bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie (I) (II)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie (I)

Message  Invité le Ven 3 Aoû 2012 - 21:45



3 août - Italie. Notre Dame de l'Escalier du Paradis (1498)



Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie (I)
Un jour au pied de l'autel de la sainte Vierge, le curé d'Ars pleurait à chaudes
larmes, les yeux élevés, les mains suppliantes et étendues vers l'image vénérée,
il a priait et insistait avec toute la chaleur de son âme et sollicitait sans
cesse cette mère de miséricorde de lui venir en aide en faveur de ses pauvres
paroissiens, il entendit une voix céleste lui dire : « consacrez votre paroisse
à Marie conçue sans péché».

Plein de confiance en cette voix qu'il a entendue et par laquelle son âme s'est
trouvée subitement consolée, il annonce en chaire, le dimanche suivant, le
dessein qu'il a conçu de consacrer tous ses paroissiens à Marie conçue sans péché.
Pour cela il fera faire un cœur d'or dans l'intérieur duquel seront enfermés les noms
de toutes les familles d'Ars ; qu'il lira lui-même ces noms du haut de la chaire, afin
que, si quelqu'un ait été oublié par mégarde, il puisse réclamer.

Puis, revenant à son objet principal « c'est à vous maintenant, mes bien-aimés
frères de préparer vos âmes à cette offrande qui va être faite de vous tous à la
plus pure des vierges, et dont la conception a été immaculée, venez donc, tous,
venez vous approcher du saint Tribunal qui purifie ceux qui s'accusent et redonne
à l'âme pénitente toute la blancheur de sa première innocence. Après l'humble
aveu de vos fautes, vous participerez au banquet de l'Agneau, à sa table sainte,
dont l'aliment est le sceau des élus. Je composerai moi-même l'acte de cette
consécration, et tous étant à genoux, je la réciterai à haute et intelligible voix,
pour que chacun puisse la redire et se l'approprier.»



M. Azun,
Biographie du curé d'Ars,
de Bernètas, 1856.




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous
êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles,
est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie

Message  Invité le Ven 3 Aoû 2012 - 23:48


Je vous salue Marie pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous
vous êtes bénie entre toutes les femmes
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni

Sainte Marie mère de Dieu
priez pour nous pauvres pécheurs
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie

Message  marie jose boubehira le Sam 4 Aoû 2012 - 1:33

Petites prières pour chaque moment de la journée, du Curé d'Ars


Il faut élever de temps en temps son âme à Dieu par les aspirations suivantes :
Père éternel, je vous offre le sang infiniment précieux de Jésus-Christ
en satisfaction de mes péchés et pour les besoins de votre sainte Eglise.


Avant le travail :
Divin Jésus, vous vous étés assujetti au travail et a la souffrance pour expier mes péchés,
animez-moi de cet esprit de pénitence. Acceptez mon travail et mes fatigues.



Avant les repas, ne manquez jamais de demander à Dieu la bénédiction de vos repas :
Mon Dieu, bénissez-moi, ainsi que la nourriture que je vais prendre, et faites-moi la grâce
d'en bien user pour votre plus grande gloire et pour mon salut.


Pendant le repas,
Si vous vous trouvez tenté de manger avec avidité, il faut vous arrêter tout court, élever votre cœur a Dieu et gémir devant lui de ce que vous étes si facile a répandre votre cœur en affection terrestres.

En marchant, dites :
Divin Jésus, j'unis tous mes pas à ceux que vous avez faits pour moi pendant votre vie mortelle et en montant au Calvaire.


Dans les tentations :
Jésus mon Dieu, venez a mon secours, sauvez-moi : je vais périr, Jésus, Fils de David, ayez pitié de moi. Sainte Catherine s'écriait dans la tentation : Je me confie en notre Seigneur Jésus Christ et non en moi-meme !

Dans l'affliction :
Vous le voulez ainsi, mon Dieu, vous le permettez ; eh bien, je le veux aussi : je vous adore et je me soumets. Mon Père, que votre volonté soit faite et non la mienne.

Courte prière contre les mauvaise pensées :
Dieu tout puissant et tout miséricordieux, exaucez mes prières et délivrez mon cœur des pensées mauvaises dont mon esprit est tourmenté, afin que je puisse, en y résistant, devenir un temple digne de la demeure du Saint-Esprit.


Nota:
Il n'y a aucun instant, ni le jour, ni la nuit, où, dans l'univers, une multitude d'âmes pieuses n'adressent à Dieu de ferventes supplications;
c'est pourquoi il sera très utile d'unir vos prières aux leurs, surtout dans ces moments ou l'âme, accablée d'angoisses et enveloppée de ténèbres et de tristesse, n'aperçoit plus aucune espèce de consolation. Vous offrirez ainsi à la Divinité un concert de louanges dont les moindres voix seront accueillis avec miséricorde à cause de cette grande union de prière qui plait à Dieu, comme il l'a déclaré lui-même : " Toutes les fois que deux ou trois personnes seront assemblées en mon nom, je serai au milieu d'elles ".

Heures Catholiques d'Ars : prière d'un serviteur de Dieu. (Librairie catholique Emmanuel Vitte - 1904)
Priez pour nous, Saint Jean Vianney!


Avec tous ces conseils,nous ne pouvons qu'etre protégés,aimés et plaire a Dieu.(en union de prières).

_________________
marie jose boubehira
avatar
marie jose boubehira
membre-actif
membre-actif

Messages : 597
Date d'inscription : 01/09/2011
Localisation : boulange 'moselle)

Revenir en haut Aller en bas

Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie

Message  Invité le Sam 4 Aoû 2012 - 2:11




« Le moyen le plus sûr de connaître la volonté de Dieu, c’est de prier notre bonne Mère. »



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie (I) (II)

Message  Invité le Sam 4 Aoû 2012 - 5:57

Embarassed
Laughing
"On ne connaît Dieu que lorsqu'on aime"


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie (II)

Message  Invité le Sam 4 Aoû 2012 - 9:33





4 août - Hollande. Notre Dame de Dordrecht - Saint J.-M. Vianney, Curé d'Ars



Le curé d’Ars consacre sa paroisse à Marie (II)

Obéissant à la voix de leur pasteur, tous en effet se préparent, s'animent et
s'encouragent. Tous leurs entretiens dans les champs, dans les veillées, dans
les réunions, ne roulent que sur cette consécration et ce jour va devenir un de
ces jours heureux qui méritent d'être enregistrés dans les annales de l'histoire
et qui former comme une démarcation en delà de laquelle la paroisse d'Ars ne va
plus ressembler à elle-même.

Les cloches, dès les premières lueurs de l'aurores, se balançant dans les airs, annoncèrent
la pompe religieuse avec laquelle devait se fêter ce beau jour.

Enfin, avant l'offertoire, le pieux pasteur, le visage rayonnant d'une joie céleste, s'avance
vers la chaire. Il est chaleureux, véhément et pathétique. Les cœurs sont touchés, émus
et pénétrés. C'est dans ce moment qu'il dit à son auditoire de tomber à genoux, qu'il va
tous les consacrer à Marie, conçu sans péché. Tous ont obéi comme une seule personne.
Dès aussitôt, il commence à haute et intelligible voix de réciter la prière de consécration
à Marie.

Ouvrant ensuite son cahier, il en commence la lecture, répétant autant de fois : « Untel,
son épouse et leurs enfants » qu'il se trouvait de chefs de famille dans sa paroisse ;
comme on le pense bien, personne ne fut oublié, personne n'eut donc à réclamer. Cette
touchante cérémonie eut lieu le premier jour du mois de mai 1836, comme le montre
le tableau qu'on voit suspendu à l'entrée de la chapelle de la sainte Vierge.

C'est à partir de ce jour que tout parut dans cette paroisse revêtir une forme toute
nouvelle, qu'on vit plus d'assiduité, de recueillement, de modestie, et se former cet ensemble
de vertus morales qui la distingue encore.




M. Azun,
Biographie du curé d'Ars,
de Bernètas, 1856.




Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous
êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles,
est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum