bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Que ma prière, Seigneur, monte comme l'encens en votre présence ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que ma prière, Seigneur, monte comme l'encens en votre présence ...

Message  lily le Dim 8 Jan 2012 - 2:25


TROIS MANIFESTATIONS DE DIEU

Fêter l'Épiphanie, c'est d'abord fêter la venue et l'adoration des mages à Bethléem. Mais l'Église associe à cette fête les deux premières manifestations de la vie publique de Jésus : son Baptême au Jourdain et les noces de Cana.

Venus d'Orient, trois rois se mirent en route en suivant la lumière de l'étoile qui les guida jusqu'à Bethléem.

Ils y trouvèrent l'enfant Jésus, qui appelèrent le " Nouveau Roi des Juifs ".



Quand ils le découvrirent dans l'étable, près de ses parents, Marie et Joseph, ils s'agenouillèrent devant lui en signe de respect et lui apportèrent de l'or, de la myrrhe et de l'encens.

Les trois présents des mages ont une valeur mystique et symbolique.

L'OR, L'ENCENS ET LA MYRRHE

La symbolique des cadeaux en portait témoignage :

l'or de Melchior célébrait la royauté,
l'encens de Balthazar la divinité
et la myrrhe de Gaspard annonçait la souffrance rédemptrice
de l'homme à venir sous les traits de l'enfant.



Pour nous, donc, au Seigneur qui est né, offrons l'or puisque nous reconnaissons qu'Il règne partout ; offrons l'encens puisque nous croyons que Celui qui est apparu dans le temps était Dieu avant tous les temps ; offrons la myrrhe, puisque Celui que nous croyons impassible dans sa Divinité, nous croyons aussi qu'il a été mortel dans notre chair.
(Saint Grégoire)

Concrètement, allons-nous vraiment offrir à Jésus, comme nous y invite saint Grégoire, de l'or, de l'encens, de la myrrhe ? Ces offrandes ont une valeur mystique, symbolique : c'est dans ce sens que nous devons le comprendre. Que pourront donc être pour nous ces hommages dignes de Dieu ?


Quels seront ces dons que nous offrirons à Jésus ?

- Les mêmes que ceux des mages :

l'or de la charité et de nos bonnes actions,

l'encens de l'adoration et de la prière,

la myrrhe de la pureté et de la mortification.


L'OR


L'OR offert au Roi est le signe de :

1) notre soumission à Dieu, une soumission faite d'amour et de confiance.

Les âmes des justes sont dans la main de Dieu... Dieu les a éprouvés et les a trouvés dignes de Lui. Il les a éprouvés comme l'or dans la fournaise, et les a agréés comme un holocauste parfait. (Sag. 3, 1, 5-6)

2) L'or purifié par le feu est le symbole de la perfection : on ne peut offrir au Roi que ce qu'on a de plus beau.

Montre-toi patient, car l'or est éprouvé au feu, et les élus le sont dans le creuset de l'humiliation. Mets en Dieu ta confiance, et Il te viendra en aide. Suis la voie droite et espère en Lui.

Ne voyez qu'un sujet de joie dans les épreuves de toutes sortes qui tombent sur vous, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Mais que la patience s'accompagne d'œuvres parfaites, afin que vous soyez parfaits, irréprochables, ne laissant rien à désirer.

3) C'est aussi le signe du détachement : faire toutes choses pour le Roi Jésus, et non pour notre satisfaction, notre intérêt ou notre gloire personnelle : c'est "l'esprit de pauvreté".


L'ENCENS


L'ENCENS (du latin incensum, : matière brûlée en sacrifice), que l'on fait brûler devant Dieu et qui dégage un parfum agréable, signifie :

1) l'adoration, par laquelle la créature s'anéantit devant son créateur, comme l'encens se consume devant Dieu.

2) la prière, qui s'élève devant Dieu comme la fumée de l'encens.



Que ma prière, Seigneur, monte comme l'encens en votre présence ...

Un ange se tenait près de l'autel, un encensoir d'or à la main ; on lui donna beaucoup de parfums, pour qu'il fît une offrande des prières de tous les saints sur l'autel d'or qui est devant le trône ; et la fumée des parfums, formés des prières des Saints, monta de la main de l'ange devant Dieu. (Apoc. 8, 3-4)

3) la grâce que Dieu répand dans les âmes, comme la bonne odeur qu'exhale l'encens dans l'église.

Le Christ nous a aimés et s'est livré Lui-même à Dieu pour nous, comme une oblation et un sacrifice d'agréable odeur. (Ep. 5, 2)

Nous sommes pour Dieu la bonne odeur du Christ... (2 Cor. 2, 15)

4) l'obéissance de la volonté : quand on jette l'encens dans le feu, il se consume en une fumée odorante qui monte vers le ciel. Ce feu, c'est l'obéissance ; l'encens, notre volonté. Quand notre volonté se consume dans l'obéissance, c'est un sacrifice d'agréable odeur que nous offrons à Dieu.




La MYRRHE


La MYRRHE (mot tiré du grec) était le parfum dont on se servait en Orient pour embaumer les morts. Mêlée à du vin, elle constituait un breuvage narcotique qu'on offrait aux criminels pour amortir le sentiment de la douleur. La myrrhe est donc le symbole de la souffrance et de la mort.

La myrrhe offerte à l'humanité de Jésus, en prévision de sa mort pour nos péchés, nous rappelle la nécessité de la mortification : notre pauvre nature humaine déviée par le péché aura toujours besoin d'être corrigée, redressée, "mortifiée".

Ce parfum au goût amer, qui a la propriété de préserver les corps des morts de la corruption, est le symbole de la pureté, de la chasteté.

Dans une perspective de réparation et d'union aux souffrances de Jésus, nos enfants pourront apprendre la patience dans les difficultés et à offrir à Jésus leurs sacrifices et leurs renoncements.

Une fois encore, la meilleure des leçons se trouve dans l'exemple que nous-mêmes leur donnons...



Seigneur Jésus,
comme les bergers,
nous venons à toi
pauvres de nos misères personnelles et collectives,
mais riches de notre amour et de notre foi.
Comme eux,
nous sommes heureux que tu nous accueilles
tels que nous sommes
et comme eux
nous sommes certains qu'à ton contact
nous retournerons à nos activités quotidiennes
le cœur gonflé d'espérance et de joie.



Comme les mages,
nous venons aussi te voir
pour te reconnaître comme notre roi
et nous déposons devant toi
ce que nous avons de plus précieux,
non pas de l'or, de l'encens ou de la myrrhe,
car nous n'en avons pas,
mais bien notre volonté sincère
de partager ce que nous sommes
et ce que nous possédons
avec les plus mal-pris que nous.
Amen.

avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que ma prière, Seigneur, monte comme l'encens en votre présence ...

Message  claudine le Dim 8 Jan 2012 - 6:43




Votre coeur s'est mis en route vers Dieu
en même temps que vos pas
se dirigeaient vers Bethléem.
Vous cherchiez
et Dieu guidait votre recherche
dès l'instant où vous l'avez entreprise.
Vous le cherchiez donc, lui, le Salut.

Vous le cherchiez

au firmament du ciel,
mais aussi dans votre coeur ;
dans le silence
mais aussi dans les questions
posées aux hommes.

Quand, arrivés près de l'Enfant,

vous vous agenouillez devant lui,
vous offrez l'or de votre amour,
l'encens de votre vénération,
la myrrhe de vos souffrances
devant la Face du Dieu invisible.
Et toi, risque à ton tour
le voyage vers Dieu !
Allons, en route !
Oublie le passé, il est mort !
La seule chose qui te reste,
c'est l'avenir.
Regarde donc en avant :
la vie est là
et ses possibilités entières,
car on peut toujours trouver Dieu,
toujours le trouver davantage.

Un atome de réalité surnaturelle

a tellement plus de prix
que nos rêves les plus grandioses :
Dieu est l'éternelle jeunesse
et il n'y a point de place
pour la résignation dans son Royaume !







_________________
"La plus belle lumière ...c'est ta présence en moi"
avatar
claudine
membre-actif
membre-actif

Messages : 1631
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 58
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que ma prière, Seigneur, monte comme l'encens en votre présence ...

Message  Invité le Dim 8 Jan 2012 - 9:41









Alléluia. Alléluia.

Nous avons vu se lever son étoile, et nous sommes venus adorer le Seigneur.
Alléluia , Alléluia. (cf. Mt 2, )







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum