bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

ADORER JÉSUS AVEC LE COEUR DE MARIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ADORER JÉSUS AVEC LE COEUR DE MARIE

Message  maryline le Dim 6 Juin 2010 - 18:06

« Tous d'un même cœur étaient assidus à la prière
avec quelques femmes, dont Marie mère de Jésus, et avec ses frères. »
(Ac 1, 14)




"La piété du peuple chrétien a toujours vu un lien profond entre la dévotion à la Sainte Vierge et le culte de l’Eucharistie ; c’est là un fait que l’on peut observer dans la liturgie tant occidentale qu’orientale, dans la tradition des familles religieuses, dans la spiritualité des mouvements contemporains, même ceux des jeunes, et dans la pastorale des sanctuaires marials. Marie conduit les fidèles à l’Eucharistie..."
(Jean-Paul II, Redemptoris Mater, #44)


"Où trouve-t-on Jésus sur la terre sinon dans les bras de Marie ?
N'est-ce pas elle qui nous a donné l'Eucharistie ! C'est son acquiescement à l'Incarnation du Verbe dans son sein, qui a commencé le grand mystère de réparation envers Dieu et d'union avec nous que Jésus accomplit pendant sa vie mortelle et qu'il continue au Sacrement. Sans Marie, nous n'irions point à Jésus. Car elle le possède en son coeur: il y fait ses délices, et ceux qui veulent connaître ses vertus intimes, son amour secret et privilégié, doivent les chercher dans le coeur de Marie: ceux qui aiment cette bonne Mère trouvent Jésus en son coeur si pur. Il ne faut jamais séparer Marie de Jésus: on ne saurait aller à Lui sans passer par Elle. Je dis même que plus nous aimons l'Eucharistie, plus nous devons aimer Marie: on aime tout ce qu'aime un ami; or est-il une créature plus aimée de Dieu, une mère plus tendrement affectionnée par son fils, que ne le fut Marie par Jésus..."
(St Eymard)

"Les intérêts de l'Eucharistie réclamaient la présence de Marie ; Jésus ne voulait pas rester seul au Sacrement sans sa Mère; il ne voulait pas que la première heure de l'adoration eucharistique fut confiée à de pauvres adorateurs qui ne sauraient pas l'adorer d'une manière digne de lui." (St Eymard)

"Les apôtres, obligés de voler au salut des âmes, ne pouvaient consacrer assez de temps à l'adoration eucharistique; malgré leur amour qui les eut attachés au pied du Tabernacle, leur mission d'apôtres les appelait ailleurs; pour les chrétiens, semblables à des enfants qui sont encore au berceau, il leur fallait une mère qui fit leur éducation, un modèle qu'ils puissent copier, et c'est sa très sainte Mère que Jésus-Christ leur laisse." (St Eymard)

"Toute la vie de Marie se résume en ce mot: adoration;
car l'adoration c'est le service parfait de Dieu, et elle embrasse tous les devoirs d'une créature envers son Créateur. C'est Marie qui la première a adoré le Verbe incarné; il était dans son sein et personne ne le savait sur terre. Oh! que Notre-Seigneur dans le sein de Marie fut bien servi! Jamais il n'a trouvé un ciboire, un vase d'or plus précieux et plus pur que le sein de Marie! Cette adoration de Marie le réjouissait plus que celle de tous les anges. « Le Seigneur a placé son tabernacle dans le soleil », dit le Psalmiste; ce soleil, c'est le coeur de Marie. A Bethléem, Marie adore la première son divin Fils couché dans la crèche. Elle l'adore avec un amour parfait de Vierge Mère, un amour de dilection, selon le mot de l'Esprit-Saint; après elle, viennent adorer saint
Joseph, les bergers, les Mages: c'est Marie qui a ouvert ce sillon de feu qui
couvrira le monde." (St Eymard)


"La sainte Vierge avait un attrait si puissant à l'Eucharistie, qu'elle ne pouvait s'en séparer; elle vivait dans le Saint-Sacrement, elle vivait de lui. Elle passait les jours et
les nuits aux pieds de son divin Fils; sans doute elle se prêtait à la piété des apôtres et des fidèles qui voulaient la voir et l'entretenir; mais son amour pour son Dieu caché transpirait sur son visage et communiquait ses ardeurs à tous ceux qui l'entouraient. O Marie, enseignez-nous la vie d'adoration ! Apprenez-nous à trouver comme vous tous les mystères et toutes les grâces en l'Eucharistie; à faire revivre l'Evangile, à le lire dans la vie eucharistique de Jésus.
Rappelez-vous, ô Notre-Dame du Très Saint-Sacrement, que vous êtes
la mère des adorateurs de l'Eucharistie !"

(St. Eymard, Jour 1)

"Jésus nous laisse sa Mère, qui aura la mission de nous prendre par la main, pour nous conduire à son Tabernacle. La sainte Vierge devient donc notre Mère pour l'Eucharistie; elle est chargée de nous faire trouver notre Pain de vie, de nous le faire apprécier et désirer; elle reçoit mission de nous former à l'adoration. Il faut que la sainte Vierge vous dise: Venez adorer avec moi. Notre-Seigneur a mis Marie sur notre chemin, pour être le trait d'union entre lui et nous."
(St Eymard)

"Je veux vous dire: Adorez Notre-Seigneur en la société de la sainte Vierge.
Je ne dis pas: Demeurez en elle: non, Jésus est là devant vous pour que vous vous adressiez directement à lui; mais faites-le avec Marie; vivez avec elle, vivez chez elle; puisque Notre-Seigneur vous l'a donnée comme directrice, n'adorez jamais sans elle. Dites-lui: Bonne Mère, accompagnez-moi; une mère accompagne toujours son enfant; sans vous je ne saurais rien dire." (St Eymard)


"Figurez-vous Marie à genoux au Cénacle; voyez-la adorant son Fils caché dans l'Eucharistie; oh ! que ce qu'elle lui disait lui était agréable ! Qu'elle savait bien toucher le coeur de son Fils! Mettez-vous donc à genoux à côté de Marie; ne cherchez pas à marcher tout seul; ne marchez pas devant; mais tenez-vous à côté de Marie, ne faisant avec elle qu'une même adoration, présentant un même hommage. O Jésus, je ne sais pas adorer, moi; mais je vous offre les paroles, les élans du coeur de votre Mère, qui est la mienne aussi;
je ne sais pas adorer; mais je vous répéterai son adoration pour les pécheurs, pour la conversion du monde et tous les besoins de l'Eglise. Et vous réjouirez le coeur de Marie; elle vous montrera à Jésus, lui disant: Voyez, ô mon Fils, comme je revis en cette âme; comme je vous adore encore en elle et par elle. Oh! oui, si quelqu'un doit honorer, aimer et servir Marie, c'est bien celui qui fait profession de vivre pour l'Eucharistie; il a besoin de Marie pour adorer; il faut qu'il ne fasse qu'un avec elle dans son adoration. Laissez la sainte Vierge gouverner votre vie; laissez-la vous mener à Jésus ! Elle ne veut qu'une chose, la gloire de son divin Fils et votre bonheur !" (St. Eymard, Jour 19)


"Le Rosaire lui-même, entendu dans son sens le plus profond, biblique et christocentrique,que j’ai recommandé dans la Lettre apostolique Rosarium Virginis Mariæ,pourra être une voie particulièrement adaptée à la contemplation eucharistique, réalisée en compagnie de Marie et à son école..."
(Jean-Paul II, Mane Nobiscum Domine)


"Quand nous prions le Rosaire devant le Saint-Sacrement, NOUS AIMONS JÉSUS AVEC LE CŒUR DE MARIE.
Quand nous prions le Rosaire devant Jésus au Saint-Sacrement, nous offrons à Jésus la parfaite adoration de Marie. Nous unissons notre amour pour Jésus à la louange et l’amour parfait de Marie. Jésus accepte notre heure d’adoration COMME SI C’ÉTAIT MARIE ELLE-MÊME QUI PRIAIT. Peu importe la faiblesse de notre foi ou la pauvreté de notre amour, Marie nous place dans son cœur et Jésus accepte notre heure comme si elle provenait directement du cœur même de sa Mère. Le cœur immaculé de Marie supplée à ce qui manque à notre propre cœur..."
.
(Extrait de 'Aimer Jésus avec le Coeur de Marie')




Voir tout l'article
ICI

Prête moi ton cœur

En ton cœur pur, Marie, Ô Vierge unique,
Je viens puiser le plus parfait amour,
Pour réjouir le Cœur Eucharistique,
Ah ! Prête-moi tes ardeurs, sans retour.

En ta sainte âme, Ô fournaise mystique,
Je viens puiser l'amour adorateur,
Pour rendre hommage au Cœur Eucharistique,
Vierge d'amour, ah ! Prête-moi ton Cœur.


Notre-Dame, abîme séraphique,
Je viens puiser l'amour réparateur,
Pour consoler le Cœur Eucharistique,
Mère d'amour, ah ! Prête-moi ton Cœur.


Auprès de toi, Souveraine angélique,
Je viens puiser l'amour imitateur,
Pour copier le Cœur Eucharistique,
Reine d'amour, ah ! Prête-moi ton Cœur !


(Bienheureuse Dina Bélanger)





_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum