bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook
anipassion.com

Jeudi 13 Novembre: Saint Brice, évêque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeudi 13 Novembre: Saint Brice, évêque

Message  alice le Jeu 13 Nov 2014 - 9:39

Lettre de saint Paul Apôtre à Philémon 1,7-20.
Frère, ta charité m'a déjà apporté beaucoup de joie et d'encouragement, car grâce à toi, le cœur des fidèles a été réconforté.
Certes, j'aurais largement le droit dans le Christ de te dicter ce que tu dois faire,
mais je préfère, au nom de la charité, t'adresser une demande : Moi, Paul, qui suis un vieil homme, moi qui suis aujourd'hui en prison à cause du Christ Jésus,
j'ai quelque chose à te demander pour Onésime, mon enfant à qui, dans ma prison, j'ai donné la vie du Christ.
Cet Onésime, dont le nom signifie « utile », ne t'a pas été bien utile dans le passé, mais il l'est maintenant pour toi comme pour moi.
Je te le renvoie, lui qui est une part de moi-même.
Je l'aurais volontiers gardé auprès de moi, pour qu'il me rende des services en ton nom, à moi qui suis en prison à cause de l'Évangile.
Mais je n'ai rien voulu faire sans ton accord, pour que tu accomplisses librement ce qui est bien, sans y être plus ou moins forcé.
S'il a été éloigné de toi pendant quelque temps, c'est peut-être pour que tu le retrouves définitivement,
non plus comme un esclave, mais, bien mieux qu'un esclave, comme un frère bien-aimé : il l'est vraiment pour moi, il le sera plus encore pour toi, aussi bien humainement que dans le Seigneur.
Donc, si tu penses être en communion avec moi, accueille-le comme si c'était moi.
S'il t'a fait du tort ou s'il te doit quelque chose, mets cela sur mon compte.
Moi, Paul, j'écris ces mots de ma propre main : je te rembourserai. Je n'ajouterai pas que tu as aussi une dette envers moi, et que cette dette, c'est toi-même.
Oui, frère, fais-moi cette joie dans le Seigneur, réconforte mon cœur dans le Christ.
Psaume 146(145),6.6c-7.8-9a.9b-10.
Le Seigneur garde à jamais sa fidélité.
il fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes.

Le Seigneur protège l'étranger.
Il soutient la veuve et l'orphelin,
il égare le pas du méchant.
D'âge en âge, le Seigneur régnera :
ton Dieu, ô Sion, pour toujours !
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 17,20-25.
Comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il leur répondit : « Le règne de Dieu ne vient pas d'une manière visible.
On ne dira pas : 'Le voilà, il est ici ! ' ou bien : 'Il est là ! ' En effet, voilà que le règne de Dieu est au milieu de vous. »
Et il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas.
On vous dira : 'Le voilà, il est ici ! il est là ! ' N'y allez pas, n'y courez pas.
En effet, comme l'éclair qui jaillit illumine l'horizon d'un bout à l'autre, ainsi le Fils de l'homme, quand son Jour sera là.
Mais auparavant, il faut qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.
avatar
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 39
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

JEUDI 13 NOVEMBRE TEMPS ORDINAIRE

Message  mimose le Jeu 13 Nov 2014 - 14:56

EVANGILE DE JESUS CHRIST.
                                                                                                                         Selon saint Luc (17,20-25)

                                VOIR POINDRE LE JOUR.

Il nous faut les yeux de la FOI pour reconnaître en des évènements un signe que DIEU nous fait. Paul demande
à son ami Philémon d'accueillir Onésime, son esclave évadé, comme un frère, car tous les trois, devenus chrétiens
par le baptême, sont frères. Le règne de DIEU est présent si Philémon accueille Onésime
              ""AUSSI BIEN HUMAINEMENT QUE DANS LE SEIGNEUR"".
Notre FOI nous fait reconnaître les signes du Royaume, notre espérance nous fait attendre le CHRIST dans sa gloire
qui illuminera le monde. En attendant, il y a la nuit du temps de l'épreuve.
SEIGNEUR, fais de moi un croyant à l'affût de tes signes et un veilleur qui espère ta venue.

                                                  PERE GERARD NASLIN

                                                        

_________________
avatar
mimose

Messages : 1128
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 63
Localisation : le tampon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum