bienvenue.gif




liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon








http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png





http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




hymne
avec Facebook

Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Jeu 15 Jan 2015 - 12:43

Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens. Nous sommes huit jeunes chrétiens d'Églises différentes et nous vous invitons à prier avec nous !





Prière pour l'unité des chrétiens
Seigneur Jésus,
qui a prié pour que tous soient un,
nous te prions pour l'unité des chrétiens
telle que tu la veux,
par les moyens que tu veux.
Que ton Esprit nous donne
d'éprouver la souffrance de la séparation,
de voir notre péché,
et d'espérer au-delà de toute espérance.
Amen.



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Jeu 15 Jan 2015 - 12:57

Thème de la semaine pour l'Unité Chrétienne 2015
« Jésus dit à la femme : donne-moi à boire » (Jn 4, 7)





Le contexte ecclésial et religieux du Brésil a conduit les Églises de ce pays à choisir le texte de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine (Jn 4, 1-42) comme fil conducteur de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2015. En effet, le Brésil vit dans un climat d’intolérance qui se manifeste par un fort degré de violence, spécialement envers les minorités et les plus vulnérables. Dans ce contexte, comme dans le nôtre, l’Évangile nous presse à nouer le dialogue avec tous.


« Il lui fallait traverser la Samarie ». Quelle nécessité pousse donc Jésus à traverser la Samarie ? Juifs et Samaritains sont finalement proches dans leurs différences. N’est-ce pas la réalité que nous expérimentons en œcuménisme ? Chrétiens de différentes Églises et communautés ecclésiales, nous sommes frères et pourtant nous vivons bien séparés. L’évangile nous invite à ne pas avoir peur de traverser des territoires inconnus, on peut y faire de belles rencontres !



« Jésus dit à la femme : ‟donne-moi à boire”. » Jésus fait donc le premier pas pour entrer en dialogue. Dieu a toujours l’initiative dans sa rencontre avec l’humanité. Et nous voudrions que nos Églises, murées dans leurs certitudes, attendent la démarche de l’autre ? Le dialogue entre Jésus et la Samaritaine, débutant par de nombreux malentendus, progresse et aboutit finalement à la révélation en vérité de chacun des deux. N’est-ce pas une image de nos dialogues œcuméniques ?


L’eau vive qui jaillit de la Parole de Dieu coule à flot. Pour peu que nous voulions l’accueillir comme un don, elle devient en chacun source et se transmet de mains en mains et de cœur en cœur… C’est dans cette unique eau que nous avons été baptisés. Ce baptême est unique. Il nous lie les uns aux autres. Il suscite notre étonnement : nous qui sommes si différents en sensibilités spirituelles, en expressions liturgiques, en formulations théologiques et en organisations ecclésiales, nous sommes appelés à nous reconnaître comme membres à part entière d’un Corps unique. 


C’est ce que nous sommes invités à vivre tout au long de cette Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2015.
(unite chrétienne)



Dernière édition par maryline le Jeu 15 Jan 2015 - 13:25, édité 1 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Jeu 15 Jan 2015 - 13:24

Prière considérée comme "la prière" de Couturier pour l'unité


Seigneur Jésus, qui à la veille de mourir pour nous,
as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un, comme toi en ton Père, et ton Père en toi,
Fais-nous ressentir douloureusement l’infidélité de notre désunion.
Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter
ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance, et même d’hostilité mutuelle.
Accorde-nous de nous rencontrer tous en toi,
afin que, de nos âmes et de nos lèvres, monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens,
telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
En toi, qui es la charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité, dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité.
Fichiers joints
brochure_2015_celebration.pdf l'adaptation française de la célébration oecuménique (téléchargeable gratuitement)(977 Ko) Téléchargé 265 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Dim 18 Jan 2015 - 20:17

1er jour /IL NOUS FAUT TRAVERSER LA SAMARIE (cf. Jn 4,4)

Lectures bibliques
Genèse 24, 10-33 Abraham et Rebecca près du puits
Psaume 42 (41) Comme une biche se tourne vers les cours d’eau
2 Corinthiens 8, 1-7 La générosité des Églises de Macédoine
Jean 4, 1-4 Il lui fallait traverser la Samarie



Points de réflexion
Jésus et ses disciples quittèrent la Judée pour regagner la Galilée. La Samarie est située entre ces deux régions. Dans ce territoire cohabitaient de nombreux peuples et religions. Les Juifs évitaient donc d’emprunter les routes la traversant. Que signifie donc : « Il lui fallait traverser la Samarie » ? Il faut y voir un choix de Jésus : « traverser la Samarie » semble vouloir dire qu’il est nécessaire d’aller à la rencontre de l’autre, de celui qui est différent et qui pourrait être perçu d’abord comme une menace.


Prière
Dieu de tous les peuples, enseigne-nous à traverser la Samarie pour aller à la rencontre de nos frères et sœurs d’autres Églises. Fais que nous nous y rendions le cœur prêt à recevoir de toutes les cultures. Toi qui es source de communion, accorde-nous l’unité que le Christ veut pour nous. Amen.


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Lun 19 Jan 2015 - 7:13

Proposition pour méditer aujourd'hui


La véritable unité de l’Eglise


Extraits de l’homélie de Christian de Chergé
pour la solennité des saints apôtres Pierre et Paul, 29 juin 1995



L’enfant que j’étais s’interrogeait : pourquoi confondre en une seule fête (…) ces deux géants de notre foi et de notre tradition chrétienne, Pierre et Paul ? (…)


De fait, les Eglises ont pu se séparer… elles ne les ont pas séparés. Ils sont là, dans toutes les traditions – orthodoxes, réformée, catholique – comme pour défier nos divisions, et blâmer notre peu de foi en cette UNITE de l’Eglise dont ils continuent de témoigner ensemble. Cette unité, ils l’ont accueillie tous deux comme une réalité, de leur Unique Seigneur et Maître ; ils l’ont servie comme une vocation ; ils l’ont manifestée tout aussi bien dans leur martyre, l’un et l’autre, que dans leur constance à s’honorer comme frères jusque dans leurs différences patentes. Les contrastes de leurs tempéraments, leurs affrontements même, à Antioche comme à Jérusalem, nous les connaissons, en effet. Ils font partie de l’Ecriture. Ils sont inclus dans la Révélation. Ils sont eux aussi « Bonne Nouvelle » pour tous les temps, pour nous aujourd’hui.

Ainsi (…) Pierre et Paul nous disent bien l’unité de l’Eglise telle que l’Esprit la conçoit sans cesse. Unité difficile, parce que tout entière divine et tout entière humaine… Unité féconde, car elle associe le prêtre et le prophète, le pasteur et le pèlerin, le pêcheur et le nomade, ce pêcheur qui réparait lui-même ses filets, et ce nomade qui tissait lui-même sa tente.


Séparer Pierre de Paul (…), voilà qui nous conduit tout droit à ces grands malheurs d’Eglise que nous n’en finissons pas de tenter de réparer. Isoler, durcir le ministère sacramental de Pierre, cela conduit à ce qu’on a appelé la « réforme catholique »… Isoler, privilégier le ministère évangélique de Paul, cela conduit à ce qu’on a appelé la « réforme protestante », en ses diverses expressions. Et pour faire bonne mesure, il faudrait encore parler du troisième témoin (…) : Jean, le bien-aimé, ni pasteur au sens de Pierre, ni missionnaire au sens de Paul, ni martyr à la façon de l’un et l’autre. Et Jean, lui non plus, ne saurait être isolé, idéalisé, sans conduire à ce qu’on pourrait appeler la « réforme orthodoxe », dans ces Eglises de la tradition orientale, si attachées au témoignage des deux « premiers appelés », André et Jean.


Toutes ces « réformes » se sont avérées incomplètes et sélectives. Elles ont parfois tellement contribué à déformer la véritable unité pluriforme de l’Eglise de Jésus Christ !


(…) Il nous faut convenir (…) qu'il y a eu faiblesse et disgrâce dans toutes les « réformes », dans la mesure où celle-ci ont été exclusives. C’était là leur première et vrai façon d’être hérétiques.


Et il y a vraiment la grâce chaque fois que les chrétiens, toutes confessions confondues, se retrouvent pour communier ensemble à l’infinie richesse de ce que « l’Esprit dit aux Eglises… »

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Lun 19 Jan 2015 - 7:27

2ème jour
FATIGUÉ DU CHEMIN, JÉSUS ÉTAIT ASSIS AU BORD DU PUITS (Jn 4,6)


Lectures bibliques
Genèse 29, 1-14 Le Seigneur nous a fait sortir d’Égypte
Psaume 137 (136) Comment chanter un chant du Seigneur en terre étrangère ?
1 Corinthiens 1, 10-18 Moi, j’appartiens à Paul ; moi à Apollos.
Jean 4, 5-6 Jésus était fatigué du chemin.


Points de réflexion
Fatigué par le voyage, Jésus décide de s’arrêter. Alors qu’il se repose, une femme samaritaine s’approche du puits. Le dialogue qui s’instaure entre Jésus et la Samaritaine aborde
la question du lieu où il faut adorer. Parfois, la concurrence entre les Églises prend le pas sur la recherche de l’unité. 


Sommes-nous alors les vrais adorateurs du Père ? 
Nous avons besoin de lieux où apprendre à être de vrais adorateurs « en Esprit et en Vérité ».


Prière
Dieu de miséricorde, bien souvent nos Églises finissent par choisir la logique de la compétition.
Pardonne-nous. Laisse-nous nous reposer près du puits. Désaltère-nous avec l’eau de l’unité qui jaillit de notre prière commune. Que ton Esprit qui planait sur les eaux du chaos nous donne l’unité au sein de notre diversité. Amen.


 Dieu tout-puissant, répands sur nous le souffle d’unité au sein de notre diversité,
Insuffle en nous le respect qui permet d’accueillir et fait de nous une communauté.


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Mar 20 Jan 2015 - 8:21

3eJour DÉNONCIATION II = Je n’ai pas de mari (Jn 4, 17)


2 R17, 24-34 La Samarie fut conquise par l’Assyrie
Ps 139, 1-12 Seigneur, tu m’as scruté et tu me connais
Rm 7, 1-4 Vous avez été mis à mort à l’égard de la loi, par le corps du Christ
Jn 4, 16-19 Je n’ai pas de mari


Commentaire
La Samaritaine répond à Jésus : « Je n’ai pas de mari”. La conversation porte maintenant sur la vie matrimoniale de cette femme. Il y a comme un glissement dans le contenu de leur conversation qui passe de l’eau à son mari. « Va, appelle ton mari et reviens ici » (Jn 4, 16) mais Jésus sait que la femme a eu cinq maris et que l’homme avec lequel elle vit maintenant n’est pas son mari. Dans quelle situation se trouve cette femme ? Ces maris ont-ils demandé le divorce ? Était-elle veuve ? Avait-elle des enfants ? En lisant ce passage, ces questions viennent naturellement à l’esprit. Quoi qu’il en soit, il semble que Jésus soit intéressé par une toute autre dimension de l’existence de cette femme : il constate quelle est sa vie mais reste accueillant à son égard, de manière à ce que la rencontre véritable puisse advenir. Jésus n’insiste pas sur une interprétation moralisatrice de sa réponse mais paraît vouloir la mener au-delà. Et de fait, la femme finit par changer d’attitude envers Jésus. Les obstacles que pouvaient constituer leurs différences culturelles et religieuses passent à l’arrière plan et laissent place à quelque chose de bien plus important : une rencontre établie dans la confiance. À cet instant même, Jésus, par son attitude, nous offre la possibilité de nous ouvrir à de nouveaux horizons et de nous interroger davantage : émergent alors des questions venant défier les attitudes de dénigrement et de marginalisation des femmes, des questions sur les différences qui restent un obstacle sur le chemin de l’unité, cette unité que nous cherchons et pour laquelle nous prions.


Seigneur, tu nous scrutes et nous connais, tu vas au-delà des apparences. Apprends-nous à voir chacun comme tu le vois. Nos comportements démentent parfois notre désir de respect et de dialogue. Conduis-nous sur le chemin de la vérité et de l’unité en ton Fils Jésus-Christ. Amen


Questions
1. Dans nos communautés, existe-t-il des situations qui font scandale à nos yeux ?
2. Quels sont la place et le rôle des femmes dans nos Églises ?
3. Que peuvent faire nos Églises pour prévenir et vaincre la violence dont sont victimes les femmes et les jeunes filles ?


Prière
Ô Toi qui es au-delà de tout, peut-on te désigner autrement ? Quelle parole peut te chanter, toi qu’aucun vocable ne saurait désigner nommément ? Comment l’esprit te verrait-il, ô toi qui ne peux être perçu par aucun esprit intelligent ? Tu es seul innommable, toi qui as créé tout ce que la parole saisit. Tu es seul inconnaissable, toi qui as créé tout ce que la connaissance saisit. Toutes choses parlantes ou non parlantes disent ta gloire, les désirs de tous, les songes de tous gravitent autour de toi et les prières de tous sont autour de toi. Tout l’univers qui a l’intelligence de ton Être te chante un hymne de silence, Sois-nous propice, ô toi qu’on ne peut désigner autrement et qui es au-delà de tout ! (Attribué à Saint Grégoire de Nazianze)

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  maryline le Mer 21 Jan 2015 - 10:39

4e Jour RENONCIATION / La femme alors abandonna sa cruche (Jn 4, 28)


Gn 11, 31-12, 4Dieu promet à Abraham qu’il fera naître de lui une grande nation et qu’il le bénira
Ps 23 Le Seigneur est mon berger
Ac 10, 9-20 « Ce que Dieu a rendu pur, tu ne vas pas, toi, le déclarer immonde ! »
Jn 4, 25-28 La femme alors abandonna sa cruche


Commentaire
La rencontre entre Jésus et la Samaritaine est la preuve que le dialogue avec ceux qui sont différents ou étrangers, ceux que l’on connaît mal, est porteur de vie. Si la femme avait suivi les règles dictées par la culture dont elle provient, elle se serait éloignée en voyant Jésus s’approcher du puits.

Ce jour-là, pour une raison quelconque, elle ne respecte pas les règles établies. La Samaritaine et Jésus rompent avec les modes de comportement conventionnels. Et ce faisant, ils nous montrent encore une fois qu’il est possible d’établir des relations sur une base nouvelle. Alors que Jésus poursuit l’œuvre du Père, de son côté la Samaritaine abandonne sa cruche d’eau, signifiant ainsi qu’elle peut continuer sa vie. Elle est libérée du rôle que la société lui imposait. 

Dans l’Évangile de Jean, elle est la première personne à proclamer que Jésus est le Messie. La « rupture » est un passage obligé pour celui qui veut grandir en force et en sagesse dans la foi. Si la Samaritaine abandonne sa cruche, c’est parce qu’elle vient de recevoir un don plus grand, un bien plus important que l’eau qu’elle venait chercher, et parce qu’elle a compris quelle est vraiment sa place dans sa communauté. Elle prend conscience de cette richesse supérieure que cet étranger juif, Jésus, vient de lui offrir. 

Nous avons du mal à reconnaître la valeur, la bonté et même la sainteté de ce qui nous est étranger et appartient à un autre. Cependant, reconnaître la bonté et la sainteté des dons appartenant aux autres est une étape incontournable dans notre recherche de l’unité visible.

Questions
1. Rencontrer Jésus signifie que nous abandonnions derrière nous nos cruches d’eau. 
Dans notre cas, en quoi consistent-elles ?
2. Quelles sont les principales difficultés qui nous empêchent d’agir ainsi ?

Prière
Dieu d’amour, fais que nous apprenions de Jésus et de la Samaritaine que la rencontre avec l’autre, l’étranger,
nous ouvre de nouveaux horizons de grâce. Aide-nous à voir au-delà de nos limites et à accepter de nouveaux défis. Aide-nous à surmonter la peur en suivant l’appel de ton Fils. Au nom de Jésus Christ, nous te prions.
Amen.


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line


avatar
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10984
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 52
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du 18 au 25 janvier c'est la Semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens

Message  Sybilla S. Ing le Mer 21 Jan 2015 - 14:58

                                                                                                

Ma paix aurait pu être une fleur sauvage,
de ces fleurs des champs 
que nul ne sème ni ne moissonne.
La paix aurait pu être de ces fleurs des prés
que l'on trouve toutes faites un beau matin,
au bord du chemin, au pied d'un arbre 
ou au détour d'un ruisseau.
Il aurait suffi de ramasser la paix, 
comme on ramasse des champignons 
ou comme on cueille la bruyère ou la grande margerite.



Au contraire, la paix est un travail, c'est une tâche.
Il faut faire la paix comme on fait le blé.
Il faut faire la paix comme il faut des années
pour faire une rose et des siècles pour faire une vigne.
La paix n'existe pas à l'état sauvage :
il n'y a de paix qu'à visage humain...
Celle que les femmes et les hommes reçoivent de Dieu
et qu'ils construisent avec les énergies du Christ ressuscité.






_________________


Seigneur, fais de moi un instrument de Ta paix.
avatar
Sybilla S. Ing

Messages : 139
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum