bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Message  maryline le Jeu 10 Juin 2010 - 12:17

Ez 34, 11-16


Parole du Seigneur Dieu : Maintenant, j'irai
moi-même à la recherche de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme
un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont
dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j'irai les délivrer
dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de brouillard
et d'obscurité.
Je les ferai sortir des pays étrangers, je les rassemblerai, et je les
ramènerai chez elles ; je les mènerai paître sur les montagnes d'Israël,
dans les vallées, dans les endroits les meilleurs.
Je les ferai paître dans un bon pâturage, et leurs prairies seront sur
les hauteurs d'Israël. Là, elles se reposeront dans de belles prairies,
elles brouteront dans de gras pâturages, sur les monts d'Israël. C'est
moi qui ferai paître mon troupeau, et c'est moi qui le ferai reposer,
déclare le Seigneur Dieu.
La brebis perdue, je la chercherai ; l'égarée, je la ramènerai. Celle
qui est blessée, je la soignerai. Celle qui est faible, je lui rendrai
des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la
ferai paître avec justice.

Ps 22 (23), 1-2a, 2b-3, 4, 5, 6

Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me
manquer.


Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l'honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m'accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j'habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.
Rm 5, 5b-11


Frères, l'amour du Seigneur a été répandu dans nos
coeurs par l'Esprit-Saint qui nous a été donné. Alors que nous n'étions
encore capables de rien, le Christ, au temps fixé par Dieu, est mort
pour les coupables que nous étions.
- Accepter de mourir pour un homme juste, c'est déjà difficile ;
peut-être donnerait-on sa vie pour un homme de bien.
Or, la preuve que Dieu nous aime, c'est que le Christ est mort pour nous
alors que nous étions encore pécheurs.
A plus forte raison, maintenant que le sang du Christ nous a fait
devenir des justes, nous serons sauvés par lui de la colère de Dieu.
En effet, si Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de son Fils
quand nous étions encore ses ennemis, à plus forte raison, maintenant
que nous sommes réconciliés, nous serons sauvés par la vie du Christ
ressuscité.
Bien plus, nous mettons notre orgueil en Dieu, grâce à Jésus Christ
notre Seigneur, qui nous a réconciliés avec Dieu.

Lc 15, 3-7


Jésus disait cette parabole : « Si l'un de vous a
cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf
autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu'à
ce qu'il la retrouve ? Quand il l'a retrouvée, tout joyeux, il la prend
sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses
voisins ; il leur dit : 'Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma
brebis, celle qui était perdue !'
« Je vous le dis : C'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel pour
un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf
justes qui n'ont pas besoin de conversion. »


Copyright AELF - Paris - 1980 -
Tous droits réservés


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Message  maryline le Jeu 10 Juin 2010 - 12:17

Le coeur de Jésus - Un coeur d’amour

Le Coeur Sacré de Jésus est le Coeur de celui qui s’est donné en
sacrifice sur une croix pour sauver la multitude.Le Coeur Sacré de Jésus est le Coeur de l’Agneau, qui s’est immolé sur l’autel pour redonner la vie à ce qui était mort.
Le Coeur Sacré de Jésus est le Coeur de celui qui communique l’amour fou de la croix tous les hommes de bonne volonté.





1- Ce que peut faire l'amour[

2- La puissance de l'amour

3- Jusqu'à ce qu'il la retrouve

1- CE QUE PEUT FAIRE L'AMOUR
«
J'irai moi-même à la recherche de mes brebis et je veillerai sur elles. »
Ézéchiel 34, 11-16

La preuve que Dieu nous aime, c'est que le Christ est mort pour nous alors
que nous étions encore pécheurs.
Romains 5, 5-11


« Si l'un de vous a cent brebis et en perd une... » Luc 15, 3-7
Hier soir, je regardais à la télévision un reportage sur les enfants enlevés, perdus
et finalement retrouvés, du moins pour quelques-uns. Ce qui m'a
particulièrement frappé, ce sont les efforts énormes que déploient les
parents pour retrouver leur enfant. Voilà ce que fait l'amour!

Le berger qui perd une brebis laisse les autres et court après celle qui s'est égarée
«jusqu'à ce qu'il la retrouve». Et ce n'est pas simplement la peur de
perdre de l'argent qui le fait courir, c'est qu'il l'aime et que pour
rien au monde il ne veut qu'elle souffre. Ainsi agissent les personnes
qui aiment!

Jésus se compare à un berger qui ne veut perdre aucune des brebis que nous
sommes. Il s'en occupe personnellement, il les recherche et veille sur elles.


On ne peut prendre de meilleure comparaison pour parler du Sacré-Coeur de Jésus.
Cette fête est la fête de l'amour incroyable de Dieu pour nous, amour
qui, bien souvent, prend le nom de miséricorde envers les pécheurs que
nous sommes.

Le Seigneur Jésus ne veut pas nous perdre. Il nous aime trop pour cela. La preuve?
Saint Paul nous la donne: «il est mort pour nous alors que nous étions
encore pécheurs».

Prenons quelques instants pour méditer non pas sur nos fautes mais sur l'immense
amour du Seigneur pour nous, pauvres pécheurs.

Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien. Sur des prés d'herbe
fraîche, il me fait reposer. Si je traverse les ravins de la mort, je
n'ai pas peur. Il est avec moi: son bâton me guide et me rassure. Amour
et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie. J'habiterai la
maison du Seigneur pour toujours. Amen.


* * *


2- LA PUISSANCE DE L'AMOUR
«
Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue! »
Luc 15, 3-7


Quand on a le cœur pris par l'amour, c'est incroyable ce que l'on peut faire pour
l'être aimé.

On connaît des histoires de parents qui ont risqué leur vie pour sauver leur enfant de
la noyade ou des flammes. On connaît des êtres exceptionnels, comme le
P. Damien ou Lucille Teasdale, qui ont donné leur vie en soignant des
lépreux ou des sidéens. On sait des vies de saints qui sont morts
martyrs pour le Seigneur qu'ils annonçaient et pour les gens à qui ils
étaient envoyés et qu'ils aimaient du plus profond de leur cœur. Et
combien d'histoires semblables, mais inconnues du grand public,
s'écrivent chaque jour dans des familles, dans des communautés et des
peuples condamnés à la guerre et voués au massacre!


La fête du Sacré-Cœur nous rappelle la même chose, poussée à l'infini: si le cœur
humain est capable d'exploits extraordinaires, à combien plus forte
raison le cœur de Dieu!


À travers la très belle image du berger qui prend soin de ses brebis, qu'il aime
comme un père aime ses enfants, le Seigneur manifeste sa tendresse et
son attention pour chacun et chacune de nous. Sommes-nous perdus? Il se
lance à notre recherche. Sommes-nous trouvés? Il nous ramène à lui.
Sommes-nous blessés? Il nous soigne. Sommes-nous faibles? Il nous rend
des forces. Sommes-nous en bonne santé? Il nous garde et nous fait
paître dans la justice. Et sommes-nous pécheurs, il va jusqu'à mourir
pour nous sauver. Non vraiment, on ne peut pousser l'amour plus loin.


Que cette fête du Cœur sacré de Jésus nous soit occasion de réfléchir à cet immense
amour de Dieu pour nous et nous soit grâce à nous remplir le cœur jusqu'à déborder!


Seigneur Jésus, sois ma force dans ma faiblesse, ma lumière dans mes ténèbres,
ma joie dans ma tristesse, ma paix dans mon inquiétude, mon pardon dans
mon péché.

Que ton amour de toujours et de tous les jours me réchauffe et me bonifie.
Qu'il me fasse vivre et qu'il me réjouisse sans fin. Amen.

* * *


3- JUSQU'À CE QU'IL LA RETROUVE...
« Si l'un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les
quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle
qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve ? »
Luc 15, 3-7


Un jour, le Jacquot, le plus « tannant » des cinq fils de Fanny et de François, se
perdit dans les champs de maïs du voisin en courant après son chat. Il
n'était pas assis autour de la table pour le souper. Il se trouva bien
Pierrot, le souffre-douleur de Jacquot, pour dire : « C'est bien bon
pour lui, enfin on va vivre tranquille! » Mais les parents et les
voisins et la police organisèrent une battue « jusqu'à ce qu'ils le
retrouvent ». De fait, ils le découvrirent le lendemain matin assis
entre deux rangs de blé d'Inde, son chat sur les genoux. Spontanément,
ils prirent tour à tour leur enfant dans leurs bras et le serrèrent
contre leur coeur.


Ce n'est pas par hasard que la fête du Sacré-Coeur nous présente l'image du berger
courant à la recherche de la centième brebis. Jésus aime tout le monde,
c'est sûr. Personne, absolument personne n'est exclus de son amour.
C'est pourquoi Jésus a raconté l'histoire de la brebis perdue.

Les « justes »,

les gens qui passaient pour « corrects » au temps de Jésus, ne comprenaient pas qu'il se tienne avec des gens de mauvaise réputation. Ils en étaient même scandalisés. Jésus cherche à leur montrer que, s'il les aime, il doit aussi s'occuper de ceux qui s'éloignent de lui. Il ne
les ramène pas de force cependant, Il les « prend sur ses épaules », comme quelqu'un qui aime.

Seul l'amour en effet est capable de changer le coeur de quelqu'un qui s'éloigne. Tout
est affaire de coeur, qu'on soit Dieu ou qu'on soit humain. C'est
l'amour qui fait vivre et la personne qui aime et celle qui est aimée.



Coeur Sacré de Jésus,
je sais que tu nous aimes tous.

Que je me sente bien auprès de toi.
Mais que je ne grogne pas
si tu t'éloignes pour courir après les
gens
qui sont loin de toi.

Et que je me réjouisse de les trouver
dans tes bras
tout contre ton coeur.
Et, si c'est moi qui m'éloignes,
que j'aie beaucoup de joie
à me retrouver sur tes épaules.
Amen.
Jules Beaulac

LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS
(11/06) Réjouissez-vous avec moi





_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Message  Invité le Jeu 10 Juin 2010 - 17:59

« Quand j'adore le Cœur de Jésus, j'adore ce transport de charité éternelle qui a porté le Verbe de Dieu à s'offrir comme victime pour notre rachat ;
j'adore cet amour qui a retenu un Dieu pendant neuf mois dans le sein de sa Mère, qui l'a fait naître enfant à Bethléem, qui l'a attaché à la croix ; cet amour qui le retient nuit et jour sur les autels ; cet amour qui s'épanche à torrents du ciel ou du tabernacle, et qui se répand dans les cœurs.
Madeleine couvrait de ses baisers et de parfums les pieds de Jésus ; mais ces pieds, c'était son Cœur qui les faisait courir à la recherche de la brebis égarée, à la poursuite de la pauvre pécheresse.
Les malades et tous ceux qui souffraient invoquaient le bras tout-puissant de Jésus ; mais ce bras n'agissait que sous la conduite et par le mouvement de son Cœur.
Les enfants de la Judée aimaient à être touchés par les mains divines de Jésus, mais ces mains caressantes n'étaient que les instruments de son Cœur. Un d'entre eux, déjà jeune homme, fut l'objet d'un regard indicible de Jésus ; mais ce regard doux et pénétrant, ce regard capable d'exciter la jalousie des anges, c'était un éclair qui jaillissait du foyer d'amour de son Cœur ! »

Mgr Pie, Œuvres pastorales

Cantiques au Sacré-Cœur de Jésus, composés par Marguerite-Marie
Vie et Œuvres de la Bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque
(Paray-le-Monial, 1867), t.II.
Dévotion au Sacré-Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ (A Poitiers, chez F. Barbier, Imprimeur - Libraire, s.d. - XVIII° siècle).

Cantique I, en l'honneur du saint Sacrement
(sur l'air : Réveillez-vous, belle endormie)

C'est dans la sainte Eucharistie
Que j'ai trouvé mon vrai trésor :
Jésus, pour m'y donner la vie,
S'y tient dans un état de mort.

C'est à l'ombre de cette Hostie
Qu'il a blessé mon pauvre cœur ;
Pour lui communiquer sa vie,
Il s'en est rendu le vainqueur.

S'il ne fallait rien que ma vie
Pour recevoir ce Dieu d'amour,
Hélas ! que je serais ravie
De la donner cent fois le jour !

Si pour avoir un Dieu que j'aime
Il faut un parfait dénuement,
Je quitte tout, jusqu'à moi-même,
Pour Jésus au saint Sacrement.

Si mon Epoux veut la souffrance,
Pur amour ne m'épargnez pas !
Car pour avoir sa jouissance,
Je veux souffrir jusqu'au trépas.

Pourquoi me cacher votre face,
Puisque je ne veux rien que vous ?
Que vous plaît-il donc que je fasse,
Pour jouir d'un objet si doux ?

Coupez, brûlez, c'est vous que j'aime !
Contentez-vous à mes dépens ;
Et si ma douleur est extrême,
C'est l'amour qui fait mon tourment.

Il est une fournaise ardente
Qui brûle sans se consommer ;
Hélas ! que j'y serais contente
De m'y pouvoir toute abîmer !

Le cœur pur qui vous sert de couche
Trouve en vous sa joie, sa douceur ;
Mais le cœur souillé qui vous touche
Ne trouve en vous que des rigueurs.

Pour calmer la sainte justice,
Jésus la victime d'amour,
Voulant nous garder du supplice,
Fit ce mystère pour toujours.

L'âme pure y trouve la vie,
La méchante y trouve la mort ;
Toutes deux dans la même Hostie,
Rencontrent un différent sort.

Le cœur souillé semble la boue,
Divin Soleil, à vos ardeurs,
Mais le cœur aimant qui vous loue
Semble un parterre plein de fleurs.

Amour du Ciel et de la terre,
Venez et régnez dans mon cœur,
Et me rendez ce beau parterre
Tout rempli de fruits et de fleurs.

Je suis une biche harassée
Qui cherche la source d'amour ;
La main du chasseur m'a blessée,
Son dard me brûle nuit et jour.

Souffrir, aimer, c'est mon délice,
Je ne veux plus d'autre plaisir ;
Tout le reste m'est un supplice :
Aimer, souffrir, c'est mon désir !

Je veux tout souffrir sans me plaindre,
Mépris, douleurs, peine et travaux.
L'amour m'empêche de rien craindre ;
Lui seul adoucit tous mes maux.

Perdez-moi en vous, ô ma source,
Comme une goutte d'eau en mer !
Mourir, ou aimer sans ressource !
Car tout le reste m'est amer.

Je suis pure quand je vous touche,
Vos baisers font la sainteté ;
Et quand mon cœur vous sert de couche,
De joie il est tout transporté.

L'Amour m'a fait un épithème
Qui me blesse et me fait languir ;
Bien que ma douleur soit extrême
Je ne voudrais pas en guérir.

Sur le Thabor ou le Calvaire,
En tout lieu je ne veux que vous.
Dans vous, mon Dieu, je me veux plaire,
Car vous êtes un Epoux jaloux.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Message  Invité le Ven 11 Juin 2010 - 16:32

Consécration des familles au Cœur de Jésus
Cœur de Jésus, Toi qui t'es consacré au Père par amour pour nous, nous voulons, dans le souffle de ton Esprit-Saint, nous consacrer à Toi par amour.
Nous te consacrons nos vies et nos familles, tout ce que nous sommes, les enfants que le Père nous a donnés et ceux qu'il voudrait nous donner encore.
Nous te consacrons nos maisons, notre travail et nos gestes les plus simples.
Nous te consacrons nos épreuves et nos joies pour que l'amour dont tu nous as aimés nous garde en Toi et demeure en nous à jamais; pour que le feu de ton Amour embrase le monde entier et que les fleuves d'Eau Vive de ton Cœur ouvert jaillissent jusqu'en la vie éternelle Amen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Message  ETOILE PRIANTE le Sam 12 Juin 2010 - 8:04

"Ce n’est qu’à travers le mystère du Coeur blessé du Christ que celui
qui aspire au bonheur authentique et durable peut en trouver le secret "

(Jean-Paul II)"

_________________
Marche avec Nous Marie sur nos Chemins de Vie et mène nous à Jésus, ton Fils!
avatar
ETOILE PRIANTE
service
service

Messages : 97
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 73
Localisation : Bourgogne Sud

http://facebook.com/MonsieurJacquot21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vendredi 11 juin "LE SACRÉ-COEUR DE JÉSUS"..Paroles et méditations"

Message  ETOILE PRIANTE le Sam 12 Juin 2010 - 21:21

Vos intentions de prières ont été offertes en Union aux Sacrés Coeurs Douloureux de Jésus et de Marie! Bonne nuit! :(

_________________
Marche avec Nous Marie sur nos Chemins de Vie et mène nous à Jésus, ton Fils!
avatar
ETOILE PRIANTE
service
service

Messages : 97
Date d'inscription : 01/06/2010
Age : 73
Localisation : Bourgogne Sud

http://facebook.com/MonsieurJacquot21

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum