bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Dim 28 Sep 2014 - 18:28

Lundi 29 septembre /Evangile selon St Jean, chapitre 1, versets 47 à 51


 

« Les anges de Dieu qui montent et descendent . »
 

Comme ils sont actifs ces anges qui servent Dieu ! Ils montent, descendent, vont de la terre au ciel et du ciel à la terre. Mais leur point d’attache- si tant est que des anges aient un point d’attache !- c’est le Fils de l’homme. Ils vont de Dieu à Dieu, entraînant au passage les hommes dans leur joyeux mouvement de vie et de danse. Ayant reçu une mission, ils l’accomplissent avec ardeur. Le combattant Michel manifeste la puissance invincible de Dieu ; le contemplatif Gabriel annonce à Marie la grande nouvelle : Dieu se fait homme ; et le compatissant Raphaël est envoyé pour nous soigner. Comme eux, d’un même élan, contemplons Dieu dans le Christ et servons-le dans nos frères. Chacun de nous manifeste un aspect particulier du visage de Dieu.



Glorieux saint Michel, prince de la milice céleste, protecteur de l'Eglise universelle, défendez-nous contre tous nos ennemis visibles et invisibles, et ne permettez pas que nous tombions jamais sous leur cruelle tyrannie.Saint Raphaël, guide charitable des voyageurs, vous qui par la vertu divine, opérez des guérisons miraculeuses, daignez nous guider dans le pèlerinage de cette vie, et guérir les maladies de nos âmes et celles de nos corps.Saint Gabriel, vous qui êtes appelé à juste titre la force de Dieu, puisque vous avez été choisi pour annoncer à Marie le Mystère où le Tout-Puissant a déployé la force de son bras, faites-nous connaître les trésors renfermés dans la personne du Fils de Dieu, et soyez notre protecteur auprès de son auguste Mère.

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

MEDITATION DE LA PAROLE DU 29 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE

Message  mimose le Lun 29 Sep 2014 - 7:13


  • AUJOURD'HUI FETE DE SAINT MICHEL, GABRIEL, RAPHAËL, ARCHANGES



                                                         L'Eglise honore aujourd'hui les archanges MICHEL, GABRIEL et RAPHAËL,
                                                         les trois seuls des sept anges qui se tiennent devant Dieu à être nommés dans la bible.

                                                        La foi est un dévoilement.
                                                      Nathanaël reconnaît en JESUS le Fils de DIEU. Mais il a encore à reconnaître
                                                                        en JESUS le Fils de l'homme, DIEU lui-même, au milieu des anges.
                                                                                        PRIERE.
Dans ta sagesse admirable, Seigneur, tu assignes leurs fonctions aux anges et aux hommes;
fais que nous soyons protégés sur cette terre par ceux qui dans le ciel
servent toujours devant ta face. Par le CHRIST notre SEIGNEUR. AMEN.
                                                                                                         EVANGILE DE JESUS CHRIST.
                                                                                                                                                       Selon saint Jean (1,47-51)
                                      UNE VIE TOURNEE VERS LE SEIGNEUR.
Les figures de MICHEL, GABRIEL et RAPHAËL ne sont pas anodines dans la vie de l'église.
Elles disent de la liturgie. On pourrait en rester à l'idée d'êtres de lumière....
Mais ce que l'Ecriture et la Tradition disent, c'est que les anges célèbrent le SEIGNEUR par la louange,
la contemplation, l'adoration en un mot, la liturgie.
S'ils ont une mission particulière, leur vie est tournée vers le SEIGNEUR.
En fêtant les archanges, l'église appelle à puiser dans la vie liturgique et sacramentelle
la source de notre dynamisme missionnaire. Comme eux, c'est en ""MONTANT ET DESCENDANT
AU DESSUS DU FILS DE L'HOMME"" que l'on est envoyé.
                                                                                    FRERE PHILIPPE BERRACHED.
                                                  Razz                            

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Mar 30 Sep 2014 - 7:46

Mardi 30 septembre /Evangile selon St Luc, chapitre 9, versets 51 à 56 /
« "Chaque rencontre avec Jésus nous change la vie !" nous dit le pape François...aujourd'hui regardons Jésus qui va avec courage au devant d'une mort certaine / CE COURAGE est divin car il va contribuer au salut de tous et de chacun : La vie chrétienne c’est cela: marcher courageusement au quotidien de nos joies, de nos peines, de nos douleurs, avancer encore et toujours, unis comme des frères, en s’aimant les uns les autres. Rencontrer et accueillir Jésus...et IMITER SON COURAGE....




Voici une méditation de
Abbé Franklin Parmentier (Nice) Lc 9, 51-56

En route vers Jérusalem, alors qu’il se prépare à cette ultime étape qu’est la Passion, le Christ souhaite faire une halte avec ses disciples dans un village de Samarie. Mais au lieu d’un accueil, l’entrée dans ce village leur est refusée. La réaction des disciples Jacques et Jean est immédiate : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire ? ». La réponse du Christ l’est tout autant : « Jésus se retourna et les interpella vivement. Et ils partirent pour un autre village ». Ainsi, juste après les avoir repris sur la question « qui est le plus grand », le Christ invite à une réflexion sur sa mission mais aussi sur notre mission.  Sa mission ne consiste pas en effet à être le plus grand mais à être au service de Celui qui l’a envoyé, son Père. Il est certes le Fils de Dieu, toutefois « il ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu, mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur » (Ph 2). Et ici, cet abaissement se manifeste de manière encore plus vive : il accepte le refus. Le Christ n’est pas venu condamner mais sauver et dans sa « folie », il laisse à l’homme la liberté de l’accueillir ou non.

D’un point de vue humain, il serait tentant effectivement de vouloir soumettre autrui puisque c’est pour son bien. Jésus vient sauver l’humanité, et certains refuseraient ce salut ? La réaction des disciples s’inscrit dans cette logique radicale, soit d’accueillir le salut, soit de subir la condamnation.  Jésus se retourne, il change de direction. Il accepte le refus, poursuit sa route et interpelle les disciples pour qu’ils fassent de même. La mission de ces derniers et notre mission ne consistent pas à vouloir convaincre ou à exterminer. Notre mission est d’être au service de Celui qui nous a envoyé, comme le Père l’a envoyé. Si nous voulons suivre le Christ, il nous faut accepter aussi que certains de ceux à qui nous annonçons la Bonne Nouvelle refusent.
Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse, celui de ne plus annoncer la foi sous prétexte qu’il y a eu un refus…

Difficile mission que celle d’annoncer le salut offert à tous les hommes. C’est donc une invitation qui nous est faite, celle de laisser l’Esprit Saint nous façonner, nous habiter pour qu’il nous permette de faire la volonté de Dieu : « Que ta volonté soit faite ». Comme Marie avec l’ange, puissions-nous répondre : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole » (Lc 1). Nous pouvons nous confier à elle en redisant « Je vous salue, Marie… »


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Mer 1 Oct 2014 - 8:40

mercredi 1 octobre 2014 Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (18, 1-5)

Les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux, et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux. Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, c’est celui-là qui est le plus grand dans le Royaume des cieux. Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c’est moi qu’il accueille. »
©AELF


 demandons à Thérèse cette grâce de conversion à la toute petitesse et à la pauvreté de Jésus pour toute notre vie.


« A ce moment même, les disciples vinrent demander à Jésus : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? »

Il est bon de nous souvenir qu’en araméen, « grand » se dit rabba, qui a donné rabbi, comme en français maître ! Or Thérèse est docteur de l’Eglise ! Nous voulons nous mettre à son école, où « les appreneurs aux pieds du Maître » peuvent se mettre à l’école de « la plus petite » qui est si « grande. » Thérèse de Lisieux, docteur de l’Église, a merveilleusement commenté l’Evangile de ce jour, elle a révélé cette Parole de Dieu, elle en a fait son Nom : Thérèse « de l’enfant » Jésus. Dans sa courte vie, mue par l’Esprit Saint, elle a manifesté l’abandon de l’enfant : « L’Esprit Saint lui-même affirme à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » C’est ainsi un long travail de l’Esprit saint en nous qui ne va pas de soi, il nous faut devenir enfant de Dieu ! Thérèse a compris que dans la toute petitesse, et dans l’immense pauvreté qu’elle ressentait en elle, il lui faudrait une aide pour acquérir une autre dimension toute intérieure, celle l’Esprit Saint, celle de « l’enfant Jésus né d’une heure, qui l’a guérie de sa maladie. » « Je garde mon âme égale et tranquille comme un tout petit enfant contre sa mère. »
« Jésus appela un enfant, le plaça au milieu d’eux et dit : Amen, je vous le dis, si vous ne faites pas demi–tour pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez jamais dans le royaume des cieux. » Jésus met cet enfant « debout au milieu d’eux. » C’est un grand pédagogue qui prend un petit enfant et le met debout en face de lui : « être debout », devant le rabbi, c’est être talmîd, c’est être « appreneur, » il est clair que le message de Jésus est bien celui-ci : « le plus savant dans le Royaume des Cieux est celui qui redevient comme un petit enfant. » Le petit enfant est donc proposé par Jésus comme le modèle pédagogique par excellence de ses appreneurs. C’est pour cette raison que Marcel Jousse n’hésite pas à traduire « enfant » par « écolier. » Devenir un petit enfant est un travail de confiance et d’abandon de toute une vie. Il nous faut en effet nous adapter au don de Dieu qui correspond au Don que Dieu nous fait dans toute notre existence, dans les joies comme dans toutes les épreuves de la vie. Thérèse a dit d’elle même : « Je suis un bébé qui a un visage de vieillard. » Quand est arrivée l’épreuve de son père qui dans sa maladie « avait perdu la tête, » Thérèse, trop petite pour porter cette épreuve, s’est plongée dans la Passion de Jésus. Elle s’est laissé guider par l’Esprit Saint, elle en a modifié son Nom : elle s’est appelée « Thérèse de l’Enfant Jésus et de la sainte Face. »
« C’est pourquoi quiconque se rendra humble comme cet enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. » Jésus nous propose de répéter dans notre vie, sa vie de Fils du Père, comme un écolier. Le mot « répéter », pourrait peut-être traduire pour nous le mot « convertir, » comme un « retour à un acte, » ce qu’on refait de nouveau. C’est une des qualités du petit enfant d’être essentiellement dans la répétition de ce qu’il apprend, plus que dans la compréhension de ce qu’il apprend. Jésus voulait ainsi nous faire comprendre que dans le Royaume des Cieux, le plus savant est celui qui apprend sans comprendre ! L’intelligence humaine cesse alors d’être un obstacle à ce qu’elle ne comprend pour entrer dans une autre compréhension venue d’ailleurs, celle de l’Esprit Saint. Nous rejoignons la première béatitude des « pauvres d’esprit » à qui est promis le Royaume des Cieux. Le « petit père chéri » de Thérèse est devenu, dans sa maladie, l’icône du visage de Jésus crucifié ! Thérèse apprendra sans comprendre ce que lui révèle la maladie de son père ! L’icône du Père en sa grande bonté est manifestée par le visage de Jésus dans son agonie et dans sa souffrance. Pour Thérèse, son père était une actualisation de l’agonie de Jésus, elle a fait confiance en Dieu. La petite voie de confiance et d’abandon de Thérèse est née de ces expériences, elle parcourt aujourd’hui la terre, en ces temps où l’on se passe si facilement de Dieu. Cette petite voie d’enfance, fait une multitude de disciples de Jésus dont la lumière est la toute petitesse et l’intense pauvreté. C’est ainsi que Thérèse passe son ciel à faire du bien sur la terre : « Je ne meurs pas, j’entre dans la vie ! »

Père Gilbert Adam



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Mer 1 Oct 2014 - 8:57


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Jeu 2 Oct 2014 - 7:53

JEUDI 02 OCTOBRE 2014
«Je vais envoyer un ange devant toi pour te garder en chemin» 
Textes à lire : Ex 23,20-23 ; Ps 91(90) ; Mt 18, 1-10


Les Saints Anges Gardiens
Lire les textes



Lecture : En ce jour où nous faisons mémoire des saints Anges Gardiens, les textes de la liturgie nous montrent comment Dieu veille par l’entremise de ces êtres spirituels, sur tous ceux qui lui font entièrement confiance et lui restent fidèles. Dans la première lecture, il promet d'aider son peuple en marche vers la terre promise : "Voici que je mets un ange devant toi; pour qu'il veille sur toi en chemin et te mène au lieu que je t'ai fixé. Révère-le et écoute sa voix. Ne l'aigris pas" (Ex 23,20-21).
         Le Psaume quant à lui exprime l'assurance qu'a celui qui se confie en Dieu. Une assurance qui se fonde da ns la conviction selon laquelle, Dieu veille sur ses fidèles par le biais des saints Anges Gardiens. En effet, celui qui dit: «  Yahvé est mon abri, ma forteresse, mon Dieu sur qui je compte », n'éprouve aucune crainte dans son cœur, car il compte sur la protection du Seigneur qui veille sur lui par l'intermédiaire de ses anges. C’est ce que le psalmiste reconnaît lorsqu’il déclare : « Il a pour toi donné ordre à ses anges de te garder en tes voies » (Ps 91, 11). Ces paroles rassurantes du Psalmiste nous démontrent que pour ceux  qui suivent le Christ, même au milieu des difficultés et des persécutions, ils peuvent compter sur  la  présence silencieuse de Dieu.
         Dans l'Évangile,  l'accès au Royaume des cieux peut être comparé à cette marche vers la terre promise dont il est question dans la première lecture. Jésus nous enseigne à cet effet que si nous ne retournons pas à l'état des petits enfants, il nous sera difficile d'entrer dans le Royaume de Dieu. Mais à quoi pouvons-nous assimiler ce cœur d'enfant? A l'humilité, à la simplicité, à l'obéissance à la Parole de Dieu et sur tout à l’attitude confiante de celui qui reconnaît que Dieu veille sur chacun de ses pas.
         A la fin, Jésus nous met en garde contre toute attitude méprisante à l’endroit des enfants, tout en confirmant la doctrine selon laquelle Dieu a mis auprès de chacun d’entre nous un ange pour veiller sur lui et le conduire sur le bon chemin : « Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits  car je vous le dit, leurs anges aux cieux voient constamment la face de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18,10).
Méditation : Crois-tu véritablement que Dieu veille constamment sur toi, même dans les pires des situations que tu peux traverser?
Prière : Merci Seigneur, pour ta protection constante. Apprends-moi à vivre dans la confiance, tout en respectant en toute circonstance ta Parole.
Action : Fais l’effort de vivre cette journée dans la confiance et l’abandon total à Dieu, quelles que soient les situations que tu pourras traverser.
http://www.pistesdepriere.com/jeudi

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Ven 3 Oct 2014 - 8:55

Vendredi 3 octobre Evangile selon saint Luc, chapitre 10, versets 13 à 16

« Celui qui vous écoute, m’écoute. »
Quelle confiance inouïe, incroyable ! Le Christ s’en remet à nous ! Il veut avoir besoin de nous et nous investit d’une mission de tous les instants. Dès lors, rien n’est plus anodin dans notre quotidien, si du moins, nous nous considérons comme ses disciples ; car alors toute parole, tout geste, tout détail apparemment insignifiant, a son poids d’éternité. Toute notre existence revêt une valeur de témoignage et nous engage pour lui, car celui qui nous voit vivre, voit le Christ qui vit en nous. Nous sommes témoins et porte-paroles du Christ dans la joie et la liberté de l’Esprit-Saint. Ainsi nous faisons nôtre cette phrase de saint Paul : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ».


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation de la Parole de Dieu du 29 Septembre au 4 Octobre

Message  maryline le Sam 4 Oct 2014 - 8:19

SAMEDI 04 OCTOBRE 2014

« Venez à moi… mettez-vous à mon école »
Textes à lire : Ga 6,14-18 ; Ps 16(15) ; Mt 11,25-30

Saint François d’Assise
Lire les textes

Lecture : Dans le bref passage de l’Évangile que nous méditons aujourd’hui, nous pouvons noter deux parties : une première, dans laquelle Jésus s’adresse à Dieu le Père (vv. 25-27) et une deuxième partie, dans laquelle Jésus se tourne vers ses disciples et son peuple (vv. 28-30). Le texte, dans son ensemble est une révélation de la sagesse divine.
Dans la première partie, nous pouvons noter l’action de grâces de Jésus à son Père pour la révélation, d’une part (vv. 25-26), et pour le contenu de cette révélation, d’autre part (v. 27). « Je te bénis, Père… » C’est une formule typique de bénédiction chez les Juifs. Jésus l’a rendu plus intime par l’expression Abba –Père– que nous trouvons cinq fois en ces trois versets.
Dieu a décidé de communiquer avec les hommes. Quel mystère insondable ! Il s’est révélé ou manifesté « aux tout-petits », pas parce qu’il accorde sa préférence à quelques personnes privilégiées, mais parce que ce sont eux qui peuvent l’accueillir. L’orgueilleux est tellement plein de lui-même qu’il n’y a pas de place pour Dieu dans sa vie. Les « tout-petits » sont ceux qui sont simples et humbles, ceux qui n’ont pas d’instruction et une science selon les critères humains.
Le contenu de la révélation, nous le trouvons dans le verset 27. Dieu le Père a tout mis entre les mains de son Fils Jésus-Christ, le seul qui le connaît. Jésus est la révélation unique du Père. Saint Jean nous le dira en ces termes : « Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l’a fait connaître. » (Jn 1,18). En outre, la connaissance dont nous parle Jésus, n’est pas une connaissance théorique, mais plutôt vitale. Il veut nous introduire dans cette connaissance de Dieu qui nous sauve et qui comble notre vie.
Dans la deuxième partie, Jésus fait une triple invitation : « Venez à moi… », « Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école ». Le don promis à ceux qui accueilleront cette invitation c’est le soulagement. Il parle comme la sagesse personnifiée (cfr. Pr 8), avec les caractéristiques féminines, comme celle de donner le repos et le soulagement. Cette invitation est universelle (« vous tous »). Personne n’est exclue ! Tous sont concernés ! C’est pour tous ceux qui se sentent fatigués, marginalisés ou exclus, etc. C’est pour toi qui es préoccupé, qui te sens triste ou angoissé, pour toi qui es attristé ou accablé par les multiples problèmes et fardeaux de la vie. Ne crains pas d’aller vers lui, car lui seul peut te donner ce dont ton cœur a besoin.
Méditation : Saint François d’Assise a vécu ces paroles de Jésus. L’humilité a caractérisé toute sa vie. Nous sommes donc invités à vivre dans l’humilité et la bonté, comme Jésus, notre Maître humble et doux. Mais, avons-nous appris cette leçon de lui ? Si nous lisons vraiment la Parole de Dieu, nous nous rendrons compte du besoin que nous avons d’approfondir notre connaissance de Dieu. Nous avons besoin de nous dépouiller de notre orgueil et de devenir ses disciples. Accueillons-nous cette invitation de Jésus à aller vers lui et à nous mettre à son école ? Est-ce qu’il est vraiment notre Maître ?
Prière : Seigneur, délivre-moi de mon orgueil qui m’empêche de venir à toi et de te faire confiance ; délivre-moi de mon autosuffisance qui me fait agir comme si tu n’existais pas. Par l’intercession de saint François d’Assise, accorde-moi la simplicité des tout-petits et des humbles, afin que je puisse découvrir tes merveilles et devenir ton disciple.
Action : prie pour le pape François.

http://www.pistesdepriere.com/samedi

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10981
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 51
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum