bienvenue.gif










http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Saint du jour:Ste Marie Madeleine, disciple du Seigneur (Ier siècle)

Aller en bas

Saint du jour:Ste Marie Madeleine, disciple du Seigneur (Ier siècle)

Message  alice le Lun 22 Juil 2013 - 8:08


Sainte [b style="mso-bidi-font-weight: normal;"]Marie-Madeleine[/b]
(Ier siècle)

Marie-
-Marie-Madeleine, sœur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie vivait dans les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse. En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan. Dieu avait fait naître en ce cœur coupable le désir de voir Jésus ; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Marie-Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence.

C'est elle qui, ayant un jour suivi le Seigneur chez Simon le Pharisien, versa sur les pieds de Jésus un vase de parfum précieux, les arrosa de ses larmes et les essuya avec ses cheveux, et qui entendit ensuite cette parole : « Beaucoup de péchés lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé. »

Nous la rencontrons, depuis lors, très souvent dans l'Évangile ; elle contemple Jésus et L'écoute, dans la maison de Béthanie, pendant que sa sœur Marthe s'occupe seule du service de la maison : « Marie, dit le Sauveur, a choisi la meilleure part. »

Une autre fois, dans les derniers jours de sa vie, Jésus voit Marie-Madeleine répandre un parfum délicieux sur cette tête divine qui bientôt sera couronnée d'épines. Elle accompagne le Sauveur au sommet du Calvaire, assiste à Sa mort et à Sa sépulture, et bientôt reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité : « Marie ! » s'écrie le Sauveur. Et Marie, reconnaissant Jésus, Lui répond dans une effusion d'amour : « Ô mon Maître ! »

D'après une tradition française, les Juifs endurcis, fatigués de ses exhortations et de celles de Marthe et de Lazare, les exposèrent sur la mer par une tempête, dans une pauvre barque sans rames ni voiles. La nacelle voguait à la garde de Dieu, et vint aborder, après quelques jours, au rivage de Marseille. Les pieux disciples du Christ firent là de nombreuses conquêtes. Quant à Marie-Madeleine, elle s'enfonça dans les montagnes sauvages et solitaires et fut transportée par les anges dans une grotte appelée depuis la Sainte-Baume, où elle mena une vie plus angélique qu'humaine, favorisée des grâces les plus merveilleuses, ne vivant que de la Sainte Communion, soupirant et versant des larmes de pénitence et d'amour.
 
 Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
^! 

_________________

Pour moi vivre c'est le Christ
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint du jour:Ste Marie Madeleine, disciple du Seigneur (Ier siècle)

Message  Stella le Lun 22 Juil 2013 - 12:36

Nous fêtons aujourd’hui une grande figure de femmes dans les évangiles : Marie Madeleine. Parmi les femmes appartenant au cercle de Jésus, Marie-Madeleine joue un rôle exceptionnel. Tout d'abord, elle n'est ni présentée, ni nommée en fonction de ses liens de parentés , mais de son lieu de naissance. Elle vient de Magdala (à 5km au nord-ouest de Tibériade en Galilée), une ville qui, en raison de ses entreprises de pêche, constituait un important centre économique grâce à cette pêche. Marie-Madeleine ne fait pas seulement partie des femmes qui assistent à la crucifixion de Jésus et découvrent le tombeau vide, mais aussi bien dans l'évangile de Matthieu (avec l'autre Marie en Matthieu 28,8-10) que dans l'évangile de Jean (20,11-18), elle est la première à voir, avant les disciples, le Ressuscité.
Comme la Bien-aimée du Cantique, Marie-Madeleine cherche « celui que son cœur aime » (1ère lect.) « alors qu’il fait encore sombre ». C’est elle qui va trouver ses frères et leur dit : « J’ai vu le Seigneur », se révélant ainsi le premier prêcheur de la résurrection. 
Le grand saint Thomas d' Aquin (+ 1274) a qualifie Marie Madeleine d' Apôtre des Apôtres, en nous laissant ce commentaire : « De même qu’une femme avait annoncé au premier homme des paroles de mort, ainsi une femme annonce en premier aux Apôtres des paroles de vie ». De fait, dans l’Evangile que nous venons d’entendre, Marie Madeleine proclame haut et fort, devant les Apôtres encore  hésitants : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’Il m’a dit ».
 
Le  cheminement de Marie Madeleine est finalement l’expression de notre propre itinéraire de chercheurs de Dieu. A chacun de nous le Seigneur demande. « Qui cherches-tu ? ». Fêter sainte Marie Madeleine, c’est fêter le Seigneur, Celui que nous cherchons, Celui que nous aimons! (Cantique des cantiques 3, 1-4).  Fêter sainte Marie Madeleine, c’est nous rendre au pied de la Croix et lever les yeux vers le Crucifié du Golgotha afin que notre vie ne soit plus centrée sur nous-mêmes mais sur Lui qui est mort pour nous et pour tous!
Cette fête est aussi peut-être pour nous l’occasion de réfléchir sur le rôle et la mission de la femme dans la société et dans la communauté ecclésiale. Dans le Message final aux femmes du Concile Vatican II on lit : «L’heure vient, l’heure est venue où la vocation de la femme s’accomplit en plénitude, l’heure où la femme acquiert dans la cité une influence, un rayonnement, un pouvoir jamais atteints jusqu’ici. C’est pourquoi, en ce moment où l’humanité connaît une si profonde mutation, les femmes imprégnées de l’esprit de l’Evangile peuvent tant pour aider l’humanité à ne pas déchoir. » et Benoît XVI dans Africae Munus, s’adresse aux femmes de la manière suivante : « Vous, les femmes catholiques, vous vous inscrivez dans la tradition évangélique des femmes qui assistaient Jésus et les apôtres ! Vous êtes pour les Eglises locales comme leur « colonne vertébrale », car votre nombre, votre présence active et vos organisations sont d’un grand soutien pour l’apostolat de l’Eglise ».
Au cœur de nos multiples désirs, de nos multiples activités, nous sommes appelés à nous recentrer sur l’essentiel, sur ce qui peut donner du sens à notre vie : la figure de Jésus.  Comme Marie, il nous faut d’abord purifier notre cœur. Je crois que nous pouvons emprunter les mots du psaume de ce jour pour prier : « “Dieu tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau” (Ps 62 [63]). Nous t’en prions Esprit Saint : viens purifier et vivifier notre désir, afin que nous puissions accélérer le pas sur le chemin de la vie, en quête de celui qui a brûlé nos cœurs au feu de son amour. »

 
Les méditations de père Sagadou: Marie madeleine
avatar
Stella
Animation
Animation

Messages : 346
Date d'inscription : 29/04/2011
Age : 43
Localisation : Burkina Faso

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint du jour:Ste Marie Madeleine, disciple du Seigneur (Ier siècle)

Message  mary line le Lun 22 Juil 2013 - 12:48


 Seigneur notre Dieu, c'est à Marie Madeleine que ton Fils bien-aimé à confié la première annonce de la joie pascale ; accorde-nous, à sa prière et à son exemple, la grâce d'annoncer le Christ ressuscité et de le contempler un jour dans ta gloire.

avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint du jour:Ste Marie Madeleine, disciple du Seigneur (Ier siècle)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum