bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  maryline le Dim 10 Aoû 2014 - 17:39



La barque de Pierre dont nous parle l’Évangile de ce 19e dimanche du Temps Ordinaire « A », représente l’Église pérégrine, battue par le vent des difficultés de tout genre. Lorsque Jésus s’approche d’elle et calme la tempête, il nous rappelle que la foi en sa présence invisible mais réelle, devrait nous permettre de vaincre toute difficulté.
Contrairement à ce que nous pouvons nous imaginer, le Dieu tout puissant, vient généralement à nous dans la discrétion et l’humilité d’une « brise légère » (Cf. 1ère lecture). Ce qui nous oblige à faire taire en nous tous les ouragans et  les vibrations de la peur, pour pouvoir capter la suavité de sa présence. Pierre, qui se laisse distraire par la violence des vents, succombe à la peur et commence à couler ; ce qui nous avertit du danger permanent que nous courons, à perdre de vue cette présence.
Puissent la fréquentation assidue de la Parole de Dieu et la grâce de l’Eucharistie, entretenir en nous cette présence réelle et salvifique du Christ !



LUNDI 11
Il faut éviter d’être pour les gens une occasion de chute
Textes à lire : Ez 1,2-6.24-28 ; Ps 148 ; Mt 17,22-27   
 
Lecture :  Dans la première lecture de ce jour, le prophète Ézéchiel nous rapporte fidèlement le récit de sa vocation et de sa toute première rencontre avec le Dieu d’Israël. Cette rencontre a eu lieu au cours d’une vision. Dans la vision du prophète le Dieu qui mit la main sur lui a des traits majestueux et mystérieux. Ce qui épouse très bien la conception de son époque. En effet, selon la conception de cette époque, Dieu était terrible et sa terrifiante présence était accompagnée du feu et du grondement de tonnerre. En présence de Dieu, le prophète se prosterne, la face contre terre, en signe d’adoration.
         Dans l’Évangile, le même Dieu tout puissant et majestueux nous est présenté sous d’autres traits qui ne manquent pas à leur tour de nous surprendre. Dieu fait homme, il est semblable à nous. Humble et respectueux, il accepte de se soumettre aux normes qui régissent la société, en payant la redevance qui devait servir à l’entretien du temple.
 
Méditation : Pourquoi Dieu s’abaisse-t-il tellement au point de se soumettre à l’impôt du temple alors que les prêtres qui sont au service du même temple en sont exempts ? Pourquoi le Dieu tout puissant se montre-t-il humble et à la limite impuissant devant ses créatures ? Il s’abaisse, pour nous élever à sa dignité, comme nous le confessons dans le credo : « pour nous les hommes et pour notre salut, il descendit du ciel ». Dans le cas d’espèce, il se soumet à l’impôt de peur de scandaliser le moindre de ses contemporains, qui ne reconnaîtrait pas en lui son Dieu. Et il le dit lui-même : « Il faut éviter d’être pour les gens une occasion de chute ».
         Examine ta conduite et regarde si tu n’es pas entrain d’être une occasion de chute pour le plus fragile que toi dans la foi. Si notre Seigneur et notre Dieu se prive de ses propres droits pour ne pas scandaliser celui-là qui croit pertinemment que tout  homme qui se réclame de Dieu devrait contribuer à l’entretien de la maison du Seigneur, combien à plus forte raison devrions nous prendre en charge les besoins de notre Église ? Ne serait-ce que pour ne pas scandaliser ce petit qui reconnaît qu’un bon chrétien devrait participer matériellement à la vie et à la mission de son Église.
 
Prière : Seigneur accorde-moi la grâce de comprendre profondément ton abaissement et de t’imiter si possible à chaque instant de mon existence. Donne-moi de contribuer efficacement à la construction de ton Église, en lui apportant ma petite pierre selon la grâce et les talents que tu as mis en moi.
 
Action : Garde dans ta pensée en ce jour l’abaissement, l’humilité et la délicatesse de Jésus qui n’aimerait être pour personne un motif de scandale.

(pistedeprière.com)

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  maryline le Lun 11 Aoû 2014 - 6:32

Pécher est une chose. En entraîner d’autres à notre suite, en paroles ou par le mauvais exemple de notre conduite en est une autre, plus lourde de conséquences que la première. Quand nous péchons, nous nous blessons nous-mêmes en atrophiant la capacité d’aimer en nous et, comme nous ne sommes point masochistes, contre notre propre gré ainsi que l’exprime l’apôtre Paul : « je ne fais pas le bien que je veux et commets le mal que je ne veux pas » (Rm 7, 19).

Quand nous encourageons les autres à nous suivre, ne serait-ce que par le seul exemple de notre conduite, nous manquons à la charité en compromettant leur espérance de parvenir au salut ce qui aggrave le poids des fautes que nous avons malencontreusement commises : Quiconque entraîne la chute d'un seul de ces petits qui croient, il vaut mieux pour lui qu'on lui attache au cou une grosse meule, et qu'on le jette à la mer (Mc 9, 42).

Ici, Jésus va encore plus loin en nous incitant, par son exemple, à nous conformer, toujours dans le même esprit de charité qui devrait d’ailleurs imprégner toute notre conduite, aux us et coutumes religieuses de notre milieu même si ces dernières peuvent se révéler peu ou pas utiles dans notre quête du salut. Pour bien se faire comprendre, Jésus commence d’abord par démontrer que la perception des deux drachmes pour le Temple ne s’applique pas à lui qui est le Fils car les fils sont libres. Mais il demande néanmoins à Pierre de verser la somme demandée dans le seul but d’éviter d'être pour les gens une occasion de chute.


Paul démontre une conscience aigue de cet enseignement de Jésus dans la controverse entourant la consommation d’aliments dits impurs : Finissons-en donc avec ces jugements les uns sur les autres: jugez plutôt qu'il ne faut rien mettre devant votre frère qui le fasse buter ou tomber. -- Je le sais, j'en suis certain dans le Seigneur Jésus, rien n'est impur en soi, mais seulement pour celui qui estime un aliment impur; en ce cas il l'est pour lui. -- En effet, si pour un aliment ton frère est contristé, tu ne te conduis plus selon la charité. Ne va pas avec ton aliment faire périr celui-là pour qui le Christ est mort! (Rm 14, 13-15). Ne va pas pour un aliment détruire l'œuvre de Dieu. Tout est pur assurément, mais devient un mal pour l'homme qui mange en donnant du scandale. Ce qui est bien, c'est de s'abstenir de viande et de vin et de tout ce qui fait buter ou tomber ou faiblir ton frère (Rm 14, 20-21).

http://www.as-tu-2-minutes.com/

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

DU 10 AU 17 AOUT PAROLE ET MEDITATION

Message  mimose le Lun 11 Aoû 2014 - 7:43

    JE VOUS DIT   AUJOURD'HUI FETONS SAINTE CLAIRE.


                                  PAR SA VIE ENTIEREMENT CONSACREE A DIEU SAINTE CLAIRE A MERITE D'ENTENDRE CET APPEL

                                                    ""VIENS EPOUSE DU CHRIST RECOIS POUR TOUJOURS LA COURONNE QUE LE SEIGNEUR T'A PREPAREE.""


                                                                          EVANGILE DE JESUS CHRIST: selon saint Matthieu (17, 22-27)


                  SE LAISSER INTERPELLER.

                                                                ""Simon, quel est ton avis?""
Ce n'est ni la première ni la dernière fois que le CHRIST pose une question: ""POUR VOUS QUI SUIS-JE?"" (mt 16,15)
"Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ?" (Jn 21,15). A nous de nous laisser interpeller par le CHRIST, de nous situer face à lui et de réinvestir nos réalités humaines à frais nouveaux. Que découvre PIERRE à travers ce dialogue, sinon la liberté des fils de DIEU ?
Liberté que PAUL envisagera comme un fruit de Rédemption (Ga 5), à toujours évaluer cependant à l'aune de la charité :
"" Tout est en notre pouvoir mais tout est constructif"" (Co 10,23).
                                                                                              SOEUR EMMANUELLE BILLOTEAU


  SAINTE CLAIRE, vigilante et fidèle, a choisi la meilleure part: elle ne lui sera pas enlevée.

      

                                                                                                                                                                     

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

DU 10 AU 17 AOUT PAROLE ET MEDITATION

Message  marie jose boubehira le Mar 12 Aoû 2014 - 3:58

 

"Eviter d’être une occasion de chute"
Toujours cette préoccupation de l’exemplarité, chez le Christ… La règle qu’on lui présente aurait beau être abusive, il aurait beau ne pas avoir à s’y soumettre, les conséquences négatives d’une opposition de sa part seraient bien plus graves que de se plier à la loi. Même pour montrer qui il est réellement, Jésus ne veut pas risquer de choquer les petits. Par là, il rappelle que le commandement de l’amour du prochain est "semblable" à celui du respect dû à Dieu. Personne ne peut se croire au-dessus de cette loi.
 Laughing Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé.....parole de Notre Sauveur!
en union de prières.  

_________________
marie jose boubehira
avatar
marie jose boubehira
membre-actif
membre-actif

Messages : 597
Date d'inscription : 01/09/2011
Localisation : boulange 'moselle)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  maryline le Mar 12 Aoû 2014 - 6:48


MARDI 12 Devenir comme les enfants
Textes à lire : Ez 2, 8-3,4 ; Ps 118 ; Mt 18,1-5.10.12-14

 
Lecture : Dans l’Évangile de ce jour les disciples demandent à Jésus : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? ». Il leur répond : «…Si vous ne retournez à l’état des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux. Qui donc se fera petit comme ce petit enfant-là, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux » (vv. 3-4). Le Seigneur montre ici que les normes ayant cours dans le royaume des cieux sont opposées à celles du monde. Les places de choix dans le royaume ne s’obtiennent pas en subjuguant les autres. Bien au contraire, elles s’obtiennent en se soumettant à autrui. Toute notre façon de penser doit donc s’inverser. Pour s’élever, il faut s’abaisser.
                                                                                   
Méditation : Nous sommes invités à devenir comme les enfants. Quel est le sens de ce commandement?
1. Devenir comme un enfant c’est faire demi-tourLe premier geste à faire pour entrer dans le royaume est de « faire demi-tour. » Le mot grec pour « faire demi-tour », strepho, signifie « tourner le dos à quelqu’un ou quelque chose. » Dans son sens métaphorique, le détournement se fait par rapport à son ancienne conduite. Il y a un changement radical d’esprit, d’attitude. Plusieurs traductions bibliques utilisent le verbe « se convertir » : si vous ne vous convertissez…
2. Devenir comme un enfant, c’est renoncer à ses projets de promotion personnelle. C’est prendre la position d’un petit enfant et accepter d’être au bas de la position sociale. Sur le plan légal, le statut des enfants dans la société juive ressemblait à celui des esclaves. On ne leur accordait aucune place. Sur le plan pratique, un enfant était considéré comme un fardeau, une responsabilité dont il fallait s’occuper. Jésus avait un point de vue bien différent. Il  voit l’enfant comme un modèle à imiter. Il voudrait dire : « Vous devez changer votre attitude pour devenir comme des enfants, c’est-à-dire insouciants de la place que vous occupez dans la hiérarchie sociale. » Voilà tout un défi! Nous voulons tous être respectés. Nous voulons tous être bien vus. Or Jésus nous appelle ici à ne chercher ni faveur ni place. À cet égard, nous devons être semblables aux enfants.
 
Prière : Apprends-moi chaque jour, Ô mon Dieu, à être humble, à mettre ma vie au service des autres, pour ta plus grande gloire.
 
Action : Dans l’épreuve que tu vivrais actuellement, remets-toi au Seigneur avec confiance.

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

DU 10 AU 17 AOUT PAROLE ET MEDITATION

Message  mimose le Mar 12 Aoû 2014 - 7:32

   


                                              INVITES A UNE CONVERSION.
                                                                                                Il ne s'agit pas seulement de ressembler à un enfant, encore faut-il
                                                                                             changer, se convertir, pour le devenir, et les petits, les préférés de DIEU
                                                                                             sont les grands à ses yeux.

                                              ANTIENNE D'OUVERTURE.
                                                                                      Le SEIGNEUR annonce la paix pour son peuple et ses fidèles,
                                                                                                     et pour ceux qui reviennent vers lui. (ps 84,9)


                                                                                      
PETIT, MAIS AIME                    ( Matthieu 18, 1-5-10, 12-14)

                                                                                                 L'Evangile à revisiter notre conception toute mondaine
                                                                                              de la grandeur et de la petitesse. Une thématique à laquelle
                                                                                             l'Ancien Testament nous a déjà fait réfléchir. DIEU ne choisit-il pas
                                                                                           le ""PLUS PETIT"" : Jacob plutôt qu'Esaü, David plutôt que ses frères,
                                                                                          Israël plutôt qu'une nation puissante? Autant dire que la part de faiblesse
                                                                                         que nous portons en nous est loin d'être un obstacle à l'action de DIEU.
                                                                                        Elle peut devenir un tremplin si nous nous laissons approcher par le CHRIST,
                                                                                       en renonçant à nous juger nous-même et en vivant cette faiblesse
                                                                                      avec la simplicité de ce qui se aimé.*

                                                                                                             SOEUR EMMANUELLE BILLOTEAU.


                                                                       

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  mary line le Mer 13 Aoû 2014 - 6:28

MERCREDI 13 /La correction fraternelle
Textes à lire : Ez 9, 1-7.10, 18-22 ; Ps 112 ; Mt 18, 15-20
 
Lecture : Dans la première lecture de ce jour Dieu fait voir à son prophète la menace de mort qui pèse sur le peuple resté à Jérusalem, s’il ne se détourne pas de l’adoration des idoles et de toutes les pratiques abominables aux yeux de Yahvé. Il le fait dans l’intension d’inviter ce peuple à la conversion car il ne veut pas la mort du pécheur mais sa conversion. Mais si le pécheur s’obstine dans sa conduite mauvaise c’est à ce moment qu’il mourra suite à ses péchés.

   Dans l’Évangile, ce thème de la conversion du pécheur revient dans un contexte marqué par la correction fraternelle. Jésus invite ses disciples à exercer leur ministère prophétique chaque fois qu’ils trouveront leurs frères dans le péché. Dans la démarche à suivre, il privilégie le respect de la dignité et de la réputation du pécheur. C’est pourquoi il demande d’aller le trouver seul à seul pour lui montrer sa faute. C’est seulement à partir du moment où cette démarche s’avère infructueuse, qu’il faut la recommencer cette fois-ci en présence d’un ou de deux témoins. C’est seulement l’échec de cette nouvelle tentative qui peut faire en sorte que l’affaire soit portée à la connaissance de toute la communauté Chrétienne, toujours dans le souci d’obtenir du pécheur la repentance. Si malgré cela le pécheur s’obstine dans sa conduite mauvaise, Jésus nous fait comprendre que plus rien d’autre peut être fait pour lui, étant donné qu’il a donné à la communauté de ses disciples qu’est l’Église universelle, le pouvoir de lier et de délier.

         En fait Jésus nous invite à l’humilité et à l’obéissance à l’endroit de nos frères dans la foi, surtout lorsqu’ils nous invitent à la conversion. Et lorsque c’est l’Église elle-même qui par la voix de ses pasteurs nous rappelle à l’ordre, cette obéissance doit être prompte et totale car ce qu’ils décideront à notre sujet sera décidé au ciel.
 
Méditation : Suis-je assez humble pour accepter les critiques des autres ? Quelle est l’attitude que j’adopte lorsque je constate que mon frère a commis une faute ? Le silence ? Le commérage et la diffamation ? Ou bien j’essaye de le reprendre dans la douceur et la discrétion ?
 
Prière : Seigneur rends-moi assez humble pour accepter les critiques des autres et donne-moi assez de courage pour aller trouver mon frère et le reprendre dans la douceur et la discrétion chaque fois qu’il commet une faute.
 
Action : Accueille les critiques et les reproches des autres sans la moindre justification. Trouve un temps pour en parler avec ton Dieu.


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du secteur sud :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

du 10 au 17 août parole et méditation

Message  mimose le Mer 13 Aoû 2014 - 7:14

                                     



    ANTIENNE D'OUVERTURE.


                                                                                 PORTONS NOTRE REGARD VERS L'HOMME A QUI LE CIEL EST DONNE POUR TRONE;
                                                                                 LA FOULE DES ANGES L'ADORE  EN CHANTANT D'UNE SEULE VOIX
                                                                                 :""VOICI CELUI DONT LE POUVOIR SUBSISTE POUR LES SIECLES. ""

                 PRIERE.
                                                                Aux appels de ton peuple en prière, réponds, SEIGNEUR en ta bonté:
                                                                :donne à chacun la claire vision de ce qu'il doit faire et la force de l'accomplir.



                                                                                              

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  marie jose boubehira le Jeu 14 Aoû 2014 - 3:53

 



Seigneur, aide-moi à transmettre ton amour pour des âmes. Remplis-moi de ton amour, l’amour qui t’a conduit à offrir ta vie sur la croix pour nous libérer de nos péchés. Apprends-moi à conquérir mes craintes et mes complexes, ma paresse et mon indifférence, afin de m’engager efficacement dans la mission de sauver des âmes. Ne me laisse pas croiser ceux que tu aimes sans les voir, ceux pour qui tu as versé ton sang pour les racheter. Ne laisse pas mon cœur s’endurcir contre eux, mais aide-moi à aller à leur rencontre comme apôtre de ton amour et de ton pardon.



Dans Ta Grande Bonté Seigneur Conduis-nous sur le chemin d'humilité  !Amen§

_________________
marie jose boubehira
avatar
marie jose boubehira
membre-actif
membre-actif

Messages : 597
Date d'inscription : 01/09/2011
Localisation : boulange 'moselle)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  maryline le Jeu 14 Aoû 2014 - 6:19


JEUDI 14 «Combien de fois dois-je lui pardonner ?»
Textes à lire : Ez 12,1-12 ; Ps 78(77) ; Mt 18,21-19,1

Maximilien Kolbe

Lecture : Nous célébrons aujourd’hui la mémoire de saint Maximilien Kolbe. Né à Lodz en Pologne, il entre à 16 ans chez les Franciscains conventuels de Lvov. En 1917, alors qu'il est encore étudiant, il fonde avec quelques frères « la Milice de l'Immaculée », mouvement marial au service de l’Église et du monde. Prêtre en 1918, il enseigne la philosophie et l’histoire. Dès 1922, il fonde un mensuel pour diffuser la pensée de la Milice et, un peu plus tard, il crée un centre de vie religieuse et apostolique appelé « la Cité de l’Immaculée ». En 1930, il va continuer sa mission au Japon où il fonde encore une autre « Cité ». Maximilien est très soucieux de la diffusion de la pensée religieuse par les moyens modernes, les medias. Il rentre définitivement en Pologne en 1936. Fait prisonnier en 1939, battu, libéré, puis de nouveau arrêté en février 1941, il est déporté au camp d'Auschwitz en mai. À  la suite d'une évasion, dix prisonniers sont condamnés à mourir de faim enfermés dans un bunker. Parmi eux, un père de famille. Maximilien s’offre de mourir à sa place. On lui demande « Qui es-tu ? » - « Prêtre catholique ». Après avoir aidé ses compagnons dans la patience, la paix et le réconfort, il meurt le dernier dans le bunker. Le père de famille sera présent au jour de la canonisation du P. Kolbe à Rome. Les lectures proposées pour cette mémoire sont les suivantes : Sg 3,1-9 ou 1 Jn 3,13-18; Ps 116(115) ; Jn 15, 12-16.
 L’Évangile qui nous est proposé aujourd’hui met en exergue la question du pardon. Tout juste après l’enseignement de Jésus sur la correction fraternelle, Pierre lui demande : « Seigneur, combien de fois mon frère pourra-t-il  pécher contre moi et devrai-je lui pardonner ? Irai-je jusqu'à sept fois ? » (v. 21). En réalité, Pierre cherche une réponse exacte. Il veut savoir combien de fois il aura à supporter les offenses de son frère, combien de fois il accordera son pardon, si bien que passée cette limite, il pourra faire ce que bon lui semble. À cette question Jésus donne une réponse exacte qui voudrait dire un nombre indéterminé de fois : « Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix sept fois ». (v. 22). En effet, c’est le propre de l’amour que de pardonner. Garder rancune, refuser le pardon ou encore se venger est contraire à l’amour qui excuse tout, ne s’irrite pas et supporte tout  (Cf. 1Co 13,4s).
         À lire la suite de l’Évangile, Jésus matérialise la grande miséricorde de Dieu à l’opposé de celle de l'homme, par la parabole du débiteur impitoyable. Deux personnages principaux peuvent être tirés de cette parabole. Le premier est le serviteur qui devait une forte somme d'argent (dix mille talents, environ 60.000.000 francs or) au Roi qui était son employeur. Suite aux supplications intempestives de ce serviteur, le roi annule par compassion sa dette. Le deuxième personnage est le compagnon du serviteur à qui il devait cent deniers (environ moins de cent francs or). Or, malgré leur amitié, ce serviteur va le jeter en prison, en attendant qu'il s'acquitte de sa dette.
                                                                                                         
Méditation : « Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix sept fois ». Comment comprends-tu cette réponse de Jésus ? Et comment te sens-tu face à elle ? Quelle interprétation en fais-tu ?
En réalité, Jésus veut nous faire comprendre que, le pardon envers nos prochains n'est pas fonction du nombre et ne doit pas être conditionné. Certes, là où est Dieu, le pardon ne saurait faire défaut, car ne pas pardonner, c'est manquer d'amour. Nous sommes donc invités à offrir le pardon à nos frères et sœurs sans limite, sans condition, sans jugement, sans ressentiment, car Dieu ne cesse de nous pardonner.
Sachons en plus que ce qui pourrit le cœur ce n’est pas seulement le geste de tuer, mais surtout la haine. Avons-nous de la haine envers quelqu’un ? C’est le moment de prier le Seigneur pour qu’il nous délivre de ce mauvais sentiment, car on peut être un vrai meurtrier sans avoir fait couler du sang.

Prière : Seigneur, tu nous apprends aujourd’hui à pardonner continuellement ; mais nos cœurs restent blessés, fermés et indisponibles pour le faire ; transforme-les, et accorde- nous la grâce d’être toujours prêt(e)s à pardonner.

Action : Si tu es en conflit avec un proche, recherche la réconciliation. Sinon, prie pour ceux qui sont dans cette situation.


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

DU 10 AU 16 AOUT PAROLE ET MEDITATION

Message  mimose le Jeu 14 Aoû 2014 - 7:30

                                         

                                                             ALLELUIA. ALLELUI. Répands sur tes serviteurs la lumière de ta face:
                                                                                              apprends-nous SEIGNEUR, tes volontés; ALLELUIA. ALLELUIA.


                                                                           EVANGILE DE JESUS CHRIST.Selon saint MATTHIEU (18?21619?1)

                                                    PARDONNER UN TRAVAIL SUR SOI.

JESUS renvoie ses interlocuteurs à eux-mêmes. De fait, il leur rappelle leur propre dette à l'égard de DIEU, une dette d'amour
qui peut avoir de multiples causes (indifférence, repli sur soi...). La démarche de pardon apparaît ainsi comme essentielle et non
comme optionnelle. Certes, elle dépasse les simples forces humaines mais suppose un investissement personnel qui relève du travail
sur soi pour ne pas en rester au ""RESSENTI"", valeur phare de notre époque, ni le nier.
Elle fait donc appel à la capacité dont dispose chacun pour faire triompher l'amour sur la haine et pour se laisser configurer au CHRIST.
                                                                              SOEUR EMMANUELLE BILLOTEAU

               Razz                           

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 10 au 16 Août 2014 Evangile du jour / méditations

Message  maryline le Sam 16 Aoû 2014 - 9:17


SAMEDI 16 /«Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi»
Textes à lire : Ez 18,1-10.13b.30-32 ; Ps 51(50); Mt 19,13-15



Lecture : Dans l’Évangile de ce jour, alors que les disciples repoussent les enfants emmenés pour que Jésus les bénisse, il déclare : « Laissez les  petits enfants  et ne les empêchez pas de venir à moi : car c’est  à leurs pareils qu’appartient le royaume des cieux. »(v. 14).  
L’Attention est portée ici  sur les qualités qu’ont les enfants. Sans aucun pouvoir ou autorité physique et mérites sociaux, ils sont des êtres sans défense  et sans prétention de fanfaronnade intellectuelle. Les enfants savent mieux accueillir que quiconque, et ne peuvent se vanter d’une quelconque œuvre ou mérite. Ils ne se conduisent jamais selon leur propre justice mais se laissent guider et enseigner. L’enfant ne fait qu’état de pauvreté ou  d’insuffisance. Le Royaume de Dieu est pour ainsi dire une grâce et un don  fait à ceux-là qui, comme les enfants, confessent leur insuffisance et leur besoin d’aide.
 
Méditation : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi car le Royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent » (v. 14). Pour toi, que signifie être grand ? Certainement avoir de l’âge et la taille ou alors de l’argent et d’autres biens matériels. Être grand, serait avoir le pouvoir, être celui qui donne les ordres. Pour le monde, c’est cela. Mais pour le Royaume des cieux, c’est tout le contraire : Être grand, c’est être comme un enfant, c’est-à-dire humble, simple, innocent, serviable et dépendant de Dieu. C’est ce qui nous donne accès au Royaume.
 
Prière : Seigneur, il n’est pas facile pour nous d’être humbles, simples et serviables, malgré le fait que cela soit le chemin de la grandeur. Soutiens-nous tous les jours dans nos efforts d’humilité et de simplicité.
 
Action : Sois simple, humble et serviable dans tout ce que tu auras à faire aujourd’hui.

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum