bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Verset du 16 Septembre : "«le Seigneur fut saisi de pitié pour elle et lui dit: ne pleure pas». " (Lc 7, 11-17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Verset du 16 Septembre : "«le Seigneur fut saisi de pitié pour elle et lui dit: ne pleure pas». " (Lc 7, 11-17)

Message  mary line le Mar 16 Sep 2014 - 16:25

«le Seigneur fut saisi de pitié pour elle et lui dit: ne pleure pas».



Littéralement, Jésus fut pris aux entrailles, touché au-dedans par la détresse de cette femme. Entendez comme c’est beau! notre Dieu n’est pas impassible, lointain, arrogant, extérieur à notre réalité; au contraire, il se fait tout proche, jusqu’à être remué au-dedans. Dieu apparaît comme étant humain, familier, vulnérable, proche, capable de s’émouvoir d’une peine qui lui est extérieure. Pour le croyant, cette tendresse quasi maternelle de Jésus traduit en notre monde les attitudes mêmes de Dieu, car Jésus est l’image du Dieu invisible.Ainsi, pour le chrétien, Jésus qui se laisse toucher jusqu’aux entrailles par cette veuve, c’est Dieu qui est touché par le concret de nos vies, nos joies et nos peines.
Dieu ne pose pas sur nous un regard froid distant. Ce n'est pas le regard technique du médecin qui établit son diagnostic. C'est le regard du père plein de compassion pour son enfant. Notre souffrance l’émeut au plus profond de lui-même. Il n’y est pas insensible. Il l’est d'autant moins qu'il a lui-même partagé notre souffrance en donnant sa vie pour nous à la croix. Nous n’avons pas un Dieu lointain qui ne pourrait pas nous comprendre ou compatir à notre faiblesse.

St Augustin nous dit que Jésus s’est servi des choses visibles pour conduire notre foi vers les réalités invisibles. Il s’est servi de la grande tristesse de la veuve pour montrer sa tendresse et sa compassion envers notre humanité. Pour le croyant, Jésus est Dieu qui pénètre au cœur de la douleur humaine en disant ne pleure pas, sèche tes larmes, la mort n’est pas le dernier mot.

Non Jésus n'est pas étranger à la souffrance ni même à la tentation. C’est pourquoi nous pouvons nous approcher de lui avec la certitude qu’ il comprend et qu’il peut nous sauver : nous relever/ nous consoler...Il ne se contente pas de nous voir et de compatir , il nous parle dans la souffrance. Et sa Parole nous oblige bien souvent à regarder plus loin que nos malheurs, à sortir de notre apitoiement sur nous-mêmes. L'évangile est une Parole qui relève, qui restaure, qui nous met en mouvement , qui nous transforme en profondeur et qui surtout nous permet de prendre un nouveau départ.Encore faut- il accepter de l'entendre, de la recevoir, de l'accueillir comme parole de Dieu pour nous.



Cette veuve nous fait bien sûr penser à une autre femme encore plus célèbre, Marie perdant son fils, son unique, de façon horrible. Ce fils tant aimé et chéri, mort un jour et sorti vivant du tombeau le troisième jour. Cela est arrivé pour ceux qui se sont endormis, pour nous qui avons mis notre espérance en Jésus. Entendez comme notre espérance en la vie éternelle est déjà une certitude dans le Seigneur Jésus!

Combien de fois n'avons-nous pas été jetés à terre par les épreuves de la vie (maladie, perte d'emploi, deuil) ou par les mauvaises décisions que nous avons prises, ou par notre péché ou encore par un entourage hostile qui nous a méprisés, déstabilisés ? Dans ces moments, nous avons pu nous sentir comme ayant perdu notre valeur, comme étant morts aux yeux de Dieu....Il ne nous reste alors que la force des larmes...Aujourd'hui Jésus nous redit "NE PLEURE PAS" :  quelque soit les circonstances qui ont pu nous avilir, nous n'avons pas perdu notre valeur à Ses yeux et St Paul nous l'affirme  "Rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu" (Rm 8,38). Sale ou propre, brisé ou en bonne santé nous gardons cette valeur inestimable aux yeux de Dieu. C'est pour cela qu'il s'est donné lui-même à la croix, pour nous sauver ! Au milieu de tout ce qui nous paraît être victoire de la mort sur la vie, nous devons garder les yeux grands ouverts sur le Seigneur qui continue à nous dire: lève-toi - REVEILLE-TOI à la joie d'être aimé de ton Dieu.... Au milieu des larmes et des morts, de la souffrance et des découragements, résonne toujours pour celui qui écoute, la tendresse du Père révélée en son Fils. Ne pleure pas, je suis la Résurrection et la Vie, qui croit en moi, même s’il meurt, vivra.

"NE PLEURE PAS"
On pleure beaucoup quand un corps meurt.
Mais on ne pleure pas assez quand une âme se meurt.
 Prions pour les âmes qui se meurent dans les faux plaisirs du monde, prions pour les âmes les plus délaissées du purgatoire, prions pour tous ceux qui pleurent un être cher........
Seigneur, j'ai confiance en toi. Amen.



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du secteur sud :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

avatar
mary line
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 1515
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum