bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Les saints du 19 juin

Aller en bas

Les saints du 19 juin

Message  Invité le Mar 19 Juin 2012 - 16:03



Saints, Saintes et Fêtes du Jour



SAINT ROMUALD (+ 1027)


Ce jeune homme plein d'avenir de la noblesse de Ravenne assiste à 20 ans
au meurtre d'un de ses parents. Bouleversé, il se fait moine au
monastère bénédictin de Saint-Apollinaire in Classe. Ne trouvant pas au
monastère l'austérité parfaite que recherche sa soif d'absolu, il le
quitte au bout de trois ans et se fait ermite, pérégrinant dans la
lagune vénitienne. En, 978, avec quelques compagnons, il part pour le
monastère de Saint Michel de Cuxa dans les Pyrénées où il vit en ermite
une dizaine d'années. Lorsqu'il décide de regagner Ravenne pour des
raisons familiales, sa réputation de sainteté est si bien établie que
des paysans pyrénéens tentent de l'assassiner pour garder au moins ses
reliques. Romuald parcourt alors l'Italie, ramenant nombre d'ermites à
une vie régulière en adaptant la Règle de Saint Benoit aux exigences de
la vie solitaire. Sa rigueur, effrayante parfois, est à la mesure de sa
soif d'absolu toujours plus délirante. Vers 1012, un grand seigneur lui
fait don d'un domaine à Camaldoli en Toscane, dont il fera le premier
ermitage des Camaldules. Troublé dans sa solitude par de nombreux
visiteurs, il se retire dans un monastère isolé où il mourra. Saint
Pierre Damien, l'un de ses plus illustres disciples, écrira sa vie.

++++++++++++++++++++++



Autres Saints et Saintes du Jour

SAINT BARLAAM (+ 1462)

SAINT DIE (+ 679)

SAINT GERVAIS et SAINT PROTAIS (2ème s.)

BIENHEUREUX HILDEGRIN (+ 827)

SAINT INNOCENT (+ 543)

SAINT JOB DE MOSCOU (+ 1607)

SAINT JUDE (1ère s.)

SAINTE JULIENNE FALCONIERI (+ 1341)

BIENHEUREUSE MICHELINE MITELLI (+ 1356)

BIENHEUREUX ODON (+ 1113)

SAINT PAISSIOS (+ 1722)

BIENHEUREUX THOMAS WOODHOUSE (+ 1573)

SAINT URSICIN (2ème s.)

SAINT ZOSIME (1er s.)





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 19 juin

Message  Invité le Mar 19 Juin 2012 - 16:16


Bouquet spirituel: «Quiconque
aura quitté maison, frères, soeurs, père, mère, femme, enfants et
terres, à cause de Moi et de l'Évangile, recevra le centuple en ce
monde, avec des persécutions, et dans le siècle à venir la vie
éternelle.» Mt. 19, 29 / Mc 10, 29-30


SAINTE JULIENNE de FALCONIÉRI
Vierge

(1270-1341)


Julienne, de l'illustre famille de Falconiéri, vint au monde à Florence, l'an 1270, de parents très
avancés en âge. Elle fut initiée dès son berceau à la piété et à la vertu, si bien que saint Alexis
Falconiéri, de l'Ordre des Servites, disait à la mère ravie: "Ce n'est pas une fille, c'est un Ange que
Dieu vous a donné; Il la destine à de grandes choses."

Les journées de la sainte enfant se passaient
presque entières en pieux exercices. Sa mère, y trouvant de l'excès, la grondait: "Julienne, disait-elle,
si tu n'apprends pas ce que doit savoir une maîtresse de maison, je ne pourrais pas te trouver un mari.
-- Ne craignez rien, ma mère, répondait finalement Julienne; quand le temps sera venu, la Sainte
Vierge y pourvoira." Le temps venu, Julienne refusa de se marier, et offrit à Dieu sa virginité.


Elle entra dans l'Ordre récemment fondé des Tertiaires Servites, où elle fit, sous la conduite de saint
Philippe Bénizi, les plus grands progrès dans la vertu. A trente-six ans, elle était élue supérieure
générale, malgré les réclamations de son humilité. Dès les commencements de sa vie religieuse, sa
vie était très austère.


Elle consacrait le lundi au soulagement des âmes du purgatoire, et
accompagnait ses prières de rudes pénitences et de cruelles flagellations. Le mercredi et le vendredi,
elle gardait un jeûne absolu, ne prenant d'autre nourriture que la Sainte Eucharistie. Le samedi, elle
jeûnait au pain et à l'eau en l'honneur de la très Sainte Vierge, et elle passait cette journée dans la
compagnie de Marie, au pied de la Croix. Le vendredi, son âme était absorbée, souvent jusqu'à
l'extase, dans la méditation de la passion du Sauveur.


Après sa mort, ses religieuses furent saisies
d'émotion, en trouvant sur elle une ceinture de fer incrustée dans les chairs. Son divin Époux ne lui
ménagea ni les tentations, ni les peines intérieures: "Seigneur, disait-elle un jour dans ses angoisses,
que je souffre, s'il le faut, tous les tourments de l'enfer pendant toute l'éternité; mais, de grâce, ne
permettez pas que je Vous offense!"


Le plus beau triomphe de Julienne, ce fut sa mort. Gémissant
de ne pouvoir communier, elle supplie qu'au moins on lui montre la Sainte Hostie, et, quand on lui
a procuré ce bonheur, son audace d'amour va plus loin, elle prie qu'on place le corporal avec l'Hostie
sur sa poitrine; mais à peine son voeu est-il exaucé, que l'Hostie disparaît et que Julienne, transportée
d'amour, rend le dernier soupir en disant: "Mon doux Jésus!







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 19 juin

Message  Invité le Mer 20 Juin 2012 - 13:21

Saints, Saintes et Fêtes du Jour


Saint Silvère
Pape (58 ème) de 536 à 537 et martyr (+ 537)
Élu peu avant la prise de Rome par l'armée byzantine de Bélisaire, il réussit à empêcher l'effusion de sang. Mais,
comme il défend la vraie foi face aux Byzantins qui sont alors
monophysites pour la plupart, il est accusé de haute trahison pour avoir
refusé de rétablir le patriarche hérétique de Constantinople.
L'impératrice Théodora le condamne à l'exil dans un îlot devant Naples*, en Italie méridionale. Pour rétablir la paix, il préfère abdiquer (537), et meurt quelques mois plus tard.
<- Illustration: mosaïque, dans la basilique Saint-Paul-hors-les-murs.
* Un internaute nous signale:
"le
pape Silvère a été exilé sur la petite île déserte de Palmarola où il
mourut de faim (avec Ponza - Ventotène - San Stéfano, l'île de Pamarola
fait partie de l'archipel des îles Pontines dans le golfe de Gaëte)"
Dans
l’île de Palmaria au large de Gaëte dans le Latium, le trépas de saint
Silvère, pape et martyr. N’ayant pas voulu rétablir Anthime, évêque
hérétique de Constantinople, que saint Agapit,
son prédécesseur, avait déposé, il fut, à l’instigation de
l’impératrice Théodora, chassé de son siège et envoyé en exil, d’abord
en Asie, puis dans cette île, où il mourut, écrasé par les peines
endurées.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 19 juin

Message  Invité le Mer 20 Juin 2012 - 13:26

Autres Saints et Saintes du Jour




Saint Adalbert de Magdebourg
Archevêque (+ 981)

Saint Bain
ou Bagne (+ 706)

Bienheureux Balthazar de Torres
martyr au Japon (+ 1626)

Saint Calliste
(+ 1363)

Bienheureux Dermot O'Hurley
archevêque de Cashel, martyr irlandais (+ 1584)

Bienheureux François Pacheco et ses compagnons
martyrs à Nagasaki (+ 1626)

Sainte Gemme
(+ 109)

Saint Gleb de Vladimir
(+ 1175)

Saint Gobain
Ermite dans l'Aisne, disciple de Saint Fursy (+ 670)

Saint Govan
ermite gallois (6ème s.)

Saint Jean de Matera
abbé (+ 1199)

Saint Latuin
premier évêque du diocèse de Séez (5ème s.)

Bienheureuse Margaret Ball
veuve irlandaise emprisonnée à soixante-dix ans, martyre. (+ 1584)

Saint Méthode
évêque d'Olympe (+ v. 312)

Saint Nicolas Cabasilas
(+ 1391)

Bienheureux Thomas Whitebread et ses compagnons
martyrs jésuites en Angleterre (+ 1679)





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 19 juin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum