bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Les saints du 21 juin

Aller en bas

Les saints du 21 juin

Message  Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 17:28



Saints, Saintes et Fêtes du Jour

SAINT RAOUL (+ 866) ou RODOLPHE

Fils d'un comte de Cahors dans le département du Lot, il fut évêque de Bourges
pendant 25 ans, dans des circonstances très difficiles. Ses talents de
diplomate lui permirent de mener à bien les nombreuses affaires
politiques dont il eut à s'occuper : ce qui lui valut d'être appelé le
Père de la Patrie. Il fonda plusieurs monastères. Dans "L'Instruction
pastorale" de 45 chapitres qu'il écrivit pour servir de guide à ses
prêtres, il leur recommande d'engager les bons chrétiens à communier
tous les jours, ce qui était une innovation à son époque.


++++++++++++++++++++++



Autres Saints et Saintes du Jour

SAINT ARTCHILL (+ 744)

SAINT ARTEMAS (1er s.)

SAINT BASILIDE (+ 202)

SAINT EUSEBE DE SAMOSATE (+ 378)

SAINT JULIEN (4ème s.)

SAINT LEUFROY (+ 738)

SAINT LOUIS DE GONZAGUE (+ 1591)

SAINT LUARSAB (+ 1622)

SAINT NICETAS DE NISYROS (+ 1732)




Dernière édition par Geor-gette le Jeu 21 Juin 2012 - 17:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 21 juin

Message  Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 17:36

Bouquet spirituel: «Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.» Mt. 20, 16




SAINT LOUIS de GONZAGUE
Jésuite, Confesseur
(1568-1591)


Saint Louis de Gonzague naquit en l'an 1568, d'une famille princière d'Italie. Avant sa naissance,
sa mère, en danger de mort, avait fait voeu de consacrer son enfant à Notre-Dame de Lorette, si elle
obtenait une heureuse délivrance. Encore au berceau, s'il se présentait un pauvre, Louis pleurait
jusqu'à ce qu'on lui eût fait l'aumône; son visage respirait un tel air de vertu, que ceux qui le
portaient dans leurs bras croyaient tenir un Ange.

A l'âge de cinq ans, il avait retenu et répété
quelques paroles grossières qu'il avait entendues sortir de la bouche des soldats de son père, sans les
comprendre; il en fut repris et en montra tant d'horreur, qu'il pleura cette faute, la plus grande de sa
vie, et qu'il en fit pénitence jusqu'à la mort. Le père de Louis, qui songeait à la fortune de son fils,
l'envoya successivement chez plusieurs princes, en qualité de page; mais Dieu, qui avait d'autres
vues, voulait ainsi montrer ce jeune Saint aux cours d'Europe, pour leur faire voir que la piété est de
toutes les conditions, et l'innocence de tous les âges. Dans ces milieux mondains où il vivait comme
n'y vivant pas, ses progrès dans la sainteté furent surprenants.

A huit ou neuf ans, il fit le voeu de
virginité perpétuelle; sa délicatesse était si angélique, que jamais il ne regarda une femme en face, pas
même sa mère; jamais il ne permit à son valet de chambre de l'aider à s'habiller, et sa pudeur était si
grande, qu'il n'osa même pas lui laisser voir le bout de ses pieds nus. Vers l'âge de onze ans, il fit
sa Première Communion des mains de saint Charles Borromée.

A seize ans, il se décida à entrer dans
la Compagnie de Jésus. Peu de vocations ont été aussi éprouvées que la sienne: son père fut pour
lui, pendant quelques temps, d'une dureté sans pareille; mais il dut enfin céder devant la Volonté de
Dieu, et Louis entra au noviciat des Jésuites, à Rome. Il y parut dès les premiers jours comme un
modèle digne d'être proposé aux plus parfaits; on vit en lui un prodige de mortification, un ange de
pureté, une merveille d'amour de Dieu. La seule vue de Louis dissipait chez les autres les plus
violentes tentations de la chair. Jamais il n'avait ressenti la concupiscence charnelle, et malgré cela
il était cruel pour son propre corps à l'égal des Saints les plus austères.

Obligé par ses supérieurs,
pour cause de santé, à ne pas se laisser absorber dans la pensée de Dieu, il devait s'écrier souvent,
emporté par l'amour au-delà de l'obéissance: "Éloignez-Vous de moi, Seigneur!" Louis reçut du
Ciel l'annonce de sa mort et fut bientôt victime de sa charité pendant la peste de Rome, l'an 1591.



Son premier miracle après sa mort fut la guérison de sa mère, à laquelle il apparut souriant et
resplendissant de gloire. Ce fut le signal d'une dévotion qui fut récompensée par de nombreux
prodiges.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 21 juin

Message  Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 19:16

Les saints du jour (21 Juin)

Saint Louis de Gonzague Jésuite (+ 1591)




C'est un saint rayonnant de pureté qu'il nous est donné de fêter. Promis
aux plus hautes destinées car il était fils de la haute aristocratie
italienne, il fut d'abord page à la cour de Florence. Il avait 9 ans.
Dans cette atmosphère fastueuse et corrompue des cours italiennes de la
Renaissance, il répond aux dépravations qui l'entourent par un voeu de
chasteté.
Il rencontre saint Charles Borromée qui lui donne sa première communion.
Envoyé à la cour de Madrid pour parfaire son expérience princière, il
revient décidé à devenir jésuite. Il a 17 ans. Son père s'y oppose
farouchement, mais doit se plier à la volonté inébranlable de son fils.
Novice à Rome, saint Louis y sera l'élève de saint Robert Bellarmin. Il
multiplie les austérités au point d'avoir un mal de tête lancinant. Il
étudie intensément. Sa vie spirituelle est alors douloureuse et
tourmentée.
A 22 ans, il reçoit la révélation que sa vie sera brève. Cette
révélation transforme sa vie spirituelle qui sera désormais plus
dépouillée, plus sereine, plus abandonnée à Dieu.
En 1591, la peste ravage Rome. Louis se dévoue auprès des malades et
meurt, pestiféré à son tour, à 23 ans, dans l'allégresse en s'écriant
:"Quel bonheur !"



Prière

Seigneur, dispensateur des dons spirituels, tu as réuni dans le jeune
Louis de Gonzague la pratique de la pénitence et une admirable pureté de
vie ; si nous n’avons pas la même innocence, accorde-nous, à sa prière
et par ses mérites, d’imiter son renoncement. Par Jésus Christ.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les saints du 21 juin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum