bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Une minute avec Marie‏: Les étonnantes apparitions de Marie à Zeitoun (I) (II)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une minute avec Marie‏:

Message  Invité le Lun 2 Avr 2012 - 9:55



2 avril - Première Apparition à Zeitoun (1968- 1970), reconnaissance Patriarche copte : fête liturgique des Apparitions de Zeitoun - mort du Pape Jean Paul II (2005)



Les étonnantes apparitions de Marie à Zeitoun (I)

A partir du 2 avril 1968, à Zeitoun, dans un quartier populaire situé au nord du Caire, en Egypte, où la tradition disait que la Sainte Famille s'était arrêtée, des foules entières ont vu la Vierge apparaissant au dessus de la coupole centrale d'une église copte, pendant des heures, plusieurs fois par semaine, sur plusieurs années.

Ceux qui voyaient la Vierge n'étaient pas seulement les chrétiens, coptes, catholiques ou orthodoxes, mais aussi, et même en majorité, les musulmans. Beaucoup ont bénéficié de guérisons miraculeuses et ces faits, connus dans toute l'Egypte, ont fait l'objet de témoignages innombrables, d'enquêtes, de reconnaissances officielles, de multitudes d'articles de journaux et de revues dans le pays, pendant des années. La Vierge n'a pas prononcé un seul mot. Elle venait à l'improviste, le plus souvent la nuit, dans des attitudes et des vêtements variés.

Les plus éclatantes apparitions eurent lieu entre le 27 avril et le 15 juin 1968. A partir de 1970, elles furent moins fréquentes, environ une par mois, même si certaines furent très spectaculaires.


D'après le livre du Père François Brune
« La Vierge de l'Egypte : l'incroyable apparition de Marie à des millions d'Egyptiens »
Edition « Le jardin des Livres - Références »



Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les étonnantes apparitions de Marie à Zeitoun (I) (II)

Message  Invité le Mar 3 Avr 2012 - 12:53


3 avril - Italie. Notre Dame de la Croix (1490)



Les étonnantes apparitions de Marie à Zeitoun (II)


Lors des apparitions de le Mère de Dieu à Zeitoun, les fidèles, qui ne la voyaient pas tous, ont noté qu'elle était toujours douce, souvent souriante, mais quelquefois aussi, grave et triste. On distinguait parfois nettement ses traits et même l'expression de son visage.

Au moins une fois, elle est apparue sans voile, ses cheveux descendant jusqu'à ses épaules. Il lui est même arrivé de se manifester portant une couronne et il y avait souvent des oiseaux lumineux tournant autour d'elle sans battre des ailes. Elle était presque toujours comme lumineuse et il arrivait que cette lumière fût si intense qu'il fallait quelque temps pour arriver à distinguer le visage qui s'en détachait.

Des clichés ont été pris par différents photographes. La pellicule n'arrivait pas toujours à fixer ce que les yeux pouvaient voir, mais on dispose cependant de photos où l'on voit très nettement la silhouette de Marie. On estime que pour la seule année 1968, la moyenne des fidèles présents devait être d'environ 50.000 et pouvait monter jusqu'à 100.000 personnes certaines nuits, comme il était rapporté à la « Une » du journal égyptien Al-Ahram du 27 avril 1968.


D'après le livre du Père François Brune
« La Vierge de l'Egypte : l'incroyable apparition de Marie à des millions d'Egyptiens »
Edition « Le jardin des Livres - Références »



Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie fut la Reine des martyrs, parce que son martyre fut plus long et plus douloureux

Message  lily le Mar 3 Avr 2012 - 15:46



Marie fut la Reine des martyrs, parce que son martyre fut plus long et plus douloureux que celui de tous les martyrs.


" Marie fut martyre, dit saint Bernard, non par le fer du bourreau, mais par la douleur dont elle eut le cœur percé. " Si son corps ne fut point frappé par la main du bourreau, son cœur sacré n’en fut pas moins percé de douleur à la Passion de son Fils, douleur qui suffisait pour causer, non pas une, mais mille morts. On voit par là que non seulement Marie fut vraiment martyre, mais que son martyre surpassa tous les autres, parce qu’il dura plus longtemps, et que toute la vie de la Vierge fut, pour ainsi dire, une longue agonie.
La vierge Marie, voyant tout ce que devait souffrir le Verbe incarné pour le salut des hommes, commença, même avant d’être sa mère, à compatir à ce Sauveur innocent, qui devait être condamné à une mort si atroce, pour des fautes qu’il n’avait point commises, et elle commença en même temps son grand martyre.

Ainsi, par la compassion qu’elle portait son fils, la sainte Vierge fut, dans son cœur aimant, flagellée, couronnée d’épines, méprisée, attachée à la croix.


" Seigneur, vous avez raison de dire que vous souffrez seul dans l’œuvre de la rédemption, sans qu’aucun homme compatisse au moins à vos peines ; mais il y a une femme avec vous qui est votre mère, et qui souffre dans le cœur tout ce que vous souffrez dans le corps.

La raison en est claire, puisque, comme le dit saint Bernard, l’âme est plus là où elle aime que là où elle anime le corps auquel elle est unie. Et le Sauveur dit de même avant lui : Là où est votre trésor, votre cœur y est aussi (Luc, 12, 34).
Si donc Marie vivait plus par l’amour en son fils qu’en elle-même, elle dut beaucoup plus souffrir de la mort de son fils, que si on lui eût infligé à elle-même la mort la plus cruelle du monde.



O ma Reine, Reine des martyrs et des douleurs, vous avez versé tant de larmes sur votre fils, mort pour mon salut ! mais de quoi serviront vos larmes si je me damne ? Par les mérites de vos douleurs, obtenez-moi donc une vraie douleur de mes péchés, et un vrai changement de vie, avec une tendre et perpétuelle compassion à l’égard des souffrances de Jésus et de vos douleurs : et si Jésus et vous, qui êtes l’innocence même, avez tant souffert pour moi, obtenez-moi, ô Marie, la grâce de souffrir pour votre amour, moi qui suis digne de l’enfer.
Alphonse de Liguori
avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum