bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Le Pape François nous parle de l'Esprit Saint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Pape François nous parle de l'Esprit Saint

Message  maryline le Lun 19 Mai 2014 - 17:51


19 mai 2014
Que le chrétien ait un cœur fixé dans l’Esprit Sainte et non un cœur danseur qui va dans un sens ou dans l’autre. Le Pape, lors de la messe en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, a centré son homélie sur saint Paul qui fut capable d’évangéliser sans relâche parce que son cœur était renforcé par l’Esprit Saint.
 
Ce cœur bien ancré dans l’Esprit Saint nous permet de faire face à toutes les vicissitudes de la vie, comme il a permis à l’Apôtre des Gentils de guérir un malade et de convaincre la population païenne qu’il était bien un homme comme le raconte la première lecture de ce lundi. Une telle chose fut possible car le cœur de Paul était fixé dans l’Esprit Saint. Rien d’étonnant puisque Jésus nous dit que l’Esprit Saint, envoyé par le Père, « enseignera chaque chose et nous rappellera tout ce que Lui avait dit. »
 
Ce qui vaut pour saint Paul vaut pour chacun de nous, a expliqué le Pape. « L’Esprit Saint nous donne la force, il nous donne cette fermeté pour aller de l’avant dans la vie à travers tant d’épreuves. » D’où cette interrogation : « comment est mon cœur ? C’est un cœur qui semble un danseur, qui va dans un sens puis dans l’autre, qui ressemble à un papillon, qui est toujours en mouvement, qui est un cœur qui s’effraie des épreuves de la vie, qui se cache et qui a peur de témoigner de Jésus Christ, qui est courageux ou qui a tellement peur au point de se cacher ? De quoi notre cœur prend-il soin ? Quel est le trésor auquel notre cœur est attaché ? Est-ce un coeur fixé dans les créatures, dans les problèmes que nous avons tous? Est-ce un cœur fixé dans les dieux de tous les jours ou est-ce un cœur fixé dans l’Esprit Saint ? »
 
D’où l’importance pour chacun de nous de bien savoir que le seul qui nous donne fermeté à notre cœur est l’Esprit Saint.
 
Pape François Radio Vatican



« Qui sommes-nous pour fermer les portes à l’Esprit Saint ? » telle est la question posée plusieurs fois le lundi 12 Mai par le pape François lors de la messe célébrée à Sainte-Marthe. L’homélie du Saint-Père était centrée sur la conversion des premiers païens au christianisme. L’Esprit Saint a t-il souligné, est ce qui fait aller l’Eglise de l’avant, au-delà des limites.
L’Esprit souffle où il veut, mais l’une des tentations les plus récurrentes de celui qui a la foi est de lui barrer la route et de lui donner une autre direction a souligné François. Le Pape a ainsi rappelé le passage des Actes des Apôtres où Simon-Pierre, se fait reprocher par certains païens d’avoir partagé le repas avec des non-circoncis. Pierre est lui-même incrédule quand la voix du Seigneur lui demande d’immoler des animaux, mais qu’il refuse, par légalisme.
 
Pour poursuivre son propos, le Pape a pris une image dont il a le secret : «Si demain arrivait par exemple une expédition de martiens, verts, avec leur long nez et leurs grandes oreilles, et que l’un deux disait : ‘je veux me faire baptiser !’, qu’arriverait-il ? Celui qui est purifié par Dieu ne peut être appelé « profane » par qui que ce soit a expliqué le Pape. Pierre, en comprenant son erreur rassure ses interlocuteurs : «S’ils ont reçu de Dieu le même don que nous, en croyant au Seigneur Jésus Christ, qui étais-je, moi, pour empêcher l’action de Dieu ?»

Se mettre à l’écoute de l’Esprit
Quand le Seigneur nous fait voir le chemin, qui sommes-nous pour n’en faire qu’à notre tête ? a poursuivi François. Qui sommes-nous pour fermer les portes ? Dans l’Eglise primitive, existait le ministère de portier a t-il souligné. Que faisait-il ? Il ouvrait la porte, recevait les gens, les faisait passer. Mais jamais il n’a existé de ministère qui ferme la porte, jamais !»
Le Pape a ainsi invité à se laisser guider par l’Esprit Saint, qui, par ses dons guide l’Eglise. On ne peut comprendre l’Eglise de Jésus sans le Paraclet que le Seigneur nous envoie. François a enfin demandé à ce qu’on soit docile à l’Esprit, «c’est lui qui parle au cœur, qui nous parle dans notre vie ecclésiale, nos communautés chrétiennes, il nous parle toujours ».
Radio Vatican


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum