bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Des roses à Lima (I) (II)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des roses à Lima (I)

Message  Invité le Lun 9 Juil 2012 - 9:05




09 juillet - France. Notre Dame des prodiges.



Des roses à Lima (I)



C'était en 1981. Notre "Eau-Vive" del Pérou avait à peine cinq mois et une
famille venait fêter les quarante ans de mariage des parents. Tout semblait être
à la joie mais le papa était en fait atteint d'un cancer à la gorge. Cette
nouvelle nous fit redoubler de délicatesse et d'amour envers toute la famille.
Et au dessert, à la surprise de tous, deux belles colombes en glace et une image
de la Sainte Vierge, était déposée entre papa et maman. Et tandis que toute la
salle applaudissait avec force, des larmes perlaient aux yeux de plusieurs
d'entre eux.

Puis, ce fut le chant des Ave Maria. En recevant les
feuilles pour la prière du soir, le fils aîné avec timidité nous disait : "Nous
sommes juifs". Mais à la Travailleuse missionnaire qui les invitait à chanter
Marie "une Fille d'Israël", tous répondaient aussitôt, en acceptant de s'unir à
notre prière. Et leur émotion était grande d'entendre annoncer au micro que l'on
priait spécialement pour eux, ce soir.

Le lendemain vers les dix heures
du matin le fils aîné arriva avec un bouquet de lys blancs : "Voici des fleurs
pour la Vierge Marie. C'est pour la remercier. Mes parents étaient si contents
de leur soirée que ce matin, au petit déjeuner, on ne parlait que de l'Eau-Vive.
Mon père qui est Juif, mais en réalité athée, m'a dit hier soir sur le chemin du
retour : "Si j'avais pu, j'aurais chanté avec elles."



Récit des « Travailleuses missionnaires » (T.M.) qui animent les Restaurants "Les Eaux-Vives"
Rapporté par le Recueil marial 1986 du Frère Albert Pfleger, mariste

Les Travailleuses missionnaires sont une famille religieuse
appartenant au Tiers Ordre séculier du Carmel.
http://www.fmdonumdei.org/




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous
êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles,
est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des roses à Lima (II)

Message  Invité le Mar 10 Juil 2012 - 13:41




10 juillet - Italie. Notre Dame de l'Etoile (1491)




Des roses à Lima (II)

Les jours et les mois passèrent et de temps en temps, le fils s'arrêtait à
l'Eau-Vive pour déposer des fleurs aux pieds de la Sainte Vierge et pour
demander des prières pour son père qui s'affaiblissait de plus en plus. Un jour,
il arrive plein d'angoisse : "Mon père est sur le point de mourir. Je viens vous
demander de beaucoup prier pour lui." Et tandis qu'il déposait des fleurs rouges
aux pieds de la Vierge des Pauvres, nous lui promettions de prier spécialement
pour son papa, le soir, durant le chant des Ave.

Et il revint en la fête de Notre-Dame du Rosaire : "Vous vous souvenez de ma
dernière visite ? Eh bien, le jour même vers sept heures du soir, mon père entrait
en agonie. Je ne savais que faire, je voulais l'aider à bien mourir. Aussi dans mon
désarroi, j'ai commencé à réciter lentement le Notre Père, tout près de son oreille,
afin qu'il puisse encore entendre. Comme je lui serrais doucement la main pour lui
donner confiance, par trois fois il me repoussa comme pour me signaler qu'il ne
voulait rien entendre, car déjà il ne pouvait plus parler. Mais j'ai continué car
j'étais sûr qu'à l'Eau-Vive on priait avec moi.

Puis soudain à ma grande surprise, j'ai entendu mon père dire très calmement :
"Pardonne-moi, Seigneur." Il était dix heures du soir; son visage s'éclaira aussitôt
d'une sérénité étrange, et une demi-heure plus tard, tandis que vous chantiez l'Ave
Maria il nous quittait paisiblement. Ne croyez-vous pas que mon père a reçu le pardon
de Dieu et que Marie est Celle qui lui a obtenu ce pardon ? C'est par les Ave Maria
que lui et moi, il y a un an et demi, nous avons commencé à nous familiariser
avec les choses de Dieu. Et en voyant comment mon père est entré dans la Vie
juste à l'heure où vous chantiez l'Ave Maria, je désire moi aussi me convertir;
je désire recevoir le Baptême. Pouvez-vous m'aider à rencontrer un prêtre
catholique ?"



Récit des « Travailleuses missionnaires » (T.M.) qui animent les Restaurants "Les Eaux-Vives"
Rapporté par le Recueil marial 1986 du Frère Albert Pfleger, mariste

Les Travailleuses missionnaires sont une famille religieuse
appartenant au Tiers Ordre séculier du Carmel.
http://www.fmdonumdei.org/




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous
êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles,
est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum