bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Méditations du 18 au 23 Août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méditations du 18 au 23 Août

Message  maryline le Dim 17 Aoû 2014 - 17:09

Lundi 18 août /Evangile selon St Matthieu, chapitre 19, versets 16 à 22

« Quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit… Jésus lui dit. »

Nous connaissons bien cet évangile du jeune homme riche qui a marqué la conscience chrétienne. Aujourd’hui je suis frappée par la place qu’il donne au dialogue. Jésus, la Parole du Père, marche sur la terre d’Israël et converse avec ses contemporains : il est le Dieu venu converser avec l’humanité. C’et incroyable ! Nous sommes trop habitués à ce caractère inouï de l’Incarnation. En parlant avec nous, il nous montre le chemin du bonheur et notre liberté. Si des chaînes inconnues se révèlent alors, saurons-nous les laisser tomber ? Sinon dans un premier temps, du moins peu à peu. Qu’est devenu le jeune homme riche ? Est-il revenu pour suivre Jésus ? Ce qui est certain, c’est que Jésus a continué de l’aimer.

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditations du 18 au 23 Août

Message  maryline le Dim 17 Aoû 2014 - 18:04

"Va ...vends...viens  suis-moi"
Cet appel, essayons de l'entendre, de l'écouter au fond de notre cœur. Il s'adresse différemment à chacun d'entre nous. Il ne nous prend pas tous par le même biais ni de la même manière. Il ne comporte pas exactement les mêmes réalisations concrètes. Mais tous nous sommes appelés, d'une manière ou d'une autre, plus ou moins vite, à un moment ou à un autre de notre vie, peut-être ne serait-ce qu'au moment de notre mort, à nous consacrer totalement, de tout notre être à l'intimité avec Dieu, avec Jésus et avec Lui seul car tout dépend de là et rien ne peut exister en nous si ce n'est à partir de cet amour glorieux, vivi­fiant, triomphant du Christ dans nos cœurs. Que cet appel adressé au jeune homme riche, nous l'enten­dions aussi, et que chacun pour notre part nous sa­chions ouvrir notre cœur à cette merveille que le Christ nous adresse et aux conséquences précises que cela pourra avoir dans la vie de chacun d'entre nous, sans vouloir copier la manière dont les autres y ré­pondent. Il s'agit d'un appel personnel, intime, au plus profond de notre cœur, et qui ne peut être compris que par chacun selon la manière précise dont le Christ s'adresse à chacun.




_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditations du 18 au 23 Août

Message  maryline le Lun 18 Aoû 2014 - 6:44

avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditations du 18 au 23 Août

Message  maryline le Lun 18 Aoû 2014 - 17:34


MARDI 19
«Un riche entrera difficilement dans le Royaume des cieux»
Textes à lire : Ez 28, 1-10 ; Dt 32, 26s ; Mt 19,23-30


Lecture : Après l’épisode du jeune homme riche qui a refusé l’appel et l’amour de Dieu parce qu’il était attaché à ses richesses, Jésus prend la parole pour dire à ses disciples combien il est difficile à un riche d’entrer dans le Royaume des cieux. En entendant cela ils sont scandalisés et se demandent : « qui donc peut être sauvé ? »
         Cette réaction des disciples est certainement la nôtre parce que nous aspirons tous aux richesses tant spirituelles que matérielles. Ce qui n’est pas du tout condamnable, étant donné que tous ces biens sont un don de Dieu et nous en avons besoin pour notre survie. Ce qui mérite sérieusement d’être examiné c’est notre relation aux biens matériels et spirituels. Quelle est la place que nous leur accordons dans notre vie ? Et comment les acquérons-nous? C’est ce qui fait d’ailleurs problème.  Si nous pensons comme beaucoup d’insensés que la finalité de notre existence c’est de nous enrichir au maximum possible et ce par tous les moyens, nous faisons de la richesse une idole et nous devenons en même temps cupides, ce qui ferme pour nous toutes les portes du bonheur, jusqu’à celle du ciel.
          La première lecture nous donne justement l’exemple d’un roi qui a utilisé sa sagesse et son intelligence pour se faire fortune. Par le commerce, il a multiplié cette fortune. La Parole de Dieu ne nous dit pas qu’il se soit enrichi injustement. Une fois devenu riche, il s’est laissé aveugler par son avoir, au point de croire qu’il était un dieu. Et c’est la raison pour laquelle Dieu s’en prend à lui. De ce texte, nous comprenons que même si nous empruntons des moyens justes et honnêtes pour nous enrichir, nous devons encore faire attention à notre avoir car il peut nous entraîner loin de nos frères et de Dieu, nous fermant ainsi les portes du ciel. C’est ce qui arrive à beaucoup de riches qui se valorisent par rapport à leur avoir et se prennent pour des VIP (Very Important Personality), refusant ainsi aux pauvres leur dignité.  
         La suite de l’Évangile nous fait comprendre que loin de penser que Dieu soit contre les richesses, il est le premier qui veut nous enrichir, à condition que nous puissions nous détacher de tout ce qui peut être pour nous un bien, une richesse, pour nous mettre à sa suite : « … quiconque aura laissé maisons, frères, sœurs, père, mère, enfants ou champs, à cause de mon nom, recevra bien davantage et aura en héritage la vie éternelle » (Mt 19, 29).
 
Méditation : Quelle place occupent les biens (matériels et spirituels) dans ta vie ? Sont-ils pour toi un moyen pour te mettre au service de Dieu et de tes frères ou bien un instrument d’oppression de tes frères et de division avec Dieu ? Examine les chemins que tu empruntes quotidiennement pour t’enrichir : sont-ils justes ?
 
Prière : Seigneur Dieu du ciel et de la terre, c’est toi qui as créé toutes les richesses qui nous entourent et tu les as confiées à notre gestion, pour notre plus grand épanouissement et pour ta plus grande gloire. Accorde-moi la sagesse nécessaire pour gagner honnêtement ma vie et administrer fidèlement toutes les richesses que tu mets à ma disposition, pour mon propre bien, celui de mes frères, et pour ta plus grande gloire.
 
Action : Comment peux-tu utiliser tes richesses de façon à rendre gloire à Dieu ?


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditations du 18 au 23 Août

Message  maryline le Mer 20 Aoû 2014 - 6:13


Mercredi, 20ème Semaine du Temps Ordinaire / «Le Seigneur est mon berger»
Textes à lire : Ez 34, 1-11 ; Ps 23(22) ; Mt 20,1-16



Les privilégiés sont ici les ouvriers qui ont pu trouver du travail dès la première heure. Si travailler a déjà pu paraître un fardeau, nous pouvons considérer le travail comme un privilège, surtout dans les régions fortement affectées par le fléau du chômage qui prive une grande quantité de personnes non seulement d’un gagne-pain légitime mais également d’un moyen de socialisation ainsi que de développement personnel. Ces ouvriers qui ont fourni un plus gros effort s’attendent à ce que ceux qui ont commencé leur journée de travail après eux reçoivent un salaire moindre. Mais voilà que tous reçoivent un salaire égal ! Outrés, les ouvriers de la première heure récriminent contre le maître du domaine : 'Ces derniers venus n'ont fait qu'une heure, et tu les traites comme nous, qui avons enduré le poids du jour et de la chaleur ! '

Si l’on transpose le tout dans la perspective du Royaume, les ouvriers de la première heure représentent ceux qui ont eu le privilège d’être au service du Seigneur durant toute leur existence. Le maître du domaine représente le Père des cieux. La distribution des salaires évoque le jugement dernier. Les privilégiés s’attendent à recevoir davantage que les autres : ils refusent donc, de facto, la gratuité du salut offert. Ils pensent « mériter » plus que les autres. Ils s’irritent que le Père se montre généreux envers ceux qui, selon leur perspective, « méritent » moins qu’eux. Cela n’est pas sans rappeler l’attitude du frère aîné du fils prodigue : « Il y a tant d'années que je suis à ton service sans avoir jamais désobéi à tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est arrivé après avoir dépensé ton bien avec des filles, tu as fait tuer pour lui le veau gras ! » (Lc 15, 29-30). Si les ouvriers de la première heure ou le fils aîné croyaient vraiment dans la gratuité du salut, ils se réjouiraient de ce que le Père, dans son infinie miséricorde, donne autant sinon davantage à d’autres qui en ont apparemment moins fait qu’eux. Mais non ! Ils demandent à être traités selon la justice. Cette justice devrait, selon leur point de vue, leur mériter une meilleure part. Mais tel n’est pas la façon de voir de Dieu pour qui l’unique acte qui ouvre les portes du salut est la mort de son Fils sur la croix, Lui qui n’a pas connu le péché (2 Co 5, 21) et n’a donc rien à son passif dans le plateau de la justice divine. Pour le reste d’entre nous, le poids du péché excédera toujours celui des « bonnes œuvres » de sorte que notre unique espoir de salut repose sur la miséricorde de Dieu. Si nous en appelons à la justice, nous nous ferons dire nous aussi : « Prends ce qui te revient, et va-t'en ».


Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. Conscients de leur indignité, les derniers n’hésiteront pas à s’en remettre à la bonté du Dieu vivant qui ne demeurera pas indifférent devant leur requête. Quant aux premiers, ils sortiront toujours perdants de vouloir mettre leur espérance dans une notion de justice trop humaine car ils ignorent le poids de leurs fautes, la plus grande de celles-ci consistant à regarder avec un œil mauvais, le seul bon, en raison de sa bonté même.
source

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

MEDITONS UNE PAROLE: DU 18 AU 23 AOUT 2014

Message  mimose le Mer 20 Aoû 2014 - 7:27

  PSAUME  22 (23)


                                       LE SEIGNEUR EST MON BERGER RIEN NE SAURAIT ME MANQUER.


                                                           Le SEIGNEUR est mon berger :
                                                       je ne manque de rien.
                                                     Sur des prés d'herbe fraîche,
                                                   il me fait reposer.

                                        LE SEIGNEUR EST MON BERGER RIEN NE SAURAIT ME MANQUER.


                                                                               ALLELUIA. ALLELUIA. Le Seigneur est vrai en tout ce qu'il
                                                                      dit, il est juste en toutes ses voies, fidèle en tout ce qu'il fait. ALLELUIA. ALLEUIA.

                                                                   EVANGILE DE JESUS CHRIST : selon saint Matthieu (20,1-16)


                                       TOUT EST DANS LE REGARD.

Le maître du domaine regarde, en chacun de ses ouvriers, la personne plus que le travail effectué.
Il se présente comme un homme bon, appelant à toute heure du jour, et il ne se contente pas de ce qui est dû,
qu'il respecte d'ailleurs mais il offre un don. La justice de Dieu est déconcertante. POURQUOI?
Parce que Dieu ne regarde pas comme les hommes, dont l'œil risque parfois d'être mauvais.
Quand ils trouvent injuste la bonté de Dieu, Seigneur, change mon regard pour que, sans récriminer, je découvre en toi et en mes frères
ce qui est bon, alors je serai peut-être un peu plus juste.               PERE GERARD NASLIN

             VAS-TU REGARDER AVEC UN OEIL MAUVAIS° PARCE QUE MOI JE SUIS BON?

               ""AINSI LES DERNIERS SERONT PREMIERS, ET LES PREMIERS SERONT DERNIERS.°""

                                                       

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditations du 18 au 23 Août

Message  maryline le Jeu 21 Aoû 2014 - 6:27

Jeudi 21 août / Evangile selon Matthieu chapitre 22, verset 1 à 14

« Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils »

Que ferons-nous au ciel ? Nous fêterons les noces du Christ et de l’Eglise. De l’Eglise ? Oui, en tant que rassemblement de tous ceux qui ont accepté l’invitation. Car, malheureusement, certains refusent d’entrer dans cette joie des noces du Fils. Autrement dit, refusent de reconnaître en Jésus, l’Epoux de l’Eglise. D’autres viennent mais n’ont pas voulu revêtir le vêtement des noces. C’est-à-dire ne se sont pas laissés laver par le sang du Fils. Ils viennent sans penser que la miséricorde seule peut nous dévêtir de notre vêtement de péché. Le ciel est d’abord un grand repas de Noces, et non une scène de théâtre où je me contente d’un petit strapontin pour regarder les anges voler.
 « Heureux les invités aux noces de l’Agneau ».



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

MEDITONS UNE PAROLE: DU 18 AU 23 AOUT 2014

Message  mimose le Sam 23 Aoû 2014 - 9:02

   

                                                TEMOIGNER EN PAROLES ET EN ACTES.
                              Le témoignage a pour mission de faire entendre et de faire voir. Dissocier
le discours de l'action? JESUS invite à la cohésion des deux, sinon il y a contre témoignage.

                                                  ANTIENNE D'OUVERTURE.
                                       Venez, inclinez-vous, prosternez-vous: adorons le Seigneur qui nous a faits:
                                                                  OUI IL EST NOTRE DIEU. (ps 94,6-7)


                                                                                  PRIERE.

Dans ton amour inlassable, Seigneur, veille sur ta famille; et puisque ta grâce est notre unique espoir,
       garde-nous sous ta constante protection.
Par JESUS le CHRIST notre SEIGNEUR. AMEN.
                                                                          EVANGILE DE JESUS CHRIST.  Selon saint Matthieu (23,1-13)

                                             ""Pour vous, ne vous faîtes donnez le titre de RABBI, car vous n'avez qu'un seul enseignant
                                                     , et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur la terre le nom de PERE, car vous avez qu'un
                                                                 seul PERE, celui qui est aux cieux. Ne vous faîtes pas non plus appeler Maîtres,
                                                                               car vous avez qu'un seul Maître, le CHRIST. Le plus grand parmi vous
                                                                                          sera votre serviteur.
                                                                    ""QUI S'ELEVERA SERA ABAISSE, QUI S'ABAISSERA SERA ELEVE.""



                                                                                FAITES CE QU'ILS DISENT
                                                                                                                                                  MAIS NE FAITES PAS CE QU'ILS FONT.

Jésus, durant son passage sur terre, a donné à voir le visage de DIEU, révélé dans l'ancien testament:
il est bien celui qui ne s'arrête pas aux apparences, mais ""REGARDE LE COEUR""(Is 16,7)
Ce qu'il reproche aux scribes et aux pharisiens, ce n'est pas leur enseignement; il demande même de faire ce qu'ils disent.
Mais il dénonce l'incohérence entre leur discours et leur agir.
Et puis JESUS dénonce aussi leur paraître qui risque de faire oublier l'être: seul DIEU mérite vraiment le nom de PERE et de JESUS
son envoyé, le nom de Maître. SEIGNEUR, à ton exemple, donne-moi la force de m'abaisser pour que
ce soit toi, et toi seul, qui me relèves.
                                                               PERE GERARD NASLIN.

                                  

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum