bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Dim 25 Mai 2014 - 16:38


Introduction


 
L’Évangile en ce 6ème dimanche de Pâques nous engage déjà vers la fête de Jeudi prochain, jour de l’Ascension de notre Seigneur  dans les cieux, événement par lequel Dieu exalte  Jésus Christ et l’établit au dessus de toutes les puissances et de tous les êtres. Dans ses adieux, Jésus d’un ton rassurant et affectif, indique à ses disciples que la marque distinctive de leur amour pour lui est la fidélité à ses commandements. À cet attachement aux commandements du Seigneur, se rattache un don du Père et du Ressuscité, le don du Défenseur, le Consolateur ou l’Esprit Saint. Le Seigneur dit à cet effet : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviens vers vous. »(Jn 14,18).
En réalité, c’est grâce à l’Esprit Saint que tout disciple ou baptisé entre en communion d’amour parfait avec le Père et le Christ Jésus. C’est le cas des nouveaux convertis et baptisés en Samarie par Philippe. Il a fallu aux apôtres Pierre et Jean, conformément au mandat reçu du Seigneur, d’y aller pour leur imposer les mains afin qu’ils reçoivent l’Esprit Saint (Cf. Ac 8,6.14-17). Ceci atteste à l’avance la nécessité du sacrement de Confirmation. Tout de même, c’est en étant habité par l’Esprit Saint que chaque baptisé pourra être capable de donner, avec douceur et respect, des raisons claires et véritables de son espérance en Jésus Christ mort, ressuscité et glorifié (Cf.1P 3,15-16).
Lundi 26
[size=31]« Quand viendra le Défenseur, il rendra témoignage…» [/size]
Textes à lire : Ac 16,11-15 ; Ps 149 ; Jn 15,26-16,4
 
 Lecture : La méditation des textes de ce jour voudrait éveiller notre attention sur l’importance capitale de la troisième personne divine, le Saint Esprit.  Dans l’Évangile, Jésus le présente comme le Défenseur, l’Esprit de vérité que le Père enverra  pour lui rendre témoignage. En fait, le Saint Esprit est l’Esprit du Père lui-même (v. 26). Par la grâce de la foi et du baptême donc, Il est répandu dans nos cœurs, nous rendant participants de la vie de Dieu en Jésus et de sa mission ((v. 27). Ceci dit, l’Esprit Saint n’est pas une force magique qui nous programme à faire automatiquement des choses indépendantes de notre volonté,  mais plutôt la puissance ou la Présence divine, qui veut avec notre collaboration et notre liberté, continuer la mission du Christ.
Étant alors l’Esprit de Vérité comme le dit Jésus, à lui seul revient le droit de nous introduire dans la vérité tout entière. Ainsi, c’est grâce à lui que nous comprenons les Saintes Écritures et y discernons la volonté du Père. C’est par lui, en lui et avec lui que nous pouvons vivre, penser et aimer à la manière du Christ, parce que vivre comme le Christ est la seule raison de notre existence. C’est en fait dans cette même perspective  que Jésus promet aux siens l’Esprit Saint, qui sera avec eux pour les affermir et les défendre au moment des épreuves. C’est d’ailleurs ce qui est illustré dans la première lecture. Sous l’assistance de l’Esprit Saint, saint Paul et ses compagnons,  en dépit des persécutions, parcourent des villes pour annoncer le Christ aux païens. Et là, l’Esprit Saint les précède et dispose  les personnes à accueillir l’Évangile. C’est le cas de cette riche commerçante nommée Lydie, qui se convertit en écoutant  la prédication de Paul et demande à être baptisée, elle et toute sa famille.
 
Méditation : Soulignant  l’importance vitale de l’action de l’Esprit Saint dans la vie de l’Église et dans le cœur des croyants par rapport à l’Écriture Sainte, le Pape émérite Benoît XVI, dans sa récente exhortation apostolique Verbum Domini, n°16, enseigne que : « Sans l’action efficace de l’Esprit de vérité, on ne peut comprendre les paroles du Seigneur. Comme le rappelle Saint Irénée : « ceux qui ne participent pas à l’Esprit ne puisent pas au sein de leur Mère (l’Eglise) la nourriture de vie, ils ne reçoivent rien de la source très pure qui coule du Corps du Christ ». Comme la Parole de Dieu vient à nous dans le Corps du Christ, dans le Corps Eucharistique et dans le Corps des Écritures par l’action de l’Esprit Saint, de même elle ne peut être accueillie et comprise pleinement que grâce à ce même Esprit. » Partant, cultivons-nous l’attention et le silence pour discerner et participer à la vie et l’action de cet Esprit ?
 
Prière : Seigneur, apprends-moi à reconnaître les signes de ton Esprit et à rester docile à ta volonté.
 
Action : Exerce-toi au recueillement pour laisser la Parole de Dieu demeurer en toi.
MARDI 27
[size=31]«Crois au Seigneur Jésus » [/size]
Textes à lire : Ac 16,22-34 ; Ps 138(137) ; Jn 16,5-11
 
Lecture : L’Esprit Saint est le grand protagoniste des textes d’aujourd’hui. Dans l’Évangile, Jésus le promet à ses disciples et dans le texte des Actes des Apôtres, il se manifeste sous la forme d’un violent tremblement de terre (v. 26) qui provoque une délivrance merveilleuse de Paul et Silas emprisonnés à Philippes.
 Poussés par l’Esprit Saint (Cf. Ac 16,6-8), Paul et Silas arrivent à Philippes pour annoncer la Parole de Dieu. Mais à cause d’une guérison qu’ils vont opérer, les autorités de la ville et toute la foule vont se tourner contre eux et finiront par les mettre en prison. Ils sortiront de cette prison grâce à l’action du Saint Esprit qui secoue les bases de la prison, sous forme de tremblement de terre, fait tomber les chaînes des prisonniers et ouvre les portes. Ceci provoque la conversion du gardien de prison qui se jette aux pieds de Paul et Silas et demande le baptême pour lui et toute sa maison.
La première leçon à retenir dans ce texte, c’est que les intérêts de Dieu ne sont pas toujours ceux des hommes. Paul et Silas sont fouettés parce qu’ils ont chassé un esprit mauvais chez une jeune servante qui faisait gagner de l’argent à ses maîtres, à travers son esprit de divination (Ac 16,16). Tandis que les hommes cherchent à gagner de l’argent, Dieu cherche la liberté et la guérison de l’homme, parce qu’il se rend compte que l’homme est utilisé dans certaines situations comme une machine à produire de l’argent.
La deuxième leçon à retenir ici c’est le courage d’annoncer la parole de Dieu, malgré les représailles de la part des hommes. La source de cette force c’est l’Esprit Saint répandu dans notre cœur. Lui seul pourra nous libérer, nous rassurer devant les épreuves. L’Esprit Saint agit dans la vie des hommes et femmes qui mettent leur confiance en Dieu quel que soit le degré de difficulté qu’ils rencontrent.  
Quant à l’Évangile, nous continuons la lecture du discours d’adieu de Jésus à ses disciples. Son départ imminent les rend tristes. Mais avec une patience infinie, il les instruit sur le bienfait de son départ, aussi paradoxal soit-il : « C’est de votre intérêt que je parte, car si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous; mais si je pars, je vous l'enverrai.» (Jn 16,7). L’Esprit Saint est promis pour être le vrai protagoniste de la mission. Sans lui Paul et Silas seraient restés en prison.
Lorsque nous avons l’impression d’être seuls ou abandonnés, ayons confiance en Dieu et sachons qu’il ne nous laissera jamais seul, car son Esprit Saint est là pour nous assister même dans les moments sombres de notre vie.
 
Méditation : Partant de ces textes, médite sur ton rapport avec l’Esprit Saint.  
Prière : Viens Esprit de notre Dieu, viens sur moi ! Assiste les cœurs de tes fidèles, touche ma faiblesse, prend tout ce que je suis. Je mets ma vie et ma foi entre tes mains. Peu à peu tu arriveras, à m’inonder de ta lumière. Tu changeras tout mon passé et je chanterai pour toi.
Action : A la fin de cette journée, avant de te coucher, prends quelques minutes pour voir dans quelles circonstances de la journée tu as écouté l’Esprit Saint avant d’agir. Et prends cette situation comme une référence durant toute ta vie.
    
 
MERCREDI 28
[size=31]«…Il vous guidera vers la vérité toute entière»[/size]
Textes à lire : Ac 17,15-18,1 ; Ps 148(147) ; Jn 16,12-15
 
 Lecture : Les textes de ce jour nous maintiennent dans le contexte de la promesse de
L’Esprit Saint aux disciples. Dans l’Évangile, Jésus le révèle comme l’Esprit de vérité. Sa mission sera de guider les disciples vers la plénitude de la vérité : « Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité vous guidera vers la vérité tout entière ». Ceci veut dire tout simplement  que l’Esprit Saint introduira les disciples dans la connaissance parfaite du Christ (la Vérité) et les réalités du royaume des cieux, la communion profonde avec Lui et le Père. Aussi les donnera t-il de vivre l’authenticité de l’amour fraternelle et l’unité parfaite. Or, pour l’instant, ils ne peuvent pas encore le comprendre parfaitement. Voilà pourquoi il leur dit : « J’aurai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant, vous n’avez pas la force de les porter » (v. 12).  Donc, non seulement l’Esprit Saint illuminera les disciples, mais aussi il les rendra capables de vivre la vie divine dans la communion avec le Père, le christ lui-même et tous les frères et sœurs.
         Plus encore faudrait-il qu’on se rende humble et ouvert à l’action de l’Esprit Saint quand il viendra, sinon l’on restera dans les ténèbres et le mensonge comme ces Athéniens dont il est question dans  la première lecture. Imbus d’eux-mêmes à l’exception de quelques uns, ils se rendent indignes de la foi en le Christ ressuscité, laquelle devait les  prédisposer à accueillir le don de l’Esprit Saint.
 
Méditation : « L’Esprit de vérité vous guidera vers la vérité tout entière ». Pour nous conduire dans la Vérité tout entière, l’Esprit Saint devra d’abord nous convaincre de notre péché et mensonge. En fait, le péché à sa racine, c’est le mépris de Dieu, le mépris de la Vérité ou le refus de croire en Jésus. D’où la nécessité de la conversion pour embrasser le Christ. Ensuite, il va nous enseigner ce qu’est la vraie justice et le chemin de la justice ou de la foi authentique. Enfin, il va nous enseigner ce qu’est le vrai jugement, lequel est défini par l’attitude adoptée devant la mort, la résurrection et la glorification du Christ (Cf. Jn 16,8-11).  Cette œuvre de l’Esprit Saint est celle de la sainteté qui est une nécessité pour notre vie. Mais, sommes-nous libres et disposés à Le laisser agir en nous ?
 
Prière : Seigneur, ton Esprit a conduit tes Apôtres, les saints et saintes, beaucoup d’hommes et de femmes ; qu’il nous conduise aussi chaque jour de notre vie afin que  nous soyons ces disciples qui témoignent sans peur que tu es Vivant pour l’éternité. Donne-nous aussi Seigneur, d’être dociles à ton Esprit comme ils l’ont été!
 
Action : Habité par l’Esprit de vérité, veille sur tes options de ce jour : qu’elles soient au service de la vérité et non du mensonge.
 
JEUDI 29
[size=31]«Allez donc, de toutes les nations, faites des disciples» [/size]
Textes à lire : Ac 1,1-11 ; Ps 47(46) ; Mt 28,16-20
ASCENSION DU SEIGNEUR
 
Lecture: En ce jour, nous fêtons, la solennité de l’Ascension de notre Seigneur.
Chronologiquement, l’Ascension peut se comprendre comme la dernière apparition du Christ Ressuscité à ses apôtres. La première lecture nous fait comprendre qu’après sa résurrection, Jésus s’est présenté vivant à ses disciples pendant 40 jours, les instruisant sur le Royaume de Dieu. D’après le même texte, c’est au cours de la dernière apparition à ces derniers qu’il est enlevé au ciel. Comment comprendre cette montée au Ciel de notre Seigneur ? Ou bien, que signifie pour nous aujourd’hui fêter l’Ascension de notre Seigneur ? En quoi est-elle pour nous un motif de réjouissance ? Telles sont les questions qui guideront notre prière de ce matin.
Dans le Crédo, nous professons qu’il est « ressuscité le troisième jour, est monté au ciel, est assis à la droite du Père tout puissant ». Pour mieux comprendre le mystère de l’Ascension que nous professons, ainsi, un petit détour vers le Ps 110 peut nous être très bénéfique. En effet dans ce Psaume, nous lisons : « Oracle de Yahvé à mon Seigneur : «Siège à ma droite, tant que j'aie fait de tes ennemis l'escabeau de tes pieds.» » (Verset 1 et 2). À partir de ce Psaume, nous comprenons dire que le Christ est assis à la droite de Dieu le Père revient à dire qu’il est couronné Roi de l’univers, qu’il a reçu pouvoir et domination sur tous ses ennemis. Et c’est ce qu’il nous dit lui-même dans l’Évangile de ce jour : « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre » (Mt 28,18).
         Fêter l’Ascension revient donc à fêter le couronnement de notre Maître, Seigneur, et Défenseur au ciel. Celui qui nous aime a reçu tous les pouvoirs sur tout ce qui existe au ciel comme sur la terre et jusqu’au fond des abîmes. A travers lui et grâce aux liens intimes qui nous unissent à lui, nous avons à notre tour le pouvoir sur tout ce qui peut nous faire peur. Et à juste titre Saint Paul nous dit : « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? » En tout ce que nous avons encore à souffrir sur cette terre, nous sommes déjà « les grands vainqueurs, par celui qui nous a aimé » (Rm 8,31-37).
         Investi de la plénitude des pouvoirs sur tout l’univers, le Christ couronné, nous envoie en mission : « Allez donc, de toutes les nations, faites des disciples » (Mt 28,19). Fêter l’Ascension de notre Seigneur c’est également écouter à nouveau et de manière fraiche ce commandement missionnaire, qui nous rappelle que c’est à nous de continuer l’œuvre que le Christ a commencée. C’est à nous aujourd’hui que revient la tâche de faire rayonner l’Évangile du Royaume des Cieux. Sur le chemin de cette mission, il n’y a pas à avoir peur au regard des difficultés que nous pouvons rencontrer, car celui qui nous envoie a tous les pouvoirs au ciel comme sur la terre.
Pour finir, le Christ qui monte au ciel, ne nous abandonne pas. Son Ascension n’est pas synonyme de son absence. Il continue à être avec nous, cette fois-ci, non plus en chair et en os, mais à travers son Esprit : « Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin des temps » (Mt 28,21).
 
Méditation : « Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre » (Mt 28,18) : le crois-tu vraiment? Pourquoi donc avoir peur ? « Allez donc, de toutes les nations, faites des disciples » (Mt 28,19) : que fais-tu pour que le Christ ait de plus en plus de disciples ? Es-tu toi-même disciples de Jésus ? Que dis-tu de toi-même ?
 
Prière : Tu peux prier avec le Psaume 110.
 
Action : Que peux-tu entreprendre en ce jour pour que le Christ ait un disciple de plus ?
VENDREDI 30
[size=31]« Sois sans crainte, Continue de parler de Jesus"»[/size]
Textes à lire : Ac 18,9-18 ; Ps 47(46) ; Jn 16,20-23
 
Lecture : La première lecture tirée du livre des Actes des Apôtres met en évidence les persécutions et obstacles rencontrés par l’apôtre Paul dans l’annonce de l’Évangile. Celui-ci est traîné devant les tribunaux et est accusé pour subversion et atteinte à la religion traditionnelle. Mais au milieu de toutes ces tribulations, Dieu rassure son serviteur de sa protection et l’encourage à tenir ferme devant cette œuvre de l’évangélisation si bien commencée : «Une nuit, dans une vision, le Seigneur dit à Paul : «Sois sans crainte. Continue de parler, ne te tais pas. Car je suis avec toi, et personne ne mettra sur toi la main pour te faire du mal, parce que j'ai à moi un peuple nombreux dans cette ville » (Ac 18,9-10).
         Dans l’Évangile, le même thème de la persécution est soulevé. Jésus est entrain de réveiller la conscience de ses disciples devant les éventuelles souffrances qui les attend dans l’exercice du ministère qu’il leur confie. Cependant il les rassure que toutes ces tribulations ne pourront pas leur ôter la joie parfaite que Dieu procure à tous ceux qui lui restent fidèle, c'est-à-dire ceux qui demeurent ferme dans leur foi. Cette école de la persévérance et de l’enduermes dans leur foi.fidèle l'rance à laquelle Jésus invite ses disciples, ne sera effective  que si ceux-ci apprennent à se tourner vers le Père, le seul capable d’apporter des solutions à leurs doléances.
 
Méditation : Les exhortations faites respectivement à Paul et aux disciples nous sont également adressées aujourd’hui. Annoncer la parole de Dieu n’est pas un ministère facile, surtout au milieu de ce monde fait de contradictions et de déviances, de la misère et des injustices. Mais, si parfois nous ne parvenons pas à tenir fermes face aux multiples agressions que rencontre la parole de Dieu dans nos vies, c’est surement à cause de la peur, de la honte ou des complexes.  Par ailleurs l’ignorance de la parole de Dieu et l’absence d’une parfaite et sincère relation avec le Christ peuvent de prime à bord nous placer dans une position défaitiste. Quels sentiments éprouves-tu lorsque voulant rester fidèle à la Parole, tu es contrarié ou regardé différemment?   
 
Prière : Avec le Psaume 47, chante la louange du Seigneur, Roi du monde.
 
Action : Devant chaque moment de peur de témoigner le Christ, écoute et répète ces paroles du Seigneur : «Sois sans crainte. Continue de parler, ne te tais pas. Car je suis avec toi, et personne ne mettra sur toi la main pour te faire du mal… »
SAMEDI 31
[size=31]Magnificat[/size]
Textes à lire : So 3,14-18 ; Is 12,2.4-6 ; Lc 1,39-56
Visitation de la Vierge Marie     
 
Lecture :  Comment ne pas tressaillir de joie en ce jour où notre Mère (l’Église) nous convie à fêter avec elle la Visitation de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth ? Il y a lieu de parler d’une sainte rencontre, fruit de la docilité des deux femmes à l’Esprit Saint qui les illumine et les inspire: rencontre de deux mères, porteuses l’une du Précurseur, et l’autre du Fils de Dieu.  Saint Luc nous rapporte qu’ « en ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda» (v. 39). Marie s'y rend certainement poussée par ce besoin intérieur de partager avec sa cousine qui porte déjà une grossesse avancée, la grande joie de l’annonce que l’ange lui a faite.  
Dans cet élan, Marie « entra chez Zacharie et salua Elisabeth. Et il advint, dès qu'Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l'enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie d'Esprit Saint » (vv. 40-41). Cette action de l'Esprit Saint, vécue par Elisabeth d'une manière particulièrement profonde au moment de sa rencontre avec Marie, se rattache au destin mystérieux de l'enfant qu'elle porte dans son sein. Selon l'Évangile de Luc, Elisabeth « poussa un grand cri et dit : Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! Et comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? Car vois-tu, dès l'instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l'enfant a tressailli d'allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! » (vv. 42-45).
Elisabeth parle comme si elle avait participé à l'Annonciation de Nazareth et comme si elle en avait été témoin. Elle définit par ses paroles l'essence même du mystère qui en ce moment-là s'est opéré en Marie, en disant « la mère de mon Seigneur vient à moi », elle indique combien par pure grâce, Marie est la Mère de Dieu et ce faisant la Médiatrice de toutes les grâces. En fait, il a été de la volonté de  Dieu que nous recevions tout de Lui par Marie : tous les dons, dont le don du Sauveur même et de l’Esprit Saint, toutes les vertus et grâces. Nous ne nous trompons pas donc lorsqu’en accord avec la Tradition de l’Église, nous L’appelons la Trésorière du Royaume des Cieux. Ensuite, Élisabeth proclame Marie bénie entre les femmes et elle ajoute : bienheureuse celle qui a cru, pour signifier la grâce spéciale dont elle jouit comme servante du Seigneur, de par son fiat à l’ange: qu'il m'advienne selon ta parole ! (Lc 1,38). Aussi, le même Esprit Saint fait jaillir un chant d'allégresse du cœur de Marie, le Magnificat, dans lequel elle exprime comme Anne, sa joie et exalte Dieu (Cf.1S 2,1-10).
 
Méditation : Je désire attirer l’attention sur la familiarité de Marie avec la Parole de Dieu. C’est ce qui resplendit avec une force particulière dans le Magnificat. Ici, en un certain sens, on voit comment elle s’identifie à la Parole, comment elle entre en elle ; dans ce merveilleux cantique de foi, la Vierge exalte le Seigneur avec sa propre Parole : « Le Magnificat, - portrait, pour ainsi dire, de son âme - est entièrement tissé de fils de l’Écriture Sainte, de fils extraits de la Parole de Dieu. On voit ainsi apparaître que, dans la Parole de Dieu, Marie est vraiment chez elle, elle en sort et elle y rentre avec un grand naturel. Elle parle et pense au moyen de la Parole de Dieu ; la Parole de Dieu devient sa parole, et sa parole naît de la Parole de Dieu. De plus, se manifeste ainsi que ses pensées sont au diapason des pensées de Dieu, que sa volonté consiste à vouloir avec Dieu. Étant profondément pénétrée par la Parole de Dieu, elle peut devenir la mère de la Parole incarnée » (Benoît XVI, Verbum Domini 28). Tout ce qui se dit de Marie notre Mère, se dit de nous aussi. Mais est-ce que nous en sommes conscients ?
 
 
PRIERE : Prie avec le cantique de Marie (Cf. Lc 1, 46-55) et termine ta prière avec une dizaine d’Ave Maria (Je vous salue Marie), si possible.
 
ACTION : À l’exemple de Marie, qui s’est rendue en hâte chez Elisabeth, sois attentif (ve) aux besoins de tes frères et sœurs.
 

pistesdepriere.com

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Dim 25 Mai 2014 - 16:50

En devenant la demeure de l’Esprit, « nous connaîtrons le Christ comme le seul Saint. » Jésus orientera notre vie en lui donnant son Sens. Ce ne seront plus nos passions, nos désirs qui commanderont notre agir, mais bien le cœur du Christ vivant en nous par son Esprit. C’est cela « rendre compte de l’espérance qui est en nous » : vivre en cohérence avec ce que nous pensons et penser en cohérence avec ce que nous croyons. C’est être vraiment des chrétiens, comme les habitants d’Antioche appelèrent nos pères. Être du Christ, être des membres de son Corps, ne faire plus qu’un avec Lui. Penser comme Lui, agir, aimer, guérir comme Lui. « Le laisser vivre en moi, comme dans un prolongement de son incarnation… »

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

6ème semaine de Pâques du 25 au 31 juin 2014

Message  mimose le Lun 26 Mai 2014 - 7:42

   

                                                                       EVANGILE DE JESUS CHRIST.

                                                                                                                          Selon saint Jean (15,26-16,4)


                                           "Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d'auprès du Père, lui,
                                                    l'ESPRIT de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.
                                                               "JE VOUS DIS CELA POUR QUE VOUS NE RISQUIEZ PAS DE TOMBER;

                                           
                                            "Mais voici pourquoi je vous dis tout cela: quand cette heure sera venue, vous vous souviendrez
                                           que je vous l'avais dit. je ne vous l'ai pas dit dés le commencement parce que j'étais avec vous."

 

                                                                                                 LE VRAI TEMOIGNAGE.

Paul est au travail, il marche, voyage, avance et fait des rencontres ici ou là. Mais le narrateur des Actes des Apôtres
prend soin de préciser que c'est le SEIGNEUR qui ouvre l'ESPRIT de LYDIA. Etre missionnaire comme Paul, c'est avant
tout être témoin de l'action de DIEU, au cœur des personnes. l'attitude de Paul, qui se fait serviteur de l'ESPRIT, nous
montre ce que représente le témoignage. Car nous ne témoignons pas de nous-mêmes, mais bien de la vie de l'ESPRIT.
Ainsi, le témoignage nous fait entrer dans le mystère de la TRINITE, car le Père nous a donné le FILS, qui nous a envoyé
l'ESPRIT. Autrement dit, toute mission naît, dans ce DON ET CET ENVOI.
                                                                                                                        FRERE PHILPPE BERRACHED.



                                                                           
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Lun 26 Mai 2014 - 12:04

« Bonjour, mon petit, très petit frère. Je ne peux pas te voir, mais j'aimerais au moins t'entendre, entendre ton cœur battre; j'aime t'entendre, et de plus, je sais alors que tu es réellement là. »
Dans notre monde d'aujourd'hui, c'est un dialogue possible : « Je ne peux te voir, mais j'aime t'entendre et savoir que tu es là. »
Je trouve que cela nous ramène à l'Évangile du jour, où Jésus nous annonce la venue de l'Esprit Saint qui nous enseignera et nous rappellera Jésus. Quand il viendra, l’Esprit de Vérité, Il nous introduira dans le mystère, Il nous révélera la Vérité entière !
Qui a déjà vu l'Esprit Saint ? Personne, c'est clair, mais tous nous avons expérimenté sa présence !

Nous savons d'expérience qu'Il est là chaque fois que nous nous mettons à son écoute, comme la petite
... Jésus nous disait que l'Esprit Saint nous serait toujours donné quand on le demanderait au Père par son intercession. Demandons-Le sans tarder !
Rappelons-nous la question de Marie : « Comment cela se fera-t-il ? »
«
 L'Esprit Saint viendra et te couvrira de son ombre ! »
Pour nous aimer les uns les autres, seul l'Esprit Saint peut le faire comme Jésus le demande
... car rien ne Lui est impossible !
Marie a cru à cette Parole, alors demandons-lui de croire encore pour nous !



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Lun 26 Mai 2014 - 17:11

MARDI 27
«Crois au Seigneur Jésus »
Textes à lire : Ac 16,22-34 ; Ps 138(137) ; Jn 16,5-11

Lecture : L’Esprit Saint est le grand protagoniste des textes d’aujourd’hui. Dans l’Évangile, Jésus le promet à ses disciples et dans le texte des Actes des Apôtres, il se manifeste sous la forme d’un violent tremblement de terre (v. 26) qui provoque une délivrance merveilleuse de Paul et Silas emprisonnés à Philippes.
Poussés par l’Esprit Saint (Cf. Ac 16,6-8), Paul et Silas arrivent à Philippes pour annoncer la Parole de Dieu. Mais à cause d’une guérison qu’ils vont opérer, les autorités de la ville et toute la foule vont se tourner contre eux et finiront par les mettre en prison. Ils sortiront de cette prison grâce à l’action du Saint Esprit qui secoue les bases de la prison, sous forme de tremblement de terre, fait tomber les chaînes des prisonniers et ouvre les portes. Ceci provoque la conversion du gardien de prison qui se jette aux pieds de Paul et Silas et demande le baptême pour lui et toute sa maison.
La première leçon à retenir dans ce texte, c’est que les intérêts de Dieu ne sont pas toujours ceux des hommes. Paul et Silas sont fouettés parce qu’ils ont chassé un esprit mauvais chez une jeune servante qui faisait gagner de l’argent à ses maîtres, à travers son esprit de divination (Ac 16,16). Tandis que les hommes cherchent à gagner de l’argent, Dieu cherche la liberté et la guérison de l’homme, parce qu’il se rend compte que l’homme est utilisé dans certaines situations comme une machine à produire de l’argent.
La deuxième leçon à retenir ici c’est le courage d’annoncer la parole de Dieu, malgré les représailles de la part des hommes. La source de cette force c’est l’Esprit Saint répandu dans notre cœur. Lui seul pourra nous libérer, nous rassurer devant les épreuves. L’Esprit Saint agit dans la vie des hommes et femmes qui mettent leur confiance en Dieu quel que soit le degré de difficulté qu’ils rencontrent.  
Quant à l’Évangile, nous continuons la lecture du discours d’adieu de Jésus à ses disciples. Son départ imminent les rend tristes. Mais avec une patience infinie, il les instruit sur le bienfait de son départ, aussi paradoxal soit-il : « C’est de votre intérêt que je parte, car si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous; mais si je pars, je vous l'enverrai.» (Jn 16,7). L’Esprit Saint est promis pour être le vrai protagoniste de la mission. Sans lui Paul et Silas seraient restés en prison.
Lorsque nous avons l’impression d’être seuls ou abandonnés, ayons confiance en Dieu et sachons qu’il ne nous laissera jamais seul, car son Esprit Saint est là pour nous assister même dans les moments sombres de notre vie.

Méditation : Partant de ces textes, médite sur ton rapport avec l’Esprit Saint.  
Prière : Viens Esprit de notre Dieu, viens sur moi ! Assiste les cœurs de tes fidèles, touche ma faiblesse, prend tout ce que je suis. Je mets ma vie et ma foi entre tes mains. Peu à peu tu arriveras, à m’inonder de ta lumière. Tu changeras tout mon passé et je chanterai pour toi.
Action : A la fin de cette journée, avant de te coucher, prends quelques minutes pour voir dans quelles circonstances de la journée tu as écouté l’Esprit Saint avant d’agir. Et prends cette situation comme une référence durant toute ta vie.

pistesdepriere.com

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Mar 27 Mai 2014 - 6:32

27 Mai
« C'est ma paix que je vous donne... », dit Jésus.
 
J'ai fait choix de cette image parce qu'il y a deux colombes. La Paix de Jésus Lui vient de sa relation avec son Père.
Il dira à la fin de cet Évangile : « Il faut que le monde sache que j'aime le Père, et que je fais tout ce qui Lui plaît. »
Jésus est le Fils obéissant, et de là lui vient cette paix filiale. Il est le témoin parfait de la confiance absolue en l'Amour paternel et continuel de son Père. Et c'est là qu'il veut conduire chacun de nous...
Aimer filialement le Père, c'est lui obéir et prendre le risque de tout perdre et de se perdre en comptant sur son Amour.
Quand Jésus nous donne sa paix, il nous offre aussi son Cœur de Fils qui sait obéir.
Obéir donne la Paix.



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Mer 28 Mai 2014 - 6:49

Jn 16, 12-15
Nous aimerions tant avoir une foi inébranlable et totalement achevée où rien, dans les mystères divins, ne nous serait étranger. Quelle force d’évangélisation et de persuasion pourrions-nous alors développer.

Or, il n’en est rien ! La parole du Christ est claire voire humiliante pour ceux qui se croient arrivés à quelques sommets spirituels : « pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter. » La foi est une vie en croissance, un chemin que nous n’aurons fini de parcourir que lorsque nous aurons rejoint le Christ dans la gloire du Père.

Pour cela, le Christ nous a donné l’Esprit qu’il partage avec son Père afin que nous parvenions à la vérité tout entière. Pilate s’interrogeait sur ce qu’était la vérité, Jésus nous a révélé qu’elle n’est pas quelque chose mais quelqu’un : « je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14,1-6).

Mais comment identifier la réalité de ce don de l’Esprit qui nous conduit, nous enseigne ?

« Celui qui était descendu est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux pour remplir l’univers.  Et les dons qu’il a faits, ce sont les Apôtres, et aussi les prophètes, les évangélisateurs, les pasteurs et ceux qui enseignent. De cette manière, les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies et que se construise le corps du Christ,  jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble à l’unité dans la foi et la pleine connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la stature du Christ dans sa plénitude (Ephésiens 4,10-13). »

La croissance de la foi, la vitalité de l’Esprit Saint en moi ne peut s’affranchir du lien à l’Église comme institution humaine animé par l’Esprit. Dis-moi ton regard sur l’Église, je te dirais la grandeur de ta foi !
Don Bruno Attuyt (Communauté Saint Martin)

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Mer 28 Mai 2014 - 7:06


« J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n’avez pas la force de les porter ».


Le monde est incapable de voir Jésus, il est trop occupé, trop préoccupé de lui-même, trop enfermé pour le recevoir. Le monde, en vérité, ne l’a jamais vu. Si tout a été dit en Jésus, tout pourtant n’a pas été explicité par lui et il nous en donne la raison : ses disciples n’avaient pas la force de porter le poids de cette vérité. Qu’est-ce à dire ? Que Jésus ne leur avait pas donné toute la lumière sur le mystère de sa personne car ils n’auraient pas pu porter le poids de révélation divine contenue en elle.

Ce n'est  pas pour nous-mêmes que l'Esprit nous est donné, c'est pour que nous puissions témoigner authentiquement du Christ.Nous ne voyons plus Jésus marchant sur nos routes humaines. Nous désirons le suivre. Mais, souvent, notre regard est aveuglé. Comme les foules, nous allons vers Dieu pour en obtenir un avantage personnel, nous n’allons pas à lui pour lui. Si ce que nous demandons n’est pas obtenu nous prétendons que Dieu nous a laissés orphelins. Nous oublions de lever les yeux vers le Père, vers la source de tout Amour. L’Esprit nous est donné pour nous ouvrir les yeux, pour nous ouvrir le cœur. L’Esprit nous enseigne à aimer Dieu pour Dieu, à recevoir par surcroît tout le reste et – dans le même mouvement – à aimer tous les autres pour eux-mêmes.



Dieu  est le Tout-Autre, nous ne pouvons pas l'atteindre par nos seuls efforts, c'est lui qui vient se révéler à nous. C'est pour cela qu'il nous fait le don de son Esprit ; selon la très belle formule de la Prière Eucharistique « l'Esprit est le premier don fait aux croyants » pour que, par leur témoignage, le monde parvienne à la connaissance de la vérité de Dieu

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  maryline le Ven 30 Mai 2014 - 6:27


Il est impossible, sur terre, d'échapper à un certain nombre de souffrances. Pas besoin pour ça d'être pécheur, ni coupable de quoi que ce soit, comme le prouvent à la fois Jésus et Marie, qui tous deux ont souffert le martyr : le fils en mourant sur une croix, la mère en voyant son fils mourir. Le cataclysme induit par le péché originel, cette défiance et cette résistance à Dieu, ne cesse de faire des ravages, et l'humanité toute entière en connaît les souffrances.

Mais ce que nous dit Jean dans l'évangile d'aujourd'hui, c'est qu'il y a des souffrances qui mènent au salut et au bonheur éternel. Un peu comme un bloc de marbre qui serait soumis à la violence du burin, mais dont il sortirait non pas des gravats mais la Pietà de Michel-Ange.

Si on passe son temps à s'occuper de soi, à chercher à accroître ses richesses, son plaisir ou son influence, alors toutes nos souffrances sont vaines, parce que rien de tout cela ne nous suivra dans la vie éternelle. Pire encore, cela nous retiendra comme un boulet à l'heure de quitter ce monde et d'entrer dans le suivant.

Mais si on passe son temps à aimer, à donner sa vie les uns pour les autres, à s'occuper des pauvres, des malades et des prisonniers, des immigrés et des plus faibles, alors nos souffrances ne seront pas vaines, parce qu'elles imiteront celles du Christ, celles du don de soi jusqu'au sacrifice, celles qui mènent à la résurrection et à la vie éternelle, avec son poids incomparable de joie et de gloire qui ne périra pas.
Père Fabrice Chatelain, Aix-en-Provence

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème semaine de Pâques du 25 au 31 mai 2014

Message  mary line le Ven 30 Mai 2014 - 9:05

Nous commençons notre neuvaine préparatoire à la Pentecôte.

Cette année, nous allons demander une effusion d'Esprit Filial, celui qui nous fait dire : « ABBA », c'est-à-dire qui nous donne de vivre dans la confiance, car nous sommes dans la main de notre Père.
Ce Souffle Filial nous permet aussi de vivre comme un Frère de tous
...
En réalité, nous demandons l'Esprit même de Jésus... Jésus regardait toujours son Père, et ensuite, Il abaissait son regard vers ses frères pour les gagner par sa bonté.
Nous la vivrons, cette neuvaine, comme les disciples, avec Marie, la Mère de l'Église.
En ce premier jour, demandons la JOIE.
Jésus nous la propose dans l'Évangile du jour, non une joie sensible, mais une joie spirituelle, celle qui naît de la rencontre profonde avec Dieu. Cette joie qui me permet de dire : « Ma vie a un sens, ma vie est dans la main du Père, je ne suis jamais seule, je suis aimée, j'ai un avenir, tout est possible à Dieu, et je peux toujours recommencer. » C'est cette joie qui met d'abord un sourire au fond de l'âme avant qu'il se reflète sur le visage; le sourire même de Jésus, de Marie, et aussi de saint Joseph.
Oh ! Viens, Esprit de Miséricorde, Père des pauvres,
Source d'eau vive jaillie du Cœur ouvert de Jésus !
                  Viens, je t'en prie, ne tarde plus. 

                  
  http://www.messagelumiere.org/vendredi.htm#ML
avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

6ème semaine de Pâques du 25 au 31 juin 2014

Message  mimose le Sam 31 Mai 2014 - 7:11

   


                                                     EVANGILE DE JESUS CHRIST.

                                                                                                  Selon saint Luc (1,39-56)



                                                     LE JOUR OU MARIE RENDIT VISITE A ELISABETH.

                                                       QUAND ELLE ENTENDIT LA VOIX DE MARIE L'ENFANT TRESSAILLIT EN ELLE.

                                                    ALORS ELISABETH FUT REMPLIE DE L'ESPRIT SAINT ET S'ECRIA D'UNE VOIX FORTE:

                                                            "TU ES BENIE ENTRE TOUTES LES FEMMES ET LE FRUIT DE TES

                                                                           ENTRAILLES EST BENI.

                                                                COMMENT AI-JE CE BONHEUR QUE LA MERE DE MON SEIGNEUR

                                                                              VIENNE JUSQU'A MOI?

                                                HEUREUSE CELLE QUI A CRU A L'ACCOMPLISSEMENT DES PAROLES QUI LUI FURENT

                                                                          DITES DE LA PART DU SEIGNEUR."


                                                                                           
 


                                                              L'ENFANTEMENT DE LA FOI

                                                                         La visitation invite à porter le CHRIST à chacun.
La figure de MARIE nous redit que l'on ne peut annoncer l'Evangile, dan nos familles, nos paroisses, nos quartiers ou nos villages
sans cette intimité avec le CHRIST. Intimité qui est comme la maternité. Dans cette expérience féminine, il y a toujours un avant
et un après. Durant la grossesse, la femme et son époux se transforment, pour devenir mère et père. C'est un moment de joie et
parfois, de doutes. MARIE lit son expérience de mère à travers l'histoire d'ÏSRAËL. Comme elle reprenons la parole de Dieu
car le SEIGNEUR fait des merveilles pour chacun de nous et nous comble de biens.

FRERE PHILIPPE BERRACHED.


               
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum