bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

La Sainte du jour: Sainte Claudine Thevenet

Aller en bas

La Sainte du jour: Sainte Claudine Thevenet

Message  lily le Ven 3 Fév 2012 - 14:13



Sainte Claudine Thévenet
Fondatrice de la congrégation des Sacrés-Cœurs
de Jésus et de Marie (+ 1837)


Seconde d’une nombreuse fratrie, Claudine Thévenet est née en 1774 à Lyon. Sa vie a été bouleversée en 1793, en pleine Révolution française, quand elle assiste, impuissante, à l’exécution de deux de ses frères. Leurs derniers mots – "Pardonne comme nous pardonnons" - a suscité en elle une vocation: elle consacrera sa vie au don.
En 1816, un prêtre lui confie deux jeunes orphelines. Dès lors, les accueils se multiplient au rythme des demandes d’aide. L’organisation prend rapidement de l’ampleur. Encouragée à constituer une congrégation par un prêtre, elle fonde en 1818 la Congrégation Religieuse de Jésus-Marie. Également soucieuse de faire grandir ces enfants dans la foi, sa mission entre dans le cadre d’un projet éducatif et spirituel. Celui-ci séduit les classes aisées pour lesquelles Claudine et ses soeurs fondent des pensionnats. Elle se consacre à ses deux œuvres jusqu’à sa mort, en 1837.
Aujourd’hui la Congrégation compte dix-huit cents religieuses de Jésus-Marie, réparties dans cent quatre-vingt maisons sur les cinq continents.
...Son principal objectif est l’éducation des enfants et des jeunes avec une préférence évidente pour les plus défavorisés. Sa pédagogie est basée sur l’amour, la bonté, l’attention à chaque personne et l’esprit de famille... Claudine avait vécu l’expérience de Dieu et s’était donnée totalement à lui. Ses dernières paroles
"Que le bon Dieu est bon" montrent bien le style particulier de cette grande femme qui se laissa guider par l’Esprit Saint... Claudine Thévenet a été béatifiée le 4 octobre 1981, et canonisée le 21 mars 1993.

À Lyon, en 1837, sainte Claudine Thévenet (Marie de Saint-Ignace), vierge. Poussée par la charité et animée d’un grand coeur, elle fonda la Congrégation des Soeurs de Jésus et Marie, pour la formation chrétienne des jeunes, surtout des pauvres.




Le Miracle de sa Canonisation


Un humble village d'Uruguay, Cardona,devait être le théâtre d'un fait extraordinaire présenté à la Congrégation pour les Causes des Saints en vue de la canonisation de Claudine Thévenet. C'était le 1er avril 1986; il pleuvait ce jour-là et pour empêcher l'accumulation de l'eau, on devait faire fonctionner un moteur qui se trouvait, en très mauvaises conditions, à l'extérieur, alors que 1e commutateur était à l'intérieur. La soeur responsable étant absente, on demanda à une employée, Elida Mesa de Rodriguez, d'aller mettre le moteur en marche, avec une compagne chargée d'actionner le commutateur. Voyant que le moteur, ne se mettait pas en marche immédiatement, la compagne conseilla à Elida de le secouer un peu, ce qu'elle fit mais sans attendre que le courant soit coupé. Ses mains mouillées se collèrent au moteur qui se détacha et se renversa sur elle ; Elida poussa un grand cri et tomba à la renverse, inanimée.
Un employé, Julio Llavallol, l'entendit, accourut, la prit dans ses bras, la rentra dans la maison et dit à soeur Luisa Maria Barnadas attirée par le bruit: "Elle est morte". Un essai de respiration artificielle ne donna aucun résultat. On s'empressa de faire venir le médecin et le curé. Lorsque le premier arriva, soeur Luisa Maria se rendit à la chapelle, et près du tabernacle, implora le Seigneur, le suppliant d'écouter la prière de la Bienheureuse Claudine et de rendre la vie à Elida. Le médecin en auscultant la patiente constata un arrêt cardiorespiratoire et que les yeux étaient mydriatiques. Lorsque le curé arriva, il lui céda la place avec un geste d'impuissance qui signifiait "Il n'y a rien à faire". Au moment où le Père Benfenati lui faisait une onction sur le front, Elida commença à donner des signes de vie. Conduite à l'hôpital, on lui administra des calmants car elle était très agitée ; le lendemain elle était prête à rentrer chez elle et à reprendre son travail. À l'arrivée du curé, la supérieure, très angoissée, s'était aussi rendue à la chapelle. En la voyant, soeur Luisa Maria lui dit avec beaucoup d'assurance : "Ne craignez rien, Elida n'est pas morte". Elle avait eu l'intuition que sa prière était exaucée et c'est à ce moment même qu'Elida donnait les premiers signes de vie. L’accident n'a laissé aucune séquelle chez Elida alors qu'un arrêt cardio-respiratoire de presqu'une demi-heure aurait normalement dû affecter sérieusement le fonctionnement du cerveau. On ne pouvait donc douter d'une intervention miraculeuse de la Bienheureuse Claudine et c'est ce que les médecins de la Congrégation pour les Causes des Saints ont confirmé.


Sainte Claudine priez pour nous
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum