bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Une minute avec Marie‏: La consécration de saint Dominique Savio

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une minute avec Marie‏: La consécration de saint Dominique Savio

Message  Invité le Ven 9 Mar 2012 - 10:06



9 mars - Italie. Trévise, Notre Dame Des Miracles 1510 - Saint Dominique Savio (+ 9 mars 1857)



La consécration de saint Dominique Savio

Dominique Savio fait sa première communion à 7 ans en 1849, et il écrit ses résolutions:
1) Je me confesserai très souvent et je communierai toutes les fois que mon confesseur me le permettra.
2) Je veux sanctifier les jours de fête.
3) Mes amis seront Jésus et Marie.
4) La mort mais pas de péchés.

Don Bosco passant dans la région en octobre 1854, on lui parle de Dominique et il est « stupéfait de découvrir l'oeuvre que la grâce divine avait déjà accomplie en un garçon si jeune. »

Le 8 décembre 1854, quand le Pape Pie IX proclame le dogme de l'Immaculé Conception, Dominique se consacre à la Sainte Vierge et renouvelle les promesses de sa première communion : « Marie je vous donne mon coeur; faites qu'il soit toujours vôtre. Jésus et Marie, soyez toujours mes amis, mais de grâce, faites-moi mourir plutôt que d'avoir le malheur de commettre un seul péché. » Sa vie est alors tellement transformée qu'à partir de ce jour, Don Bosco se met à noter ses faits et gestes pour ne pas les oublier.

Il tombe malade en 1857 et subit 10 saignées en 4 jours, avec un courage au-dessus de son âge. Le 9 mars, il agonise : « Adieu, mon cher papa, adieu ! Monsieur le Curé voulait encore me dire autre chose, et je n'arrive plus à me le rappeler... Oh! que c'est beau ce que je vois... ». A ces mots et toujours en souriant, le visage lumineux, il expire les mains jointes et croisées sur la poitrine, sans le moindre mouvement.

Sa vie fut écrite par Don Bosco, lequel pouvait évoquer son souvenir sans pleurer.


D'après « la vie des saints » Catholic.pf



Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum