemps, la vieille finit par tirer de ses hardes un objet caché dans sa main, et elle le remit à l’enfant.

Après tous les trésors des Mages et les offrandes des bergers, quel était ce présent ? D’où elle était, Marie ne pouvait pas le voir. Elle voyait seulement le dos courbé par l’âge, et qui se courbait plus encore en se penchant sur le berceau. Mais l’âne et le boeuf, eux, le voyaient et ne s’étonnaient toujours pas.

Cela encore dura bien longtemps. Puis la vieille femme se releva, comme allégée du poids très lourd qui la tirait vers la terre. Ses épaules n’étaient plus voûtées, sa tête touchait presque le chaume, son visage avait retrouvé miraculeusement sa jeunesse. Et quand elle s’écarta du berceau pour regagner la porte et disparaître dans la nuit d’où elle était venue, Marie put voir enfin ce qu’était son mystérieux présent.

Ève (car c’était elle) venait de remettre à l’enfant une petite pomme, la pomme du premier péché (et de tant d’autres qui suivirent !) Et la petite pomme rouge brillait aux mains du nouveau-né comme le globe du monde nouveau qui venait de naître avec lui.


Jérôme et Jean THARAUD, Les contes de la Vierge,
Plon, 1940.


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum