bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (I) (II) (III)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (I)

Message  Invité le Mar 6 Nov 2012 - 18:03




6 novembre - France. Lyon. Notre-Dame de Valfleury






La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (I)



Mariés très jeunes en 1615, Louis XIII et Anne d'Autriche, les années passantes, n'avaient toujours pas d'enfants; la question commença à être préoccupante, ne serait-ce que d'un point de vue politique. La Reine priait beaucoup à cette intention. Hélas, en 1630 encore, elle avait eu une grossesse qui n'avait pas plus abouti que les autres. On eût dit qu'il faudrait un miracle. Et le miracle eut lieu, après 22 ans de mariage, par l'intercession de Notre-Dame de Grâces.

Le 27 octobre 1637, tandis qu'il était en prière avec ses confrères dans le choeur, le Frère Fiacre, eut une soudaine révélation intérieure : la Reine devait demander publiquement qu'on fît en son nom trois neuvaines de prières à la sainte Vierge, et un fils lui serait donné: la première neuvaine à Notre-Dame de Grâces en Provence, la seconde à Notre-Dame de Paris, la cathédrale, et la troisième à Notre-dame des Victoires, l'église de son couvent. Deux ans auparavant, encore jeune novice, Frère Fiacre avait reçu la même inspiration, mais avec moins de force et d'urgence. Une nouvelle fois, néanmoins, ses supérieurs restèrent sceptiques et lui interdirent d'en parler. Ou alors, il faudrait amener une preuve...










Lire aussi :
hereLe voeu de Louis XIII consacrant la France à ND de l'Assomption
Notre Dame des Victoires du XVII° au XXI° siècle





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.



[url=http://www.jesus-marie.net/#]Agrandir cette image
Réduire cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
[/url]



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (II)

Message  Invité le Mer 7 Nov 2012 - 22:23




7 novembre - France. Dijon. Notre-Dame de l'Étang





La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (II)


Six jours plus tard, le 3 novembre vers les 2 heures du matin, le pieux Frère dans sa cellule est tiré de sa prière par des cris d'enfant. Étonnement et frayeur : il se trouve en face de la Vierge Marie, qui lui montre sur ses bras un enfant vagissant : "N'ayez pas peur, dit-elle, je suis la Mère de Dieu, et l'enfant que vous voyez est le Dauphin que Dieu veut donner à la France." Et la vision disparaît puis se manifeste à nouveau un court moment mais sans plus dire un mot.

Enfin, deux heures plus tard, Marie se fit voir encore, mais seule, et dit : "Ne doutez plus mon enfant de ce que vous avez déclaré à votre confesseur. Pour marquer que je veux qu'on avertisse la Reine de faire trois neuvaines en mon honneur, voilà la même image qui est à Notre-Dame de Grâces, en Provence, et la façon de l'église." Et Frère Fiacre vit avec précision le tableau ainsi que le choeur où il se trouvait, comme aujourd'hui. Immédiatement mis au courant, ses supérieurs qui, comme lui, ne s'étaient jamais rendus à là-bas, consultèrent des amis qui avaient fait le pèlerinage : et les descriptions correspondaient !

Le 5 novembre, on rédigea donc un procès-verbal de tout cela, que toute la communauté des Augustins contresigna, à l'intention du Cardinal de la Rochefoucauld. Car ces trois neuvaines étaient désormais devenues une affaire d'Etat.







Lire aussi :
Cotignac (83)
Paris, Basilique du Sacré Cœur de Montmartre



Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (III)

Message  Invité le Jeu 8 Nov 2012 - 15:48




8 novembre - Italie. Rome. Marie de la Victoire






La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (III)


Tôt informée des visions du Frère Fiacre et de la preuve donnée, la Reine crut, dans la foi, en la réalisation de ces promesses du Ciel. Son époux en entendit parler, de son côté. Mais l'avis du Cardinal était déterminant, et celui-ci se renseignait.

Le temps passait, mais sous une forte inspiration intérieure, le 8 novembre 1637, Frère Fiacre commença les trois neuvaines au nom de la Reine, qui le rejoint en cours de route. Celles-ci se terminèrent le 5 décembre suivant, soit, ainsi que le fait remarquer discrètement la biographie du vénérable Frère, "précisément neuf mois avant la naissance du futur Roi Louis XIV" ! Aux premiers jours de février 1638, la Reine sentit l'enfant remuer en elle; elle n'eut plus qu'un désir: connaître le fameux Frère Fiacre.

L'humble religieux fut donc obligé de se rendre au Louvre où, aussi confus qu'ému, il vit la Reine s'agenouiller devant lui et le remercier. C'est dire combien Anne d'Autriche avait confiance en l'heureux aboutissement de sa grossesse! Peu après, il dut également rencontrer le Roi qui le chargea, ainsi qu'un confrère prêtre, d'aller à Cotignac. Le 7 février, l'ordonnance royale leur prescrivant ce voyage leur parvenait. Le Roi veillait à tout ce qui pouvait faciliter le voyage: en fin de lettre, il ordonnait à tous les gouverneurs et lieutenants généraux de donner aux porteurs du pli libre et sûr passage en leur faisant toute faveur et assistance si besoin est requis. Frère Fiacre n'en demandait pas autant pour se mettre en route!






Lire aussi :
Notre Dame des Victoires du XVII° au XXI° siècle
Paris, Basilique du Sacré Cœur de Montmartre





Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La naissance miraculeuse de Louis XIV « Dieudonné » (I) (II) (III)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum