bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Le Saint du jour 14 decembre : Saint Jean de la croix

Aller en bas

Le Saint du jour 14 decembre : Saint Jean de la croix

Message  lily le Mer 14 Déc 2011 - 16:05


Saint Jean de la Croix,
prètre et docteur de l'Eglise

1542-1591


Jean de Yepes naquit en 1542, à Fontiveros, entre Salamanque et Avila, sur la meseta de Vieille Castille ; son père, de vieille lignée tolédanne, parce qu’il s’était mésallié avec la belle et vertueuse Catherine Alvarez, fut rejeté de sa famille et dut se faire marchand de soie. Après la mort du père (1544), Catherine et ses deux enfants se retirent à Arevala où Jean est tour à tour apprenti charpentier, tailleur, sculpteur sur bois et peintre. Vers 1554, la famille s’installe à Medina del Campo où Jean apprend à lire et à écrire au collège des Enfants de la Doctrine dont les religieuses lui confie la fonction de quêteur. En même temps qu’il est infirmier à l’hôpital de Las Bubas, il étudie chez les Jésuites, la grammaire et la philosophie. Après avoir refusé une chapellenie, il entre chez les frères de la Vierge, au couvent Sainte-Anne de Médina où il prend le nom de Jean de Saint-Matthias. Il poursuit ses études de philosophie à Salamanque où il fait aussi sa théologie et reçoit l’ordination sacerdotale (1568). Conquis par sainte Thérèse d’Avila qu’il a rencontrée en 1567, il travaille à la restauration de la règle primitive des Carmes et, en novembre 1568, devenu Jean de la Croix, il obtient la permission de la vivre, avec deux compagnons, à Duruelo. Il se conforme aux anciennes austérités et s’adonne à quelques prédications.

Maître des novices à Pastrana (1570), recteur du collège des étudiants carmes à Alcade de Henares (1571), de 1572 à 1577, il dirige les religieuses du carmel d’Avila. Au chapitre général des Carmes qui se tient à Plaisance, en 1575, les primitifs de Castille sont sévèrement jugés comme désobéissants, rebelles et contumaces. Dans la nuit du 3 au 4 décembre 1577, Jean de la Croix et un de ses compagnons sont enlevés pour être enfermés au monastère de Tolède où il reste neuf mois dans un cachot d’où la Vierge le fait évader quelques jours après le 15 août 1578.

Supérieur du Calvaire, près des sources du Quadalquivir, il confesse les carmélites de Beas. En 1579, il fonde le collège carme de Baeza ; en 1582, il est élu prieur du carmel des Martyrs, à Grenade où il travaille de ses mains à construire un aqueduc et un cloître ; deuxième définiteur et vicaire général de l’Ordre en Andalousie (1585), il est prieur de Ségovie (1588) mais, le chapitre général de Madrid (1591) ne lui confie aucune charge et l’envoie à Penuela ; envoyé au couvent d’Ubeda (1591), il y meurt, le vendredi 13 décembre 1591, un peu après minuit.


Qui mieux que Thérèse d'Avila peut parler de lui? Voici ce qu'elle dit:

"S'il est petit de taille, il est grand, je le sais, aux yeux de Dieu." et "Il semble que Notre-Seigneur le tienne de sa main, car nous avons eu ici (à Valladolid) pour nos affaires bien des occasions d'exercer sa vertu pour les autres -et je suis moi-même un exercice de vertu pour les autres- de sorte que je me suis plusieurs fois fâchée contre lui, et jamais nous n'avons vu en lui la moindre imperfection."

Un texte magnifique de Saint Jean de la Croix

Vous ne m'enlèverez pas, ô mon Dieu, ce que vous m'avez déjà donné en votre Fils Unique, Jésus-Christ. J'ai reçu en lui tout ce que je désire, et c'est pourquoi si j'espère, je pourrai me réjouir de votre prochaine venue. Et puis, pourquoi, mon âme, recourir à ces espérances ? Dès ce moment ne peux-tu pleinement aimer Dieu dans ton cœur ?

Les cieux sont à moi, la terre est à moi ; à moi les nations, à moi les justes, à moi les pécheurs. Les anges sont à moi, la Mère de Dieu et toutes les choses créées sont miennes ; Dieu lui-même est à moi et pour moi, puisque Jésus-Christ est à moi et tout entier pour moi ! Qu'as-tu donc à demander et à chercher, ô mon âme ? Tout cela n'est-il pas à toi et pour toi ?

Ne te rapetisse pas, ne t'attarde pas aux miettes qui tombent de la table de ton Père ; sors de ta bassesse et glorifie-toi en ta gloire ; cache-toi en elle pour y trouver tes délices et tu posséderas tout ce que ton cœur demande.



Morceaux choisis

Détachement


Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien.

Pour arriver à savoir tout, veillez à ne rien savoir de rien.

Pour arriver à posséder tout, veillez à ne posséder quoi que ce soit de rien.

Pour arriver à être tout, veillez à n'être rien, en rien.

Pour arriver à ce que vous ne goûtez pas, vous devez passer par ce que vous ne goûtez pas.

Pour arriver à ce que vous ne savez pas, vous devez passer par où vous ne savez pas.

Pour arriver à ce que vous ne possédez pas, vous devez passer par où vous ne possédez pas.

Pour arriver à ce que vous n'êtes pas, vous devez passer par ce que vous n'êtes pas.

Moyen de ne pas empêcher le tout.

Quand vous vous arrêtez à quelque chose, vous cessez de vous abandonner au tout.

Car pour venir du tout au tout, il faut se renoncer du tout au tout.

Et quand vous viendrez à avoir tout, il faut l'avoir sans rien vouloir.

Car si vous voulez avoir quelque chose en tout, vous n'avez pas purement en Dieu votre trésor.


Peu importe que l'oiseau soit tenu attaché par un lien faible ou fort. Le lien serait-il faible, tant qu'il n'est pas rompu, l'oiseau restera prisonnier sans pouvoir s'envoler. Ainsi en sera-t-il de l'âme qui se laisse attacher à une chose insignifiante.

Aimer, ce n'est pas éprouver de grandes choses, c'est connaître un grand dénuement et une grande souffrance pour l'Aimé.

Jésus-Christ est très peu connu de ceux qui se croient ses amis, car nous les voyons rechercher en lui non ses amertumes, mais leur propre consolation.
Il est mieux de souffrir pour Dieu que de faire des miracles.
Saint Jean de la Croix

Prière


Et je vis sans vivre en moi.
Embrasée par mon désir,
Je meurs de ne pas mourir
[Sainte Thérèse d’Avila]
Si je vis sans vivre en moi,
Sans Toi je ne peux pas vivre.
Exister sans moi, sans Toi,
Est-ce donc mourir ou vivre ?
Mille morts serait la vie
Hors du suprême désir.
Je meurs de ne pas mourir.

Cette vie où je crois vivre,
Où j'agonise sans Toi,
Est la mort qui va me suivre
Jusqu'à ce que je Te voie.
Ecoute, Seigneur, la voix,
Les plaintes de mon désir !
Je meurs de ne pas mourir.

Etant si loin, si loin de Toi,
Quelle vie a-t-il, mon être,
Sinon la mort sans effroi,
Sans mourir et sans renaître ?

Seigneur, j'ai pitié de moi,
J'ai pitié de mon désir.
Je meurs de ne pas mourir.
Le poisson sorti de l'eau
Voit la fin de sa misère :

La mort qu'il subit lui vaut
La Mort, une mort plénière.
Moi je vis dans la douleur
Qui n'a ni nuit ni lumière,
Car je vis plus que je meurs.

Quand j'adore Ton image
Dans le Très Saint Sacrement,
Ton regard ne me soulage
Que pour creuser mon tourment.
La chair dressant ses barrages
Sur les flots de mon désir,
Je meurs de ne pas mourir.

Si j'exulte d'allégresse
A ta présence, Seigneur,
De ne pas Te voir sans cesse
Se décuple ma douleur.
Vivant ainsi dans la peur
Terrible de mon désir,
Je meurs de ne pas mourir.

Ah ! sors-moi de cette mort,
Seigneur, donne-moi la vie !
Ouvre Ta source aux transports
De ma soif inassouvie !
Je meurs d'espoir, de remords,
Et de crainte, et de désir.
Je meurs de ne pas mourir.

Je redouterai la mort,
Je pleurerai sur ma vie
Tant qu'elles seront flétries
Par des péchés sans remords.
Quand luira, Seigneur, le jour

Où je pourrai dire : " Amour
Je vis de vivre toujours " ?
Saint Jean de la Croix


revue.shakti.pagesperso-orange.fr
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Saint du jour 14 decembre : Saint Jean de la croix

Message  Invité le Mer 14 Déc 2011 - 18:25









Quelques belles pensées de
SAINT JEAN DE LA CROIX

"Le Père n'a dit qu'une parole, à savoir son Fils et dans
un silence éternel il la dit toujours : l'âme aussi doit
l'entendre en silence."








"Ayez soin de garde le calme de l'âme avec une amoureuse attention
à Dieu ; et lorsque vous serez obligé de parler, faites-le
avec la même tranquillité et la même paix.
L'âme qui est énamourée ni ne fatigue, ni ne se fatigue.
"







"A moi sont les cieux et à moi est la terre, et à moi sont
les peuples ; les justes sont à moi et à moi les pécheurs
; les anges sont à moi et la Mère de Dieu est à moi
et toutes les choses sont à moi, et Dieu même est à
moi et pour moi, parce que le Christ est à moi et tout entier pour
moi. Que demandes-tu et que cherches-tu donc, mon âme ? A toi est
tout ceci et tout ceci et pour toi. Ne t'estime pas moindre. Ne prête
pas attention aux miettes qui tombent de la table de ton Père.
Sors au dehors et glorifie-toi en ta gloire. Cache-toi en elle et sois
dans la joie et tu obtiendras ce que ton cœur demande.
L'esprit bien épuré ne se laisse envelopper de réflexions
extérieures ni de respect humain ; mais demeurant seul, éloigné
de toutes les formes, il communique intérieurement avec Dieu, paisiblement
et avec suavité - car sa connaissance est une connaissance divine."







"Ne croyez pas que plaire à Dieu consiste en beaucoup d'œuvres,
mais plutôt en ce que les œuvres se fassent avec une volonté
droite, sans aucune propriété ni respect humain.
A la fin du jour, c'est sur l'amour qu'on vous examinera.
Apprenez donc à aimer Dieu comme Il désire l'être et laissez là
ce que vous êtes."






"Chercher à perdre et que tous nous gagnent est le fait des esprits
valeureux, des âmes généreuses et des cœurs libéraux
; leur loi est de donner plutôt que de recevoir jusqu'à ce
qu'ils en viennent à se donner eux-mêmes, car ils considèrent
comme une lourde charge de se posséder et préfèrent
être possédés et étrangers à eux-mêmes
: d'autant que nous appartenons plus à ce Bien infini qu'à
nous-mêmes."






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum