bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Partout où vous irez, partout où vous vous trouverez, implorez toujours Jésus et invoquez Marie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Partout où vous irez, partout où vous vous trouverez, implorez toujours Jésus et invoquez Marie.

Message  lily le Dim 13 Mai 2012 - 23:05





IMITATION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

Voulez-vous faire toujours, ce qui plaît à Marie ? Soyez humble, patient, chaste et réservé en tout, plein de mansuétude, homme d'intérieur, rempli de zèle, peu versé au dehors, recueilli. Lisez souvent, souvent écrivez, et plus souvent, priez.

Le service de Marie ne doit vous paraître, ni long, ni pénible, mais au contraire, toujours délectable, toujours plein d'allégresse et toujours empressé. Servir de cœur et d'esprit une telle maîtresse, est toujours œuvre pie et utile au salut.
Souveraine miséricordieuse et reine de mansuétude, elle est mère avant tout, et mère, elle ne sait pas ne pas avoir compassion des petits et des pauvres, elle qui a donné au monde la miséricorde en Jésus.

Partout où vous irez, partout où vous vous trouverez, implorez toujours Jésus et invoquez Marie.

Chantez ces deux noms, chantez-les dans vos cœurs, chantez-les sur vos lèvres, chantez-les sur vos mains, Que vos regards les prient, que vos yeux les implorent, que Vos, bras les serrent, que vos genoux les adorent.



O Marie, ô Mère pleine de miséricorde, recevez près de vous, votre serviteur errant, sans consolations, au milieu de ses tribulations.
Voyez, ô ma Souveraine, voyez mon affliction,
et ouvrez-moi votre cœur plein de cosolation.
Voici que je clame et je prie en détresse, et ne veux
ne m'éloigner ni vous abandonner jusques à ce que
vous ayez eu pitié de moi.


. Je sais, ô Mère, votre incomparable suavité, je sais l'élan maternel de votre cœur divin, je sais l'abondance de l'amour qui le remplit, et que je puis avoir en vous toute espérance.

Aussi, je me réfugie près de vous, ô ma Mère,

afin que, dans les joies ainsi que dans les peines
je puisse recevoir vos bienveillants secours et entendre
vos maternelles consolations.


avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

J'ai besoin d'être consolé, ô Mère, et fortifié; j'ai plus encore, besoin de la grâce

Message  lily le Mar 15 Mai 2012 - 1:09



DES GRANDEURS ET DES GLOIRES DE MARIE


Quelle est celle qui monte du désert de ce monde toute embaumée des délices du paradis ? Plus grande que le ciel, vous avez, ô Marie, sous vos pieds, le monde, et vous siégez près de Dieu, sur le trône d'honneur que vous donne Jésus.

Votre miséricorde qui surpasse toute miséricorde m'attire cependant vers vous, car vous êtes toujours, le secours et la consolation de ceux qui souffrent.

J'ai besoin d'être consolé, ô Mère, et fortifié; j'ai plus encore, besoin de la grâce de votre fils Jésus, car je sens que sans elle je ne puis rien achever.

Vous pouvez, ô ma Mère, si vous le voulez, vous pouvez me relever et m'aider de vos secours puissants, et me réconforter de vos abondantes consolations. Je me sens environné de tentations partout, aussi je cours à vous, car je sens que près de vous je trouve le secours en même temps que la pitié.

Et si je puis approcher de votre majesté et vous saluer avec révérence et honneur, je sens aussi qu'il me faut approcher avec amour. Il n'est point de louange que je puisse vous offrir,
mais plutôt des supplications que j'aie à vous présenter.

Celui qui veut s'approcher de vous avec irrévérence, sera confondu: je veux donc aller à vous, ô Mère, avec confiance, avec respect, avec humilité, afin de mériter votre clémence et votre secours

Oui, c'est avec respect, avec amour et confiance que je viens, ô Marie, vous offrir à mon tour, la salutation que l'ange vous offrit à genoux.
Je vous l'offre, les bras étendus et les mains levées, je vous l'offre des milliers et des milliers de fois, et je demande à tous de vous l'offrir aussi pour moi, car je sais que je ne puis offrir rien de plus doux.

O Mère, aimée plus que toutes les mères, ô Marie, si parfois j'ai pu vous oublier, je le regrette et le pleure aujourd'hui.
Mais vous, oh ! ne m'oubliez pas, vous qui seule avez enfanté la miséricorde en enfantant Jésus.

Je vous salue à genoux, je m'incline devant vous, je joins les mains et me prosterne à terre, afin que vous entendiez avec plus d'amour ma prière. Je dis devant vous et je veux redire toujours: je vous salue pleine de grâce, le Seigneur est avec vous; vous êtes bénie entre toutes les femmes, ô Mère, et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni !

Réjouis-toi, Marie, comblée de grâces
le Seigneur est avec toi.

Tu es bénie entre toutes les femmes
et Jésus, ton enfant, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
prie pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.



avatar
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum